background preloader

Principaux courants et théories économiques (Le Monde diplomatique, juillet 2015)

Principaux courants et théories économiques (Le Monde diplomatique, juillet 2015)

http://www.monde-diplomatique.fr/cartes/courantseco

Related:  ECO 1.4 histoire pensée économiqueScienze socialiÉconomieSESCULTURE GENERALE

L’économie malade de ses modèles L’économiste Gaël Giraud, coordinateur de la traduction de l’ouvrage «L’Imposture économique», suggère une remise en cause radicale des fondements scientifiques et mathématiques de l’économie «orthodoxe». Il nous explique pourquoi. Chef économiste à l’Agence française de développement et directeur de la chaire « Énergie et prospérité », vous avez coordonné la traduction de l’ouvrage de l’Australien Steve Keen, L’Imposture économique, parue aux éditions de l’Atelier. Vous partagez avec lui, qui avait annoncé l’imminence d’une crise financière dès 2005, sa remise en cause radicale des fondements de l’économie néoclassique. Celle-ci s'appuierait sur des modèles qui sont tellement éloignés de toute réalité qu’ils ne peuvent rien prévoir ni rien expliquer.

Warren Buffett a-t-il raison quand il affirme que la lutte des classes existe et que ce sont les riches qui sont en train de la gagner ? Le milliardaire américain Warren Buffett a déclaré il y a quelques années, non sans humour, qu'il existait "bel et bien une guerre des classes mais c'est ma classe, la classe des riches qui fait la guerre et c'est nous qui gagnons". Unissez-vous Warren Buffet assure que les riches sont en train de gagner la lutte des classes. Crédit Reuters Ajouter au classeurSuivre ce contributeurLecture zen La crise financière chinoise Par Yann Thompson Mis à jour le , publié le Pendant que les Mondiaux d'athlétisme se disputent à Pékin (Chine), un concours de plongeon se déroule à la Bourse de Shanghai.

Comprendre les freins à l’économie du partage Ceux qui ont aimé ont aussi apprécié Les dernières émissions d'Aurélien Duthoit Les dernières émissions Toutes les dernières émissions Precepta Stratégiques Accéder à Xerfi Canal Économie Accéder à Xerfi Business TV L'or, le dollar et l'intégration capitaliste, par Francis Kern (Le Monde diplomatique, mai 1980) La prospérité économique qui caractérise l’après-guerre prend ses racines dans la dissymétrie des économies des pays industriels de l’Occident héritée de la guerre. D’un côté, l’économie américaine restée intacte, hyperdéveloppée par l’effort de guerre et qui permet à sa population d’accéder, dès les années 40, à la consommation de masse. De l’autre, des économies partiellement détruites, aux installations vétustes, avec des populations qui connaissent la pénurie et le rationnement.

Classe éco Le risque et nous Dans une étude parue en 2000, Kunreuther, Novemski et le prix Nobel Daniel Kaneman ont soumis à différents groupes de personnes le scénario suivant: une usine en zone urbaine utilise un produit chimique, le Syntox (nom inventé pour l'étude). Un accident dans l'usine produirait un nuage... Le piège du bon sens En 1949, les résultats d'une vaste étude, portant sur 600 000 soldats américains de la seconde guerre mondiale furent publiés dans un ouvrage en 4 volumes, "the american soldier".Les données issues de cette étude, la première de son genre, ont servi de base à la recherche en... La grande évasion En 1750, en Suède, il était plus dangereux d'être un nouveau-né que d'avoir 80 ans; En 1900, en Grande-Bretagne, l'espérance de vie à 15 ans était supérieure à l'espérance de vie à la naissance.

John Nash, la théorie des jeux et la question du bon choix LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le | Philippe Pajot Le mathématicien américain John Forbes Nash est mort à l'âge de 86 ans. Ci-dessous, un article datant de mai 2013 où il est question de sa spécialité, la théorie des jeux. « Gouverner, c'est choisir », disait Pierre Mendès France.

Apple, Steve Jobs et le néocapitalisme américain La publication du livre consacré à Steve Jobs, le cofondateur d’Apple, par Walter Isaacson, ancien dirigeant de CNN et de Time Magazine, aujourd’hui à la tête de l’Institut Aspen, est l’occasion de mieux comprendre — de l’intérieur — comment fonctionne le technocapitalisme américain. En août 2011, Apple est devenue la première capitalisation boursière au monde devant Exxon Mobile avec plus de 330 milliards de dollars. L’entreprise doit une grande partie de son succès à son patron, Steve Jobs, et à sa volonté de puissance qui l’a amené à imposer ses produits de façon quasi-religieuse auprès d’une communauté d’aficionados devenue massive et mondiale. Mais l’histoire d’Apple et la légende de son mythique fondateur, décédé le 5 octobre dernier, sont aussi emblématiques de l’évolution des grandes multinationales de la Silicon Valley qui se sont converties aux techniques du marketing et de la communication pour favoriser une véritable dévotion à leur marque.

Le tournant libéral des années 1980 Le tournant libéralLes inconvénients de l’Union Européenne. En lire + ... » se justifie par la remise en causeLa remise en cause du système communiste hongrois. En lire + ... » du systèmeLa remise en cause du système communiste hongrois. Le don a-t-il une place dans l’économie marchande ? Dans son ouvrage « L’imposture économique » paru en France en octobre 2014, l’économiste australien Steeve Keen développe une critique systématique de la pensée économique dominante. Loin de rester dans le domaine étroit des spécialistes ou des étudiants en économie, cette critique, relativement ancienne, a été renouvelée par la crise des subprimes qui, parmi ses effets collatéraux, a définitivement jeté le doute sur les fondements des théories qui composent le noyau dur de l’économie universitaire depuis la fin du XIXe. Cette critique commence à trouver un large écho comme en témoigne le succès auprès d’un vaste public de la série documentaire « Capitalisme » sur la chaîne Arte à l’automne 2014. Par ailleurs, l’économie du « libre » bouscule un des fondements de la théorie dominante, la conception utilitariste de la richesse.

FMI : la mondialisation financière nourrit les inégalités Pour les experts du Fonds monétaire international (FMI), il n’y a aucun doute : quand un pays ouvre son économie aux grands vents de la finance mondiale, il voit croître ses inégalités sociales. C’est la conclusion d’une étude empirique menée sur 149 pays pour la période 1970-2010. Quels sont les mécanismes qui relient les inégalités à l’ouverture financière ? De nouveaux mécanismes économiques Pour répondre aux crises, de nouveaux mécanismes économiques s’imposent pendant les années 1980Le tournant libéral des années 1980. En lire + ... ». Quels sont-ils ? La criseLa Grande Dépression des années 1930 dans le monde et ses conséquences. En lire + ... » des années 1980Le tournant libéral des années 1980.

Related: