background preloader

#FoodTech : Les startups de l’impression 3D à l’assaut de l’agroalimentaire

Tendance forte dans toutes les industries, l’impression 3D s’attaque également à l’agroalimentaire. Rencontre avec les experts David Desrousseaux, fondateur de Koppaz et Bertrand Busson, cofondateur de wiShape à l’occasion de la sortie du MaddyInsights Food & Tech. Lorsque l’on parle d’innovation culinaire, cela tourne essentiellement autour de nouveaux aliments et de la façon de les consommer. Pourtant l’une des plus grandes évolutions à venir sera certainement celle de la conception de ces aliments. Avec l’impression 3D, c’est toute la chaine de valeur qui est remise en cause. Demain face à la pénurie de certaines matières premières et aux enjeux écologiques, nos assiettes seront certainement fournies d’aliments imprimés depuis la cuisine. Comment fonctionne l’impression 3D alimentaire ? Pour fabriquer un aliment, l’imprimante 3D a besoin de deux choses. Mais à quoi sert l’impression 3D concrètement ? Concevoir quelque chose d’impossible à reproduire à la main alors ? 1. Related:  FoodTechTendancesPublié

#FoodTech : 3 tendances qui vont transformer l’industrie agroalimentaire d’ici 2020 Capteurs, objets connectés, imprimantes 3D, ces trois tendances lourdes marqueront à coup sur l’industrie agroalimentaire dans les années à venir. Analyse avec Christophe Breuillet, Directeur du pôle de compétitivité Vitagora. Les nouvelles technologies ont des atouts indéniables pour les secteurs industriels. Elles permettent une meilleure performance, des systèmes de production plus intelligents, des contrôles qualité optimisés, une traçabilité améliorée, des services personnalisés aux clients mais aussi et elles apportent surtout des réponses aux nouveaux usages. Face à ces constats, l’agroalimentaire doit prendre en marche ce train de l’innovation. Si l’on parle de tendances purement technologiques, trois d’entre-elles tirent particulièrement leur épingle du jeu. #1 Les capteurs Ils jouent un rôle essentiel dans le développement de ce que l’on appelle « industrie 4.0 » ou « usines intelligentes » – une industrie qui pèse déjà 23 600 milliards d’euros, soit 46% de l’économie mondiale.

#Infographie : Les applis mobiles, premier investissement des entreprises en marketing digital La dernière étude réalisée par Val­tech et Adobe auprès de plus de 300 directeurs et responsables marketing dresse un état des lieux des logiques d’investissements et des grands enjeux du marketing digital en 2015. Retour sur l’infographie qui dessine les tendances digitales de ces derniers mois. Depuis quatre ans, Valtech et Adobe cherchent à retranscrire les préoccupations et les attentes des directions marketing, tout en identifiant les postes d’investissement des prochains mois dans un baromètre du marketing digital. L’enquête, menée auprès plus de 300 directeurs et responsables marketing d’entreprises de toutes tailles confirme une tendance forte : les applications mobiles constituent le premier poste d’investissement devant l’e-commerce, le brand et content management, le social media et le data marketing. Côté indicateurs, les clics semblent (pour 181 d’entre eux) importer plus que le nombre de visites (169) ou encore la conversion (155).

Santé : l'essor de l'impression 3D en chirurgie - Blog Dentaire Aller Aux Fraises ® tv5monde L'impression en 3D se développe en chirurgie, avec des reconstructions de trachée, de parties du crâne, voire d'une prothèse de dépannage, mais la création d'un organe entier vivant comme le cœur reste encore lointaine. La main imprimée en 3D, un modèle basique, dont va bénéficier le petit Maxence, s'attache avec du velcro et s'utilise comme un gant et est donc utilisable sans chirurgie. Elle va lui permettre d'attraper un ballon, mais pas de lacer ses lacets et d'ailleurs ne bénéficie d'aucun agrément médical, précise Thierry Oquidam l'informaticien qui l'a fournie via le réseau de la fondation philanthropique américaine, e-NABLE. "La prothèse 3D a déjà l'avantage de permettre de voir si ça satisfait les besoins de l'enfant avant de la fabriquer", relève le Pr Charles Msika de la société française de chirurgie orthopédique et traumatologique (sofcot) qui évoque là une fonction de pince. - une percée -

6 grands scénarios alimentaires à l’horizon 2020 pour nos assiettes Le bar à bouillons, la friture, le croque-monsieur, les viennoiseries salées ou encore la planche à charcuteries ou à desserts pour accompagner l’apéro ou le café, ces thèmes sont autant de pistes nouvelles à explorer que de concepts ou recettes à imaginer. Ils figurent en tout cas dans les 30 idées à fort potentiel que l’on retrouve dans la 3e partie du Carnet d’Inspirations culinaires 2015-2020 qui vient de sortir, créé et édité par Cate Marketing. Des pistes qui font naturellement la part belle au snacking et à la restauration moderne. Découpé en 3 sections, cet ouvrage de 200 pages est une mine d’informations. Il découle d’une analyse très pointue des cartes de plusieurs dizaines de restaurants indépendants défricheurs avec une radiographie précise des recettes et des ingrédients proposés. A partir de cet état des lieux, le Carnet d’Inspiration détaille dans sa deuxième partie 6 grandes tendances culinaires (illustrées, avec des marqueurs, des recettes, des photos, des exemples).

Il faut changer la CNIL ! ⋆ Cyroul J’avais de l’amour pour la CNIL, la Commission Nationale Informatique et Liberté. En 2003, je leur avais même proposé de refaire leur site gratuitement (totalement obsolète à l’époque), c’est dire comme je les aimais. Hélas, aujourd’hui, force est de constater que la CNIL est devenu un prétexte pour faire croire aux Français que l’Etat se soucie de leur vie privée. Démonstration. Depuis, 1978, l’informatique a bien changé, les usages aussi L’histoire, vous la connaissez certainement. C’est beau, c’est noble, et c’était une idée très très intelligente pour l’époque. 1- La CNIL a raté la mondialisation (des spywares) En fait, on s’en fout, c’est la même chose Durant les 80’s et 90’s, il s’est passé plein de trucs dans le monde, notamment la libéralisation des échanges économiques. Certains antivirus qui, sous prétexte de sécuriser votre ordi, passent leur temps à balancer des tonnes de datas à leur serveur.Les barres de navigateur à la noix que vous ne vous rappelez pas avoir installé.

Additive Machine 1 : une imprimante 3D XXL ! Essentiellement représenté par des machines à faible volume de fabrication, le marché de l’impression 3D FDM s’enrichit parfois d’imprimantes hors normes capables de produire des pièces à grande échelle. Parmi ces rares modèles, une certaine Additive Machine 1 a fait son apparition il y a quelques jours lors du salon RAPID 2015 en Californie. Derrière cette imprimante 3D XXL, un fabricant américain du nom de Cosine Additive basé à Houston dans le Texas. Cette société fondée par Andrew McCalip et Jason Miller, a développé une machine offrant un volume de fabrication hors norme de 1100 x 850 x 900 mm ! «Nous sommes juste deux gars, un ancien ingénieur de SpaceX et un physicien, qui avons décidé que nous allions construire la meilleure imprimante 3D open-source du monde. » A déclaré Andrew McCalip CTO de Cosine additive. L’additive Machine 1 – Dimensions : 1650mm x 1400mm x 1600mm pour 700 kg Parmi les autres atouts majeurs de l’Additive Machine 1, il y a aussi sa rapidité.

L’infographie du jour : les 10 tendances food de la rentrée Inspirations, nouveautés, désirs des clients et des restaurateurs... toutes les tendances food de l’année 2015-2016 ont été listées et reprises dans une jolie infographie réalisée par le site spécialisé britannique thefoodpeople. On vous les résume en vitesse, histoire que vous puissiez vous y mettre tout de suite, en grand précurseur que vous aimez être... On teste les légumes hybrides : on s’initie au broccolini (du brocoli croisé avec du kai-lan ou brocoli chinois) qui aurait un petit goût d’asperge, au broccoflower (du brocoli croisé avec du chou-fleur) ou à la kalette (un croisement entre du chou kale et des choux de Bruxelles). On dîne au plus près des cuisines. Les sièges au bar, au plus près de l’action, deviendront les plus demandés, alors que la cuisine et la salle de restaurant formeront un seul et même espace. On commence déjà à le voir avec l’arrivée ces dernières années des cuisines ouvertes ou aux vitres transparentes. On apprend à dompter les légumes les moins glamour.

L’essor de l’économie collaborative, l’exemple Wiki for home L’économie collaborative est en vogue depuis quelques années : la faute à la crise, ou au besoin de retourner aux essentiels, un phénomène qui favorise en tous cas les innovations. Nous parlions de cette révolution collaborative dans un précédent article. Cette économie accorde donc une place importante au participatif, il s’agit là d’une réponse à nos besoins actuels. Ceux qui correspondent à l’utilisation des biens que nous possédons, des compétences ou encore des passions que nous avons. La consommation collaborative est basée sur le partage, le troc, la location, le prêt ou le don de biens et services. Elle peut aussi créer un lien social, voire une communauté autour d’une passion commune, par exemple le bricolage et la décoration pour le cas de Wiki for home qui sera présenté en fin d’article. Les 4 profils types des consommateurs du collaboratif. La ShaRevolution est un mouvement initié par la Fondation Internet Nouvelle Génération (Fing) et le OuiShare. L’idée d’une marque.

3D Systems dévoile son photomaton 3D nouvelle génération Le fabricant américain 3D Systems annonce la commercialisation d’une nouvelle génération de photomatons 3D permettant aux utilisateurs de commander une figurine à leur effigie en quelques clics. Destinés au grand public, les photomatons 3D pourrait bien s’installer très prochainement dans les centres commerciaux et autres lieux de passages afin de proposer une expérience ludique et innovante aux passants. Le Photomaton 3DMe utilise les dernières technologies de numérisation 3D afin de capturer en un instant une image 3D réaliste d’un visage. À la manière d’une cabine photo, l’utilisateur place son visage au centre d’un écran et customise sa figurine à partir d’une collection d’accessoires et de thèmes par défaut (personnages historiques, sports, voyages…) ou saisonniers en rapport avec un évènement marketing actuel comme la sortie d’un film par exemple. Vous pourriez ainsi obtenir une statuette de vous en chasseur de fantôme Ghostbusters ou bien en zombie de l’univers Walking Dead…

Related: