background preloader

Indicateurs de Performance

Indicateurs de Performance
Related:  A4.6P5 2de année

L'analyse d'une entreprise : Analyse financière et économique de l'entreprise Lorsque l’on souhaite reprendre une entreprise, il faut procéder à une analyse pour s’assurer que l’entreprise en question vaut la peine d’être rachetée. L’analyse d’une entreprise ne se limite pas à celle de ses états financiers (même s’il s’agit d’une étape importante) mais doit s’élargie à l’étude de son environnement : le secteur géographique, l’analyse du marché et de la clientèle, l’évolution de la législation… Il faut procéder pour étape pour effectuer l’analyse d’une entreprise : La première consiste à étudier les états financiers de l’entreprise ciblée ;Ensuite, on s’intéresse au secteur d’activité de l’entreprise : quel est le potentiel du marché sur lequel elle se situe ? Cette méthode d’analyse d’une entreprise n’est bien entendue pas unique et il en existe en quantité, mais elle est organisée en différentes étapes clés d’une reprise d’entreprise. L’analyse financière de l’entreprise Pour réaliser l’analyse financière d’une entreprise, deux éléments sont essentiels : A. B.

Votre BFR dépend de votre métier L'importance du besoin en fonds de roulement d'une entreprise dépend en grande partie de son métier. Une façon de mieux suivre votre BFR est de le comparer à la moyenne de votre secteur. Quelle que soit votre activité, vous devriez pouvoir trouver le besoin en fonds de roulement moyen de votre secteur (ou d'un secteur proche) auprès de votre organisme professionnel, ou de la base de données Xerfi. Voir notre kit pratique : Dix dossiers pour créer sa boîte 1000 entreprises créées chaque jour en janvier 2009 Les avantages du régime de l'auto-entrepreneur Protéger ses biens et ses proches quand on crée une entreprise

Vidéo : Entretien-Analyse de la performance L’objectif de cette vidéo est de t’aider à te préparer à un des cas types posés en entretien de conseil en stratégie ou en banque, le cas d’analyse de la performance d’une entreprise. C’est un cas où il s’agit d’identifier les leviers d’amélioration de la rentabilité d’une entreprise. Il s’agit d’un cas très classique, facile à maitriser avec un peu d’entrainement. L’erreur classique consiste à partir dans tous les sens et explorer les différents leviers d’amélioration de la performance sans aucune structure. Pour bien réussir ton cas d’évaluation de la performance d’une entreprise, voici quelques conseils : Structure ton analyse : Pour ce type de cas, il y existe une structure simple et efficace c’est celle de l’équation de profit : Profit = prix*volume –coûts.

Performance Management et Business intelligence. Le portail francophone piloter la performance. chapitre 2 : l'analyse du compte de résultat I- les soldes intermédiaires de gestion : SIG Le résultat peut s’analyser en 8 soldes : Elle mesure la marge laissée par les entreprises commerciales. Elle représente la ressource essentielle des entreprises commerciales et est un complément de ressources pour les entreprises à activité mixte. Elle est calculée par les entreprises industrielles. Elle mesure l’activité industrielle de l’entreprise. C’est un indicateur essentiel qui permet de mesurer la richesse créée par l’entreprise et par conséquent sa contribution à l’économie du pays (PIB). Elle est distribuée aux salariés, aux prêteurs, à l’Etat et aux associés. Il représente la ressource tirée de l’activité normale et courante de l’entreprise (pas d’éléments financiers ni d’IS, pas de dotations aux amortissements et aux dépréciations et pas d’éléments exceptionnels). L’EBE est le chiffre clé de la rentabilité d’une entreprise. Il mesure l’activité de l’entreprise indépendamment de tout aspect exceptionnel. II- la capacité d’autofinancement

Le bilan fonctionnel : définition, utilité et construction Le bilan fonctionnel constitue une représentation particulière d’un bilan comptable. Les postes y sont réorganisés et assemblés selon leur fonction et leur degré de liquidité. Compta-Facile consacre une fiche complète au bilan fonctionnel qui répond à la question : qu’est-ce qu’un bilan fonctionnel ? A quoi sert-il ? Qu’est-ce qu’un bilan fonctionnel ? Par définition, un bilan fonctionnel est une forme de bilan dans lequel les emplois et les ressources sont classés par fonction (investissement, financement, exploitation et hors exploitation). d’où vient l’argentet à quelles finalités il est employé. A quoi sert un bilan fonctionnel ? Le bilan fonctionnel présente une certaine utilité puisqu’il permet d’analyser la structure financière d’une entreprise en comparant ses emplois (actifs) à ses ressources (passifs). Il permet de mener ce que l’on appelle une analyse fonctionnelle afin de vérifier l’équilibre financier de la structure d’une entreprise : Comment construire un bilan fonctionnel ?

Tableau de bord de gestion : definition, methode, exemple L'indispensable instrument pour "piloter" le progrès Un tableau de bord n'est pas uniquement un outil de mesure de la performance. C'est avant tout un instrument de pilotage de la démarche de progrès entreprise. C'est une précieuse aide à la décision et à la maîtrise du risque en temps d'incertitude pour le manager et tous les membres de l'équipe. Définition C'est là où se différencie l'instrument de pilotage présenté ici du classique tableau de bord de "gestion", essentiellement orienté comptable et conduite des activités au quotidien. Mesurer, Anticiper, Agir C'est la véritable clé de la mise en action sur le terrain de la stratégie d'entreprise. C'est le compagnon non seulement du manager mais de toute l'équipe. Un exemple type "gigogne" pour une entreprise secteur distribution La conception du tableau de bord est étroitement liée à la stratégie de l'entreprise, c'est uniquement ainsi que l'on pourra définir le références de la mesure de la performance, à chacun sa notion de "progrès".

Mesure de la performance de l'entreprise Pas de mesure sans stratégie Croyances et évaluation Au fil des années, la question de la performance des entreprises, et donc de sa mesure, est devenue un thème récurrent. Il est vrai que dans un monde hyper concurrentiel, il est prudent de s'évaluer très régulièrement afin de s'assurer que l'on va dans la bonne direction et que l'on suit le bon rythme. À condition bien entendu d'avoir pris soin de mettre en oeuvre les bonnes actions et de disposer des moyens adéquats pour atteindre les objectifs fixés. Efficience ou efficacité ? La fixation des objectifs est un préalable incontournable. Rechercher l'efficience, c'est chercher à exploiter du mieux possible les moyens mis à disposition Rechercher l'efficacité, c'est agir du mieux possible pour accéder aux objectifs fixés On ne peut travailler l'un sans l'autre sans prendre le risque de mettre en place une démarche bancale. L'obsédé de l'efficience est facile à reconnaître. Des techniques de mesure antédiluviennes Livre de référence

Indicateurs de performances: un langage commun... mais surtout un langage pour tous - Business Intelligence Un langage commun mais surtout communément partagé. Dans la foulée d'une refonte de ses systèmes de gestion et d'encaissement, le groupe Galeries Lafayette a donné à pas moins de 2 000 de ses salariés des outils pour piloter leur activité au jour le jour. Le projet d'analyse de l'information que nous avons mené est l'aboutissement d'une longue démarche de refonte des systèmes utilisés dans les magasins du groupe Galeries Lafayette. Tout a démarré par une remise à plat des systèmes d'encaissement et de gestion, avec le passage à une véritable gestion à l'article sur toute la chaîne, de l'approvisionnement à la vente. Le volet décisionnel s'inscrit dans la continuité de cette refonte. Il vise d'abord à mettre en place des indicateurs communs dans l'ensemble de l'entreprise, un langage unique parlé par tous les services. Un passage obligé vers le multicanal En magasin par exemple, l'outil sert à faire le lancement de journée.

Les soldes intermédiaires de gestion - SIG Les soldes intermédiaires de gestion (SIG) permettent d’analyser le résultat de l’entreprise en le décomposant en plusieurs indicateurs importants, ce qui permet d’obtenir de l’information sur l’activité d’une entreprise et la formation de son bénéfice (ou déficit). Le calcul des soldes intermédiaires de gestion s’effectue à partir des mêmes éléments que ceux qui figurent dans le compte de résultat : les charges et les produits. 1. Utilité des soldes intermédiaires de gestion (SIG) Les soldes intermédiaires de gestion permettent de comprendre la construction du résultat en identifiant et mettant en valeur quelques indicateurs clés tels que la marge, l’excédent brut d’exploitation ou encore le résultat d’exploitation. On utilise notamment les indicateurs figurant dans les soldes intermédiaires de gestion pour se comparer aux statistiques du secteur voir directement à des concurrents. 2. A. C’est un indicateur de pilotage primordial pour le chef d’entreprise. B. C. D. E. F. G. 3.

Responsabilité sociétale des entreprises Emission du lundi 19/10/2015 Responsabilité sociétale des entreprises La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est apparue dans les années 1960, mais ne s’est développé qu’à partir de 1990. Elle repose sur un constat. En France, les entreprises de plus de 500 salariés doivent fournir des informations spécifiques. Retour de la marque Arthur Andersen Arthur Andersen était l’un des cinq plus grands cabinets d’audit internationaux. Deux associés tentent de faire renaître la marque Arthur Andersen, toujours présente dans les esprits. Clés du crowdfunding Le Crowdfunding ou financement par la foule est un mode de financement alternatif. Mais pour obtenir les fonds, l’entreprise doit susciter l’envie. Les clefs du crowdfunding

La capacité d'autofinancement (CAF) : définition, calcul et intérêt La capacité d’autofinancement désigne l’ensemble des ressources internes générées par l’entreprise dans le cadre de son activité qui permettent d’assurer son financement. Nous étudierons dans cet article de Compta-Facile la capacité d’autofinancement (CAF) : qu’est-ce que la capacité d’autofinancement ? Comment la calculer ? Pourquoi ? Besoin d'un expert-comptable ? 1. Dans le cadre de son activité, une entreprise doit financer plusieurs éléments : les investissements qui permettent d’assurer et de développer l’activité de l’entreprise,le remboursement de ses emprunts,le paiement des dettes fournisseurs, fiscales et sociales,le versement des dividendes aux associés… Le calcul de la capacité d’autofinancement permet donc de déterminer le flux potentiel de trésorerie dont dispose l’entreprise. 2. Le calcul de la capacité d’autofinancement est le suivant : Capacité d’autofinancement (CAF) = produits encaissables – charges décaissables A. B. 3. Dettes financières / Capacité d’autofinancement

Etablir ses comptes prévisionnels L’établissement des comptes prévisionnels se décompose en 2 étapes majeures. Il faut commencer par lister et chiffrer l’ensemble des dépenses et des recettes prévisionnelles, en prenant soin de tout prévoir. Ensuite, une fois ces données obtenues, il faut bâtir les tableaux prévisionnels. Les charges prévisionnelles Voici quelques exemples de dépenses prévisionnelles : Les biens durables (immobilisations) Il existe également des dépenses à caractère plus « exceptionnel » dont le traitement diffèrera de celles énumérées ci-dessus : Fonds de commerce (rachat d’une clientèle existante)Logiciels Ces biens sont appelés « immobilisations incorporels ». Terrain et construction (ensemble immobilier lorsque le créateur est propriétaire des murs)Installations et agencements (rénovation d’immeuble, réaménagement)Matériel de transport (Véhicules)Matériel informatique (ordinateurs, imprimantes, réseaux)Matériel industriel (machines, outillages…) Ces biens sont appelés « immobilisations corporelles ».

Related:  Processus 6patoche51SDGmathieu_jubault