background preloader

Cancer : le remède oublié

Cancer : le remède oublié
Nous sommes en 1890 à New York. Il fait nuit. Le Dr William Coley se tourne et se retourne dans son lit. La veille, ce jeune chirurgien de 28 ans a, pour la première fois, vu mourir une de ses patientes. Cette patiente, Elizabeth Dashiell, est morte d’un cancer des os. Et le Dr Coley est submergé par un sentiment de culpabilité et d’impuissance. Au petit matin, il sort de chez lui. C’est dans ce gisement prodigieux que le Dr Coley va rechercher des cas de « sarcome » semblables à celui qui a tué sa patiente. Plus de deux semaines durant, ses recherches sont vaines. Guérison mystérieuse Le Dr Coley a mis la main, sans le savoir, sur un cas qui va révolutionner le traitement du cancer. Aussitôt après avoir attrapé l’érysipèle, le sarcome de ce patient a donc brutalement disparu. Convaincu qu’il ne pouvait pas s’agir d’un hasard, le Dr Coley décida d’inoculer volontairement le streptocoque (bactérie) responsable de l’érysipèle à l’un de ses patients touché par le cancer de la gorge.

https://www.santenatureinnovation.com/cancer-le-remede-oublie/

Related:  ImmunotherapycancerCancerscancers

Ce que l'industrie du cancer ne veut pas que vous sachiez Ce que l'industrie du cancer ne veut pas que vous sachiez sur la chimiothérapie et les rayons Waking Times, 21 octobre 2013 Ils nous disent que la chimiothérapie sauve des vies, augmente le taux de survie à long terme et n'endommage pas les cellules saines. Toutes ces affirmations de l'industrie du cancer sont fausses.

Cancer du poumon - Institut Paracelse CANCER BRONCHO-PULMONAIREHervé est né en 1937. Marié, père de famille, gros fumeur à une époque de sa vie (3 paquets par jour de gitanes maïs), chrétien authentique pratiquant, il est venu nous consulter en mai 2009 pour un cancer bronchique apparu sur un terrain bronchiteux chronique. Il venait de commencer alors les bilans officiels et attendait le verdict de la réunion de concertation du service d’oncologie. Le scanner thoracique montre un "infiltrat alvéolaire postéro-basal droit, para-médian, avec bronchogramme aérique prenant le contraste en bas, avec réaction périfocale vers le hile et vers la plèvre. Il existe de petites adénopathiles médiastinales et hilaires droites".

Cancer et Sucre – Stratégie pour affamer le cancer (Source : Greenmedinfo.com, via SOTT, Dr. Mark Sircus, 27 février 2013, trad. OC et jsf) "LA VERITE TRES INDESIRABLE SUR LA CHIMIOTHERAPIE" Le Pr. Georges Mathé confirmait à L’Express : « Si j’avais une tumeur, je n’irais pas dans un centre anticancéreux » le Pr Henri Joyeux, cancérologue à Montpellier, a déclaré à maintes reprises que « ce sont des intérêts financiers gigantesques qui permettent d'expliquer que la vérité scientifique soit encore aujourd'hui trop souvent occultée : Des scientifiques guérissent le cancer mais personne ne prête attention – Les moutons enragés Chez l’homme, le dichloroacétate de sodium (DCA) permet de lutter efficacement contre les cancers, sans léser les cellules saines. Les chercheurs médicaux de l’Université de l’Alberta ont prouvé en 2010 que le dichloroacétate de sodium ((DCA) une molécule non brevetable) permet de traiter un des cancers des plus meurtriers de tous les cancers chez l’homme: une forme de cancer du cerveau appelée glioblastome. L’article a été publié à la revue Science translational medicine, une revue de l’Association américaine de l’avancement de la science (1). En 2007, une équipe de l’Université d’Alberta, dirigée par le Dr ED Michelakis, publie des données qui démontrent que le DCA renverse la croissance des cellules cancéreuses aussi bien chez les animaux de laboratoire que in vitro dans des tubes à essais (2).

Praxis - Thérapeutique LES CANCERS DES VÉGÉTAUX ET LEURS ANALOGIES AVEC LES TUMEURS HUMAINES par Dominique Lacroix Les tumeurs parasitaires des végétaux ont de tout temps intriguées les pathologistes et très souvent on a cherché à les identifier aux tumeurs humaines et animales. Les tumeurs végétales se classent comme les tumeurs humaines bénignes ou malignes. Incroyable guérison d’une femme atteinte du cancer fabriqué à partir de curcuma et de «superaliments» Mardi 12 novembre 2013 2 12 /11 /Nov /2013 07:49 Incroyable guérison d’une femme atteinte du cancer fabriqué à partir de curcuma et de «superaliments» Une Américaine a stupéfié la communauté médicale internationale, après avoir soigné le cancer du sein sans traitement médical suite à un régime de curcuma, des aliments naturels et un exercice modéré. Après avoir été diagnostiquée avec un cancer du sein en 2008 et soumise à la chimiothérapie, la radiothérapie et la chirurgie pour enlever la tumeur dans un sein, les médecins ont conseillé à Vicky Stewart du Tamoxifène, un médicament couramment recommandé pendant la phase de rémission de la maladie. Quatre ans plus tard, sans aucun traitement de la part d’un médecin, Stewart est complètement guérie d’un cancer. « Je suis absolument convaincue que mon régime a permis à mon rétablissement», a déclaré Vicky au journal «The Telegraph».

Cancer et viande rouge : Le lien est établi On sait pertinemment aujourd’hui que l’alimentation joue un rôle primordial dans les risques de développer un cancer. Voici une preuve de plus qui confirme que l’excès de viande rouge va augmenter de 20 % les risques d’un cancer du sein chez les jeunes femmes. Les conclusions de la récente étude de l’Université de Harvard menée sur 88 000 femmes pendant 20 ans, démontre un net lien entre la consommation de viande rouge et le cancer du sein. Déjà en 2006, les chercheurs tiraient la sonnette d’alarme avant même d’attendre les conclusions de l’étude.

C’est officiel : Le cannabis soigne le Cancer L’Institut National du Cancer vient de confirmer secrètement que le cannabis soignerait le cancer Les effets secondaires indésirables causés par le cannabis classé à l’annexe 1 des substances contrôlées continuent à frapper dans ce pays, y compris une guerre très coûteuse contre les drogues qui n’a abouti qu’à une incarcération de masse, entre autres choses. Malheureusement, la FDA est plus investie dans l’approbation des médicaments qui risquent de faire plus de mal que le cannabis, ainsi qu’une diminution de l’efficacité à titre de comparaison.

Mon témoignage - Cancer du sein - traitement par les plantes Mon témoignagese trouve résumé dans ce livre.Contrairement à moi, aucun éditeur n'a souhaité «allumer une autre chandelle»...Cliquez pour lire le livre!

Related: