background preloader

Ces photos trompeuses qui circulent après les attaques de Paris

Ces photos trompeuses qui circulent après les attaques de Paris
Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Entretenir la psychose, faire le buzz, diffuser de fausses informations pour attiser la haine… Les photos détournées qui ont commencé à circuler après les attentats de Paris montrent une nouvelle fois combien certains internautes profitent de l’émotion collective pour manipuler les images à des fins peu avouables, sans que ceux qui les partagent ne s’aperçoivent de la tromperie. En voici quelques exemples, repérés samedi 14 novembre sur Twitter. Lire Attentats du 13 novembre : 7 conseils pour déjouer les rumeurs Des scènes de joie à Gaza… qui datent de 2012 Les attentats de Paris ont-ils provoqué des réjouissances dans les territoires palestiniens, comme l’affirmait cet internaute sur Twitter (l’auteur a supprimé son tweet depuis) ? Liesse de joie à Gaza au cris de Allah akbar mort à la France (Al jazeera) abrahambenisaac (@abraham ben isaac ) Des rues parisiennes désertes… en plein mois d’août Des faux messages de la mairie de Paris

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/11/15/ces-fausses-photos-qui-circulent-apres-les-attaques-de-paris_4810283_4355770.html#link_time=1447570909

Related:  Face Au Complotisme / DésinformationDésinformation : rumeurs, fake, théories du complotBazar temporaire 21

Attaques à Paris : les rumeurs et les intox qui circulent Le RAID n’est pas intervenu en Alsace, quatre policiers n’ont pas été tués et l’extrême droite n’a pas incendié la « jungle » de Calais… Le point sur les fausses rumeurs à ne pas diffuser. Dans le sillage des fusillades à Paris et en région parisienne, de nombreuses réactions de soutien ont émergé sur les réseaux sociaux, mais aussi des rumeurs et de fausses informations. Le gouvernement a mis en garde contre la propagation de ces rumeurs et édité un guide de bonne conduite, les #MSGU, ou pratique des Médias sociaux en gestion d’urgence. Voici les principales, ainsi que l’explication de leur caractère erroné. 1. Non, quatre policiers n’ont pas été tués

Comment vérifier les images des réseaux sociaux ? De plus en plus d’intox circulent sur les réseaux sociaux, que ce soit sur les migrants, la guerre en Syrie. En fait sur à peu près tous les sujets d’actualité. Un type de manipulation y fleurit particulièrement : les détournements de photos et de vidéos. La mauvaise nouvelle, c’est que les médias n’ont pas les moyens de vérifier toutes ces images sur le terrain. La bonne, c’est qu’il existe aujourd’hui tout un panel d’outils et de techniques qui permettent d’enquêter sur ces hoax. Attentats : ce petit texte américain qui fait du bien aux Français Le commentaire d'un lecteur sur le site du New York Times, véritable ode à la France, n'en finit pas de tourner sur les réseaux sociaux. Au milieu de l'horreur, apparaissent des petits coins de ciel bleu. A l'image de ce texte, posté par un internaute américain vivant à Santa Barbara, et dénommé "Blackpoodles" (littéralement "Caniches noirs"). Ce petit texte est en fait un commentaire, associé à un article du New York Times qui traite des attaques qui ont eu lieu à Paris, vendredi soir.

Facebook, Twitter, Instagram... comment distinguer les vraies photos des canulars ? Après les attentats du 13 novembre qui ont frappé Paris, et comme souvent après ce genre d'évènements, nombre de photos-montages et autres fausses informations ont rapidement été partagées sur les réseaux sociaux. Sur Facebook, sur Twitter, les infos colportées sans vérification sont légions, et on a tôt fait de se laisser prendre par le message d'un ami au retweet un peu trop facile. Hoax par-ci, photo truquée par-là, c'est aussi souvent pour faire passer les idées les plus nauséabondes. Alors, un petit rappel s'impose, histoire de ne pas (plus) se tromper.

FRANCE - Info ou intox : comment déjouer les pièges sur Internet ? Bienvenue ! {* welcomeName *} {* loginWidget *} Bienvenue ! INTERNET & TERRORISME : Factchecking contre les idées reçues Depuis les attentats de Charlie Hebdo et de l’Hypercascher, de nombreux acteurs politiques ont fait d’Internet la cause de tous les maux qui conduisent au terrorisme : radicalisation, injures racistes, théories du complot. Sans adopter un regard naïf sur ce qui se passe tous les jours sur Internet, Renaissance Numérique a souhaité rétablir les faits face à ces idées reçues. Dans une démarche argumentée et constructive, le think tank met en avant les propositions formulées par les experts du numérique pour lutter contre le recrutement et la propagation des messages djihadistes sur Internet, dans le respect de l’État de droit.

- Désinformation et rumeur : nous sommes notre pire ennemi ! La rumeur : parler plus pour dire moins – ©kalexanderson via flickr.com en CC Jamais le citoyen n’a disposé d’autant de moyens de s’informer, à un coût aussi faible. Pourtant, les rumeurs et la désinformation la plus grossière se diffusent dans la société, avec une facilité inquiétante, comme en témoigne la dernier complotisme de Charlie Hebdo. Des chaînes d’information en continu, des milliers de sites d’actualité en ligne, des dizaines de bases de données officielles (INSEE, Légifrance, l’INA…), des bibliothèques en ligne gratuites (Persée, Gallica etc.)… les moyens de s’informer facilement sont parvenus à un niveau de profusion inédit dans l’histoire de l’Humanité. Wikipédia qui – en dépit des manipulations dont elle est l’objet régulièrement – reste une source globalement fiable.

Théories du complot : 5 façons d'apprendre aux élèves à faire le tri sur internet "C'est sûr, le gouvernement nous ment", "Y en a qui disent que c'était un coup monté", "On ne sait pas qui croire"... Ces paroles de lycéens, recueillies par France 2, illustrent bien le malaise qui s'est emparé de l'institution scolaire à la suite des attentats contre Charie Hebdo, à Montrouge et à la porte de Vincennes. Pour y répondre, Najat Vallaud-Belkacem a lancé une concertation sur le numérique à l'école et devrait annoncer de premières mesures jeudi 22 janvier. Un défi immense pour la ministre de l'Education nationale, qui a affirmé sur RTL qu'un "jeune sur cinq adhère aux théories du complot".

Charlie : et déjà des théories du complot... Un policier complice qui ne saigne pas, un journaliste complice qui portait un gilet pare-balles, des djihadistes qui n'ont pas la tenue de l'emploi ou encore une voiture avec des rétroviseurs qui changent de couleur : les théories du complot ont rapidement pullulé sur la toile après l'attentat contre Charlie Hebdo. Des théories relayées sur de nombreux sites et les réseaux sociaux, avec des justifications toujours plus déroutantes. Plus de 2 900 retweets et 800 favoris : un photomontage censé alimenter la théorie du complot a amplement été relayé sur Twitter après l'attaque contre Charlie Hebdo.

Effet Buzz : Film sur le thème de la rumeur via les réseaux sociaux A découvrir : Effet Buzz ou une rumeur propagée via Facebook par 7 jeunes de la Maison des Jeunes Le Grand Moulin de Neufvilles (Belgique) – une association qui dispose d’un EPN – avec dans la foulée la réalisation d’un documentaire de 18 minutes qui relate l’expérience. Il s’agit d’un projet d’éducation aux médias soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles et accompagné désormais d’un livret pédagogique. Fort de cette expérience et suite au succès lors de diffusions en public, l’équipe a souhaité partager aux Centres de Jeunes, aux enseignants, aux parents, aux jeunes, aux seniors… le fruit de leur travail et des méthodes pratiques d’animation. « Effet Buzz » est sorti en janvier 2014 en DVD et est également à visionner sur Internet (cf. ci-dessous). Le DVD est diffusé dans toutes les organisations jeunesse de Wallonie et de Bruxelles. 4 livrets pédagogiques d’éducation aux médias

Théories du complot: «Ce succès, c’est la faute de notre médiocrité collective» - Societe Gérald Bronner, sociologue éclairé et éclairant, bête noire des fanatiques de tout poil, connaît les théories du complot sur le bout des doigts. Professeur à l’Université Paris-Diderot et membre de l’Institut universitaire de France, il étudie depuis de nombreuses années les mécanismes du fanatisme, des croyances collectives et du sentiment conspirationniste. Le voici qui décrypte pour nous le succès exponentiel des théories du complot. Interview. Comment naissent et se développent les théories du complot? Elles existent depuis longtemps, par exemple le célèbre procès des Templiers était fondé en partie sur une théorie du complot.

Related: