background preloader

Les yeux de La Joconde : un nouveau mystère élucidé

Les yeux de La Joconde : un nouveau mystère élucidé
Des scientifiques ont fait il y a peu de nouvelles découvertes concernant les yeux de la Joconde de Léonard de Vinci. Ironique, triste, le regard qui suit son spectateur quelque soit l'angle, ce visage interpelle car dans les yeux de Mona Lisa, il y a une illusion d'optique. Reportage : N. Lemargignier / B. Les yeux de La Joconde, nouvelles découvertes Un sourire emblématique Pour approfondir ces mystères, une université anglaise s'est servie d'un autre portrait attribué au génie. © France 2 / Culturebox Un regard énigmatique étudié à la loupe Mais qui regarde-t-elle ? Des recherches perpétuelles Aujourd'hui encore les recherches autour du modèle de Mona Lisa se poursuivent. Une star au Louvre grâce à François Ier Avec 20 000 visiteurs qui admirent le tableau du maître italien chaque jour, Mona Lisa c'est la star du Louvre. La Joconde exposée au Louvre Related:  HdAarthermerc

Images de femmes dans l'art roman en Poitou-Charentes - Patrimoine et inventaire de Poitou-Charentes Découvertes Mis à jour le 1 septembre 2015 Dans la société féodale des 11e et 12e siècles, la femme est considérée comme inférieure aux hommes. Selon les archives conservées, essentiellement ecclésiastiques, elle doit être féconde, docile et pieuse. Certaines fortes personnalités jouent toutefois un rôle important,comme Aliénor d'Aquitaine, duchesse d'Aquitaine, comtesse de Poitou, reine de France puis reine d'Angleterre. Le discours de l'Église à l'encontre de la femme est souvent négatif ; les filles d'Ève sont fréquemment désignées comme tentatrices, corruptrices et les hommes doivent s'en méfier. Ce sombre portrait est nuancé par Marie, la mère du Fils de Dieu, et les vies exemplaires des saintes. Des femmes à l'époque romane Les images de femmes présentes dans les églises romanes illustrent principalement la Bible ou la vie des saintes. Des figures saintes représentées dans un environnement contemporain Des personnages féminins de l'Histoire Sainte : le Mal ou le Bien Ève... Voir

Barceló, toiles de mer dans le Marais - Culture / Next Miquel Barceló, qui s’est fait rare ces dernières années, revient aujourd’hui sous la verrière parisienne de la galerie Thaddaeus Ropac, après la fermeture de celle d’Yvon Lambert, qui le représentait auparavant. Dans les deux espaces du Marais, il présente 17 nouveaux tableaux de grandes tailles qui viennent du bleu de la mer et du sable rose de Majorque (Baléares), où il est né, à Felanitx précisément, en 1957, a grandi et passe encore la moitié de son temps. Les œuvres sont de première fraîcheur, d’où le titre générique : «Inassèchement». Translucides. Connu pour ses céramiques et ses œuvres monumentales, ce créateur insatiable privilégie pour cette exposition aux couleurs translucides sa passion du monde marin de son île natale, d’où émergent des créatures d’abysses, des formes derrière lesquelles on devine des sèches, des poulpes bleutés, des rascasses rouges, des pieuvres multicolores - un univers qui évoqueparfois des peintures de Joan Miró, également de Majorque. Grottes.

Paris Musées. Toutes les œuvres et collections des musées de la ville de Paris – Les Outils Tice Paris Musées vient d’ouvrir une plateforme regroupant et présentant toutes les œuvres et toutes les collections des treize musées de la ville de Paris. De la belle ouvrage. Si d’aucuns cherchent encore les avantages des nouvelles technologies et d’Internet pour la culture et la connaissance à disposition de tous, je leur conseille d’aller faire un tour sur ce site. Une véritable caverne d’Ali Baba qui offre un accès à pas moins de 185 000 œuvres et 300 000 médias. Le premier exploit de cette plateforme est avant tout de sortir de l’ombre la richesse des collections des musées de la capitale. Le site est à ajouter à vos favoris et offre une réalisation impeccable. À votre disposition un moteur de recherche particulièrement véloce qui vous permettra de rechercher dans l’index général par œuvre, par auteur, par musée ou encore par mot clé. La plateforme devrait continuer à évoluer et à s’enrichir. Lien : Les collections de Paris-Musées. Sur le même thème

Une lecture : Des bandes dessinées pour faire de la géographie - Histoire-géographie - Éduscol La thèse de Julien Champigny, L’espace dans la bande dessinée, soutenue en 2010 sous la direction de Christian Grataloup, avait montré notamment comment « un récit organisé séquentiellement parvient à dire la réalité synchronique qu’est l’espace ». Un Café Géo autour des liens entre géographie et bande dessinée a eu lieu en juin 2015 à Annecy en présence de Bénédicte Tratnjek. En janvier 2014, un autre Café Géo avait abordé le même thème autour du titre « Représenter l’espace urbain dans la bande dessinée » et son compte-rendu magistral par Olivier Milhaud offre des perpectives d’analyse diverses et de nombreux exemples exploitables en classe. C’est l’occasion de rappeler les liens importants entre les sciences dessinées et la géographie et l’apport de ce mode de représentation par l’image. Bénédicte Tratjnek y propose également une bibliographie des articles parus autour des liens entre géographie, cartographie et bande dessinée. L’édition de bandes dessinées est devenue très dynamique.

Partenariat autour des activités jeune public du Musée des Impressionnismes de Giverny. Dans le cadre de l’exposition « Photographier les jardins de Monet. Cinq regards contemporains » présentée jusqu’au 1er novembre 2015 au Musée des Impressionnismes de Giverny, la Maison Européenne de la Photographie s’associe à la Galerie des petits du musée et propose une conception inédite de cet espace en lien avec une série d’activités ludiques autour de la photographie. L’exposition présente les travaux de cinq grands photographes contemporains, Darren Almond, Elger Esser, Henri Foucault, Bernard Plossu et Stephen Shore, autour du jardin de Monet, et invite à une lecture moderne, plurielle, et résolument nouvelle, de ce lieu qui fut pour le maître de l’impressionnisme le motif essentiel de sa peinture durant les vingt-cinq dernières années de sa vie. Au cœur du musée, la Galerie des petits est un espace dédié aux enfants.

Jheronimus Bosch - the Garden of Earthly Delights Mon Oeil : le Centre Pompidou lance une web-série éducative pour les enfants Destinée aux 5-11 ans, "Mon oeil" est une web-série du Centre Pompidou. Chaque mercredi, un nouvel épisode permettra aux enfants de découvrir l'art contemporain... Mon Oeil : capture d’écran du 1er épisode Le Centre Pompidou a lancé ce mercredi le premier épisode de sa web-série Mon Oeil. « Mon Oeil » est un programme hebdomadaire d’une dizaine de minutes (élargi entre 20 et 25 minutes durant les vacances scolaires) qui présente de façon ludique et didactique plusieurs oeuvres contemporaines issues des collections du Centre Pompidou. Pour guider l’enfant dans sa découverte, la web-série s’appuie sur un personnage, un « oeil » malicieux dessiné par Stéphane Kiehl, dans un environnement illustré aux couleurs du Centre Pompidou. Sandra Ktourza

Philippe Halsman On the Creation of Photographic Ideas [EN] Version française The Jeu de Paume online magazine reproduces here the first part of Philippe Halsman’s book entitled Halsman on the Creation of Photographic Ideas. Published in 1961, two years after his famous Jump Book, the book shows how the photographer approached his medium by non-judgementally contrasting his own creative angle, driven mainly by his imagination, with the reporter’s angle based on a sensitivity of perception and search for the truth that he called “candid photography”. He associated the term with Henri Cartier-Bresson. On the Creation of Photographic Ideas is actually the content of a seminar written by Halsman when he was working at the Famous Photographers School, which opened that year modelled on the Famous Artists School in Westport, Connecticut. Although On the Creation of Photographic Ideas is essentially a lesson in photography, the book reveals Philippe Halsman’s “thought process” and the diversity of his photographic output. Exhibition “Philippe Halsman.

Neuf sites pour consulter gratuitement trois millions d’œuvres d'art en ligne Les travaux de numérisation des collections des musées de Paris avancent. 185 000 œuvres sont ainsi consultables gratuitement sur un site dédié. Le nouveau site, qui réunit les efforts des différents lieux d'expositions, a été mis en ligne par la ville de Paris le 04 mai 2016. Lentement mais sûrement L'état d'avancement des mises en ligne est inégal d'un musée à l'autre, puisque 62 % des 310 000 photographies accessibles sont pour l'instant issues d’œuvres d'art du musée Carnavalet. L'objectif selon la Mairie est bien de concentrer l'intégralité des collections des 14 musées de la Ville de Paris. De nouvelles fonctionnalités, comme la visite de galeries en trois dimensions, sont prévues à terme. Ailleurs dans le monde L'initiative parisienne n'est pas une nouveauté mondiale. Ensembles, les différentes galeries virtuelles permettent aux internautes d'accéder gratuitement à plus de trois millions de clichés en haute définition qui immortalisent des millions d’œuvres. Mise à jour

Serious game en réalité augmentée : HISTORYreload - Serious game utilisant la technologie de la réalité augmentée sur smartphone, HISTORYreload est conçu pour inciter les adolescents et jeunes adultes à franchir les portes des musées en mêlant les grands évènements de l’Histoire à une fiction originale. Esther et Thibault, les deux protagonistes de l’application, se retrouvent coincés dans le passé suite à une mauvaise manipulation de leur machine à voyager dans le temps. Afin de leur permettre de regagner leur foyer, le joueur doit résoudre plusieurs missions, dans lesquelles les collections ont une place primordiale. Au cours de la visite, le visiteur collecte objets virtuels et informations sur les oeuvres d’art présentées ainsi que l’époque à laquelle celles-ci ont été conçues. Il se constitue ainsi un catalogue de connaissances personnelles, qu’il peut par la suite consulter à tout moment, en se connectant à la plateforme web de l’application.

Fragonard en 10 dates / RÉUNION DES MUSÉES NATIONAUX - GRAND PALAIS On vous l’accorde, notre nom est un peu difficile à retenir. Nous sommes la « Réunion des musées nationaux – Grand Palais », ou, pour faire plus court la « Rmn-GP ». Ça a l’air compliqué mais en fait, c’est très simple : nous sommes un jeune établissement culturel public, placé sous la tutelle du ministère de la Culture et de la Communication, né en 2011 de la fusion de la Réunion des musées nationaux et du Grand Palais. D’où notre nom. Que ce soit au Grand Palais, au Musée du Luxembourg ou dans nos musées partenaires, notre passion c’est d’organiser de grandes expositions d’art internationales. Ensemble, nous imaginons des sujets d’expositions et des rétrospectives qui sont portés par les meilleurs spécialistes : ce sont les commissaires d’exposition. voir le site

Related: