background preloader

La #LoiNumérique en 9 dessins (dont un burger et une fusée)

La #LoiNumérique en 9 dessins (dont un burger et une fusée)
"faire confiance à l'intelligence collective" Pour la première fois, un projet de loi sera co-créé avec les internautes avant son envoi au conseil d’Etat et son adoption en Conseil des ministres. Cette création participative de la loi, d’une durée de trois semaines, permettra à chacun de contribuer au texte législatif pour l’enrichir et le perfectionner. Les participants pourront émettre un avis sur les différents articles du texte et faire des propositions de modifications, qui seront elles-mêmes soumises à l’avis des internautes. Après instruction, les contributions pourront être intégrées au projet de loi pour une République numérique. Le Gouvernement affichera clairement les modifications apportées au texte à l’issue de la consultation, afin de faciliter le suivi des propositions des différents contributeurs. Rendez-vous sur la plateforme republique-numerique.fr Projet de loi numérique : une méthode inédite 1. La #LoiNumérique établit le principe de neutralité du net. 2. 3. 4. 5. 6.

http://www.gouvernement.fr/la-loinumerique-en-9-dessins-dont-un-burger-et-une-fusee-2916

Related:  Culture(s) numérique(s)Surfer sans risqueRéseaux sociauxIdentite numeriqueArchive ouverte

Lancement du TANu, premier test d'agilité numérique Le TANu, pour Test d'Agilité Numérique, vient d’être lancé par la société Immersive Lab. Il s’agit de proposer une solution permettant d’évaluer les connaissances numériques d'un collaborateur ou d'un candidat potentiel. Ce nouveau test constitué d’un QCM de 90 questions à compléter en 30 minutes a pour ambition de devenir le «TOEIC du numérique ». Les questions - posées de façon aléatoire dans une base de données de 700 questions revues régulièrement en fonction de l'actualité numérique -, portent sur 5 domaines : l'informatique, l'internet, les réseaux sociaux, la technologie et l'économie numérique.

Projet de Loi numérique Lemaire : augmentation drastique des pouvoirs de sanction de la CNIL Le projet de loi pour une République numérique a été adopté à la quasi-unanimité par l’Assemblée nationale le 25 janvier 2016. Le texte contient de nombreuses dispositions qui modifient la loi Informatique et libertés et les pouvoirs de la CNIL, avec un impact important tant pour les professionnels que pour les citoyens et les consommateurs. L’objectif est de protéger « la vie privée en ligne », en créant de nouveaux droits pour les personnes et de nouvelles obligations pour les acteurs du numérique, afin d’assurer la protection des données personnelles vis-à-vis des risques spécifiques générés par les nouveaux moyens de communication en ligne. Renforcement des pouvoirs de sanction de la CNIL La vie numérique après la mort Europe 1Victor Dhollande-Monnier DEUIL 2.0 - Alors que les données numériques personnelles se développent, leur sort et leur avenir interroge de plus en plus. Que deviennent vos comptes Facebook, Twitter ou Instagram à votre mort ? Et vos adresses mail, vos mots de passe ou même vos photos en ligne ?

Qu’est-ce qu’un éditeur prédateur ? / Eviter les éditeurs prédateurs / Publier et diffuser / Aide à la publication Sur le web, les éditeurs de pseudo-revues scientifiques, ou éditeurs prédateurs (predatory scholarly open-access publishers, predatory publishers, predatory journals), profitent du modèle auteur-payeur de la publication en libre accès (open access – sur le libre accès (voir les fiches CoopIST : Les revues en libre accès et Archive ouverte). Le but de ces sites web est de gagner de l’argent sans se soucier de promouvoir ni de pérenniser les résultats de la recherche scientifique. Leurs processus éditorial, gestion financière et fonctionnement sont opaques. Ils ne répondent pas aux recommandations éthiques et professionnelles de la publication scientifique (voir les recommandations du COPE et de l’ICMJE).

Culture numérique pour apprendre : outils, scénarios et pratiques Le Pôle e-learning de l’Université de Genève (Suisse) met à disposition des étudiants via le service MyPLE.ch (comme Personal Learning Environment, environnement d’apprentissage personnel) des ressources en ligne pour choisir et utiliser des outils numériques (voir ci-après). Ce projet initié dès 2011 comprend un ensemble de dossiers actualisés pour aider les étudiants dans leurs parcours et également à s’organiser pour une réussite dans leur cursus. Ces champs sont traités sous le prisme de l’apport concret de services et applications en ligne ou à télécharger avec 3 chapitres distincts de dossiers librement consultables en ligne et téléchargeables : Scénarios d’apprentissage avec le numérique,Fiche de culture numérique,Famille d’outils. Apprendre avec le numérique

Centre d'aide Demandes légales La transparence est une valeur fondamentale chez Google. En tant que société, nous avons le sentiment qu'il est de notre responsabilité de tirer le meilleur parti de la transparence dans le cadre de la circulation des informations relatives à nos outils et nos services. Nous pensons qu'une plus grande quantité d'informations est synonyme de plus de choix, de plus de liberté et, en fin de compte, de plus de pouvoir au niveau individuel. Dans un souci de transparence, nous pouvons transmettre une copie de tous les avis juridiques que nous recevons au projet Lumen pour publication et annotation. Mes datas et moi - Réseaux sociaux - Ne pas combattre les usages, mais les accompagner. Conscients des enjeux en matière d'image sur internet, la MAIF et Reputation Squad se sont associés pour proposer une démarche pédagogique interactive à l'intention de tous. Les utilisateurs de Facebook et Twitter sont invités à réfléchir sur eux-mêmes à travers un test qui les met face à leurs propres usages de ces réseaux. Des fiches pratiques accompagnent chacune des étapes empruntées, pour conseiller sans juger. Cette nouvelle version, enrichie, permet également de dresser des statistiques qui permettront de mieux comprendre les comportements sur les réseaux sociaux. Conçue avec un réel souci de protection de la vie privée, la plateforme ne conserve aucune donnée personnelle au-delà de la durée du test.

Archives institutionnelles : quatre archétypes Grâce à l’Open Access, un nouveau moyen de stockage, préservation et partage des productions des chercheurs, enseignants, étudiants et scientifiques a pu voir le jour : les archives institutionnelles. Ces archives ouvertes pourraient devenir indispensables à la communauté scientifique d’ici quelques années, que ce soit au niveau de la pérennisation des résultats et des données ou pour leur réutilisation par d’autres chercheurs. Dans un article, Joachim Schöpfel et Hélène Prost proposent quatre archétypes d’archives institutionnelles : quels sont-ils et quels sont les facteurs à prendre en compte pour réussir l’implémentation d’une telle plateforme? Les archives institutionnelles font partie de la green road de l’Open Access qui représente l’auto-archivage des publications dans des archives ouvertes. Cette voie s’oppose à la gold road qui désigne la publication dans des revues en libre accès, et qui est devenue un marché juteux pour les éditeurs. Quatre modèles de base

Kit iRespect : Outil pédagogique sur la protection de la vie privée en ligne Utile et à découvrir à l’occasion du Safer Internet Day (journée de l’Internet plus sûr), le 9 février 2016 sur le thème « Agir pour un meilleur Internet », un évènement initié par la Commission Européenne (cf. la coordination pour la France), le kit iRespect à télécharger gratuitement (en pdf) réalisé et mis à disposition par des acteurs institutionnels et associatifs en Belgique (dont Child Focus). Ce nouvel outil pédagogique conçu les enseignants et que peuvent également utiliser les animateurs multimédia en EPN, initie un débat sur la protection de la vie privée en ligne avec des jeunes âgés de 10 à 14 ans. Projet éducatif et pédagogique

Related: