background preloader

Comment passer en mode Holacratique

Comment passer en mode Holacratique
Les 3 règles pour réussir la transition holacratique Apprendre les principes de base de l’Holacratie« Faciliter » les réunionsOrganiser la structure organisationnelle en cercles semi-autonomes Principes de base L’Holacratie utilise trois principes opérationnels sur lesquels les membres de l’organisation pourront s’appuyer, notamment dans des situations inattendues, pour savoir gérer les tensions, les décisions et les informations : Seules les tensions présentes comptentTout chose (décision, politique, rôles, …) peut être reconsidérée à tout instantUne bonne décision est une décision « faisable » maintenant (et pas nécessairement la meilleure décision) L’objectif de ces principes est d’arriver aux meilleures décisions sur le long terme, en regardant toujours la direction la plus « faisable » durant les réunions et en intégrant, continuellement, de nouvelles informations au fur et à mesure qu’elles deviennent disponibles. Facilitation des réunions Une organisation structurelle innovante

https://coachingentreprise.wordpress.com/2011/01/12/comment-passer-en-mode-holacratique/

Related:  Décisions communes Sociocratie HolacratieGouvernance distribuée - Règles du jeux - HorizontalitéyouthfoxHolacratieDéveloppement Personnel

Holacratie - Pilotage Dynamique La Sophocratie (du grec Sophos - sage/sagesse et Kratos - pouvoir) signifie littéralement « le pouvoir de la sagesse » et s’inspire de méthodes de gouvernance qui l’ont précédé – comme la sociocratie ou l’holacratie – mais en y ajoutant un élément majeur : une méthodologie de transcendance des egos qui permet d’assurer la pérennité de ses résultats dans le temps. Quand elle est correctement facilitée, la gouvernance sophocratique permet de faire émerger l’essence, la capacité d’innovation et le potentiel collectif de l’organisation… en la libérant des egos et donc des peurs et des ambitions individuelles qui nuisent à l’organisation. C’est une pratique pour les organisations en recherche de davantage d’efficacité et d’agilité dans leur organisation, leur processus de décision et leurs réunions.

Mon ESS à l’Ecole – Ressourc'ess 2FOPEN-JS, ADEIC, ADOSEN Prevention Sante MGEN, AFEV*, AGEEM, ALEFPA, ANATEEP, APAJH, ARTS ET VIE, Le CAPE*, CASDEN BP, CEMEA*, Cooperer pour Entreprendre*, CRAP – Cahiers Pedagogiques, DDEN, EEDF, ENTRAIDE UNIVERSITAIRE, FAS et USU, FCPE, la Federation des Maisons des Lyceens*, FNCMR, FOEVEN – Federation des Aroeven*, FRANCAS*, GCU, JPA, LIGUE DE L’ENSEIGNEMENT*, LES FAUVETTES, LMDE, MAE Assurance, MAE Mutuelle, MAE Solidarite, MAIF*, MGEN*, MLF, la Federation generale des PEP, OCCE*, PREVENTION MAIF, SGENCFDT, SOLIDARITE ETUDIANTE*, SOLIDARITE LAIQUE, SYNDICAT des ENSEIGNANTS* – UNSA, UNEF*, UNL*, UNSA Education. *les membres du comité de redaction

Entreprise libérée : comment les managers doivent-ils réagir ? Politique Régionales : les effets pervers de la nouvelle carte des régions ANALYSE - Florian Philippot a surfé sur le mécontentements des électeurs du Grand Est concernant la réforme territoriale. La recette pour devenir optimiste Philippe Gabilliet, professeur de psychologie et développement personnel à l'ESCP Europe, a consacré un livre à l'optimisme : « Eloge de l'optimisme ». On y apprend comment le devenir et quels avantages on y gagne : une meilleure santé, plus de relations sociales, une chance épatante ou encore une brillante carrière. Comme si tout souriait à ceux qui décident de sourire à la vie. J'entends déjà les critiques : mais comment peut-on sourire dans un monde pareil ? Il faut être complètement naïf pour penser que tout va bien, etc.

Vers un nouveau management pour les entreprises du XXIe siècle - Veille Si la crise économique semble se résorber et les statistiques s'améliorer, ne nous y trompons pas, nous ne sommes pas tirés d'affaire ! La crise de civilisation systémique que nous traversons reste bel et bien d'actualité. Nous avons temporairement calmé les symptômes mais nous n'avons pas traité le mal à sa racine. L'échec de Copenhague l'illustre bien. "Restaurer un travail réellement humain est, sur le long terme, la clé du succès économique", explique Alain Supiot ENTRETIEN À deux pas du Panthéon, dans un élégant bureau tout blanc, Alain Supiot, a répondu à nos questions à l’occasion de la sortie de deux ouvrages : La gouvernance par les nombres (Fayard), qui reprend son cours au Collège de France, où il est titulaire de la Chaire Etat social et mondialisation, et L’entreprise dans un monde sans frontières, un ouvrage qu’il a dirigé aux Éditions Dalloz. Maniant aussi bien la philosophie grecque classique, les théories du Droit que l’Histoire du cinéma (blockbuster hollywoodien inclus), il éclaire par ses idées les changements qui, ici et là, modifient le monde. Pour lui, nous vivons un changement d’imaginaire, de l’horloge à l’ordinateur. Cette mutation met en cause le travail et l’entreprise. L’Usine Nouvelle - Dans la gouvernance des nombres, qui reprend votre cours au Collège de France, vous parlez d’un basculement, d’un changement de civilisation actuellement à l’œuvre. Comment le caractériseriez-vous ?

Management. L'holacratie, une nouvelle forme d'organisation très en vogue Entreprise sans chef « Le management classique, qui demande au salarié de cracher son jus, pour le jeter ensuite, ça ne nous allait pas. Alors on a voulu renouer avec nos fondamentaux, pour remettre l'église au milieu du village », expliquent Isabelle Baur et Rémy Dourdain. Une entreprise sans chef, c'est ce que propose l'holacratie. Ou comment gommer le processus de décision verticale et ses dérives, pour privilégier le choix collectif.

maigriravecsatete Vous avez probablement essayé de maigrir plusieurs fois, sans y réussir ou bien en y réussissant, mais en reprenant tout le poids perdu et parfois même plus (Ahhh ce maudit effet yo-yo…) En fait, pour maigrir c’est théoriquement facile. Il vous suffit ou : D’absorber moins d’énergie que vous n’en consommez naturellement (par exemple en faisant un régime), ouDe consommer plus d’énergie que vous n’en absorbez (par exemple en faisant de l’exercice physique) Vous savez ce que vous devez faire, ou plutôt ce que vous êtes supposé(e) faire. Instaurer une gouvernance écologique avec l’holacratie Rapport de force, pulsions de l’ego, quête de pouvoir, autocratie : voici ce qui domine dans la majorité des groupes (entreprises, associations) de notre société. Pourtant, des modes de gouvernance existent proposant une alternative à cette façon d'être et de faire. Qu'est-ce que l'holacratie ? L'holacratie qui provient des mots grecs « holos » désignant « une entité qui est à la fois un tout et une partie d’un tout » et de « kratos » signifiant « pouvoir ». Il s’agit donc de donner le pouvoir de gouvernance à l’organisation elle-même plutôt qu’aux egos de ses membres.

Innovation managériale : de quoi parle-t-on ? Tous les dirigeants s'accordent à dire que la pérennité d'une entreprise repose à présent principalement sur sa capacité d'innovation. Mais à quel type d'innovation font-ils référence ? Selon un sondage mené pour IBM en 2010, 79% des dirigeants mondiaux prévoyaient une très forte augmentation de la complexité du contexte économique dans les 5 années à venir et environ 50% de ces patrons avouaient que leurs organisations n'y étaient pas préparées. Les 5 niveaux d'innovation en entreprise S'il est aisé d'adopter un business model de type "freemium" dans presque n'importe quel secteur d'activité, d'installer des salles de sport dans les locaux pour améliorer le bien-être des salariés (mais est-ce suffisant ?)

L'holacratie : et si on se passait des chefs ? Briser la logique pyramidale pour établir un modèle égalitaire : c'est le pari de l'holacratie. Avec à la clé, la promesse d'une organisation efficace et d'un meilleur engagement. Les start-up n'ont généralement pas froid aux yeux. Pourtant, cette fois, Zappos a surpris par son audace.

Découvrez la recette pour devenir optimiste Philippe Gabilliet, talentueux professeur en psychologie et développement personnel à l’ESCP Europe, a consacré un livre complet à l’optimisme. On y apprend comment le devenir et quels avantages nous y gagnerions : une meilleure santé, plus de relations sociales, une chance épatante ou encore une brillante carrière. Comme si, tout souriait à ceux qui décident de sourire à la vie. J’entends déjà les critiques : Comment peut-on sourire dans un monde pareil ? » Cesser de vouloir décider et contrôler Cesser de vouloir décider et contrôler pour être heureux, innover, grandir ensemble et obtenir de bien meilleurs résultats, une drôle d’idée ? Pas tant que ça, je vous assure. En vous proposant de mettre face à face parent et dirigeant, je vous propose que nous réfléchissions ensemble au pouvoir, à ce qu’il nous apporte, et à ce que nous permettons de joyeux, d’innovant, d’épanouissant (pour tous) d’advenir si nous le partageons.

Instaurer une gouvernance écologique avec l’holacratie Rapport de force, pulsions de l’ego, quête de pouvoir, autocratie : voici ce qui domine dans la majorité des groupes (entreprises, associations) de notre société. Pourtant, des modes de gouvernance existent proposant une alternative à cette façon d'être et de faire. Qu'est-ce que l'holacratie ?

Related: