background preloader

Mobiliser pour de bon l’attention des élèves, un défi pour l’école d’aujourd’hui

Mobiliser pour de bon l’attention des élèves, un défi pour l’école d’aujourd’hui
Tenez, profitez donc un peu de l’été pour échanger avec vos ados ou ceux de vos amis si vous n’avez pas ou plus l’âge… Ils sont en général plus disponibles, plus reposés — quoique ! —, moins préoccupés par les contingences matérielles, à l’exception peut-être de leur bronzage dont ils n’arrivent pas vraiment à parfaire la finition. Posez-leur des questions sur leur collège, leurs professeurs ou, pour les plus grands, le lycée, le baccalauréat, tout ça… Au début, ils vont détester et vous saurez précisément à ce moment-là ce qu’est un adolescent renfrogné. Voulez-vous en avoir confirmation ? Ce ne seront pas exactement les mots qu’ils (ou elles, pas facile de parler des profs au masculin !) D’autres, plus rares, peuvent dire ça, comme une amie récemment sur Facebook : Au collège et au lycée, l’attention des jeunes est d’abord mobilisée pour la vie sociale, pas pour les apprentissages C’est un fait, que voulez-vous ! Alors pourquoi voulez-vous que ça s’arrête ? C’est la faute à qui ? Ah ! Related:  Apprentissage, méthodologie et neurosciences`test 1020

Pour une écologie de l'attention, l'antichambre du temps de cerveau disponible [Essai - Yves Citton] - Le champ attentionnel est une richesse insoupçonnée. Face aux abondantes propositions que nous fait un système ultra-concurrentiel focalisé sur la rentabilité à court terme, l’attention – autre nom du « temps de cerveau disponible » – serait la denrée rare du marché. C’est en tout cas la thèse que déploie Yves Citton, co-directeur de la revue Multitudes et professeur de littérature à l’Université de Grenoble dans son ouvrage Pour une écologie de l’attention. Mon expérience se compose de « ce à quoi j’accepte de me rendre attentif » Se rendre attentif à quelque chose, c’est lui donner de la valeur. Au centre de ce mécanisme de distribution de nos capacités de concentration, Yves Citton place les médias. Dans ce cadre de pensée, il n’est pas abusif de déclarer que les excédents du capitalisme (habituellement écoulés par notre « désir » au sens de Freud, dans une « économie libidinale ») s’évaporent surtout à la mesure de l’attention qu’on leur porte.

TRIBUNE Le digital n'épargnera personne ! - Les Echos Accueil La révolution numérique n’épargnera personne ! Il y a autant d’opportunités que de menaces. Plus que jamais, c’est d’une remise en cause profonde et systémique dont il s’agit. Cet article est réservé aux abonnés, pour en profiter abonnez-vous. Et aussi sur les Echos Les articles à la une Automobile Renault double presque son bénéfice net Le résultat net du groupe au premier semestre s’établit à 1.469 millions d’euros, contre 801 millions d'euros un an plus tôt. Industrie & Services Renault : le poids de l'Europe au plus haut depuis cinq ans (08/07) Les ventes du groupe restent quasi stables grâce au Vieux Continent.Le poids de l'international (38,3 %) recule et revient à son niveau de 2010. Tourisme - Transport Vol MH370 : Malaysia Airlines prudente sur le débris d’avion Un débris d’avion a été retrouvé, mercredi sur le rivage oriental de La Réunion, qui ressemble à un morceau d’aile. à lire également sur les echos Recommandé par Les articles les plus lus

teaching about cognition and education Culture matérielle de l’Ecole et instrumentation pédagogique | Numérique et éducation 12 stratégies de mémorisation pour réactiver les informations efficacement Pour mémoriser de nouvelles informations, certains facteurs comme la répétition, les images mentales, les associations, le jeu et l’imagination sont très importants. Voici 12 stratégies de mémorisation proposées par Sophie Godard (enseignante formatrice en pédagogie positive) dans son livre La réussite scolaire par un apprentissage positif et ludique. 1.L’exagération Plus on exagère la représentation d’une chose dans nos images mentales, mieux on les mémorise. 2.La pensée positive On apprend mieux quand on se sent mieux. Kevin Finel, conférencier et enseignant spécialisé en hypnose, propose une manière de tirer profit du fonctionnement du cerveau pour apprendre plus efficacement, basée sur les ancrages positifs volontaires. – Proposez un objet à l’enfant ou demandez-lui de choisir un objet. – Demandez à l’enfant de le placer dans son champ de vision, proche de lui. – Demandez à l’enfant de se rappeler un souvenir positif, au cours duquel il s’est senti bien. 6.Les chiffres et les listes etc…

5 charts that explain the future of education Children need to learn social and emotional skills if they are to thrive in the workplace of the future, a World Economic Forum report has found. The new research shows that as the digital economy transforms the workplace, Social and Emotional Learning (SEL) skills such as collaboration, communication and problem solving will become ever more important as more traditional roles are mechanized. With more than half of children now entering school expected to work in jobs that don’t yet exist, adaptability is becoming a core skill. Social and Emotional Learning skills are those abilities that lie outside core literacies such as reading, writing and arithmetic. They allow creativity, problem solving and communication and have at their heart social interactions. Of 16 skills identified in the report as important for the 21st century, 12 are SEL. Students require 16 skills for the 21st century Image: WEF How do we know that jobs are going to change? This is a trend which is predicted to continue.

Le lapbook, un support d'apprentissage et de révision ludique et efficace Je ne suis absolument pas une experte du lapbook mais je tenais à vous faire découvrir ce support d’apprentissage et de révision. J’avais vu plusieurs exemples sur différents blogs et je m’y étais vaguement intéressée en me disant que je le testerai bien mais plus tard. Je crois que j’avais un peu d’appréhension d’essayer quelque chose de nouveau :-). Mais voilà, l’élève de 5° que j’accompagne avait un devoir commun sur tous les chapitres étudiés depuis le début de l’année en histoire et géographie. Elle me disait déjà qu’elle détestait l’histoire-géo, qu’elle n’arriverait jamais à tout réviser et que tout ça ne l’intéressait pas. Je me suis alors dit que c’était l’occasion rêvée de créer un lapbook, à la fois pour la motiver avec un support ludique et personnalisé et pour l’aider à réviser. Un lapbook est une sorte de livret décoré et personnalisé qui reprend des éléments autour d’une notion étudiée, sous forme A chaque forme et à chaque mobile correspond une notion. Related

Jules Ferry 3.0 : la refondation par le numérique ? La publication du rapport d’octobre 2014 du CNNum (conseil national du numérique), Jules Ferry 3.0 Bâtir une école créative et juste dans un monde numérique[1] pourrait passer pour un ajout de plus à la très longue liste des rapports écrits sur le numérique à l’école. Or, il n’en est rien, tant ce rapport s’inscrit dans une approche qui n’est pas exclusivement technique, économique, sociale, pédagogique, ou culturelle, mais qui est marquée du sceau de la complexité. Le titre provocateur, Jules Ferry 3.0, n’est pas qu’une formule marketing. Il traduit bien la volonté de ne pas opposer l’école traditionnelle, l’école républicaine, parée de toutes les vertus comme l’un de ses pères fondateurs, à l’irruption en son sein d’un prétendu tsunami numérique[2]. En effet, le rapport met en avant ce que la concertation de 2012 sur la refondation de l’école avait pointé, et que les résultats de enquête PISA ont confirmé en 2013 : « le système scolaire ne va pas bien. « - son cadre franco-français,

Association Carpe Diem : Bienvenue dans le monde merveilleux des lapbooks ! Les trois révolutions numériques qui attendent l'école Les révolutions silencieuses apportent plus de changements que l'ivresse des grands soirs, si souvent annonciatrice d'âpres gueules de bois matutinales. Promis voilà neuf mois, le grand plan pour le numérique à l'école, finalement dévoilé à la fin de la semaine dernière par François Hollande, pourrait ainsi changer notre système éducatif bien plus radicalement que les très polémiques réformes du collège et des programmes. Une première révolution se jouera dans les classes. Collaboration et investissement, clés de la réussite Une deuxième révolution touchera les établissements scolaires. Une troisième révolution frappera l'ensemble du système. A cette aune, on pourrait déplorer que ce plan, qui comporte bien d'autres annonces, ait été relégué au second plan médiatique.

Les 4 piliers de l'apprentissage d'après les neurosciences D’après Stanislas Dehaene, psychologue cognitif, neuroscientifique et professeur au Collège de France, les neurosciences cognitives ont identifié au moins quatre facteurs qui déterminent la vitesse et la facilité d’apprentissage. 1. L’attention L’attention est la capacité que nous avons à nous ouvrir à la réalité : l’attention ouvre notre esprit. Le mouvement cérébral qui va nous permettre d’orienter notre action en fonction d’un objectif, d’un centre d’intérêt… Grâce à elle, nous captons, par nos cinq sens, les différentes informations en provenance soit de notre environnement, soit de notre ressenti émotionnel ou psychologique. Stanislas Dehaene ajoute que l’attention sert à sélectionner les informations, module massivement l’activité cérébrale et facilite l’apprentissage. Mais l’attention peut être sélective. Quelles conséquences pour l’enseignement ? La tâche la plus important des enseignants est de canaliser et captiver, à chaque instant, l’attention de l’enfant. 2. 3. 4.

Prospective en éducation : quels scénarios à prévoir ? European Journal of Futures Research (link is external) Cette revue scientifique en open access, lancée en 2013, est consacrée à la prospective et aux études futuristes, dans une approche comparative. Parmi les sujets récemment traités en éducation : le futur de l’éducation en Europe et l’innovation dans l’enseignement supérieur en 2025. Les scénarios élaborés imaginent, par exemple, une « explosion » de MOOCs, une publication scientifique presque instantanée avec une validation par les pairs à posteriori, la création de grands pôles universitaires régionaux, l’émergence d’un nouvel emploi de « relations publiques » dans les universités, qui facilite le dialogue entre recherche et entreprises. Millennium Project (link is external) Ce think thank a été fondé en 1996, après une étude de faisabilité de trois ans menée en particulier par l’Université des Nations unies (link is external). Federica Minichiello Centre de ressources et d'ingénierie documentaires du CIEP [1] J. [4] A.

Neuromythes et enseignement : connaître les mythes sur le fonctionnement du cerveau pour mieux enseigner — LRN Masson, S. (2015). Neuromythes et enseignement : connaître les mythes sur le fonctionnement du cerveau pour mieux enseigner. Éducation Canada, 55(3), 32-35. url: labneuroeducation.org/s/Masson2015h.pdf De récentes études ont montré que les enseignants croient souvent à des neuromythes, c'est-à-dire à de fausses conceptions sur le fonctionnement du cerveau. Attirante et pertinente, l'école du futur proche Qu’ont en commun Madhav Chavan, Oscar Mogollón et Vicky Colbert, Ann Cotton, Rodrigo Baggio, Sugatra Mitra et Taio Rocha ? Très peu de choses. Peut-être ne connaissez-vous aucun de ces pédagogues, ou quelques uns seulement, mais à eux tous, ils ont modifié la vie de plusieurs dizaines de millions d’enfants, aux Indes, en Afrique, en Amérique du Sud et en Asie. Là où il y a du monde, beaucoup de monde. Mais malgré toutes leurs différences et la diversité de leur parcours, ils en arrivent tous aux mêmes constats et aux mêmes décisions. Pour parvenir à la rendre accessible à tous, changer nos pratiques s’impose de fait et cela passe par des ordinateurs et un réseau Internet, mais surtout par la participation des premiers intéressés, les étudiants. La concurrence Car l’école ennuyeuse et imposée, souvent incompétente, est maintenant en concurrence avec le monde extérieur mille fois plus attirant, attrayant et exigeant. Quelque chose de bon et d’utile n’a pas à être imposé. Références

Related: