background preloader

Manoj Bharvaga et son vélo démocratisent enfin l'électricité !

Manoj Bharvaga et son vélo démocratisent enfin l'électricité !
Manoj Bhargava a un destin hors du commun. Après avoir engrangé des milliards de dollars en commercialisant une boisson énergisante (la 5-hour), le voici qui invente une sorte de vélo d’appartement révolutionnaire : 1 heure de pédalage sur cet engin hors du commun permettrait de fournir assez d’énergie à une maison pour 24 heures ! Enfin l’électricité partout et pour tous ? Ça se pourrait bien ! Chez nous, l’électricité est une évidence. On n’y fait même plus attention. Ce constat, Manoj Bhargava l’avait bien en tête. C’est pourquoi il a mis au point cet incroyable vélo producteur d’énergie. Cette invention ne s’adresse donc pas qu’aux pays pauvres ou en voie de développement. Vous voulez voir comment ça marche ? Simple, pas cher, et paraît-il très facile à faire fonctionner. Manoj Bhargava : « N’importe quel réparateur de bicyclette peut le réparer en cas de souci. » Autrement dit, cette solution pourrait s’adapter à toutes les conditions dans chaque coin, même reculé, de notre planète.

http://positivr.fr/manoj-bhargava-velo-pedale-electricite-inde/

Related:  EnergieProjetInnovation socialeRespectInventions

Un produit révolutionnaire fabriqué au Québec qui pourrait changer des millions de vies! - InsoliteQc.com Cette vidéo a été publiée en 2014, mais elle mérite d’être vue par plus de gens! En effet, cette innovation d’ici pourrait nous faire sauver beaucoup d’argent. Qu’est-ce que c’est exactement? Eh bien voici ce qui est écrit sur le site de la compagnie Montréalaise Idénergie. Parmi toutes les sources d’énergies renouvelables, seule la rivière peut fournir une source fiable et prévisible 24 heures par jour. L’hydrolienne Idénergie est la solution de choix pour profiter pleinement du potentiel énergétique continu offert par la rivière.

Une « feuille artificielle » qui capte le CO2 Les voitures brûlent du carburant et produisent du CO qui réchauffe la planète. Or, des chercheurs viennent d’inventer une « feuille artificielle » qui fait exactement l’inverse : elle retire le CO de l’atmosphère pour le transformer en carburant. Pour l’instant, les scientifiques en sont à l’étape du prototype.

[Portrait d'innovateur] Clémentine Chambon dote l’Inde d’énergie propre pour développer le pays Lauréate de l’édition 2016 du MIT TR 35 France, Clémentine Chambon crée une technologie hybride pour électrifier l’Inde avec de l’énergie renouvelable. Avec Oorja, elle ambitionne ainsi de participer au développement économique et social du pays. Une innovatrice ? Clémentine Chambon s'intéresse aux sciences et au changement climatique depuis toute petite.

La police a parqué et brutalisé des manifestants non-violents à Paris Dimanche, entre 13 h et 14 h : alors que la chaîne humaine qui a joint les places de la République et de la Nation se dissout, la tension monte place de la République. Vers 14h30, quelques dizaines de personnes cagoulées et tout de noir vêtues – pour éviter les polémiques autant que les risques d’instrumentalisation, Reporterre a décidé de ne pas catégoriser cette frange d’activistes violents – se confrontent avec la police. Assez rapidement pourtant, les fumées des gaz lacrymogènes et les grenades assourdissantes ont mis fin aux échauffourées.

L’Inde ne supprimera pas le générateur d’énergie libre Tewari malgré les menaces L’Inde estime que son propre programme d’énergie libre, est une question de fierté nationale, et n’a pas peur de risquer de se mettre à dos les pays du pétrodollar, en apportant son soutien au générateur AC sans réaction synchrone (RLG) inventé par son propre citoyen, Paramahamsa Tewari, un ingénieur électricien, et ancien directeur exécutif du Nuclear Power Corporation of India. Il y a des années, Tewari a aussi démontré les théories à l’intérieur du moteur homopolaire de Bruce de Palma, qui le premier a exposé cet écrivain dans le monde des technologies de l’énergie libre. De toute évidence, un pays ne peut pas mettre en œuvre son propre programme d’énergie libre, sans tenir compte de toutes les conséquences possibles, y compris une intervention militaire des pays du pétrodollar, par exemple l’Arabie Saoudite, le Royaume-Uni, les États-Unis. L’efficacité des modèles qu’il a construits, et qui ont également été construits et testés de façon indépendante, est aussi élevée que 250%.

Ça vous dirait de construire une mini éolienne pour quelques sous? Débrouille – Energie : Capable d’alimenter les petits appareils, je vous propose de construire votre propre éolienne en récupérant des pièces dans une imprimante…. et en achetant ou récupérant quelques tubes en PVC et quelques coudes (vous les trouverez au rayon plomberie de votre magasin préféré). Cette petite merveille est facile à réaliser pour un bricoleur/leuse. Elle vous apportera beaucoup de satisfaction en camping, sur un bateau… etc… La France a démarré la construction de la première route solaire au monde L’information n’a pas fait grand bruit. Pourtant, elle est énorme. Il y a une dizaine de jours, la France s’est lancée dans un chantier unique au monde : la construction de la première route solaire de l’histoire ! Si une telle opération virait au succès, c’est tout notre environnement énergétique qui s’en trouverait chamboulé. Explications. Ce projet fou, nous l’avions déjà évoqué il y a un an, presque jour pour jour.

Le CESE et France Stratégie proposent 10 indicateurs phares complémentaires au PIB - cese La vidéo : 17min35 Le Conseil économique social et environnemental et France Stratégie se sont associés pour élaborer un jeu d’indicateurs phares complémentaires du PIB. Si ce dernier demeure pertinent pour mesurer la richesse d’un pays, il n’est pas exempt de faiblesses et essuie des critiques récurrentes. En complément, ces nouveaux indicateurs de croissance visent donc à mieux prendre en compte toutes les dimensions du développement, tant économiques, sociales qu’environnementales. Choisis via un processus de concertation publique, ils sont destinés à servir de support au rapport que devra annexer chaque année le gouvernement au projet de loi de finances.

Climat : « Exhibez vos muscles » lance « Schwarzy » aux étudiants de Sciences Po Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric « J’espère que cela ne sera pas la dernière fois que je serai devant vous et que je pourrai dire : “I’ll be back” [je reviendrai] ». Une seule réplique – sa plus célèbre – aura suffi à Arnold Schwarzenegger pour conquérir les étudiants de Sciences Po, lundi 7 décembre. L’acteur ne venait pourtant pas parler de son dernier film, mais du climat et des énergies propres, en marge de la conférence mondiale de l’ONU (COP21).

Fabriquer son électricité avec trois fois rien BRICOLAGE. Du papier cartonné, un crayon et un petit ruban de Teflon ! Voici le strict minimum pour faire votre propre électricité. Le photovoltaïque organique fait un bon de géant grâce à une découverte Des chercheurs viennent de réaliser une percée majeure en matière de cellules photovoltaïques de type organique en augmentant leur efficacité de près de 50% d’une traite. Une avancée importante qui pourrait s’avérer décisive dans la course à la transition énergétique où le photovoltaïque ne cesse de gagner du terrain. Le point. Quand on évoque l’énergie solaire, critiques et conservateurs avancent le fait que les cellules photovoltaïques habituelles nécessitent des matériaux rares et polluants pour leur construction. C’est sans compter sur les prouesses du secteur et des chercheurs qui ne cessent d’innover, améliorant l’efficacité et la « durabilité » des cellules biologiques chaque année.

La France va construire 1.000 kilomètres de routes solaires d'ici à 2021 par Virginie Garin , Loïc Farge Ce sont des dalles grises de 15 centimètres de côté qui sont assemblées sur la route comme des pavés. Cela forme un revêtement extrêmes résistant à la pluie ou au passage des poids lourds. Dans ces dalles, il y a des cellules photovoltaïques comme celles qui sont sur les toits. Comment changer les comportements pour changer le monde ? - Etude Marketing Au départ de cette étude, un constat simple : « la catastrophisation du futur refroidit les gens », comme le disait avec lucidité l’auteur et entrepreneur engagé Paul Hawken en 2013 lors d’une conférence en Californie. Dans ce contexte, c’est le moment ou jamais pour cultiver notre capacité à voir le verre à moitié plein, plutôt qu’à moitié vide. D’autant que, selon les psychiatres, non seulement l’optimisme se cultive mais il aurait des effets très positifs sur la santé – ce qui va dans le sens du développement durable. Le point de départ de cette étude est qu’en matière de développement durable, la question du chan- gement de comportement est à la fois cruciale et nécessaire. Quel que soit le scénario envisagé, il nous faudra diviser la consommation de ressources par 2 à 5 dans les pays développés d’ici 30 à 50 ans selon le PNUD et Futuribles – avec des efforts majeurs de dé-consommation et de changements de mode de vie. source photo

Related:  éco-conception