background preloader

Recherche

Recherche
Nos Magazines Nos services Recherche dans le contenu du site Top 3 Actualité Top 3 Dossier Restez connecté Nos magazines Nos Services Contact | Widget Actualité | Flux RSS | g+ | Mentions légales | Qui sommes-nous ? Forums (archives) : Habitat, chauffage et isolation | Dépannage | Electronique | Informatique | Orientation | Mathématiques | Santé Contenus : Actualités | Personnalités | Dossiers | Glossaire | Fonds d'écran | Escapades | Livres | Logiciels | Questions-Réponses | Cartes virtuelles | Diaporamas Index : A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - 123 | Revue de presse | Explo'Régions | 1 2© 2001-2016 Futura-Sciences, tous droits réservés - MadeInFutura - Science Related:  Le thon rouge

Ecologiste halieutique "Je ne souhaite pas voir les espèces disparaître, comme ce fut tellement le cas au 19ème et au début du 20ème siècle". - "L'étude d'une espèce emblématique comme le thon rouge est fascinante. Ce poisson migrateur est présent du Groenland à l'Équateur, du golfe du Mexique à la Mer Noire. Tout l'art de mon travail est de comprendre cette étonnante répartition spatiale, de comprendre la dynamique des populations de poissons pour une gestion durable et opérationnelle de leur exploitation." - "Espèce à longue vie, il se reproduit très tardivement et son stock se renouvelle lentement. - "Nous cherchons aussi à comprendre son abondance certaines années et sa rareté d'autres années. - "Les thons sont très difficiles à observer. - " Des puces électroniques sont placées sur le dos des poissons et enregistrent leur position, leurs déplacements, la température extérieure, la profondeur... - "L'étude du thon rouge m 'intéresse d'autant plus qu'elle implique les sciences sociales et l'histoire."

Contraception : les réponses à toutes vos questions ! L'utilisation de la pilule, méthode de contraception la plus commune, est en baisse depuis 2002 et l'arrivée des implants, patchs et anneaux vaginaux. © idé Contraception : les réponses à toutes vos questions ! - 1 Photo Même si la contraception est une affaire d'hommes et de femmes, ces dernières sont les plus concernées, notamment par la multitude des moyens à leur disposition (alors que les hommes n'ont quasiment que le préservatif) et par les conséquences directes d'un manque de protection. La Journée mondiale de la contraception est là pour faire le point sur les avancées, rappeler les conseils essentiels et répondre aux questions simples ou plus complexes. Les dernières actus Futura sur la contraception Cet été, une étude révélait que la contraception sauve plus de 250.000 femmes chaque année dans le monde. Petite révolution dans le monde de la contraception, relayée par Futura : les hommes pourraient bientôt profiter d'un contraceptif aux ultrasons ! À voir aussi sur Internet

Obésité Dossier réalisé en collaboration avec Arnaud Basdevant, nutritionniste et chercheur, unité Inserm U872, Institut hospitalo-universitaire ICAN (Institute of cardiology metabolism and nutrition), Paris, président du Plan National Obésité 2010-2013 - Janvier 2014. © Fotolia Maladie de l’adaptation aux récentes évolutions des modes de vie, l’obésité résulte d’un déséquilibre entre les apports et les dépenses énergétiques. L’obésité concerne aujourd’hui la quasi-totalité de la planète, y compris de nombreux pays émergents : selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 35 % des adultes dans le monde sont atteints d’obésité ou de surpoids. Mesurer l’excès de masse grasse Le diagnostic de l’obésité passe notamment par le calcul de l’indice de masse corporelle (IMC), méthode qui reste à ce jour le seul moyen simple pour estimer la masse grasse d’un individu. IMC : poids (en kg) / taille au carré (en mètres) © Inserm, D. Gouttelettes lipidiques de cellules adipocytaires. Des causes multiples Sites

Portail Santé Environnement Travail Thon rouge: Nouvelle bataille pour maintenir les quotas de pêche Pour la première fois depuis de nombreuses années, les discussions sur les quotas de pêche au thon rouge en Méditerranée et dans l'Atlantique vont s'ouvrir ce lundi sur des nouvelles positives: les stocks de cette espèce menacée seraient en augmentation. Prudents, les scientifiques recommandent néanmoins le maintien des quotas au niveau actuel. Réunies du 12 au 19 novembre à Agadir, au Maroc, les 48 parties prenantes de l'ICCAT, la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique, vont fixer les quotas de pêche au thon rouge pour les deux prochaines années. D'après le dernier rapport du comité scientifique de l'ICCAT, rendu public en octobre, les stocks de thon rouge sont en augmentation dans la Méditerranée et l'Atlantique-Est. L'Union européenne suit les scientifiques L'une des incertitudes qui pèsent sur l'évaluation des stocks est le volume de la pêche illégale. Instaurer un contrôle électronique avec Sipa

Le stérilet, un contraceptif bien plus efficace que la pilule Le stérilet, également appelé dispositif intra-utérin, serait le contraceptif le plus efficace. Il est installé pour cinq ou dix ans, et la femme n'a pas à y penser tous les jours et il n'y a donc aucun risque d'oubli. À noter que, à la différence du préservatif, et comme la pilule, il ne protège pas des infections sexuellement transmissibles. © AFP Photo, Didier Pallages Le stérilet, un contraceptif bien plus efficace que la pilule - 2 Photos Les femmes qui utilisent la pilule, le timbre contraceptif transdermique ou l'anneau vaginal ont vingt fois plus de risques de tomber enceintes que celles recourant à des méthodes de longue durée comme le stérilet, selon une étude publiée mercredi aux États-Unis. Les plus jeunes femmes, tout moyen de contraception confondu, ont en outre plus de risques de tomber enceinte. Le stérilet les surclasse tous Le stérilet hormonal, ici à l'image, relargue dans l'organisme une progestérone de synthèse qui dérègle le cycle menstruel. À voir aussi sur Internet

Le rapport du Haut Comité de la Santé Publique : « Pour une politique nutritionnelle de santé publique en France » (juin 2000) 1.1. - Cancers1.2. - Maladies cardio-vasculaires 1.3. - Obésité 1.4. - Diabète non-insulino-dépendant, dyslipémies 1.5. - Ostéoporose 1.6. - Autres problèmes de santé publique 2.1. - L’évolution de l’alimentation en France_ 2.2. - L’évolution de la consommation des différents aliments2.2.1. - Pain 2.2.2. - Pommes de terre 2.2.3. - Légumes secs 2.2.4. - Fruits et légumes 2.2.5. - Sucres et produits sucrés 2.2.6. - Œufs 2.2.7. - Viandes et poissons 2.2.8. - Lait et produits laitiers 2.2.9. - Beurre, huiles et autres matières grasses ajoutées 2.2.10. - Sel 2.2.11. - Vin et boissons alcoolisées 2.3. - Conséquences nutritionnelles de l’évolution de l’alimentation_ 2.4. - Les apports nutritionnels actuels en France et la contribution des différents aliments2.4.1. -L’évolution des apports nutritionnels en fonction de l’âge 2.4.2. 2.5. - Le niveau d’activité physique de la population en France_ 2.6. - Les apports et le statut minéral et vitaminique de la population en France2.6.1.

Projet de loi relatif à la politique de santé publique : tome 1, rapport 1. Les difficultés méthodologiques propres à la sécurité sanitaire environnementale a) Un champ en perpétuelle expansion La notion d'hygiène des milieux a été à l'origine de la santé publique : dès le quatrième siècle avant notre ère, Hippocrate, dans son traité « Des airs, des eaux et des lieux » étudiait déjà, de façon systématique, les relations entre les maladies et l'environnement. Il reste que le concept d'environnement reçoit une définition de plus en plus large, à mesure que les connaissances scientifiques se développent. Cette définition est également rendue plus complexe, du fait que l'homme lui-même constitue un facteur puissant de perturbation de son environnement naturel. La première perception de l'environnement porte sur les milieux naturels : air, eau et sol. b) Une méthodologie d'évaluation des risques connue mais difficile à mettre en oeuvre L'évaluation des risques sanitaires liés à l'environnement répond à une méthodologie éprouvée qui se décompose en quatre étapes :

Thon rouge : une législation à son strict minimum Une nouvelle législation, visant à respecter les règles déjà convenues au niveau international sur la pêche au thon rouge, vient d’être votée au Parlement européen. Une avancée certes, mais qui reste trop timide. Les eurodéputés EELV regrettent le manque d’ambition du Parlement. Ce mercredi 23 mai 2012, le Parlement européen vient de voter, à une très large majorité, en faveur d’une nouvelle législation pour la mise en œuvre des règles convenues au niveau international sur la pêche au thon rouge (1). Cette nouvelle législation ne fera qu’exécuter les normes internationales existantes ; les eurodéputés Verts regrettent amèrement que le Parlement ne soit pas parvenu à adopter des mesures plus ambitieuses pour s’attaquer à la situation critique dans laquelle se trouve cette espèce emblématique en voie de disparition. S’exprimant après le vote, l’eurodéputé espagnol Vert/ALE Raül Romeva, rapporteur sur ce dossier, a déclaré : Vidéo à suivre avec Sandrine Bélier et Jean-Paul Besset.

96-1236 du 30 décembre 1996 sur l'air et l'utilisation rationnelle de l'énergie Par le Président de la République : Jacques Chirac Le Premier ministre, Alain Juppé Le garde des sceaux, ministre de la justice, Jacques Toubon Le ministre de la défense, Charles Millon Le ministre de l'équipement, du logement, des transports et du tourisme, Bernard Pons Le ministre du travail et des affaires sociales, Jacques Barrot Le ministre de l'intérieur, Jean-Louis Debré Le ministre de l'économie et des finances, Jean Arthuis Le ministre de l'environnement, Corinne Lepage Le ministre de l'industrie, de la poste et des télécommunications, Franck Borotra Le ministre de l'agriculture, de la pêche et de l'alimentation, Philippe Vasseur Le ministre de la fonction publique, de la réforme de l'Etat et de la décentralisation, Dominique Perben Le ministre délégué au logement, Pierre-André Périssol Le ministre délégué au budget, porte-parole du Gouvernement, Alain Lamassoure Le ministre délégué aux finances et au commerce extérieur, Yves Galland Le secrétaire d'Etat aux transports, Anne-Marie Idrac et à la sécurité sociale,

Related: