background preloader

Stefana Broadbent : “80 % de nos échanges se font toujours avec les mêmes 4-5 personnes”

Stefana Broadbent : “80 % de nos échanges se font toujours avec les mêmes 4-5 personnes”
L’intimité au travail (également disponible en format numérique) est un livre à mi-chemin entre le documentaire et le pamphlet. L’anthropologue Stefana Broadbent, qui travaille au Laboratoire d’anthropologie numérique du Collège universitaire de Londres, y fait une démonstration aussi puissante qu’évidente sur l’aliénation du monde du travail, plus aboutie encore qu’elle ne l’avait fait à TED Global ou à Lift France.Elle montre d’abord l’importance qu’ont acquis en quelques années nos communications personnelles. Plus que de nous relier au “Village Global”, tous les canaux de communication que nous utilisons servent avant tout à communiquer avec une poignée de gens très proches se résumant le plus souvent au cercle familial. InternetActu.net : Dans votre livre vous évoquez les évolutions de nos lieux de travail, mais assez peu les évolutions de la maison, du foyer familial… Stefana Broadbent : J’ai hésité à faire un chapitre sur le sujet. Related:  biblio

Penser est un sport de combat Numéro coordonné par Evelyne Pieiller Lire le compte rendu de ce numéro, paru dans Le Monde diplomatique d’octobre 2014. « Loin de l’impuissance mélancolique »Evelyne Pieiller I. « On ne sait jamais de quoi hier sera fait » — cette maxime cynique attribuée à l’ère stalinienne a une valeur générale. L’histoire est écrite par les vainqueurs Howard Zinn Pourquoi le tiers-monde a disparu Immanuel Wallerstein Miroir fêlé où Europe et monde arabe se regardent Maxime Rodinson L’Asie existe-t-elle ? Les braises de la mémoire Eduardo Galeano Mai 68 et ses vies ultérieures Kristin Ross Une enquête rationnelle Eric Hobsbawm Nul n’est hors de son temps, pas même Camus Edward W. II. En toute logique, la grande crise du néolibéralisme aurait dû susciter un élan vers la gauche. L’indigence de la gauche européenne Slavoj Zizek Le dernier tabou, la démocratie José Saramago Quand Dieu n’a plus de concurrent Jacques Bouveresse Au nom de quoi refuser la loi en place ? Les orphelins de la révolution Robert Bonnaud

Les médias sociaux, une véritable révolution pour le Recrutement Le Recrutement a connu 2 (R)évolutions majeures en très peu de temps avec l'avènement des Jobboards en 1998 (e-Recrutement) et l'explosion des médias sociaux depuis 2007 (Recrutement 2.0) ! Ainsi, nous sommes passés en 12 ans du "Recrutement papier-presse" au "Recrutement 2.0", voire 3.0 ! (cf mes interviews d'experts : Le Recrutement 3.0 selon ...) L'objectif de ce billet est de vous démontrer que la véritable révolution pour le Recrutement et la Relation Recruteur-candidat n'est pas celle des Jobboards, mais bien celle des médias sociaux ! La preuve en images et en couleurs, j'ai pris le soin de reprendre dans ce billet les mêmes codes couleurs que dans mes schémas ! Le Recrutement papier – presse Recrutement / Recherche d’emploi Diffusion des offres d’emploi par le Recruteur / Accès au Marché de l’emploi pour le Candidat : Canal de communication entre l’Entreprise et le Candidat : La Poste et le téléphone Gestion des candidatures : A la main ! Communication RH / Communication Candidat

Utiliser un réseau social en classe: les bonnes questions à se poser avant de se lancer Quelles questions se poser avant de lancer sa classe sur un réseau social? Je reprends dans ce prezi le billet que j’avais écrit ici il y a un an. Prezi qui servira de base à la formation des nouveaux enseignants que j’assurerai pour l’académie de Poitiers en mars. " Vous voulez introduire les réseaux sociaux dans votre pédagogie? Voici quelques conseils et pistes de réflexion avant de se lancer: Je prends en exemple dans cette fiche pratique le réseau social Twitter mais c’est adaptable à d’autres comme Facebook. Avant de commencer : je recommande de l’utiliser personnellement pour bien le maîtriser. Tweeter en classe mais pour quoi faire ? On n’entre pas avec sa classe en réseau social comme on entrerait n’importe où. B. L’usage peut se restreindre uniquement sur le temps de classe proprement dit. Mais il est évident que l’utilisation du web 2.0 décloisonne la classe: l’enseignant entre facilement en communication et interaction avec ses élèves en dehors du temps de classe. C. D. En classe:

Le “monstre magnifique” de la technologie fait-il changer “le Moi” La lecture de la semaine, il s’agit d’un article mis en ligne le 18 mars dernier sur le site de l’hebdomadaire américain The Nation, il s’intitule : “My monster, My Self”, “Mon monstre, mon Moi”, et on le doit à Gary Greenberg, psychothérapeute. Le papier d’origine est très long, son coeur consiste en une critique des livres de Nicholas Carr, The Shallows, et William Powers Hamlet’s BlackBlerry. Critique intéressante, mais je n’ai gardé que le début et la fin de l’article, qui en concentre la thèse. “Il y a trois ans environ, commence Greenberg, une famille a fait irruption dans mon cabinet, elle venait pour la première fois. Le père avait de bonnes joues, les cheveux bouclés et un air de chien battu ; la mère, qui était à l’initiative de la consultation, était parfaitement coiffée et maquillée. Leur fille, sujet de la visite, était une jolie jeune fille de quinze ans, mais elle avait l’air maussade, et avançait le dos voûté, comme si elle marchait dans une tempête. Xavier de la Porte

FYP Editions - Editeur de la prospective et des questions de société Traduction française du bestseller américain To save everything, clic here 352 pages, 22,50 euros TIME Magazine « Provocant… Il rend intelligible des idées complexes. » The New York Times « Cet ouvrage regorge d’énergie intellectuelle d’une envergure encyclopédique… La vision globale de Morozov est à la fois importante et essentielle… [sa] formidable intelligence en fait un ouvrage remarquable. » Le Monde, Marc-Olivier Bherer « Evgeny Morozov s’en prend au simplisme du discours généralement employé pour parler des nouvelles technologies. » France Culture, Xavier de la Porte « Contrairement à beaucoup de contempteurs d’Internet, Evgeny Morozov connait très bien ce dont il parle et que la cible de ses attaques est moins la technologie en elle-même, et ses effets, que les discours qui accompagnent les technologies. RSLN (Regards sur le numérique), Tommy Pouilly Alexis C. « [Morozov] est réellement un grand critique…. Los Angeles Review of Books Kirkus Reviews John Gray, auteur de Straw Dogs Brian Eno

Lancement de Twistranet, le Réseau Social d'Entreprise Open-Source Paris le 28/03/2011 - NumeriCube, société spécialisée dans les Réseaux Sociaux, présente Twistranet, un Réseau Social d'Entreprises Open-Source. Disponible en téléchargement gratuit ou en SaaS, il permet aux entreprises de déployer un intranet collaboratif de nouvelle génération en quelques minutes, avec groupes de travail, blogs, wiki et gestion de la connaissance. Depuis quelques mois, les Réseaux Sociaux d'Entreprise se posent en outils incontournables de l'Entreprise 2.0. Twistranet se positionne d'emblée comme un RSE complet, extensible et ouvert. « Bien que des solutions existent depuis quelques temps, aucun acteur ne propose d’offre à la fois intégrée et facilement adaptable au contexte client. Pensé à l'origine par un ergonome, un développeur et une DRH, Twistranet est une solution librement accessible, à la frontière entre CMS et Réseau Social. Pour plus d'informations :

Judith Donath : Si Facebook est important, c’est le signe que nos relations sont importantes Par Hubert Guillaud le 16/03/11 | 9 commentaires | 3,393 lectures | Impression Judith Donath est professeur au Media Lab du MIT et fondatrice du Sociable Media Group. Elle est l’auteure de nombreux articles d’analyse sur les médias sociaux et l’impact social d’internet dont elle est l’une des spécialistes. InternetActu.net : Beaucoup de gens en évoquant Facebook dénoncent son “mur de futilité”. Judith Donath : Ce à quoi sert des sites sociaux comme Facebook n’est pas d’échanger des informations importantes, mais ils fournissent le moyen de garder le contact avec quelqu’un, montrer que vous portez de l’attention à quelqu’un. Image : Judith Donath lors du SXSW 2009, photographiée par le Berkman Center for Internet & Society. Internetactu.net : Pourquoi les gens bavardent-ils en ligne et pourquoi le montrent-ils si facilement ? InternetActu.net : Facebook nous rend-il idiot ? Judith Donath : Il est possible que ce soit une distraction.

Que se passera-t-il le jour où les ordinateurs seront plus intelligents que les humains La lecture de la semaine, il s’agit d’un article extrait du numéro d’avril du magazine The Walrus, mensuel canadien de Toronto. On le doit à Alex Hutchinson et il s’intitule “Déficit d’intelligence : que se passera-t-il le jour où les ordinateurs seront plus intelligents que les humains ?” Un jour dans le siècle qui vient – et peut-être plus tôt que vous ne croyez, commence Hutchinson – des chercheurs arriveront sans doute à créer une intelligence artificielle plus performante que la nôtre. Ce qui adviendra ensuite, c’est la question que tout le monde se pose – et nous ne sommes tout simplement pas assez intelligents pour comprendre, ou seulement prédire, ce qu’une intelligence surhumaine choisira de faire. Mais il y a une chance raisonnable pour que cette intelligence artificielle éradique l’humanité, soit par pure malveillance, soit dans une tentative maladroite de se rendre utile. Image : La page d’accueil de la Lifeboat Fondation. 1. Xavier de la Porte

Alain Damasio Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Damasio. Alain Damasio Alain Damasio (2014) Œuvres principales Alain Damasio, né Alain Raymond le 1er août 1969 à Lyon, est un écrivain français de science-fiction. Biographie[modifier | modifier le code] Né d'un père carrossier et d'une mère agrégée d'anglais[1], Alain Damasio obtient un bac scientifique. Jeune, il écrit de nombreuses nouvelles. Son second livre est récompensé par le Grand prix de l'Imaginaire 2006 dans la catégorie Roman. En 2008, il pose sa voix sur Bora[3], un morceau de musique de Rone. Alain Damasio scénarise également Windwalkers, un film d'animation tiré de La Horde du Contrevent, avec Jan Kounen à la réalisation et Marc Caro à la direction artistique[4]. Il travaille depuis quatre ans sur son roman à paraître, Les Furtifs. Œuvres[modifier | modifier le code] Recueil de nouvelles[modifier | modifier le code] Aucun souvenir assez solide, La Volte, 2012 Nouvelles[modifier | modifier le code]

Related: