background preloader

Créer un fichier client et savoir l'utiliser

Comment constituer, organiser et utiliser son fichier client ? Une question centrale pour une efficacité commerciale maximum. L'essentiel Il est encore coutume de parler de fichier client même si ce dernier est maintenant informatisé. Le terme de base de données clients semble plus approprié pour désigner l'ensemble des informations collectées sur sa clientèle. Elaborer un fichier client en 4 étapes 1 - Définir les objectifs de sa base : avant de déterminer quelles informations intégrer, il est indispensable de savoir à quoi il va être utilisé : alimenter la gestion commerciale avec des informations nominatives ? 2 - Choisir les informations : données personnelles, comportementales, transactionnelles, communication... au regard des objectifs définis précédemment, choisir les informations pertinentes à stocker 3 - Fixer les méthodes de collecte : à partir des commandes, des études marketing, de formulaires en lignes...choisir des moyens appropriés selon les types de données Articles

http://www.manager-go.com/vente/fichier-commercial.htm

Related:  Fidélisationmetiers de la relation client

IKEA récompense la fidélité de ses clients par l’absurde Une boulette de viande offerte à la lecture de cet article. IKEA inscrit la campagne de communication d’Ikea Family, son programme de fidélisation destiné à ses 6 millions d’abonnés, dans la même veine que ses précédentes. C’est à l’agence Wunderman que la marque suédoise a confié le soin d’imaginer une campagne digitale, outdoor et en point de vente. Jusqu’au 23 octobre, un jeu Facebook est disponible pour tester ses connaissances sur les avantages du programme. Ce dispositif digital complète la campagne d’affichage débutée le 7 octobre, dont les accroches cocasses ont fait office de teasing au lancement national de 3 vidéos en caméra cachée. Les spots montrent comment des clients sont confrontés à des situations saugrenues autour de faux avantages avec la complicité du personnel et d’intervenants loufoques.

Prêt-à-porter : quelles sont les bonnes pratiques pour optimiser votre parcours client en ligne Le prêt-à-porter est un secteur particulier dans le milieu du e-commerce : s’il génère des paniers moyens relativement bas, il est aussi le moins sensible au phénomène de l’abandon de panier. En effet, le secteur de la mode enregistre moins de 66% d’abandon de panier contre plus de 82% pour le secteur du voyage et 76% pour le retail. SaleCycle a voulu en savoir plus sur ce qui fait la spécificité de ce secteur afin d’identifier les bonnes pratiques à mettre en place sur son site e-commerce. Les 4 parties de l'Atelier Aujourd’hui, toutes les marques tiennent des conversations avec les consommateurs. Mais ces conversations n’aboutissent pas toujours à l’effet recherché. Quelles sont alors les clés d’un marketing conversationnel réussi ? Andria Andriuzzi (IAE de Paris) explique les bonnes pratiques en la matière ; Cécile Riffard (RATP) et Ariel Steinmann (Hello Bank !) présentent la façon dont leur entreprise a répondu à ce challenge.

Commerce physique et e-commerce : les tendances 2018 Commerce physique et e-commerce sont deux espaces de vente avec des problématiques et objectifs distincts. Historiquement plus ancien, le commerce physique est ancré dans un contexte géographique précis et intervient dans la vie quotidienne des consommateurs qui en ont une représentation physique, tangible. Associé à des valeurs de proximité, d’espace de contact, de conseil et d’échange, le retail est la manifestation physique de tout commerce. La PLV dynamique fait la différence - le magazine des points de vente Ultime étape de communication entre un produit, une enseigne ou une marque et le consommateur, la PLV (publicité sur le lieu de vente) est sans doute la plus importante de toutes les actions publicitaires, puisque la majorité des décisions d’achat se prend en magasin. Aujourd’hui, les supports évoluent avec les nouvelles technologies et l’affichage dynamique remplace peu à peu les affiches papier et autres outils de signalisation traditionnels. De par sa dématérialisation, l’affichage dynamique offre indéniablement de belles perspectives à la PLV.

L’impact des nouvelles technologies sur les communications d'entreprises. Les conséquences des nouvelles technologies sur la productivité des membres des entreprises et sur la compétitivité des organisations sont considérables. Ces révolutions, qui, initialement sont apparues pour favoriser le développement de certaines actions, sont aujourd’hui présentes dans tous les aspects de notre vie et déterminent désormais notre manière de travailler. L’insertion des nouvelles technologies par les organisations Des organisations de tous types, allant des start ups aux grandes multinationales, ont recours aux nouvelles technologies comme élément de différenciation de la concurrence.

▶ 23 Techniques pour Fidéliser vos Clients Fidélisation client : Comment fidéliser vos clients sur Internet ? Quels sont les outils et techniques de fidélisation ? Comment capitaliser des emails, des abonnés, des fans, des followers afin de fidéliser votre audience et vos clients ? Comment convertir une partie de votre trafic en abonnés ? Comment fidéliser un client post-achat en E-commerce ? Le monde du E-commerce est rude : la concurrence est souvent féroce, et les consommateurs sont volatiles. Pour gagner des parts de marché, conquérir des nouveaux clients ne suffit pas : il faut les fidéliser ! De nombreuses questions se posent, quelles sont les techniques à utiliser ? Faut-il être très agressif dans ses démarches ?

Fidélité : les codes changent Natalys enrichit son programme de fidélité avec des expériences personnalisées La marque d’articles de puériculture Natalys a revu son programme de fidélité en novembre 2015. Il reste marqué par un principe simple d’acquisition de points en fonction du volume d’achats : 1€ dépensé = 1 point gagné. Et dès 200 points, le client reçoit une remise de 10€. « La mécanique de cumul de points suivant le volume d’achats fonctionnait, mais il manquait la dimension d’accompagnement du client », explique, au magazine Action Co, Béatrice Mariton, responsable e-commerce pour Sergent Major et Natalys.

Related: