background preloader

Comment reconnaître une publicité sur Internet ? Quelques astuces pour ne pas se faire piéger

Comment reconnaître une publicité sur Internet ? Quelques astuces pour ne pas se faire piéger
Pub ou pas ? Comment reconnaître si ce que tu vois sur une page web est une publicité ou non ? Voici quelques astuces pour bien faire la différence entre la publicité et ce qui relève de contenus journalistiques ou informatifs. D’après une étude finlandaise relayée dans un article paru sur le site Slate.fr, un enfant sur cinq seulement serait en mesure de reconnaître une publicité sur Internet ! Alors, voici un petit guide pour t’aider et éviter quelques pièges. C’est quoi une publicité ? Sur Internet, la publicité peut prendre plusieurs formes. Voici quelques exemples de publicité pour t’aider à bien les identifier. La publicité sur les sites Internet Plusieurs types de publicités sont visibles sur les sites Internet que tu visites. Exemple de bannière publicitaire sur Lemonde.fr Déjà un peu plus difficile à percevoir comme de la publicité, les bannières qui ressemblent à de la recommandation comme celle-ci trouvée sur lefigaro.fr. publicité Bazarchic sur lefigaro.fr Related:  internet et adosFiabilité d'un site - théories du complot

Formateurs - Comprendre et utiliser Internet Mis à jour le 19/11/15 par CANOPÉ académie d'Amiens Qu’est-ce que c’est ? Il existe de nombreux générateurs d’exercices sur Internet qui permettent de créer rapidement différents types d’activités : des QCM/quiz, des textes à trous, des éléments à remettre dans l’ordre, des mots croisés, des dictées… Le plus simple est d’utiliser les outils en ligne. Les établissements disposent très souvent de ce genre d’outil dans leurs plateformes collaboratives ou même dans les ressources privées : aide aux devoirs de Picardie (Edumaxicours/Educlever). Les outils et les possibilités sont multiples. Aborder une notion grâce à un exercice interactif généré sur Internet permet de varier les modalités d’apprentissage et d’aider les élèves qui rencontrent des difficultés avec les supports d’apprentissage imprimés traditionnels. Quels exercices et pour quoi faire ? Les exercices de systématisation : pour faire et refaire des exercices, afin de fixer et réemployer certaines connaissances. Netquiz FLEvideo.com

"Clone Zone", un outil pour reproduire des sites internet à l'identique par Marie-Pierre Haddad , Benjamin Hue Un site internet connu qui affiche le contenu que vous souhaitez ? C'est désormais possible avec Clone Zone. Le site reproduit à l'identique des sites comme celui de la BBC, The New York Times, mais aussi CNN. Le principe est simple. Ensuite, entrez l'adresse URL du site que vous souhaitez parodier, aucun identifiant n'est nécessaire.En un clic, votre nouveau site apparaît. À l'origine du projet se trouvent Analisa Teachworth et Slava Balasanov, deux associés qui ont fondé une agence de designers multimédia à New York, 4Real. Mais pour eux, l'essentiel est ailleurs.

4 outils pour faire des recherches bibliographiques en ligne Une bibliothèque universelle ouverte 24h sur 24 à tous les étudiants, a tous les enseignants et chercheurs du monde. Le Net a rendu ce rêve possible grâce à des outils et des moteurs de recherche chaque jour plus perfectionnés et puissants. Voici trois quelques uns d’entre eux. Google Scholar Deux des outils présentés dans cette liste sont signés Google qui continue de dominer le secteur de la recherche sur le web. WorldCat WorldCat vous ouvre les catalogues de plus de 10 000 bibliothèques à travers le monde. Google Livres Google Livres est une véritable vitrine de l’incroyable puissance des outils de recherche proposés par l’entreprise de Mountain View. Mise à jour – 1er décembre 2015 Base Base est un des plus importants moteurs de recherche au monde consacré aux publications universitaires et scientifiques. Sur le même thème

Bruno Devauchelle : Critiquer, dans un contexte numérique. La profusion d'informations rendues disponibles depuis le développement de l'informatisation et la numérisation des informations a mis sur le devant de la scène le fameux esprit critique. Sorte d'iceberg dont on ne regarde que rarement la partie cachée, l'esprit critique est une posture avant d'être une méthode, une technique. Cela est d'autant plus important que, trop souvent, l'usage du terme "critique" est connoté négativement. L'expression "prendre de la distance" peut être associé à la notion de critique en apportant un cadre technique opératoire. L'information frappée par la numérisation La généralisation des sources d'information en proximité avec chacun de nous au travers, en particulier, des smartphones connectés à Internet, constitue un environnement qui s'insère désormais entre moi et les faits qui nous entourent. Comment former les enseignants à l'esprit critique ? Développer l'esprit critique dans un contexte éducatif semble poser problème. Bruno Devauchelle

Un prof face aux théories complotistes Paru dans leJDD Franck Schwab, prof d'histoire-géo à Nancy, évoque avec sa classe " la nécessité de s'informer " face aux discours conspirationnistes. (Mathieu Cugnot pour le JDD) "Les Illuminati, vous connaissez?" Selon un sondage Ipsos, près d'un jeune sur quatre croit aux ­Illuminati! "C'est une vision totalement farfelue de l'Histoire" Cet enseignant de 55 ans a donc décidé, pour la première fois, d'aborder le conspirationnisme en classe. "Historiquement, c'est une ­société secrète qui a existé en Bavière pendant huit ans, jusqu'en 1785", reprend le prof. «Ces vidéos [ de Daech, ndlr] cherchent à faire naître le doute. Alors il interroge les ados : "Quel est l'intérêt de diffuser ce type d'histoire?" Des enfants perdus dans la masse d'informations sur le Net Mardi, en demi-groupe, Franck Schwab projette un petit film pioché dans le "top ten" "­attentats de Paris" sur YouTube. Au tableau, le premier point de son cours est inscrit à la craie : "nécessité de s'informer."

Comment Google classe les pages web Depuis une décennie Google domine le marché des moteurs de recherche sur internet. Son point fort est qu’il trie intelligemment ses résultats par ordre de pertinence. Comment est-ce possible ? Depuis sa conception en 1998, Google continue à évoluer et la plupart des améliorations demeurent des secrets bien gardés. L’idée principale, par contre, a été publiée [1] : le pilier de son succès est une judicieuse modélisation mathématique que nous retraçons ici. Que fait un moteur de recherche ? Une base de données a une structure prédéfinie qui permet d’en extraire des informations, par exemple « nom, rue, code postal, téléphone, ... ». Pour trouver une information dans ce tas amorphe, l’utilisateur pourra lancer une recherche de mots-clés. Pour un mot-clé donné il y a typiquement des milliers de pages correspondantes (plus d’un million pour « tangente », par exemple). Le web est un graphe ! Profitons du peu de structure qui soit disponible. Comment exploiter ce graphe ? La loi de transition

Internet et le web en classe de 6ème Il fallait bien que ça arrive. A force d'avoir des enfants scolarisés au collège et à force de voir ma tête dans quelques journaux locaux rapport à mes tentatives désespérées de finir en prison, je me suis fait gauler. L'équipe du collège Piobetta (Vendée), par l'entremise de son documentaliste professeur-documentaliste, m'a donc gentiment demandé d'intervenir devant des classes de 6èmes "pour venir leur parler d'internet". Ce que j'ai naturellement accepté. Je ne vous cache pas que la rédaction du powerpoint ci-dessous a, de très loin, été la présentation la plus difficile qu'il m'ait été donné de faire depuis 20 ans que j'en fais (des présentations). 1er écueil : tenir un discours moralisateur ou culpabilisant en mode "attention aux dangereux pédo-nazis", "attention aux fausses informations", et autres "le téléchargement c'est le vol" ou "trop d'écran nuit à vos capacités de concentration". Mais la préparation de cette présentation fut aussi l'une des plus jouissives.

Projet « informer-désinformer » – Salon Educatec-Educatice | D A N – Grenoble Deux équipes enseignantes, interdisciplinaires, de deux collèges se réunissent pour apprendre aux élèves, par la pratique, à différencier l’information de la désinformation. Ce projet est porté par Marianne Bielicki, professeure de Lettres au collège Ponsard de Vienne et par Marine Chanel, professeure de Lettres au collège Brassens de Pont Évêque en Isère. Ce projet est motivé par le désir d’éveiller les consciences des élèves pour n’être plus crédules face à l’information. Ce projet « Informer Désinformer » a reçu un accueil très positif lors du séminaire des IAN de Lettres, les 10 et 11 mars à Paris. Ce padlet permet de consulter les documents liés au projet.

Conseils pour analyser une image Cette fiche méthodologique est proposée par Sciences Po, associé à OpenClassrooms, pour accompagner les lycéens vers le bac et les études supérieures. Nous publions progressivement neuf fiches e-methodo conçues par des enseignants de lycées et de Sciences Po : rédiger une dissertation, un commentaire de texte, prendre des notes, lire une carte, faire une recherche sur Internet, organiser son temps durant un examen ou un concours. Introduction Pourquoi analyser une image ? Parce que les images, quel que soit leur type, ont forcément quelque chose à nous apprendre. Ce message visuel a son propre langage, avec ses propres codes, et a toujours une ou plusieurs fonction(s) : communiquer, convaincre, persuader, critiquer, etc. Pour analyser une image, vous devez donc : Décrire objectivement (« ce que je vois »)Mettre en contexte (« ce que je sais »)Interpréter et critiquer (« ce que j’en déduis ») Décrire l’image Introduire le sujet Qui est l’auteur de l’image ? Voici ce que vous pourriez en dire :

Bruno Devauchelle : Du copier-coller au plagiat... Il est difficile voire impossible, quand on enseigne, de ne pas s'inspirer, consciemment ou pas, du travail des autres. Le groupe d'élève confronté à son travail de TPE n'échappe pas à cette difficulté, tout comme l'enseignant qui prépare ses cours. Car nous n'inventons pas vraiment beaucoup, mais nous "recyclons" de nombreuses informations et savoirs collectés ici ou là. Comment rendre inintéressant le plagiat Sur un certain nombre de sujets, il est difficile de ne pas s'appuyer sur le travail des autres. De "la main à la pâte" au Travaux personnels encadrés et autres travaux des élèves, la question de la production de documents appelle tout de suite celle du copier-coller, voire du plagiat. Celui qui copie ou plagie va s'économiser beaucoup de temps mais s'aliéner beaucoup de compétences. Le plagiat, un dopage ? Le processus est-il plus important que le produit ? Si l'enseignant oublie le processus et sur valorise le produit, on peut penser que l'élève en fera autant. Bruno Devauchelle

Théories du complot, comment lutter “Je ne suis pas Najat Vallaud Belkacem, je suis Claudine Dupont” a avoué la ministre le 10 février dernier ! Particulièrement visée – parce qu’elle est une femme ?- par des rumeurs folles, Najat Vallaud Belkacem a ouvert une journée de travail sur le thème “Réagir face aux théories du complot” en démontant avec humour celles qui la concernent (voir la vidéo de son intervention). Le gouvernement a créé un site dédié très bien fait “On te manipule” et Eduscol recense des ressources pour travailler sur cette thématique avec nos élèves. Infographie du site « On te manipule » Parce que les théories du complot touchent et passionnent nos élèves, parce qu’il est important d’y réfléchir en prévention aussi avant l’adolescence, parce que c’est une thématique riche à explorer dans le cadre de l’éducation aux médias et à l’information dès l’école primaire, nous vous proposons des pistes pédagogiques et des liens utiles. « Vous avez dit complot ? WordPress: J'aime chargement… Articles similaires

Savez-vous vraiment ce que font les ados avec leur téléphone portable ? - LCI 1L’âge moyen du premier portable est de 16 ansFAUX. Plutôt 11 ans, en fait. C’est l’âge le plus souvent cité par les parents comme étant "bon moment". 11 ans, c’est en effet l’âge où le jeune entre en sixième, et cette arrivée au collège est le début d’une plus grande autonomie. L’adolescent prend son envol, se déplace tout seul. Attentats : décrypter le complotisme et les « infaux » avec la parodie en « Classe Médias » Après Charlie Hebdo, Lionel Vighier, prof de lettres, avait dédié une séquence aux théories du complot, pour ses "3e Médias". Pour l'après-13 Novembre, il s'attaquera aux fausses informations. Avec le même objectif : développer l'esprit critique des élèves. Les théories du complot / Lionel Vighier Un an après Charlie Hebdo, 2 mois après le 13 Novembre, comment agir auprès des élèves afin de les armer face à la désinformation ? Au collège Picasso de Montesson, Lionel Vighier, prof de français, participe à un projet “transdisciplinaire” mis en place en 2014 : une classe à projet, centrée sur l’éducation aux médias. Éduquer aux médias toute l’année Les 3e Médias préparent une « Journée du Direct » : ils couvrent l’actu du jour sur Twitter. Objectif : développer l’esprit critique “par rapport aux médias en les décryptant”, mais aussi “sensibiliser aux enjeux liés à la publication d’informations, en rendant l’élève acteur”. “Les élèves entendent parler des médias tous les jours. Fabien Soyez

Internet, un terrain de jeu miné pour les enfants La place occupée par internet dans nos vies a considérablement augmenté. Le web s’est introduit dans presque tous les aspects de notre vie. Et si les générations les plus âgées ont vu le phénomène évoluer, ça n’est pas le cas des enfants qui sont nés dans « l’ère » d’Internet. Une étude de Kaspersky Lab France révélait ainsi qu’aujourd’hui, 69 % des enfants interrogés possèdent un smartphone personnel, et 49 % des tablettes, qui leur permettent de surfer sur Internet en toute liberté et sans contrôle. Aussi, ont-ils très tôt une grande maitrise de la technologie – qui s’accompagne paradoxalement par une plus grande vulnérabilité. Attention à la désinformation Le recours à Internet comme média principal est particulièrement marqué chez les moins de 18 ans. Un véritable terreau pour la radicalisation Plus grave encore, internet est devenu de ce fait un terreau fertile pour la radicalisation islamiste des jeunes. Une porte d’entrée vers la pornographie

Related: