background preloader

L'immeuble du futur : un écosystème au service de l'homme

Depuis l'antique Rome, les humains ont utilisé la superposition des habitations pour concentrer en un même lieu les citadins. L'immeuble n'a été jusqu'ici que cette simple superposition. A l'avenir, l'immeuble devra avoir des fonctionnalités plus variées. Quelques précisions préalables: Dans cet article, nous ne nous intéresserons pas aux constructions neuves, qui répondent à d'autres objectifs, qui sont laissées à la créativité des architectes et qui, surtout, seront limitées par la densité actuelle des agglomérations. Nous nous interrogerons plutôt sur la transformation des immeubles existants qui devront répondre à des exigences et à des contraintes nouvelles à cause des nouveaux enjeux économiques et écologiques. Phase 1 de la transformation, la surélévation: Dans un premier temps, il s'agira de surélever l'immeuble de un à trois étages supplémentaires. Quels sont les objectifs de cette surélévation? Phase 2: l'aménagement des hauts de l'immeuble Phase 3: l'aménagement des sous-sols Related:  Urbanisme & Architecture

Landscape+Urbanism FRANCE/EURATLANTIQUE: INNOVATION, URBANISME ET DEVELOPPEMENT DURABLE EN ROUTE VERS 2030. - ___________________________France Surface International Vidéo reportage: Bordeaux-Euratlantique/Interviewé par Bertrand Escolin, journaliste du Moniteur des travaux publics et du bâtiment, Alain Juppé, maire de Bordeaux, présente le projet urbain de la ville pour les années 2009-2030. Plus d'informations sur bordeaux.fr "A partir de cette consolidation, il faut se donner une ambition plus vaste, s'ouvrir d'avantage, attirer d'avantage de population, améliorer l'accessibilité et s'ouvrir à une dimension européenne." Euratlantique est la nouvelle opération d’aménagement qui permettra à l’agglomération bordelaise de faire émerger une nouvelle centralité. Cet établissement pilote le vaste projet de réhabilitation urbaine déclaré opération d'intérêt national, qui porte sur trois communes (Bordeaux, Floirac et Bègles).L’opération d’intérêt national (OIN) se développera sur une surface de 738 hectares répartie sur les communes de Bordeaux, de Bègles et de Floirac. Il est prévu la construction de 2,5 millions de m² de surface:

Parking Day, des oasis en pleine ville ! | Mark... Eloge de la ville dense ou le déclin du paradigme urbain américain » Article » OWNI, Digital Journalism Philippe Gargov revient sur les propos d'un économiste de Harvard qui a remis en question le modèle des suburbs pavillonnaires, emblématiques du rêve américain, lors de l'émission de satire politique Daily Show. Je suis grand fan du Daily Show, émission de satire politique diffusée depuis 1996 sur Comedy Central (high five, Iris). Alors, quand Jon Stewart reçoit un économiste de Harvard pour dire du bien de la vie urbaine, vous vous doutez bien que je regarde attentivement. Edward Glaeser [en]était en effet invité, ce lundi 14 février, à présenter son livre au titre clair comme de l’eau de roche : Triumph of the City: How Our Greatest Invention Makes Us Richer, Smarter, Greener, Healthier, and Happier (Le triomphe de la ville : comment notre plus grande invention nous rend plus riche, plus intelligent, plus heureux et en meilleure santé. Rien que ça.). L’émission aurait pu se contenter d’être drôle (malgré un Edward Glaeser sous amphét’). La guerre est déclarée. Image CC Flickr by jdnx

Le CEA - Actualités - HIRAM présentation urbanisme Dans le cadre du projet ANR TTT (Table Tangible et Traçable) dédié au développement d’une nouvelle interface homme-machine, le CEA-Leti a conçu et réalisé une maquette interactive (HIRAM) appelée à changer les usages de présentation de projets urbains. L’expertise du CEA-Leti dans l’intégration de technologies RFID (Radio Frequency IDentification) et de capteurs de mouvements a permis cette innovation. HIRAM (Humanités, Innovation et Recherche au service de l’Architecture de Médiation) propose de rendre interactive une maquette d’urbanisme. Cette maquette physique se compose d’une table interactive sur laquelle se trouvent le plan de la zone urbaine concernée, et des pièces en 3D : celles fixes figurant les bâtiments existants, celles mobiles figurant les futurs bâtiments que l’architecte doit implanter. En bougeant les pièces mobiles, il est possible de simuler l’emprise des nouveaux bâtiments dans le paysage urbain.

Metropolis II ou la mainmise de l’automobile sur nos villes et sur nos vies Metropolis II est un projet artistique un peu fou réalisé par l’américain Chris Burden. L’installation a demandé 4 ans de travail à 12 personnes pour mettre en place 18 pistes de voitures, 40 grattes-ciel et 1110 voitures qui circulent en simultanée, simulant le trafic automobile de Los Angeles sur 9 mètres de long et 3 mètres de haut. Chris Burden est surtout connu pour une performance intitulée « Shoot », réalisée en Californie en 1971, où il s’était fait tirer une balle dans le bras gauche par un assistant à une distance d’environ cinq mètres. Avec Metropolis II, qui fait suite à un premier projet intitulé Metropolis I qui faisait circuler seulement 80 voitures, Chris Burden entend dénoncer la circulation automobile, en particulier à Los Angeles et ses « 100.000 véhicules par heure ». Certains y verront un rêve de petit garçon, d’autres un cauchemar d’adulte.

UNION EUROPEENNE – Zoom sur… les maisons passives Le concept de « maison passive » désigne les maisons qui consomment très peu d’énergie et ne dégagent pas de chaleur : de ce fait, elles sont énergétiquement autonomes et n’ont pas d’incidence sur le climat (émissions de gaz à effet de serre…). Il est apparu en Europe du Nord dans les années 1970-80, beaucoup plus tard en France (peut-être parce que le climat y est moins froid que dans les pays germaniques ou scandinaves, et que la consommation énergétique du bâti y est moindre). Si le label Haute Qualité Environnementale (HQE) en est inspiré, les « vraies » maisons passives y sont (encore) très rares. La perte de chaleur est évitée par l’isolation (triple vitrage, étanchéité, murs plus épais, récupération de l’air sortant pour faire chauffer l’air entrant dans le circuit de ventilation [ventilation double-flux]…). De même, les baies vitrées sont souvent orientées vers le Sud pour limiter les déperditions de chaleur en hiver, au moins dans les pays à climat froid. Alexis Vernier

Villes du futur, futur des villes : quel avenir pour les villes du monde ? (Enjeux) Rapport d'information n° 594 (2010-2011) de M. Jean-Pierre SUEUR, fait au nom de la Délégation à la prospective, déposé le 9 juin 2011 Disponible au format PDF (3,8 Moctets) au nom de la délégation sénatoriale à la prospective (1) sur les villes du futur, Par M. Sénateur. Tome I : Enjeux Rapport d'information Villes du futur, futur des villes Quel avenir pour les villes du monde ? Jean-Pierre SUEUR, Sénateur Tome I Enjeux Avec la participation de Saskia SASSEN, Christian de PORTZAMPARC, Julien DAMON et Baptiste PRUDHOMME « L'air de la ville rend libre » Georg Wilhem Friedrich HEGGEL Pour l'amour des villes : cette entrée en matière paraîtra doublement provocatrice, d'abord parce que l'amour ne se décrète pas et surtout parce qu'on a pris l'habitude d'imputer aux villes les malheurs de la société. Lorsqu'un crime a lieu à la campagne, c'est la faute d'un criminel ; lorsqu'il a lieu dans une banlieue, c'est toute la banlieue qui est coupable car elle constitue un milieu criminogène. La nature est pure.

Architekten Skip to main content Wenzhou High-Rise Wenzhou, CN Carmen Losmann Cenke Tower Taiyuan, CN BMW „Pilotprojekt M51“ Dr. New Ways of Working Peter Weidenhöfer Glazed Software Factory Karlsruhe, DE Vertical Net Structures Prototower 01 Prototower 02 Prototower 03 Life in the Office Christoph Bartmann Nanopolis Showroom Suzhou, CN Museum for Cossack Culture Volgograd , RU Taiyuan Tower Taiyuan, CN Gas and Steam Power Plant Wedel, DE Protein Centre Halle, DE Passenger Terminal Hong Kong, CN RWTH Aachen Campus Aachen, DE Paul Klein-Centre Mainz , DE Concert hall Weikersheim, DE MedForCe Münster, DE Urban Planning Museum Nantong, CN Real Time Data Visualisation Carissma Ingolstadt, DE Thünen-Institute Bremerhaven, DE ILB Potsdam, DE Zhuhai Terminal Hengqin, CN Porsche Pavilion Wolfsburg, DE City Gate Sanya, CN ZMB Kiel, DE Monocoque Shells EULE Knowledge Workshop Schwäb. Structural Folding Central Library Helsinki, FI Grid Transformations Sport Centre Nantong, CN Central Business District Wenzhou, CN Haikou Tower Hainan, CN HG Esch

A Once-Polluted Chinese City Is Turning from Gray to Green by Christina Larson 17 Oct 2011: Report by christina larson Almost every day of his childhood, He Xin remembers the skies in his hometown of Shenyang being gray. He grew up in Shenyang (population 8 million), the capital of northeastern China’s Liaoning province, a city famous for its heavy industry and manufacturing — and soot and pollution. View gallery Photo by Christina Larson Urban green space in Shenyang increased 30 percent from 2005 to 2007. But today all that is gone. “It’s not perfect, but the air is cleaner... almost like it’s not in China,” he said, adding: “The only thing the same is the statue of Chairman Mao.” If the city long known as the “elder brother” of industry for its central role in Mao’s drive to industrialize China in the 1950s and ’60s has recently made strides to clean up its act, He isn’t the only one to take notice. According to UCI’s research, Shenyang had removed virtually all traces of heavy industry from its core by 2010. rain shower. To a large extent, it was necessity.

Innovation : Architectes et constructeurs : liberté de création et performance - E-nov'mag 4 Quoi de plus banal que le béton, un mélange d'eau, de ciment et de sable déjà utilisé à l'époque des Romains ? Détrompez‑vous : les pour béton formulés par Arkema sont capables de transformer ce matériau « brut » en un produit à haute performance. Le point avec Christophe Salus, Chef marché Construction chez Coatex. La dernière génération de dispersants de la gamme Ethacryl™ permet ainsi de réduire de 30 % la quantité d'eau nécessaire. Combinables entre eux, ces additifs, qui sont proposés aux adjuvantiers, démultiplient les performances du béton : , afin de pouvoir l'utiliser plus loin que son site de fabrication. : avec un béton qui s'étale et se lisse tout seul, couler une grande dalle devient bien plus simple. pour élever toujours plus haut les piliers de ponts, les tours... du béton par réduction du taux de ciment ou par l'utilisation de nouveaux ciments qui respectent le développement durable. Plus d'info sur

Related: