background preloader

Michelin Manufacturing Way : présentation du Management Autonome et la Performance et du Progrès

Michelin Manufacturing Way : présentation du Management Autonome et la Performance et du Progrès

http://www.youtube.com/watch?v=ztsGX4YNkQ4

Related:  MANAGEMENT STMGhdelaminne13 DIRIGER ET DECIDER

Bien préparer une réunion > La réunion est-elle incontournable ? Faire une réunion, c'est mobiliser le temps de chaque participant, et le vôtre aussi ! Alors, vérifiez toujours que les points que vous avez à aborder ne peuvent être étudiés d'une autre façon : par mail, au téléphone, dans le bureau des collaborateurs concernés, ou lors des questions annexes d'une réunion déjà programmée. > Une réunion de quel type ? Vous ne préparez pas une réunion de la même façon s'il s'agit :- du briefing quotidien qui permet à chacun de faire un point sur ses avancées ;- du point hebdo : qui consiste à dresser un rapide bilan de la semaine tout en laissant la parole en fin de réunion pour élargir un sujet ou aborder des imprévus ;- d'une réunion dense : qui se caractérise par plusieurs points à l'ordre du jour et des débats en perspective ;- d'un brainstorming qui réunit les conditions pour libérer une effervescence créative ! > Quelle hiérarchie pour votre ordre du jour ?

Les 8 règles d'or d'une réunion réussie chez Google selon Eric Schmidt Ces rassemblements professionnels peuvent sembler fastidieux mais ils n'en restent pas moins indispensables au bon fonctionnement d'une entreprise. Quelques conseils. Il se peut que vous soyez habitué aux réunions médiocres et que vous les ayez acceptées comme une forme de fatalité à laquelle il faut vous plier avec douleur. Toutes sortes de sociétés sont en proie aux réunions imparfaites, qu'il s'agisse de start-up ou de grands groupes. Mais une réunion bien menée est différente. Selon Eric Schmidt, ancien directeur de Google et actuel président du groupe, et Jonathan Rosenberg, ancien vice-président chargé des ventes, "il s'agit de l'occasion la plus propice pour communiquer des données et des opinions, traiter certains problèmes et prendre des décisions."

SURFECO21 - Economie / Droit / Management Introduction : Des milliers de décisions sont prises chaque jour dans les entreprises. Chacune d’entre elles se situe à des différents niveaux hiérarchiques — par exemple, un magasinier peut décider de commander de nouveaux rayonnages, un directeur général peut décider de procéder à l’absorption d’un concurrent en difficulté.

Michelin réinvente son management et brise ses chaînes - Management Ils sont une dizaine à se retrouver dans un bureau vitré au milieu de l’atelier. Ils parlent à tour de rôle, tournant les faces d’un kiosque sur lequel sont affichés des chiffres et des graphiques. Les salariés de l’îlot EPI 1 constatent un retard de production. Jusqu'où l'uberisation de la société va-t-elle aller A voir son siège parisien, un simple appartement de 200 mètres carrés perché au-dessus d'un vendeur de scooters dans le quartier du Sentier, on imagine mal que Creads puisse faire trembler les empereurs de la publicité. «En France, Publicis et Havas se partagent le gâteau depuis trop longtemps. Il faut les bousculer !», plastronne pourtant Julien Mechin, le cofondateur de cette start-up de 40 salariés. Le secret de ce Robespierre 2.0 pour décapiter les multinationales ? Quand les agences paient des milliers de créatifs, lui n'en salarie aucun.

Les parties prenantes de l’entreprise – La gouvernance L’entreprise agit au sein d’ un environnement qui se compose de nombreux acteurs – on qualifie ces acteurs de « parties prenantes de l’entreprise » (stakeholders en anglais). La conception traditionnelle selon laquelle l’entreprise n’a de compte à rendre qu’à ses actionnaires est aujourd’hui totalement dépassée. Entre les parachutes dorés, les stocks options, les truquages de bilans et la libération excessive des mouvements de capitaux, la nécessité d’une gouvernance de l’entreprise intégrant toutes les parties prenantes se fait de plus en plus sentir. En bref, le développement de la responsabilité sociétale de l’entreprise a permis de considérer que l’entreprise doit aussi écouter et rendre des comptes à tous les acteurs concernés par l’activité de l’entreprise ( pouvoirs publics, ONG, consommateurs, etc.).

Thème 2.2 : Quelles finalités pour les organisations publiques ? Thème 2.2 Quelles finalités pour les organisations publiques ? 0. Courtes vidéos sur la région, le département, la commune et l'intercommunalité1.Dans la peau d’un maire (vidéo 7 m) et comment financer les projets ? (Vidéo) 2.Définition d’une administration publique 3.Secteur non marchand et marchand, et les besoins non marchands satisfaits 4.Qu’est-ce que qu’un service d’intérêt général, un service public,service d’intérêt économique universel et un service universel 5.Les différentes types d’organisation publique : Administration centrale, ODAC, Collectivités locales et ODAL.

Les styles de direction – la décentralisation du pouvoir Introduction : Professeur de psychologie industrielle à l’Université du Michigan aux Etats-Unis, Rensis Likert (1903-1980) conduit des recherches sur les attitudes et les comportements humains au travail. […] I – Les styles de direction A – Les styles de direction selon Rensis Likert Professeur de psychologie industrielle à l’Université du Michigan aux Etats-Unis, Rensis Likert (1903-1981) conduit des recherches sur les attitudes et les comportements humains au travail. […] Il cherche à comprendre dans quelle mesure la nature des relations entre supérieurs et subordonnés peut conduire à des résultats très différents dans un contexte organisationnel identique. Les résultats de ses recherches sont publiés en 1961 dans un ouvrage intitulé « Le gouvernement participatif de l’entreprise ».

Le poids économique et social des associations Les ressources humaines On dénombre actuellement : 16 millions de bénévoles dont 12,7 dans les associations ; 23 millions de personnes âgées de plus de 14 ans sont membres d’une association.

Related: