background preloader

Les réfugiés en cartes: chemins, murs, accueil

Les réfugiés en cartes: chemins, murs, accueil
Cette carte est réalisée par Morgane Dujmovic, doctorante en géographie (attachée au laboratoire TELEMME de l'Université Aix-Marseille/CNRS) en recherche à l'Université de Zagreb. Elle est issue de deux entretiens réalisés à Zagreb avec un migrant placé en camp pour demandeurs d’asile, qui a effectué la « traversée des Balkans » depuis le Maroc. De nombreux détails du parcours ont été volontairement occultés. Depuis plusieurs années les routes migratoires des Balkans sont réactivées par des migrants originaires du Proche et Moyen-Orient, d’Asie et d’Afrique. Dans le même temps, plusieurs dispositifs de renvois gouvernementaux de migrants vers les pays d’origine ou de transit sont mis en place. C’est le parcours d’un jeune homme marocain que nous avons décidé de cartographier ici. Si des routes différentes coexistent, on retrouve d’un parcours à un autre des modalités de voyage similaires. Son cas est loin d’être isolé. Related:  A propos de la carte "Migrants aux portes de l'Europe"Populations - peuplement et questions migratoires

Plus de 2 000 hommes, femmes et enfants sont morts « aux portes de l’Europe » en 2015 Depuis quelques années, la Méditerranée a hérité du surnom de « cimetière des migrants ». Venus pour l’essentiel de Libye, du Soudan, d’Erythrée, de Syrie ou d’Afghanistan, ils sont plus de 2 000 hommes, femmes et enfants à avoir perdu la vie en mer en tentant de rejoindre les côtes italiennes ou grecques depuis janvier, selon l’Organisation internationale pour les migrants (OIM). « Malheureusement, nous avons atteint ce week-end un nouveau niveau avec plus de 2 000 migrants et réfugiés morts » en 2015, en tentant la traversée, a annoncé Itayi Virri, porte-parole de l’OIM dans un communiqué. Au total, 188 000 personnes sont arrivées illégalement depuis janvier en Europe, via la Méditerranée. Dans la même période en 2014, l’OIM comptabilisait 1 607 décès de migrants qui tentaient de rejoindre les côtes européennes, soit une augmentation de 20 % en un an. L’OIM constate que la route de la Méditerranée centrale, entre l’Afrique du Nord et l’Italie, est bien plus dangereuse que les autres.

Visualizing HDI: a fine D3 exemplar | Robert Grant's stats blog This interactive visualisation of Human Development Index values, by country and over time, was released last week. For me, it follows in the mould of The State of Obesity, but is much more transparent in how it is constructed when you look at the source code. That makes it a good exemplar — in fact, perhaps the exemplar currently available — for introducing people to the possibility of making interactive dataviz for their research projects. Oh for those early days of D3, when nobody was terribly fluent with it, and websites would have all the code right there, easy to read and learn from. That transparency is important, not just for teaching about dataviz, but for the whole community making and innovating interactive data visualisation. Anyway, that’s enough wistful nostalgia (I learnt yesterday that I am the median age for British people, so I am trying not to sound like an old duffer). Like this: Like Loading...

Cartographie | L’asile dans l’Union européenne, une loterie? | Vivre ensemble Le « système Dublin » est fondé sur l’idée d’une égalité de traitement des demandes d’asile dans les différents pays de l’Union européenne. Or, comme le montre notre carte, les disparités sont abyssales. Carte réalisée par Philippe Rekacewicz pour Vivre Ensemble (VE 146 février 2014) Cette carte basée sur les statistiques 2012 a été réalisée pour Vivre Ensemble par Philippe Rekacewicz. Sophie Malka Voir aussi la carte produite par ECRE pour 2011: Pour l’année 2011, ECRE a aussi produit des cartes concernant le taux de protection de trois groupes de demandeurs d’asile de nationalités spécifiques, les Afghans, les Irakiens et les Somaliens. En lien avec cela, lire aussi l’article de Georgia Mavrodi « EU asylum policy must be fairer for those in need and must distribute burdens more equally among member states« , publié le 19 novembre 2013 sur le site de la London School of Economics:

4/4 TÉMOIGNAGE • "Quand je repense à cette fuite, je regrette d’avoir fait ce choix" Une fois hors du camp de réfugiés de Roccella Ionica, Goora* repère des rails et décide de les suivre. La petite famille arrive dans une gare. Un bon nombre de réfugiés, ayant, eux aussi, décidé de fuir le camp, s'y trouvent déjà. A partir de là, Goora n'a plus qu'une idée en tête : atteindre la Suède. (Cliquer sur la carte pour l'agrandir) Après les avoir questionnés, la police autrichienne les ramène au poste frontière italien. Au bout d'une semaine, la famille se remet en route Nous sommes en octobre 2013, la famille a quitté la Syrie depuis un peu plus de trois mois. Pour récupérer un peu, ils séjournent une semaine chez leur parent. Mais la police les repère tout de suite et les escorte au commissariat où ils sont, de nouveau, interrogés et photographiés, avant d'être conduits dans un "heim" (un foyer pour réfugiés) à Horst. Et ils ne peuvent aller vivre ailleurs Depuis la Suède, un parent envoie un registre d'état familial qui prouve qu'ils sont bien syriens. Nein nein nein

Only 5% of the entire world's population lives in the blue shaded regions. For comparison, another 5% lives in the red shaded area. [4500x2583] [OC] : MapPorn Comprendre la crise des migrants en Europe en cartes, graphiques et vidéos En cette journée internationale des migrants, sélection des éléments graphiques réalisés par « Le Monde » pour comprendre la crise des migrants en Europe. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Maxime Vaudano et Les Décodeurs 18 décembre, journée internationale des migrants. Un drame quotidien qui se joue simultanément à toutes les frontières et sur toutes les routes d’Europe, un défi d’accueil inédit pour l’Union européenne, une source intarissable d’indignations, de polémiques et de propositions pour la classe politique et les commentateurs : comment rendre compte de la crise des migrants qui secoue notre continent depuis 2014 ? Des pays d’origine des migrants jusqu’à l’accueil final des réfugiés, en passant par les périlleuses routes de la migration, voici vingt cartes, graphiques et vidéos produites par Le Monde pour comprendre la situation. 1. D’où viennent les migrants ? 2 Les routes Par où passent les migrants ? Lire Migrants : quand l’Europe s’emmure 3. 4. Comment meurent les migrants ?

3/4 TÉMOIGNAGE • “On nous a dit que ce serait simple de fuir la Syrie” Il fut un temps où Goora*, instituteur, Ichtar, experte en "bons petits plats fait maison", et leur fils Eil menaient une vie paisible dans la banlieue de Hassaké [au nord-est], en Syrie. C'était avant le soulèvement contre le régime de Bachar El-Assad, en 2011. Avant, surtout, la transformation de la révolte en véritable guerre. "A partir de 2013, mon quotidien s'est retrouvé rythmé par l'annonce du décès d'untel ou la fuite d'un autre. (Cliquer sur la carte ci-dessous pour l'agrandir) Quand arrive l'été, la situation n'est plus supportable. Une version humaine d'un troupeau de moutons Pour partir, il faut de l'argent, beaucoup d'argent. Fin juillet 2013, un ami du couple, assyrien [chrétien d'Orient] comme eux, les contacte pour les prévenir qu'un groupe se prépare à fuir en Turquie. Le voyage commence dans un minibus, de Hassaké à Derbassiya. Photographiés comme des criminels Après deux heures de marche, le groupe arrive à la frontière. Aucune place pour Izmir

A Global Middle Class Is More Promise than Reality From 2001 to 2011, Nearly 700 Million Step Out of Poverty, but Most Only Barely By Rakesh Kochhar Updated August 13, 2015: This new edition includes corrected estimates for Iceland, Luxembourg, the Netherlands and Taiwan, and some related aggregated data. The first decade of this century witnessed an historic reduction in global poverty and a near doubling of the number of people who could be considered middle income. But the emergence of a truly global middle class is still more promise than reality. In 2011, a majority of the world’s population (56%) continued to live a low-income existence, compared with just 13% that could be considered middle income by a global standard, according to a new Pew Research Center analysis of the most recently available data. And though there was growth in the middle-income population from 2001 to 2011, the rise in prosperity was concentrated in certain regions of the globe, namely China, South America and Eastern Europe. Who is Middle Income? Embed this:

Les migrants en Europe, une géographie critique des politiques migratoires : quelques cartes "Guyane. Deux longs fleuves frontaliers, le Maroni et l'Oyapock, percent une forêt amazonienne hostile. Les pirogues des ppulations du fleuve passent régulièrement d'un bord à l'autre depuis longtemps, bien avant que des Européens se risquent dans ces parages. de forts courants ou la forêt protègent la frontière maritime ou terrestre, alors que toute surveillance de ces voies fluviales restera illusoire. Les théâtrales opérations "Anaconda" contre le fléau de l'orpaillage clandestin frappent la main-d'oeuvre démunie venue du Nordeste brésilien mais rarement ceux qui, à Cayenne, en tirent profit. Elles masquent le nombre bien plus élevé d'interpellations dans les zones urbaines. Glossaire pour comprendre la géographie des migrations "Mobilité : ce terme générique recouvre des mouvements impliquant un changement de position, un déplacement. Circulation migratoire : cette notion a été forgée pour décrire la complexité croissante des phénomènes de mobilité internationale.

2/4 TÉMOIGNAGE • “J'ai recroisé la mort dix fois sur la route de l’exil” A Izmir, Goora* contacte, par l'intermédiaire d'un téléphone portable acheté à Mardin, le passeur, un Turc cette fois. C'est lui qui doit le faire entrer, avec sa femme et son fils, en Grèce. Le Syrien ne connaît pas le prénom de son interlocuteur, les deux hommes se comprennent à peine mais ils parviennent à se retrouver à l'aéroport, avant de se rendre chez le passeur. "Sa mère était là, ils nous ont suggéré de nous reposer mais ils sont musulmans, nous n'étions pas très à l'aise." La famille tente alors de trouver une chambre d'hôtel, mais elles sont toutes "dans un état déplorable, catastrophique". >> Lire le 1er épisode : "On nous a dit que ce serait simple de fuir la Syrie" Le passeur finit par envoyer la famille chez une de ses connaissances syriennes, à Izmir, pour deux nuits. (Cliquer sur la carte ci-dessous pour l'agrandir) En attendant le feu vert, la famille, sur ordre du passeur, va acheter des gilets de sauvetage. Le groupe doit rebrousser chemin L'attente recommence.

Which countries have the most equal LGBT laws? Mexico has become the latest country to effectively legalise same-sex marriage, after the country’s Supreme Court issued an opinion ruling that it is unconstitutional for states to define marriage as a union only between a man and a woman. It follows last month’s referendum in Ireland, which saw an overwhelming majority vote in favour of amending its constitution to allow gay and lesbian couples to marry. According to the the International Lesbian, Gay, Bisexual, Trans and Intersex Association’s latest report, a total 18 countries around the world now recognise full same-sex marriage, with a further 16 offering another form of union such as a civil partnership. At the other end of the LGBT rights scale, 75 countries still criminalise same-sex sexual acts between consenting adults – down from 92 countries in 2006.

Related: