background preloader

Droit à l'oubli : tout savoir sur le déréférencement et la suppression des données personnelles

Droit à l'oubli : tout savoir sur le déréférencement et la suppression des données personnelles
Le droit à l’oubli, c’est très compliqué. C’est très compliqué parce que le droit à l’oubli n’est pas inscrit précisément dans une seule et unique loi, et parce que le numérique est rarement cantonné à un seul pays : lorsqu’un citoyen français demande à une entreprise américaine de supprimer des données qui le concernent, les conflits de droit apparaissent au grand jour. Nous le voyons régulièrement : la CNIL œuvre pour que le droit au déréférencement des citoyens français soit respecté, mais Google n’est pas toujours d’accord, estimant que la CNIL n’est pas légitime pour statuer sur Google.com. Pour mieux cerner le droit à l’oubli, connaître les droits des citoyens français et savoir les démarches à effectuer pour faire valoir ses droits, nous avons eu le plaisir de rencontrer Gustav Malis à Rennes. Il fait partie du laboratoire Confiance & Identité Numérique de l’IRT b<>com à Rennes. Pouvez-vous présenter votre parcours et votre rôle à l’IRT b<>com ?

http://www.blogdumoderateur.com/droit-oubli/

Related:  Mon empreinte numériqueDroits et réseaux sociauxidentité numeriqueLe droit à l'oubli « numérique »Solidarités

Quels outils choisir pour être visible sur le web ? Réseaux sociaux : on ne les présente plus ! Les plus en vogue ? Viadeo, LinkedIn et Ziki du côté professionnel et, bien sûr, le mastodonte Facebook pour la sphère privée. - Les plus : présenter son parcours et ses compétences, accroître son réseau de contacts professionnels, faire des recherches, s'inscrire à des groupes d'experts,... Faciles à utiliser, les réseaux sociaux virtuels sont multi-usages.- Les moins : la frontière est parfois floue entre vie professionnelle et personnelle, surtout sur Facebook où les internautes ont tendance à tout mélanger.  Commentaire injurieux sur Facebook : révocation d’un agent public   lundi 22 février 2016 Dans un arrêt du 21 janvier 2016, la cour administrative d’appel de Nantes estime que le maire de Montargis avait pris une sanction proportionnée en révoquant un agent de catégorie B qui avait publié un commentaire injurieux sur la page Facebook de l’entreprise dirigée par le premier adjoint de la commune. Non seulement, il avait tenu des propos injurieux portant atteinte à la réputation d’un élu mais il avait commis un manquement à son devoir de réserve. La sévérité de la sanction s’explique aussi par le fait que le fonctionnaire territorial avait déjà fait l’objet de sanctions pour des propos tenus en public et en raison de son attitude d’opposition et de défi à l’autorité municipale. En 2013, cet éducateur des activités physiques et sportives avait publié un commentaire très négatif sur la page Facebook de l’entreprise Mazet Confiseur, dirigée par le premier adjoint de la commune, en plein salon du chocolat.

Voici ceux qui contrôlent votre fil d'actualité Facebook Une petite équipe d’ingénieurs en Californie. Un panel d’utilisateurs anonymes à travers le monde. Et, de plus en plus, vous-même. À chaque fois que vous ouvrez Facebook, l’un des algorithmes les plus influents, controversés et incompris au monde se met à en œuvre. Il scanne et collecte tout ce qui a été posté dans la semaine passée par chacun de vos amis, chaque personne que vous suivez, chaque groupe auquel vous appartenez et chaque page Facebook que vous aimez.

Qu’est-ce qu’une donnée personnelle ? - Fil d’actualité du Service Informatique et libertés du CNRS Art. 2 de la loi "Informatique et libertés" " Constitue une donnée à caractère personnel toute information relative à une personne physique identifiée ou qui peut être identifiée, directement ou indirectement, par référence à un numéro d’identification ou à un ou plusieurs éléments qui lui sont propres. Pour déterminer si une personne est identifiable, il convient de considérer l’ensemble des moyens en vue de permettre son identification dont dispose ou auxquels peut avoir accès le responsable du traitement ou toute autre personne ".

L’obésité chez les jeunes : le poids du milieu social 6 octobre 2015 - Un enfant de grande section de maternelle fils d’ouvrier a 4,5 fois plus de risque d’être obèse qu’un enfant de cadre supérieur. En classe de CM2 cette proportion est de 0,8 % chez les enfants de cadres, contre 7 % chez les enfants d’ouvriers. 5,8 % des enfants de grande section de maternelle fille ou fils d’ouvriers souffrent d’obésité [1] contre 1,3 % des enfants de cadres supérieurs. Les enfants d’employés ont aussi 3,7 fois plus de risque d’être obèses que les enfants de cadres selon une étude du ministère des Affaires sociales, menée auprès de 19 000 enfants pendant l’année scolaire 2012-2013. En grande section, la part d’enfants obèses est passée de 3,2 % en 2006 à 3,5 % en 2013.

Accueil Introduction : Cette étude est un exercice de style qui essaie de répondre aux questions suivantes : Comment Sherpa, Google Apps For Education (GAFE) et WordPress.com peuvent faire office de portfolio? Qu'en est-il des capacités d'assemblage, d'accès et de communication? "mur Facebook » considéré juridiquement public ou privé ? – Économie numérique Depuis l’expansion du « Bring Your Own Device » (« apportez votre équipement personnel de communication », en français) au sein de l’entreprise, la distinction de frontière entre la sphère personnelle et la sphère professionnelle se complique, et c’est notamment le cas avec Facebook … Certes, la liberté d’expression est un droit fondamental prévu notamment à l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’homme et des libertés fondamentales mais également d’un point de vue interne, via le code du travail en son article L. 2281-3 qui énonce que « les opinions que les salariés, quelle que soit leur place dans la hiérarchie professionnelle, émettent dans l’exercice du droit d’expression ne peuvent motiver une sanction ou un licenciement ». Pour autant, les salariés ne doivent pas oublier qu’ils doivent faire preuve d’une obligation de réserve et de mesure dans l’expression écrite et orale de leurs opinions personnelles. Des positions divergentes Alors Privé ou Public ?

5 tests faciles pour voir tout ce que Google sait sur vous Google vous connaît mieux que certains de vos proches, et ce grâce aux traces que laissent vos actions sur ordinateur ou sur smartphone, collectées par défaut. Et si vous ne nous croyez pas, vous n'avez qu'à vérifier en 5 étapes ce que le géant du web sait sur vous (pour cela, il vous faudra sans doute vous connecter à votre compte Google) : 1. Ce que Google sait de vos centres d'intérêt Le droit au déréférencement Comment faire concrètement ? Rechercher le formulaire ou les coordonnées du moteur de recherche Les principaux moteurs de recherche mettent à disposition un formulaire de demande de suppression de résultat(s) de recherche. Pour exercer vos droits auprès des autres moteurs de recherche, la demande doit être adressée par écrit. Écrire au moteur de recherche

JESPER JUST Jesper Just (né en 1974, vit à New York) présente à l’occasion de son exposition personnelle au Palais de Tokyo une nouvelle installation, composée de plusieurs vidéos, de musique et d’une intervention spatiale. Dans son travail filmique Jesper Just associe les images, d’une qualité exceptionnelle, au son et à la musique. L’énigme vient perturber la narration et la tension créée laisse émerger la poésie. Jesper Just ne livre pas d’issue narrative, mais laisse le spectateur avec ses interrogations et ses émotions. L’installation conçue pour la Galerie basse du Palais de Tokyo est composée d’une installation audiovisuelle et d’une vaste intervention spatiale qui transformera l’espace préexistant et le parcours du visiteur. Le One World Trade Center, gratte-ciel à la fois iconique et controversé, décor du film, devient comme dans la plupart des travaux de Jesper Just, un personnage en soi.

Dix conseils pour bien gérer sa réputation sur internet Publié le vendredi 09 octobre 2015 à 14:52 par Murielle TRAVADON. . Tout comme une entreprise ou une marque, chaque individu bénéficie d'une réputation sur Internet. Il s’agit des informations le concernant qui circulent sur la toile. Ces données peuvent parfois porter préjudice mais, quand elles sont maîtrisées, elles peuvent devenir une belle vitrine. Droits d'auteur sur les vidéos : YouTube change radicalement son fusil d'épaule La colère gronde, chez les "Youtubers". Depuis mercredi 11 décembre, l'ensemble de la presse spécialisée s'alerte du fait que le site de partage de vidéos appartenant à Google va modifier les règles sur sa politique de droit d'auteur. YouTube promet d'être intraitable sur les contenus mis en ligne dès 2014. Dès l'an prochain, il fera la chasse aux internautes qui publient des vidéos sur leur chaîne sans disposer de l'autorisation des ayant-droits. La plateforme détaille un certains nombre de critères nécessaires pour pouvoir diffuser sa vidéo "légalement" (-> voir tous les critères). Une totale remise en cause du système jusqu'alors en vigueur

10 conseils pour rester anonyme et protéger ses communications sur le web 01net le 06/06/14 à 18h28 Le secret de la correspondance, un droit protégé par la loi dans la plupart des pays du monde, est menacé par la nature-même des communications électroniques. Les « courtiers en données » sont aujourd’hui en mesure de créer des profils de plus en plus précis des internautes, sur fond de croissance exponentielle des capacités de prélèvement et d’exploitation des données personnelles. Au même moment, l'indiscrète NSA ne se prive pas d'espionner massivement l'ensemble des communications d'une bonne partie des internautes. De par la structure-même de l’internet, la notion de sécurité absolue est illusoire.

Textes de loi en matière de droit à l'oubli numérique Le 13 mai 2014, la Cour de Justice de l’Union Européenne rendait sa décision sur le « droit à l’oubli numérique », instaurant ainsi le formulaire du même nom auprès de Google et à disposition de chaque internaute particulier européen. Comment est venu un tel droit ? Quelles ont été les avancées réalisées en ce sens avant cette décision ?

L’auteur de l’article intègre des termes du droit “personnes morales” et offre un raisonnement recherché, détaillé et appuyé sur diverses ressources. Qui plus est, cet auteur n’est autre que le chef de projet du Blog lui-même. Ce blog destiné aux travailleurs du web et aux professionnels connectés recueillent pas moins de 25 000 lecteurs par jour. La réputation de ses auteurs et leurs qualifications en fait un support fiable et l’interview d’un titulaire de Master en Droit des Affaires en Suède, d’un expert donc, renforce le propos sur la question abordée. by ringenbach_groupe7_droit Feb 8

Related:  tournay_groupef_droit