background preloader

Traque traces, une fiction

Traque traces, une fiction
Traque traces est une fiction. Mais c'est votre vie (ou presque) Cette fiction est née d'un pari un peu fou : refaire une ville fictive sous la vraie ville. Faire vivre et évoluer tout un peuple, écrit à partir des données qui nous écrivent, nous aussi, êtres de chair. Car chaque jour nous sommes, nous, êtres de chair, mis en données. Chaque jour nous produisons, en nous déplaçant, en communicant entre nous, un nombre incalculable de traces qui sont stockées, analysées, réutilisées. C'est un constat. Nous avons donc écrit un peuple. Alors, comment lire? Plusieurs possibilités s'offrent à vous : Bonne traque. Cette fiction a été réalisée dans le cadre d'un atelier d'écriture mené par Cécile Portier dans le cadre d'une résidence d'écrivain au Lycée Henri Wallon, à Aubervilliers, rendue possible grâce au concours de la Région Ile-de-France.

http://petiteracine.net/traquetraces/node/137

Related:  Saloon #2 - Artistic practices & digital mediationlittérature numérique

Remue.net - Cécile Portier au lycée Henri-Wallon (Aubervilliers, 93) Cécile Portier est une auteure occupée par le monde et sa transcription. Elle tient un blog, petite racine, où ses travaux en cours sont classés, principalement, en trois domaines : Compléments d’objets, qui, comme son nom l’indique, part d’objets du quotidien pour saisir « nos manières d’être au monde, d’agir dessus » ; À mains nues dont le principe est de photographier des mains d’inconnus, dans le métro, pour les faire parler d’eux-mêmes ; et Simple Appareil ®, « mise à nu d’un personnage fictif par les sismographes sociaux, fabricants de notre réel », matrice qui sera questionnée, approfondie durant cette résidence. Bibliographie Cécile Portier a publié, en 2008, Contact, au Seuil, dans la collection Déplacements, dirigée par François Bon et en 2009, Saphir Antalgos aux éditions Publie.net, dont un extrait est à lire sur remue.net. Elle a également participé à l’aventure de la revue alphabétique R de réel.

Littérature et numérique : vers quelles écritures Dans le cadre des rencontres de l’Atelier français 1 et en partenariat avec la Société des gens de lettres (SGDL) 2, un atelier-conférence s’est tenu à la Gaîté Lyrique le 21 avril 2011 sur le thème : « Littérature et numérique : vers quelles écritures ? ». En quelques mots, qu’est-ce que la littérature « nativement » numérique ? Nous devons la distinguer de la littérature numérisée qui signifie davantage la production d’un livre sur support numérique.

Une année d'i-voix en lectures-écritures-créations i-voix i comme iroise italie eTwinning Atelier Cabinet De Curiosités 2.0 Le Cabinet de Curiosités 2.0 est un musée sonore accumulant une collection d’objets incroyables et divers. Ce Cabinet de Curiosités prend place au sein de Château Éphémère et se visite grâce à un dispositif géolocalisé installé sur un smartphone. Cet atelier aborde les nouvelles écritures, la manière dont on peut appréhender un texte autrement grâce aux objets numériques. Il a pour objectif d’écrire, tout en mettant en relief les textes par le biais des nouvelles technologies. Déroulé de l’atelier: Les fantômes habitant le Château Vanderbilt ont besoin de divertissement, un ennui profond les gagne.

master LiMés Dominique Rateau, Entrer dans les écrits par la voix d’un autre Fiche de lecture RATEAU, Dominique. « Entrer dans les écrits par la voix d’un autre », ERES : La Lettre de l’enfance et de l’adolescence, n°61, 2005/03, p. 69-74. ISSN 1146-061X Pour précisions, cette fiche de lecture n’a pas vocation de résumé universel et exhaustif ; elle correspond à une lecture subjective, à un instant I, avec les connaissances... Neil Gaiman, Pourquoi notre futur dépend des bibliothèques, de la lecture et de l’imagination A l’occasion d’une conférence organisée par la Reading Agency en octobre 2013, l’auteur Neil Gaiman a souhaité défendre la lecture et son utilité. Voici son discours.

Bienvenue ! Le dénouement approche 1) Récapitulatif Voici la synthèse des résultats des différentes analyses : A noter que : Dispositif sonospheres 2012. sonospheres. Kom.post et Orbe.Design d’interface de l’application Iphone et Android. Implémentation et développement du dispositif. Sonospheres est un audio-guide participatif conçu par Orbe en collaboration avec le collectif Kom.Post. Sonospheres est en exploitation depuis le début de l’année 2012 à La Chartreuse Villeneuve lez Avignon et à La Gaîté Lyrique. Il permet de capter et de restituer les voix qui ont parcouru un lieu à travers le temps. Le livre hors le livre Dans l’histoire culturelle moderne, le livre propose un monde clos, un espace à part, un univers autonome, englobant si ce n’est dévorant. L’autoréférentialité est l’un des attributs déterminants de la littérature au sens que ce terme a pris depuis Mme de Staël ([1799] 2013): est littérature ce qui vise l’écriture comme une fin autonome. Dès lors, l’intelligence de la littérature, réside dans sa réflexivité et son intertextualité. Si l’œuvre est «ouverte», au sens qu’Umberto Eco (1965) donne au terme, c’est à des questionnements ou des ambiguïtés internes au langage, non au monde car elle constitue d’abord un monde en soi. L’œuvre représente le réel, mais en lui imposant des reconfigurations dans un univers de fiction qui immerge suffisamment le lecteur pour le couper du monde ordinaire et lui offrir un savoir propre, en particulier, au roman. 1.

La Toscagne i-voix i comme iroise italie eTwinning voix comme ABOUT KOM.POST kom.post depuis 2009:Daniel Barocca Laurie Bellanca Bruno Bessana Jennifer Bonn Mathieu BouvierBenjamin BrixFabio Camilletti Céline CartillierHenriette Desjonqueres Sozita Goudouna Ilanit IllouzPaul Fargues Sylvia FredrikssonSo Jung Ju Pauline JullierChad Keveny Gérald KurdianFréderic Lombard Camille Louis Steffen MartinCaroline MasiniTeresa Mayer Julie Morel Emmanuelle NizouElsa OssartFelix Ott Krystof PersinPhabrice PetitdemangeCéline PévrierRalf Pflugfelder Grégoire RomanetVincent RoumagnacLaura Taler Vincent ThomassetJulia VergelyPetra ZanquiAlexandros MistriotisDimitra Stamatiou production co-production et accompagnement administratif: Mathieu Argaud (Illusion et macadam)margaud@illusion-macadam.fr accompagnement administratif et développement: Jerôme Pique et Jeanne De Larrard infos: kom.post@kompost.me dispositifs et créations 2013/2015 – Radio kom.post L’occupation des ondes Installation radiophonique participative La Panacée, exposition conversations électriques, Montpellier FR

Imitation - Solde A vendre Le Rayon De Feu Qui Se Cache Sous La Fenêtre Par Un Sombre Matin D'Eté. A vendre L'Odeur Fraîche Du Printemps Vieilli Par Les Ans. A vendre l'or bleu des souvenirs, la rosée des soirées dont on ne revient pas. A vendre la clarté du tunnel onirique, des lumières qui dansent sur le balcon en robes balzanées. La Gaîté lyrique Sonosphères, ou comment détourner le modèle habituel des audioguides de musée. Visitez la Gaîté autrement... Cette œuvre évolutive et participative nous invite tout d'abord à déambuler dans la Gaîté Lyrique en suivant différentes voix réelles, fictives, actuelles, passées... Selon un dispositif simple sur application mobile, les témoignages sont associés à des points de vue localisés dans l'espace d'exposition et font vivre au présent une traversée des différentes histoires du lieu. Ils déplacent peu à peu la figure du guide, de la voix unique et savante, vers une nouvelle communauté de sachants que chacun nourrit et anime en déposant une parole propre et en dialogue avec les autres.

Un tutoriel pour fabriquer un livre augmenté Image: via Instructables.com Instructables.com est un super site. On peut y apprendre a faire quantité de choses plus ou moins intéressantes : des pots en macramés jusqu’au robot intelligent. Si on vous en parle encore une fois c’est parce que cette fois, on nous propose de réaliser un livre augmenté. Si le concept est un peu compliqué a comprendre on peut résumé le projet de cette façon : c’est la réalité augmentée mais appliquée à un livre. Je sais vous n’êtes pas beaucoup plus avancé. Liste des questions à Yvon Le Men Source-image Vos poèmes peuvent-ils se lire comme un roman ? (EVA) Pourquoi avoir choisi comme thème principal l'amour ? (RACHELLE) Pourquoi, à la fin du poème "Pour conjurer la mort", parlez-vous d'un vendredi ?

Related: