background preloader

Parcours d’intégration des nouveaux salariés Renault

Parcours d’intégration des nouveaux salariés Renault
Intégrer une entreprise comme Renault, c’est rejoindre une équipe de près de 117 000 salariés à travers le monde, tous experts dans leur domaine. C’est également mettre la diversité de vos compétences au service d’une stratégie d’entreprise unique, dans un secteur en perpétuelle (r)évolution. À travers un parcours dédié, le Groupe Renault vous accompagne dans l’exploration et l’adoption de votre nouvel environnement. Tels sont les objectifs de ce parcours: identifier les grandes composantes du groupe Renault et comprendre son positionnementvous approprier la stratégie de Renault et ses principaux enjeux ainsi que ses axes de déploiementdécouvrir les grands métiers de Renault Des lieux d’échanges et de rencontres Vecteurs de connaissance et d’optimisation de performances, ces journées sont aussi l’occasion d’échanger avec les autres participants et les intervenants Renault. En complément, les stages en usine et en concession 1. 2. Related:  Ch 2.1bis Les modalités et enjeux du recrutement et de l'intégraPARTICIPER A L'INTÉGRATION DES NOUVEAUX PERSONNELS

Le job dating Formule de recrutement assez récente, le job dating a de plus en plus d’adeptes. Ces entretiens d’embauche limités à 7-10 minutes favorisent les rencontres et les dialogues. Ce modèle de rendez-vous offre aux recruteurs la possibilité de passer un maximum d’entretiens dans un minimum de temps. Pour les candidats, c’est l’occasion de retrouver plusieurs recruteurs dans la même journée sans suivre le schéma classique CV et lettre de motivation. Ces sessions de recrutement « éclair » se déroulent généralement lors de salons ou sont organisées par Pôle emploi. Une chance pour vous, candidats : vous proposez vos compétences en direct, libérés du filtre « CV+lettre de motivation ». Le format impose une certaine rigueur et de la préparation. Organisées par des structures publiques ou privées, ces sessions de rencontre connaissent un succès croissant. Regardez en vidéo le déroulement d’un job dating. Pour recevoir chaque mois Mode d'emploi, abonnez-vous !

Guide du recrutement :fiche pratique sur l'accueil et l'intégration du nouveau salarié Vous avez choisi le candidat, il vous reste cependant une étape capitale: l'intégration du nouveau salarié, qui conditionnera le succès de l’entrée dans ses fonctions. Il est nécessaire d'y consacrer du temps et d'aider le nouvel embauché à se situer dans son nouvel environnement professionnel, à donner du sens à son travail et à s'investir dans et pour l'entreprise. Une bonne intégration passe par : La mobilisation de l'équipe informer l'ensemble de l'équipe de l'arrivée du nouveau collaborateur ; préciser la raison de son recrutement, les missions qui lui seront confiées, la place de la personne au sein de l'équipe ; demander à l'ensemble de l'équipe de faciliter l'accueil et l'intégration du nouvel arrivant ; identifier un parrain ou un tuteur et définir la nature de son accompagnement. La préparation du poste de travail bureau ; fournitures ; poste informatique ; ligne téléphonique ; enregistrement au restaurant d'entreprise... Des entretiens d'accueil Le rôle du parrain: Conseils :

Faciliter l’intégration d’un nouveau salarié Arriver dans une entreprise n’est jamais aisé pour tout le monde. S’adapter à ce nouvel environnement est parfois rude. Le responsable peut très bien aider son nouveau collaborateur à mieux gérer cette intégration. Pourtant, beaucoup d’entreprises ignorent l’importance de l’accompagnement d’une recrue. Accueillir vs intégrer Accueillir n’est pas forcément intégrer le nouveau collaborateur. Bien préparer le poste de travail Avant l’arrivée de votre nouveau collaborateur, vous devez vous assurer que tout soit prêt le jour J. Informer l’équipe de l’arrivée du nouveau Cette étape est nécessaire que ce soit pour les anciens collaborateurs ou pour le nouveau. Faire le tour de l’entreprise Le jour de l’arrivée de votre nouveau collaborateur, ne vous précipitez pas pour le mettre devant son poste de travail. Expliquer la culture de l’entreprise C’est également un moyen pour aider votre collaborateur à mieux s’intégrer. Confiez-le à un tuteur opérationnel Organiser des points réguliers

Comment bien intégrer ses nouveaux salariés? Hourra c'est fait, un nouveau salarié occupe enfin ce poste resté vacant depuis des mois. Mais la tâche est loin d'être terminée car après le recrutement vient le difficile processus d'intégration. "Il faut que dès le premier jour, la personne se sente bien dans son environnement pour qu'elle soit opérationnelle et efficace rapidement", explique Christophe Bonnet, coach en management. Le processus d'insertion ne doit pas non plus être négligé une fois la personne installée. Enfin, il est nécessaire de vérifier au bout de quelques semaines, par la pratique et pas uniquement oralement que le processus d'assimilation soit en de bonnes voies. Un enjeu pour l'entreprise Qui dit bonne politique d'adaptation dit gain de productivité: perdre un peu de temps pour prendre en main un nouveau collaborateur à ses débuts peut en faire gagner beaucoup plus une fois que celui-ci est devenu productif.

Pour recruter la génération Z, les entreprises devront changer d'outils Ultra connectés et en attente de relations plus humaines, la nouvelle génération pousse les ressources humaines à se réinventer. Les jeunes nés à partir des années 90 commencent à entrer en force sur le marché du travail. Pour trouver un emploi, ils n'ont nullement l'intention de se limiter à l'envoi massif de CV et de lettres de motivation sur des sites Internet sans âme. Pour eux, l'entreprise ne doit pas être en position de force et sélectionner les candidats sur des motifs qu'ils jugent futiles. Les employeurs ont donc intérêt à revoir entièrement leurs outils de recrutement. Un vaste chantier qui n'est pas que du ressort des ressources humaines. "La génération Z recherche un recrutement agile, mobile, digital et humain" François Geuze, maitre de conférences en ressources humaines à l'université de Lille est catégorique : "La génération Z a un nouveau rapport au travail. D'après le spécialiste, cette nouvelle génération changera à court terme le secteur du recrutement.

Réussir son intégration en entreprise - Embauche & Contrats, RH > Le premier jour : l'observateur observé Pour accueillir un nouvel assistant, certaines entreprises prévoient les croissants, la boîte mails configurée et une réunion de présentation. D'autres se contentent d'une poignée de main et d'un tour des services. > Ajustez-vous aux coutumes locales Profitez des premiers jours pour vous mettre au diapason : style vestimentaire, distance relationnelle, réactivité aux mails, temps accordé à la pause café... > Détectez rapidement les jeux de pouvoir Dès votre arrivée, imprimez le trombinoscope de l'entreprise : il facilite votre intégration et vous permet de repérer la hiérarchie en place. Discutez un peu, et écoutez beaucoup ! > Gardez vos critiques... pour plus tard ! Intéressez-vous au fonctionnement de l'entreprise en veillant à ne lâcher aucun commentaire. Le soir, consignez vos observations : cette démarche vous aide à absorber les informations qui vous sont données, et à vous défouler en notant tout ce qui vous irrite !

Intégration des nouveaux collaborateurs : qui doit s'en occuper Dans l’entreprise, tous les services s’accordent généralement pour dire que l’intégration d’un nouveau salarié est importante pour qu’il se sente rapidement à l’aise. Pourtant, personne ne sait vraiment qui doit effectuer et suivre cette intégration. Pour l’auteur de cet article, c’est au manager qu’incombe cette tâche. Et ce dès que le contrat est signé, même si la prise de poste ne sera effective que dans quelques semaines ou quelques mois. Il peut par exemple, organiser des déjeuners avec ce nouveau collaborateur pour le tenir au courant de l’actualité de l’entreprise ou lui présenter ses nouveaux collègues. Cependant, les managers voient encore trop souvent les RH comme des « fournisseurs » et ne sont pas eux-mêmes impliqués dans le processus de recrutement. Lire l’article complet sur Les Talents d’Alex

Pourquoi les métiers industriels ne trouvent pas preneur Pâtissant d'une image qui ne correspond plus à la réalité des métiers, le secteur peine à attirer des candidats, selon le baromètre trimestriel du site de recrutement Jobintree. On connaissait les difficultés à recruter dans le secteur de la boucherie mais l'industrie ou la médecine ne sont pas beaucoup mieux loties. Dans son baromètre trimestriel des «métiers dont personne ne veut», le site de recrutement Jobintree met en évidence la pénurie de candidats pour des offres de kinésithérapeute ou de carrossier, par exemple, alors même que la France compte toujours plus de trois millions de chômeurs. Vous utilisez un bloqueur de publicité Pour poursuivre la lecture de nos articles, nous vous proposons deux solutions : Tout Le Figaro en illimité Le journal en numérique dès 22h Le site Premium, sans publicité L’information sur tous les écrans 1 MOIS D’ESSAI GRATUIT L'industrie peine à recruter en raison d'une mauvaise image... qui ne correspond pourtant plus à la réalité.

test GZ Il analyse 10 traits de personnalité : Activité générale Contrainte - caractère sérieux Ascendance Sociabilité Stabilité émotionnelle Objectivité Bienveillance Tendance à la réflexion Relations personnelles Masculinité Il permet ainsi une analyse rapide de l'ensemble des dimensions de la personnalité. 300 questions, auxquelles il faut répondre par oui, non ou ?. Pas de temps limité, mais ne mettez pas plus d'une heure. Le test peut se faire sur informatique, ou avec un cahier et une feuille pour les réponses. COMMENT CELA MARCHE ? Préférez-vous exécuter plutôt que diriger : Il est rare que les gens tiennent leur parole : Dans une dispute, jamais personne n'a entièrement raison : Vous l'aurez compris, l'entraînement est inutile pour ce genre de test.

Intégration : accueillir un nouveau salarié| Actualité RH Préparer le poste de travail en amont. Avant l’arrivée de votre nouveau collaborateur, assurez-vous qu’il dispose de tout le matériel nécessaire pour réaliser sa mission dans de bonnes conditions : bureau, ordinateur, identifiants informatiques, tenue de travail etc. Tout doit être prêt le jour J. Informer ses équipes. Rien de plus frustrant que d’apprendre à l’improviste l’arrivée d’un nouveau collègue ! « Vos collaborateurs seront ensuite de précieux relais de proximité pour faciliter son intégration: ils seront plus enclins à lui consacrer du temps et à l’aider en cas de difficulté. » explique Guillaume Daboville, Responsable Pédagogique et Développement Extérieur de Randstad Academy. Faire le tour de l’entreprise. Ne vous précipitez pas pour mettre immédiatement votre nouveau salarié devant son poste de travail. Expliquer la culture de l’entreprise. La réussite du parcours d’intégration passe aussi par de bonnes relations de travail. Désigner un tuteur opérationnel.

Related: