background preloader

Tableaux des maladies professionnelles - Publications et outils

Tableaux des maladies professionnelles - Publications et outils

http://www.inrs.fr/publications/bdd/mp.html

Related:  QG2 La recherche du mieux vivre au travail est-elle compatible avec les objectifs de performance ?Module C1 : Les enjeux de la « santé et sécurité au travail »STMG2/ La recherche du mieux vivre au travail est-elle compatible avec les objectifs de performance?Question 2 : La recherche du mieux vivre au travail est-elle compatible avec les objectifs de performance ?

Risques psychosociaux. Ce qu’il faut retenir - Risques Sous l’effet des mutations du monde du travail telles que la complexité grandissante des tâches, la réduction des temps de repos, l’individualisation du travail ou encore les exigences accrues de la clientèle, la prise en compte des risques psychosociaux est devenue incontournable. Les risques psychosociaux (RPS) correspondent à des situations de travail où sont présents, combinés ou non : du stress : déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes de son environnement de travail et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face ; des violences internes commises au sein de l’entreprise par des salariés : harcèlement moral ou sexuel, conflits exacerbés entre des personnes ou entre des équipes ; des violences externes commises sur des salariés par des personnes externes à l’entreprise (insultes, menaces, agressions…).

Accidents du travail et maladies professionnelles (AT-MP). Principales définitions - Démarches de prévention Une maladie est dite « professionnelle5 » si elle est la conséquence directe de l’exposition habituelle d’un travailleur à un risque physique, chimique, biologique, ou résulte des conditions dans lesquelles il exerce son activité professionnelle. Une maladie professionnelle (MP) est la conséquence de l’exposition plus ou moins prolongée à un risque qui existe lors de l’exercice habituel de la profession. Ce peut être, par exemple, l’inhalation quotidienne de petites doses de poussières ou de vapeurs toxiques ou l’exposition répétée à des agents physiques (bruit, vibrations, etc.). Il est presque toujours impossible de fixer exactement le point de départ de la maladie, d’autant plus que certaines MP peuvent ne se manifester que des années après le début de l’exposition au risque et même parfois très longtemps après que le travailleur a cessé d’exercer le travail incriminé.

Recrutement, le numérique à la manoeuvre Les outils numériques dédiés au recrutement se multiplient à chaque étape du processus, qu'ils améliorent tant pour les recruteurs que pour les candidats. Réduction du coût du recrutement, identification rapide – et objective – des CV correspondant aux profils recherchés, diminution du turnover sont autant d'avantages procurés par les nouveaux outils. Les robots logiciels seraient-ils les recruteurs de demain ? Il n'est plus à la portée d'un cerveau humain – aussi puissant soit-il – de lire, d'analyser et de trier des milliers de CV pour y dénicher la perle rare, voire tout simplement les quelques candidats qui correspondent au profil recherché. Une fois identifiés ces candidats, comment s'assurer tout à la fois de leurs compétences et de leur capacité à évoluer au sein de l'entreprise, à partager sa culture et à travailler en bonne intelligence avec l'équipe et son manager ?

Comment bien identifier une maladie professionnelle ? Qu'est-ce qu'une maladie professionnelle ? Les maladies professionnelles ne font pas l'objet d'une définition légale. En effet, ce sont des tableaux spécifiques qui définissent les maladies qui peuvent faire l'objet d'une indemnisation et précisent les conditions à remplir pour qu'une maladie soit prise en charge au titre de la législation sur les risques professionnels. Est présumée comme étant d'origine professionnelle, toute maladie désignée dans un tableau de maladies professionnelles et contractées dans les conditions mentionnées à ce tableau (1). En effet, 3 conditions cumulatives doivent être remplies pour qu'une affection soit considérée comme ayant une origine professionnelle : À la différence de l'accident du travail qui repose sur un fait accidentel survenu à une date précise sur le lieu de travail, le point de départ de la maladie professionnelle est plus difficile à dater.

Envoyé spécial. Bien-être au travail : "Ma fonction est d’être chef du bonheur" Il fait bon travailler dans cette start-up parisienne qui vend notamment en ligne des articles de mode et de décoration "faits main". Pour sa cinquantaine de salariés, les réunions se font assis sur un canapé ou dans la salle de jeux… Et la journée commence par un petit-déjeuner offert par l’entreprise. C’est Sophie qui gère le café et les croissants : "L’idée est de créer un instant de convivialité entre les collègues. C’est un peu plus sympathique que d’être juste planté à côté de la machine à café où on se parle pendant trente secondes…" Sophie ne rend pas juste service à ses collègues… Elle fait son travail, qui est de créer une bonne ambiance au bureau. Après le petit-déjeuner, sa journée se poursuit à la supérette du coin où elle fait les courses pour préparer un barbecue que l’équipe va déguster.

Maladie professionnelle : démarches à effectuer Si votre médecin constate une dégradation de votre état de santé qu'il estime liée à votre travail, vous pouvez demander la reconnaissance de l'origine professionnelle de votre maladie. Vous devez faire une déclaration à la CPAM dans les 15 jours suivant la cessation du travail en remplissant le formulaire suivant : Déclaration de maladie professionnelle ou demande de reconnaissance de maladie professionnelle Cerfa n° 60-3950 - Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) Autre numéro : S 6100b Vous devez envoyer les 4 premiers volets du formulaire à la CPAM, et conserver le 5e. Vous devez joindre à ce formulaire :

Qu'est-ce qu'un accident du travail ? Pour vous abonner aux mises à jour des pages service-public.fr, vous devez activer votre espace personnel. Vous serez alerté(e) par courriel dès que la page « Qu'est-ce qu'un accident du travail ? » sera mise à jour significativement. Enjeux et améliorations de la rémunération variable En partenariat avec le magazine Action Co, le cabinet PEOPLE BASE CBM, leader français du conseil en rémunération et politique salariale, a réalisé dans le courant des mois de mars et avril 2016, le premier baromètre national de la rémunération variable. Nous livrons ci-dessous, la quatrième partie des résultats de ce baromètre, relative aux enjeux et améliorations de la politique de rémunération variable. Réponses des participants à l'affirmation : " La politique de rémunération variable directe actuelle est parfaitement adaptée aux objectifs stratégiques de l'entreprise " Nombre d’années durant lesquelles la politique de rémunération variable n’a pas fait l’objet d’une remise à plat En moyenne la politique de rémunération variable n’a pas été mise à jour depuis au moins 5 ans ½.

Envoyé spécial. Bien-être au travail : "Ce qui est bon pour les salariés est bon pour les entreprises" Il fait bon vivre pour la vingtaine d’employés d’une fabrique de fromage au lait cru installée au cœur de la Lozère. Le maître-mot de cette entreprise qui vend ses produits dans toute la France n’est pas "rentabilité", mais "bien-être au travail". Chaque lundi, le personnel a droit à la visite du kinésithérapeute du village voisin. Comme tous les salariés, Nicolas bénéficie d’une séance de trente minutes de massage pour soulager ses douleurs et tensions. Cette consultation est entièrement prise en charge par l’entreprise. "Ça fait du bien, on va pouvoir attaquer… Tout doucement, quand même…" affirme, souriant, le salarié en se relevant avec précaution après sa séance entre les mains du kiné.

Related:  ceciliamig