background preloader

Filles et garçons - Corpus - réseau Canopé

Related:  Education à la sexualité + EVAS au prisme LGBT+Généralités

CVM | C'est quoi les violences sexuelles ? Les violences sexuelles désignent tous les actes imposés par une personne à un enfant ou un adolescent avec son propre sexe ou le sexe de l'autre (attouchement, exhibition, viol, visionnage de vidéos pornographiques, ...). La plupart du temps, ces violences sont commises par des proches, un membre de notre famille, un ami, un professeur, ..., même s'il arrive que des inconnus commettent ces actes. Ces violences peuvent commencer très jeune et entraîner des conséquences importantes sur notre santé, notre moral, notre manière de grandir. 1 fille sur 5 et 1 garçon sur 13 disent avoir été victimes de violences sexuelles durant leur enfance. En France, les violences sexuelles sur enfant et adolescent sont interdites par la loi. Les enfants et adolescents qui subissent ces actes, souvent, ne savent pas quoi faire ni à qui en parler, surtout quand la personne qui commet ces actes est un proche. On peut être témoin de ces violences ou en avoir connaissance.

Éducation et égalité des genres L'égalité des genres constitue pour l'UNESCO une priorité à l’échelle mondiale, indissociable de ses efforts de promotion du droit à l'éducation et de son soutien à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD). L’Agenda Education 2030 reconnaît que l'égalité des genres requiert une approche qui « garantisse que les filles et les garçons, les femmes et les hommes non seulement aient le même accès aux différents cycles d’enseignement, jusqu’à leur terme, mais aussi qu’ils aient les mêmes possibilités de s’épanouir dans l’éducation et grâce à l’éducation. » Il existe dans de nombreux contextes de grandes inégalités de genre dans l'accès, les acquis de l’apprentissage et la poursuite des études, le plus souvent au détriment des filles, même si dans certaines régions ce sont les garçons qui sont désavantagés.

Dossier pédagogique : 'Filles, garçons, à égalité' | Ecole des droits de l'enfant Nous utilisons des cookies sur ce site pour améliorer votre expérience.En cliquant sur un lien vers cette page, vous acceptez l'utilisation de cookies sur ce site. Oui, je donne la permission Aller au contenu principal Dossier pédagogique : 'Filles, garçons, à égalité' Dossier pédagogique ‘Filles, garçons, à égalité Téléchargement Methodologie: ‘Filles, garçons, à égalité Téléchargement L'expo photo avec les témoignages Téléchargement Retour à l'aperçu Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et restez au courant de nos actions, concours et nouveaux matériels pédagogiques. Les droits de l'enfant à l'école A travers l'initiative "écoles des droits de l'enfant", nous désirons rendre les enfants conscients de leurs droits ainsi que ceux de tous les autres enfants. Avec le soutien de

Les stéréotypes de genre - Corpus - réseau Canopé Cette séquence peut être utilisée dans le cadre des programmes de 1res S, ES et L.La notion de stéréotypes de genre peut être abordée par un débat précédé d’un questionnement sur la définition d’un stéréotype et sur l’existence de stéréotypes autour de l’identité sexuelle. FORTIER Corinne La hiérarchie sexuelle - Corpus - réseau Canopé Cette séquence peut être utilisée dans le cadre des programmes de 1res S, ES et L, ainsi qu’au collège.En 1re S, on pourra l’exploiter dans le thème 3 « Corps humain et santé » ; partie 3A « Féminin, masculin » ; sous-partie « Devenir femme ou homme », dans la partie concernant l’identité sexuelle et les rôles sexuels dans la société avec leurs stéréotypes.En 1res ES et L, il s’agira de la partie « Féminin, masculin », sous-partie « Devenir homme ou femme », où il est demandé de « différencier ce qui relève de l’identité sexuelle, des rôles en tant qu’individus sexués et de leurs stéréotypes dans la société, de ce qui relève de l’orientation sexuelle ».En cycle 4, on s’appuiera sur le programme de SVT concernant « puberté et reproduction » ainsi que sur le parcours d’éducation à santé et sur l’EMC. On peut imaginer un EPI SVT-histoire (Thème 3 de la classe de 3e, « Françaises et Français dans une République repensée.

Pourquoi l’expression « droits humains » est préférable à celle de « droits de l’Homme » C’est une idée largement partagée : une femme serait un homme. Comment ça, cela vous paraît bizarre ? Pourtant, on dit bien « les hommes », pour parler des hommes et des femmes. Les hommes, dit l’Académie française, c’est le sens générique, synonyme d’« être humain ». Figurez-vous que vous n’êtes pas seul ou seule à avoir ce sentiment. « Homme » n’est pas l’équivalent d’« humain » L’Académie française a beau le jurer, quand on prononce le mot « homme », la plupart des gens n’entendent pas le mot « humain ». Combien de francophones trouvèrent ces dessins ressemblant au titre et à la légende ? Des effets concrets Employer « homme » à la place d’« humain » n’a pas seulement une portée symbolique, et ne représente pas qu’un enjeu de cohérence linguistique. Quand vous êtes journaliste, si on vous demande de contacter « un » avocat ou « un » médecin, et que dans votre tête, vous visualisez un homme, vous penserez d’abord à contacter un homme. Erreur d’analyse historique

Prévention du sexisme et de la violence dans les relations filles/ garçons : outils pédagogiques Egalité et respect dans les relations filles [...] Une sélection d'outils pour mener des actions de prévention du sexisme et de la violence liée au genre auprès des jeunes. Plusieurs formats et modalités d'accès vous sont proposés. Vie affective et sexuelle Une femme, un homme Un jeu pour déconstruire les stéréotypes sexistes liés aux hommes et aux femmes. Zones de tolérance Un outil pour réfléchir sur ce qui est acceptable ou non dans une relation amoureuse. Si j'étais.... Un outil ludique destiné à tout public qui permet de s'imaginer dans la peau d'une personne de l'autre sexe et d'interroger les stéréotypes véhiculés par la société et la culture. Roue de l'attraction Jeu type « roue de la fortune » permettant de travailler sur les stéréotypes liés au genre. Qui est-ce ? Un jeu de déduction sur le modèle du jeu de société "Qui-est ce ? Jeu | vie affective et sexuelle Filles et garçons : questions de respect ? Destiné aux adolescents à partir de 12 ans, ce jeu se joue de 2 à 8 personnes.

Faire l'amour pour la première fois - Corpus - réseau Canopé La séquence est constituée d’une suite de témoignages qui ont pour objectif de faciliter le débat et les prises de position des élèves sur le sujet traité. Elle porte donc sur des représentations, des définitions et des manières de faire adolescentes, sans proposer une vision normative de la santé avec les bons ou les mauvais comportements, les bonnes ou les mauvaises attitudes. L’objectif est d’abord d’inciter ici à la prise de parole sur le sujet.Contrairement aux idées reçues, les adolescents d’aujourd’hui ne sont pas plus précoces que les générations précédentes. les relations au sein du couple et le consentement des deux partenaires.l’influence du groupe et la notion de « normalité » par rapport aux premières relations sexuelles. Les données des dernières enquêtes peuvent être proposées à l’analyse des élèves : Baromètre santé jeunes de l’Inpes (publication de l’Injep, Institut national de la Jeunesse et de l’Éducation populaire)

GOUYON Pierre Henri Diversité contre hiérarchie - Corpus - réseau Canopé Séquence utilisable en lycée comme au collège, dans toute classe pour tendre à atténuer la vision hiérarchique du vivant, souvent présente chez tout un chacun. En lien avec l’EMC ou avec l’enseignement de la biodiversité et de l’évolution, la mise en place d’un débat pourra s’appuyer sur un visionnage de cette vidéo.Décrypter et argumenter, en classe, les représentations de la classification du vivant de l’Antiquité à nos jours : de la vision anthropocentrique de l’époque (Linné, Bonnet, Augier) à celle multidirectionnelle, acceptée actuellement (le buisson sphérique du vivant).Pour bien cerner l’idée centrale de chaque conception étudiée, il convient de présenter, le plus objectivement possible, le contexte scientifique, religieux et philosophique de l’époque.

Chouette pas chouette - CLEMI Conçu par le CLEMI, ce livret propose dans l’univers graphique et avec les personnages de la série, des activités pédagogiques sur le thème de l’égalité filles/garçons, pour apprendre à questionner et déconstruire les stéréotypes sexistes. Les activités proposées dans ce livret permettent de soutenir l’expression des élèves, d’aborder le quotidien des relations filles - garçons, et plus largement du vivre-ensemble, de manière concrète et créative. Trois entrées thématiques par niveau et des pistes d’activités adaptées en éducation aux médias et à l’information : L’apparence. « À quoi doit ressembler une fille ou un garçon ? » (cycle 1) Décoder et réaliser des Unes de magazines pour déconstruire les clichés.Analyser et réaliser une publicité - Focus sur les stéréotypes sexistes. Le comportement. « Fais-le comme une fille, comme un garçon » (cycle 2) Le devenir et les désirs d’orientation. Des épisodes de la série « Chouette, pas chouette !

Related: