background preloader

Attentats de Paris : Les théories du complot démontées une à une #oF24

Attentats de Paris : Les théories du complot démontées une à une #oF24
Related:  Reconnaître un complotRessources EMI

Les fake news du XIXe siècle En 1826, Jean-Louis Lefebvre de Cheverus, évêque du diocèse de Boston, approuva la construction du couvent des Ursulines sur une propriété de dix hectares au sommet d’une colline donnant sur le port de Boston. Grâce aux financements de familles aisées, enthousiastes à l’idée de donner à leurs filles une éducation privée à la hauteur de celle des garçons bien nés, une somptueuse demeure en briques fut érigée sur un vaste domaine. Mais dans la nuit du 11 août 1834, aiguillonnés par la rumeur selon laquelle une nonne appelée Elizabeth Harrison était retenue aux Ursulines contre sa volonté, une foule de protestants en colère assiégea l’école et les émeutiers y mirent le feu à l’aide de tonneaux de goudron. «Ruines du couvent des Ursulines à Charlestown, Massachusetts» 1834, collection de la Charlestown Historical Society Via Wikipédia Complotisme anti-catholique Dans les années 1830, les États-Unis vécurent une période de nativisme et d’intensification du ressentiment anticatholique.

séquence R-M Farinella complète S’informer et communiquer sur internet et les réseaux sociaux Découverte de la presse écrite papier et en ligne Info ou intox sur le web, comment faire la différence dès le primaire ? Donner des clés aux élèves pour faire la différence entre info et intox sur le web, c’est l’enjeu d’une séquence d’éducation aux médias, que Rose-Marie Farinella a conçu et expérimenté dans une classe de CM2. Avec ces cours d’esprit critique, son objectif est d’aider les élèves à devenir des cyber-citoyens avertis qui ne se fassent pas manipuler. Son scénario pédagogique -divisé en 8 chapitres- s’inscrit dans le cadre de la semaine de la presse et des médias à l’école et du parcours citoyen. remise des diplomes "apprenti hoax buster" A l’issue de la séance, un diplôme « d’apprenti hoaxbuster » est décerné aux élèves lors d’une cérémonie au cours de laquelle ils prêtent serment sur la souris de leur ordinateur : « Avant d’utiliser ou de retransmettre une information, toujours je dois la vérifier ». Bilan séance 2

Dix principes de la mécanique conspirationniste, par Benoît Bréville (Le Monde diplomatique, juin 2015) 1. Ne jamais parler de complot « Dans cette Révolution française, tout, jusqu’à ses forfaits les plus épouvantables, tout a été prévu, médité, combiné, résolu, statué ; tout a été (…) mené par des hommes qui avaient seuls le fil des conspirations longtemps ourdies dans les sociétés secrètes, et qui ont su choisir et hâter les moments propices au complot. » A la fin du XVIIIe siècle, quand l’abbé Augustin de Barruel écrit ces lignes, ceux qui voient des complots partout avancent à visage découvert. Ils parlent de conspiration, de société secrète, de combine. Aujourd’hui, le vocabulaire a changé. « Je crois que ce mot-là [complot] n’est jamais employé dans mon livre. 2. « Disons-le tout net : je ne crois pas à la version officielle que les médias nous présentent en boucle ad nauseam », s’enorgueillit un contributeur de Médias-Presse-Info (1). 3. Le pouvoir de séduction de ces théories réside également dans leur apparence scientifique et rationnelle. 4. La cote de popularité de M. 5. 6.

Démêler l’info de l’intox sur Internet Une histoire de fake Après les attentats de 2015, chacun s’est accordé à dire qu’il était impérieux d’éduquer plus finement nos élèves à l’utilisation d’Internet. Les fake et autres théories du complot s’immisçant insidieusement sur les murs Facebook et les fils Twitter des ados doivent nous amener à réagir sur le terrain de la pédagogie. C’est autant de questions qu’il faut poser aux élèves à partir de situations et d’exercices pratiques pour démêler le vrai du fake, l’info de l’intox. Le complotisme pointe (encore) le bout de son nez par Fabrice Erre, enseignant et auteur de BD (source : En 2010, j’avais pour ma part monté un IDD avec mon collègue d’Anglais intitulé « Les Décodeurs de l’information ». -> lien vers la séquence <- Un tutoriel sur l’utilisation de Google image pour dater et sourcer une image donnera aux élèves un outil simple et efficace pour lever les doutes. Commentaires

Les bienfaits pédagogiques du complotisme La théorie du complot remporte un vrai succès. Non que les élèves y croient toujours vraiment dur comme fer, souvent ils s’en marrent, s’en amusent, tout en trouvant que c’est quand même incroyablement bien vu. Ils baignent dedans, à des degrés divers donc. Ils voient le plus souvent des Illuminati partout (surtout quand on analyse un tableau avec eux), parfois des Schtroumpfs membres du K.K.K. J’ai donc décidé de les faire travailler par groupes, en îlots mystifiés : ils devaient imaginer de quel complot notre établissement était le fruit. A leur disposition, ils avaient donc : la biographie de l’écrivain qui a donné son nom à notre collège. Dans un élan ininterrompu, ponctué de cris de surprises, de satisfaction, ils ont additionné des années avec des numéros de rue, ils ont retranché la somme des chiffres du code postal le tout multiplié par la somme des lettres de tel mot. Nous en avons ensuite discuté (c’était de l’enseignement moral et civique en réalité) et c’était intéressant.

Face à l’info… je décrypte ! – DocTICE Savoir adopter un regard critique face à la pluralité de formes que peuvent prendre les diverses informations qui circulent autour des adolescents, est une compétence essentielle pour le futur citoyen. Créé dans le cadre du MoocMedias, en lien avec l’EMI, ce scénario pédagogique propose à l’élève des clés pour cerner les formes liées aux fausses informations et à leur viralité, notamment par le biais des médias sociaux. Référent Titre de la séquence : Face à l’info; je décrypte ! Présentation de l’action : Savoir cerner les différentes formes de fausses informations (rumeur, canular, hoax, etc) et adopter des réflexes de décryptage critique afin d’acquérir une démarche citoyenne et réfléchie face à ce qu’on lit ou partage avec autrui, notamment à l’heure des réseaux et des médias numériques de plus en plus réactifs. E-mail : Cadre Domaine de compétences et capacité(s) du B2i : Logiciels et outils TICE : carte mentale / création multimédia (Powtoon) – infographie – Thinglink/ Active presenter

Déconstruire les théories du complot : les limites de l'exercice Illuminatis, reptiliens ou Roswell, les théories conspirationnistes, ou "du complot", foisonnent sur Internet. Une nouveauté apparaît pourtant depuis une quinzaine d'années : tout événement grave est désormais accompagné d'une théorie alternative à l'explication officielle (et complotiste) — théorie toujours basée sur un mensonge d'Etat et une volonté cachée des dirigeants d'arriver à leurs fins. C'est ainsi que les attentats de Charlie Hebdo ont déclenché un emballement conspirationniste — particulièrement chez les plus jeunes — à propos de la couleur des rétroviseurs de la voiture des assassins — et une multitude d'autres détails — poussant à croire que la vérité avait été cachée, que cette opération meurtrière aurait été "commanditée en haut lieu". Le site des Observers de France 24 décrypte et démonte les théories complotistes du drame de Charlie Hebdo. Démonter les théories conspirationnistes auprès des jeunes Le 11 septembre sème le doute

Ressources - Déconstruire la désinformation et les théories conspirationnistes L'apport de l'Education aux médias et à l'information (EMI) et de l'esprit critique L’éducation aux médias et à l’information met l’accent sur la capacité des élèves à analyser l’information et la source dont elle émane. Le programme pour le cycle 4 cite comme première compétence de l’EMI « Une connaissance critique de l’environnement informationnel et documentaire du XXIème siècle. » Outils pour l'école, le collège et le lycée Dans le premier degré Pour le premier degré, la vidéo Vinz et Lou « La vérité ne sort pas toujours de la bouche d'internet » permet, sans traiter directement de la rumeur, de lancer le débat avec les élèves sur la manière dont ils vérifient les faits et croisent les informations. Toujours dans le premier degré, le site de l'IEN de Cluses (académie de Grenoble) met en ligne le travail de Rose-Marie Farinella qui fait passer à ses élèves un diplôme d'apprenti hoaxbuster à travers une séquence du 8 séances. Pour le collège et le lycée Réagir face aux théories du complot

Related: