background preloader

Le futur que Google nous prépare

Le futur que Google nous prépare
Eric Schmidt, le PDG de Google, ne se présente pas comme dirigeant d’entreprise. Il ne parle pas business, mais révolution et vision du monde. Son avant-dernier livre, The New Digital Age, se conclut ainsi : « Notre ambition est de créer le meilleur des mondes. » Et Google ne se contente pas de paraphraser Aldous Huxley. Il se donne aussi les moyens de sa puissance. Avec, tout d’abord, une assise économique phénoménale. Un trésor de guerre de près de 60 milliards de dollars, placés bien au chaud aux Bermudes, et des ressources abyssales issues de son quasi-monopole de la publicité sur Internet avec ses régies Adword et Adsense. Écarter l’État et ses règles comme la solidarité et la justice… Son influence est telle qu’elle en devient une force politique. « L’une des bibles des libertariens américains, explique Dominique Cardon, est l’ouvrage d’Ayn Rand Atlas Shrugged. « Il y a un messianisme scientiste chez Google, poursuit Dominique Cardon. Un algorithme au pouvoir très inquiétant

http://www.humanite.fr/le-futur-que-google-nous-prepare-580502

Related:  kanouilleCulture Numériqueprospectives idéologies

7 plantes légales qui peuvent modifier votre conscience et éclaircir vos rêves de façon spectaculaire 7 plantes légales qui peuvent modifier votre conscience et éclaircir vos rêves de façon spectaculaire Les herbes et les plantes font partie intégrante de la vie qui existe sur notre planète à tous les niveaux. Les plantes sont notre alimentation, nos médicaments et sont aussi des catalyseurs de l’expansion de notre conscience. Tout au long de notre vie quotidienne, nous sommes plus susceptibles de faire le point en utilisant nos comportements et nos modes automatisés pour vivre notre réalité, mais la nuit, ces limites sont dépassées et nos esprits s’envolent. Ces 7 plantes alliées peuvent stimuler notre conscience pour nous ouvrir à d’autres expériences de la réalité et de nouvelles façons de nous voir et de voir les environs Voici 7 plantes légales qui peuvent modifier votre conscience et éclaircir vos rêves :

Google est-il un projet politique ? Emission enregistrée en public au Forum France Culture « L'année vue par... le numérique » , dans l'amphithéâtre Émile Boutmy de Sciences Po à Paris, samedi 4 octobre à 10h. En bonus, réécoutez sur cette page l'échange avec le public. « Voici à quoi pourrait ressembler une matinée ordinaire d’ici quelques dizaines d’années. Vous n’êtes plus réveillé par un réveille-matin mais par l’odeur du café…Votre appartement est un orchestre électronique et c’est vous qui tenez la baguette. De simples mouvements du poignet…vous permettent de contrôler la température, l’humidité, la musique d’ambiance et l’éclairage… En vous déplaçant dans la cuisine, vous vous cognez très fort l’orteil contre le coin d’un placard – aïe !

Faut-il avoir peur de l’intelligence artificielle ? Pendant longtemps, la peur de l’intelligence artificielle (IA) provenait essentiellement de technophobes ; ce n’est plus le cas. Des scientifiques, des gens dont le nom est synonyme de lendemains technologiques qui chantent lancent aujourd’hui des mises en garde. Rue89 et l’IA Rue89 est partenaire du Festival littérature et journalisme, qui se tient ce week-end à Metz. Dominique Cardon – quelles fractures numériques ? Quelles fractures numériques ? Dominique Cardon, vous êtes sociologue, vous êtes chercheur au laboratoire des usages de France Télécom et membre associé au Centre d’études des mouvements sociaux de l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Vous avez aussi enseigné à la Sorbonne de 2003 à 2013. Vos recherches portent sur les transformations contemporaines de l’espace public. Vous vous penchez notamment sur les infrastructures médiatiques qui nous sont offertes par les nouvelles technologies. Vous allez aujourd’hui nous aider à débroussailler la question de la fracture numérique, ou plutôt des fractures numériques.

Prospective du Livre: Réflexions à la lecture de MAGIE ET TECHNOLOGIE de Manuela de Barros Une intéressante réflexion sur une centaine de pages de Manuela de Barros sur les liens entre magie et technologie (comme arts de l'illusion et de la manipulation dirais-je) vient de paraître aux Editions Supernova. Cet essai trouve sa place dans la bibliographie de la prospective du livre et de la lecture, en ce sens qu'il met en perspective la pensée et le discours des technosciences, et ce faisant par un effet de miroir, de réflexion, éclaire l'avenir en éclairant le passé. Sur son étagère virtuelle cohabitent quelques livres comme, par exemple, La sorcière de Jules Michelet (évoqué par l'auteure), ou d'autres auxquels j'ai repensé, comme Les enchanteurs de Romain Gary, ou encore La logique de l'usage de Jacques Perriault. Rien que cela montre la diversité des approches à laquelle je suis si sensible, la subjectivité des points de vues et leurs noces alchimiques dans une multidisciplinarité féconde. Des questions essentielles se posent sans cesse à nous.

Le mystère de la matière noire Dans nos modèles physiques, le poids de toute la matière observable (étoiles, galaxies…) ne représente que 4 % de l’univers, alors qu'une matière inconnue, invisible, qu'aucun outil n’a jamais permis de détecter, peuplerait massivement le cosmos. Aujourd'hui, astrophysiciens et cosmologistes, chercheurs dans les champs de l'infiniment grand et de l'infiniment petit, unissent leurs forces pour résoudre cette grande énigme : quelle est la nature de cette fameuse matière noire ? Épopée

Comment le numérique a révolutionné la connaissance "Avec les moteurs de recherche, vous posez une question et on vous renvoie une dizaine de pages à lire… c’est un peu primitif !" -Serge Abiteboul Deuxième volet de France Culture sur la mise en récit du monde moderne. Après « Une journée sur les routes de l’exil », « Une journée dans nos vies numériques », en partenariat avec Rue89, journée qui conclut une semaine marquée par la mise en ligne du nouveau « franceculture.fr ». Nous recevons à cette occasion Serge Abiteboul, chercheur en informatique à Inria, professeur à l'Ecole Normale Supérieure de Cachan.

Lettre à mes enfants : "Vous allez vivre dans un futur vertigineux" Laurent Alexandre (Crédit : DR) Comment se forger des valeurs dans un monde en pleine mutation ? Quelle formation faut-il choisir ? Que faire de sa vie ?

Related: