background preloader

Banksecrets

Related:  Changez de banque !Profit avant tout

Pour un système monétaire à réserves pleines Aujourd’hui Le secteur bancaire n’est pas une industrie comme les autres car son fonctionnement produit des « externalités » qui peuvent être dommageables pour les autres secteurs, et le produit qu’il crée, la monnaie, n’est pas un produit comme les autres car il permet d’exercer sur les marchés un pouvoir d’achat déstabilisateur . Or, le système de paiements et l’intégrité du moyen d’échange sont des biens publics essentiels. Il existe une différence fondamentale entre les deux types de monnaies que nous utilisons, nous les « agents non bancaires » (État, entreprises et ménages). billets - freefoto.com La première monnaie est fiduciaire (de « fidus », confiance en latin), ce sont les billets de banque (espèces)[NOTA : Les billets de banque (espèces) sont la seule monnaie de base (monnaie centrale) qui circule dans la sphère des agents non bancaires. La seconde est scripturale (les montants qui apparaissent sur vos comptes bancaires et vos dépôts d’épargne). 1. 2. 3. 4. 5.

La qualité de l'eau du robinet de votre commune Important : Les résultats observés pour les 6 contaminants analysés (nitrates, pesticides, bactéries coliformes, sélénium, aluminium et radioactivité) ne préjugent pas des niveaux de qualité pour les autres paramètres examinés dans le cadre des contrôles officiels. En effet, la potabilité de l’eau est définie sur la base de l’ensemble de ces résultats consultables en mairie, ainsi que sur les sites Internet des Agences régionales de santé et du ministère de la Santé. Méthodologie de notre étude En fonction de la proportion d’analyses non conformes, et pour chaque critère, nous avons défini les appréciations suivantes : - Qualité de l’eau « Bonne » : moins de 5 % d’analyses non conformes - Qualité de l’eau « Passable » : entre 5 % et 25 % d’analyses non conformes - Qualité de l’eau « Médiocre » : entre 25 % et 50 % d’analyses non conformes - Qualité de l’eau « Mauvaise » : entre 50 % et 75 % d’analyses non conformes - Qualité de l’eau « Très mauvaise » : plus de 75 % d’analyses non conformes

6 Reasons to Stop Trusting Banks Recently, the Federal Reserve has been allocating $40 million each month to help lower mortgage rates, according to the Washington Post. With this money, the U.S. government is hoping that the banks will grant loans at lower rates to boost the housing market. It’s a great plan… unless the banks decided not to modify the loan rates and keep most of the money for itself anyway, which is exactly what they’re doing, despite already making record profits as of late. For crying out loud! It seems like nearly every day we learn of new reasons to despise the big banks, and yet we continue to do business with them anyway. 1. In the aforementioned article, Wells Fargo CFO Timothy Sloan is quoted as saying that banks don’t make decisions based on whether they will help people but “from a profit standpoint… we run the business based on profitability.” 2. We already know they actively aren’t doing the ethical thing. 3.They’re in bed with lawmakers 4. As for the rest of the profits? 5. 6.

Ouvrez un compte épargne chez Triodos Aucun être humain ne vient au monde pour éviter à ses frères la peur de mourir en niant le corps par le travail et l'intellectualisation du monde. [Raoul VANHEIGEM] Adresse aux vivants sur la mort qui les gouverne et l'opportunité de s'en défaire Ce que fait actuellement la logique de marché, c'est jouer sur la méfiance radicale de l'être humain à l'égard du détachement, ancrée dans l'énergie angoissée du besoin, pour pouvoir inverser l'énergie renonçante du Désir en énergie compulsive de l'envie. [Christian ARNSPERGER] Ethique de l'existence post-capitaliste Le discours économique a une fonction terroriste, celui d'évincer le citoyen du débat [cité par Marie Martin-Pêcheu] Bio-économie La monnaie et l’économie existent parce que l’homme n’a pas confiance en son prochain, qu'il suppose – souvent à raison - vouloir obtenir un échange gagnant. Notre époque a besoin d’une grande bouffée d’air frais, qui la revivifie. L'écologie extérieure sans écologie intérieure n'est qu'illusion.

L'armée américaine présente son canon à rayons anti-émeute Après 15 ans de tests et un déploiement en Afghanistan, sans avoir jamais été utilisé sur le terrain, l'armée américaine a dévoilé son "Active Denial System" (ADS), une arme anti-émeute, qui envoie des ondes électromagnétiques sur d'éventuels intrus jusqu' à 1 km. La sensation ' Une chaleur immédiate et insupportable. Durée: 01:41 Copyright © 2013 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. A lire aussi

Foreclosure Review Finds Potentially Widespread Errors BOSTON -- Nearly a third of all foreclosed borrowers who faced proceedings brought by the biggest U.S. mortgage companies during the height of the housing crisis came to the brink of losing their homes due to potential bank errors or under now-banned practices, regulators have revealed. Close to 1.2 million borrowers, or about 30 percent of the more than 3.9 million households whose properties were foreclosed on by 11 leading financial institutions in 2009 and 2010, had to battle potentially wrongful efforts to seize their homes despite not having defaulted on their loans, being protected under a host of federal laws, or having been in good standing under bank-approved plans to either restructure their mortgages or temporarily delay required payments. More than 244,000 of those borrowers eventually lost their homes, government data show. They reveal that nearly 700 borrowers who faced foreclosure proceedings had actually never defaulted on their loans. Also on HuffPost:

PAYS-BAS • Triodos, une banque durable Grâce aux dépôts des épargnants, cet établissement finance des entreprises et des projets à caractère social ou environnemental. Malgré la crise, il poursuit son développement. 5 juillet 2012 | Partager : Profil Créée en 1980, la banque néerlandaise Triodos a des succursales en Belgique, au Royaume-Uni, en Espagne et en Allemagne. Le directeur de la Banque Triodos, Peter Blom, fait-il partie de ces gens qui ont le don de faire fructifier l’argent, ou bien la réussite financière de ce militant pour un monde meilleur est-elle le fruit du hasard ? La Maladie de la Vache Folle d'Allah Il était une fois un beau royaume, la France Forte, qui vivait dans la joie et la prospérité. Après plusieurs siècles passés sous la coupe des Rois Fainéants et de l’impérialisme sarrasin, la France Forte d’en Bas avait élu un roi très bon et très fort, Nicolas 1er, qui fut d’ailleurs surnommé Nicolas le Fort. Mais un jour, un grand fléau vint s’abattre sur la France Forte... Tout allait donc pour le mieux dans le meilleur des mondes français possibles, et le bon peuple de France Forte travaillait (plus) et gagnait (plus) le coeur léger, définitivement débarrassé du chômage, de la pauvreté, du mal-logement et des périls écologiques, quand soudain François Hollande, un prince séditieux et mou qu’on appelait d’ailleurs François le Mou (voir la photo ci-dessous), saisi par une crise de mollesse et de repentance, décida d’octroyer le droit de vote aux Sarrasins [1]. Assoupi sans doute par trop de bonheur, de liberté et de pouvoir d’achat, le bon peuple n’avait rien vu venir.

Related: