background preloader

Les livres jeunesse incontournables des trente dernières années

Les livres jeunesse incontournables des trente dernières années
Lecture © SLJP 2013 - 2014 / Éric Garault De Pef à Tomi Ungerer, découvrez les coups de cœur de Denis Cheissoux de l’émission L’as-tu lu mon p’tit loup sur France Inter à l'occasion des 30 ans du salon du livre jeunesse de Montreuil. La littérature jeunesse, c’est avant tout du plaisir De Chien bleu de Nadja aux livres de Pef, à Tomi Ungerer en passant par La petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait dessus, découvrez les coups de cœur de Denis Cheissoux de l’émissionL’as-tu lu mon p’tit loup sur France Inter Et en bonus, son amical conseil lecture aux parents ! Les coups de cœur de Denis Cheissoux : Chien bleu de Nadja (L'École des loisirs, coll. ►►► ÉCOUTEZ I Le téléphone sonne consacré au 30e Salon du livre pour la jeunesse de Montreuil ►►► ET AUSSI I 30 ans de lecture jeunesse ►►► LA SELECTION DE LIVRES DES 30 DERNIÈRES ANNÉES I Les incontournables de Denis Cheissoux ►►► DEMAIN ? ►►► LIVRES POUR DEMAIN I Sélection de livres numériques Quelques chiffres sur le livre jeunesse : Related:  litté.jeunesse: histoire, débats, podcasts et vidéos

SNE: Défense du prix du livre au niveau européen Ces dernières années, la Cour de justice de l’Union européenne a admis la licéité du prix fixe, suivie par le Conseil des ministres de l’Union européenne et le Parlement européen qui ont chacun reconnu l’attachement des Etats aux systèmes nationaux de prix fixe du livre et aux accords internationaux dans les zones linguistiques homogènes. (Arrêt de la CJCE de 1985 sur la licéité du prix unique au regard du droit communautaire) Actuellement, l0 pays de l’Union Européenne ont mis en place un système de prix fixe des livres, soit par voie législative (Allemagne, Autriche, Espagne, France, Grèce, Italie, Pays-Bas, Portugal) et soit sous forme d’accords interprofessionnels (Hongrie et Slovénie). D’autres pays, à travers le monde appliquent un dispositif similaire. C’est notamment le cas de la Norvège, de l’Argentine, du Mexique, du Japon et de la Corée du Sud. Documents de référence sur le prix unique du livre

Littérature jeunesse 2/4 Un documentaire de Catherine de Coppet et Anne Fleury Albums du Père Castor Catherine de Coppet © Catherine de Coppet Roule-galette, Mischka, Apoutsiak le flocon de neige, Perlette Goutte d'eau, Poule Rousse... Nombreux sont les albums du Père Castor qui émerveillent les yeux des plus jeunes, et réveillent les vibrants souvenirs des premières lectures des plus grands ! Créés au début des années 1930, au sein des éditions Flammarion, ces collections de livres illustrés pour les enfants ont marqué durablement le paysage du livre jeunesse : ils font partie des premiers ouvrages à s'adresser directement aux enfants, dans un souci éducatif, avec notamment pour credo des images de qualité réalisées par des artistes et célébrant souvent la poésie de la nature. Ce documentaire retrace les débuts de cette aventure ambitieuse, à laquelle ont travaillé une foule d'auteurs et d'artistes venus d'horizons très divers. Certains albums du Père Castor ne sont plus édités aujourd'hui par Flammarion.

Histoires de l'album par ses créateurs Cette manifestation, initiée il y a quatre ans par l'Institut international Charles Perrault et à laquelle La Joie par les Livres se trouve associée, a pour objet de faire connaitre les enjeux liés à la création d'image pour la jeunesse. Le thème de cette édition est: "Histoires de l'album par ses créateurs ". En présence des éditeurs et des illustrateurs qui ont contribué aux évolutions marquantes de l'album au cours de la seconde moitié du XXème siècle, cette manifestation reviendra sur les grandes tendances. L'influence de l'édition américaine, le rôle de l'image, le rapport au lectorat, les liens avec les milieux artistiques, l'évolution des thématiques, seront particulièrement questionnées. Des conférences et des rencontres avec les invités constituent le coeur de la programmation qui propose également des ateliers, une exposition originale, une soirée graphique festive, ainsi que des tables de libraire et d'éditeurs et un salon de lecture. !!!

Dossier Rentrée littéraire : des voix qui émergent Alors que le marché se reprend, les éditeurs optent pour rentrée plus compacte, sans poids lourds incontestables qui polarisent l’attention des médias, mais avec un éventail propice à l’identification de nouvelles voix. Principale tendance, amorcée l’an dernier : l’exofiction, qui voit les écrivains s’emparer de la vie des autres. Pour permettre aux auteurs de construire une œuvre et de la faire grandir, il faut de l’espace : c’est le credo des éditeurs pour la prochaine rentrée littéraire. Lire la suite(38 570 caractères) S’abonner à livres Hebdo Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives. Classements et tableaux de bord Meilleures ventes Agenda événements L’annuaire éditeurs & diffuseurs Et plus encore... je m’abonne Acheter l’article [7,50€] Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo. La version pdf et imprimable L’accès aux documents annexes L’archive disponible à vie j’achète l’article

Délivrer Des Livres : Un blog autour de la littérature jeunesse SLPJ: enquête "les enfants et la lecture" Le LabSIC (Laboratoire des sciences de l’information et de la communication) de l’université Paris 13 a pour cela mené une enquête lors du Salon du livre et de la presse jeunesse en 2013. Les sociologues ont interrogé près de 500 enfants et 500 parents, et si l’échantillon n’est pas représentatif de la totalité des enfants en France, il permet d’entrevoir les comportements de ceux qui fréquentent le Salon et les lieux d’accès à la lecture. Le rapport complet sera publié à l’occasion du Salon 2014 par l’Enssib. Parmi les plus grands lecteurs, la lecture est motivée par le plaisir (pour 22,8% d’entre eux), l’évasion (20,7%), l’apprentissage (19%) et l’imaginaire (14,8%). Mais pour l’ensemble des enfants, l’appétit de lecture semble varier avec l’âge : parmi les enfants de moins de 11 ans, 24% disent lire un livre par semaine, 39% en lisent plus de 3, tandis que la tendance s’inverse pour les enfants de 11 ans et plus, dont 39% lisent un livre par semaine et 21% plus de 3. Que lisent-ils?

Littérature de jeunesse La littérature de jeunesse, entre frustration pour certains auteurs et bonheur pour d'autres, a souvent été présentée comme un genre "à part", commeune littérature spécifique, destinée aux seuls enfants. Tout au long de cette journée, les spécialistes d'horizons divers tenteront de mettre en lumière la vocation de cette littérature dans le panorama littéraire général et les raisons de sa création et de son développement. A travers des textes et des images, ils nous feront pénétrer au sein d'un monde plus complexe qu'il n'y paraît où se manifestent avec vigueur critique, engagement et pédagogie. Participants:

Les prix littéraires jeunesse Prix internationaux (prix décernés à un échelon international par un jury international) Prix Hans Christian Andersen Créé par IBBY (International Board on Books for Young People) pour récompenser un auteur (depuis 1956) et un illustrateur (depuis 1966) qui ont apporté, par l’ensemble de leur œuvre, une contribution importante à la littérature de jeunesse. Ce prix est souvent surnommé "le petit prix Nobel" de la littérature pour la jeunesse. >> Tous les prix internationaux répertoriés dans la base Retour Prix français (prix décernés en France par un jury français) Pépites de l'édition jeunesse Prix inaugurés au Salon du livre et de la presse jeunesse 2011. >> Tous les prix français répertoriés dans la base Prix étrangers Caldecott Medal Ce prix a été créé en 1938 par The Association for Library Service to Children, une branche de The American Library Association. >> Tous les prix étrangers répertoriés dans la base Prix avec jury d'enfants Retour en haut de page

Rien n'est plus beau : une invitation à la poésie Rien n’est plus beau est un méli-mélo d’images et de mots. Chaque double page énumère et illustre tout ce qu’on trouve de plus beau, de plus effrayant, de plus grand, de plus petit, de plus chaud, de plus froid, de plus lent… Les mots sont ensuite mélangés pour obtenir de tendres et drôles poèmes. En voici un extrait : Rien n’est plus effrayant…Qu’une réunion d’horribles sorcières,Qu’un cauchemar dans le noir,Qu’un mauvais dragon en colère,Qu’un fantôme qui cliquette le soir.En fait,Rien n’est plus effrayant qu’une réunion de cauchemars d’un dragon du soir. J’aime cet album qui invite à l’imagination avec des mots et des illustrations tendres, poétiques et joyeuses. A chacun de compléter la liste et de créer son propre méli-mélo de mots ou de trouver une nouvelle liste (rien n’est plus drôle, rien n’est plus coloré, rien n’est plus doux…). Voici un petit essai : Rien n’est plus drôle que… Un dromadaire sans bosse Un clown qui tombe De la neige en été En fait, Sur le même thème 19 décembre 2014

Seuil jeunesse Nouveautés livres jeunesses, Littérature jeunesse - Seuil Accueil > Nouveautés > Nouveautés livres jeunesses, Littérature jeunesse - Seuil Nouveautés Jeunesse Poppy Pym et la malédiction du pharaon Laura Wood 10/03/2016 Sin le veilleur Françoise de Guibert 10/03/2016 Le Livre qui fait le plus peur du monde Antonin Louchard 03/03/2016 Les Dérailleurs Stéphane Tamaillon 03/03/2016 Le roi est fou Raphaël Fejtö 03/03/2016 Le Monstre Frédéric Marais 03/03/2016 Mais qui cela peut-il être ? Les Nouvelles aventures extraordinaires de monsieur Cochon Emer Stamp 11/02/2016 Où es-tu Léo ? Une nuit à la bibliothèque Chiaki Okada, Ko Okada 11/02/2016 Parents à la carte David Baddiel 04/02/2016 Le Corbeau et le renard Thierry Dedieu 04/02/2016 Jojo la terreur Edouard Manceau 04/02/2016 L'Art du bout des doigts Annick de Giry 04/02/2016 Une histoire qui ... Les Sous-vivants Johan Héliot 14/01/2016 Merveilleux voisins Hélène Lasserre 14/01/2016 Un looong voyage Jeff Kinney 07/01/2016 Le Caillou Thierry Dedieu 07/01/2016

SLPJ: polémique morale et livres jeunesse intervention JF Coppé Revoir l’intervention de Jean-François Copé cliquez ici Retour sur les points de vue et réflexions qui ont fait suite Sylvie Vassallo, directrice du Salon, le 10 février 2014, sur le Monde.fr, à lire ici Ces livres ne sont pas des manuels de morale ! in « Trop d’étude de genre dans la littérature jeunesse » Le Monde des 16 et 17 février, à télécharger ici Sylvie Vassallo, « L’invité de 7h50 » sur France Inter (émission du 12 février) avec Clara Dupont-Monot, à voir ici Voir, ou revoir, le débat organisé par France 24, avec Philippe Brillaut, Maire (UMP) du Chesnay, conseiller général des Yvelines, Jérôme Lambert, Syndicat national des instituteurs et professeurs des écoles ; Sylvie Vassallo, Directrice du Salon du livre et de la jeunesse en Seine-Saint-Denis et Eric Deschavanne, Philosophe. Voir la deuxième partie du débat ici Le 16 février 2014, sur le FranceTVinfo, à lire ici Le 17 février 2014, sur mediapart.fr, à lire ici Publié le 10 février 2014 sur Le Huffington Post, à lire ici

Entre posture et imposture du lecteur : sur le fonctionnement symbolique / François Quet - Université Toulouse-Jean Jaurès Entre posture et imposture du lecteur : sur le fonctionnement symbolique / François Quet Entre posture et imposture du lecteur : sur le fonctionnement symbolique / François Quet.L’exemplification est l’un des symptômes de l’esthétique (Goodman, 1998) : appeler certaines propriétés de l’œuvre à fonctionner symboliquement, c’est inviter à extraire de la fable une thèse (Suleiman, 1983), des valeurs (Jouve, 2001 ; Dufays, 2004). La sélection des signes qui permet la lecture allégorique renvoie à une expertise et à un libre arbitre qui s’exercent de façon contradictoire au sein des communautés interprétatives (Fish, 2007). François Quet essaie de définir ici quelques enjeux de la situation didactique : - Quels partages entre discours d’experts et discours d’amateurs ? si la « pluralisation des signifiés » (Starobinski, 1970) appartient de fait à la doxa didactique, de fait qu’en est-il du statut, ou de la légitimité, des textes et des lectures dans l’enseignement ?

3 livres pour enfants pleins d'humour et drôles à lire Si vous lisez ce blog régulièrement, vous avez dû vous apercevoir que je suis fan de littérature jeunesse :-). Je voudrais vous présenter 3 coups de coeur de ma fille : j’adore la voir pouffer de rire à l’avance quand je lui lis ces livres ! 1. Le machin (à partir de 4 ans) Le titre annonce déjà la couleur : un machin, c’est quoi ce drôle de machin ? Bobo l’éléphant le tourne et le retourne dans tous les sens : c’est sûrement un bonnet ! Mais Kiki l’alligator passe près de Bobo et se moque de lui: ce n’est pas un bonnet, c’est une cape ! Quand Zaza la brebis tombe sur Kiki, elle n’en croit pas ses yeux : ce n’est pas une cape, c’est une jupe ! La chute est aussi très drôle et inattendue. Où est ma culotte ! C’est alors que tous les animaux lâchent les morceaux du machin en criant : Beurk ! Commander Le machin sur Amazon. 2. Les illustrations en 3 couleurs (blanc, noir et orange) sont toutes douces et particulièrement faciles à accompagner de paroles. Commander Chapillon sur Amazon. 7 janvier 2015

Related: