background preloader

La butte, combine épatante du jardinier bio et paresseux

La butte, combine épatante du jardinier bio et paresseux
Elles demandent peu de travail, peu d’arrosage et surtout pas, bien sûr, de produits chimiques. Elles font gagner de la place et favorisent durablement à la fois la vie du sol et la fertilité des plantations. La culture sur buttes – on les appelle parfois buttes autofertiles ou buttes de permaculture – a tout pour plaire. Du coup, celles-ci pullulent depuis quelques mois dans tout ce que la France compte de jardins bio, fermes biodynamiques et autres havres permaculturels. Dessin d’une butte en « hugelkultur », avec du bois. Année 1 - Mark/Flickr/CC Le principe est très simple. Remplir la butte Il faut respecter un équilibre entre ce qui est azoté (les matières humides comme les épluchures et herbes fraîches) et ce qui est carboné (bois ou carton). On couvre ensuite le tout avec la terre extraite puis on paille. Ces matières vont mettre quelques années à se décomposer si bien que la butte reste fertile sur une très longue durée. Paris-Californie-Paris La vidéo qui change tout

http://rue89.nouvelobs.com/2015/07/05/butte-combine-epatante-jardinier-bio-paresseux-260042

Related:  Buttes, lasagnes et ballots de pailleJardinAgro-écologie - Permaculture

Le potager en carrés : comment débuter ? Dès février, nous (enfin, surtout Nicolas, mon petit mari bricoleur ;-) nous mettons au travail pour la réalisation des chassis de bois (1m30 x 1m30) destinés à abriter chacun 16 carrés de culture, d'environ 30 cm de côté. Au Nord de la Loire, en effet, on conseille des carrés un peu plus grands (130 de côté plutôt que 120) afin d'améliorer l'ensoleillement de chaque mini-carré de plantes. Après ça, on place les carrés (nous avons vu grand avec 6 carrés) sans lésiner sur les allées, qui doivent être bien larges (80 cm environ). Anti-limaces efficace sans granulés - Jardinerie PLAISIBLE Marre de voir vos repiquages de plants de salades disparaître ? Après avoir lu le livre « 50 façons d’assassiner les limaces ».* Je pratique maintenant dans mon jardin la protection rapprochée et la reconduite à la frontière. Rien de vaut la prévention par l’aménagement de tas de bois mort où la terre n’est jamais retournée. Cela fait d’excellent abris pour les auxiliaires : carabes, staphylins, larves de vers luisants, scolopendres, arachnides, orvets, hérissons, escargots… Mais parfois devant la surpopulation, il est nécessaire de faire un ramassage à la tombé de la nuit.

À l'ombre d'un chêne séculaire avec Claude Bourguignon. Entretien exclusif (2) - Le jardin vivant Suite logique de l’article sur la butte de culture et ses idées reçues. Lui dans son trou avec seulement la tête qui dépasse et nous au bord, nous le regardons de haut. De l’ignorant qui s’ignore et qui ne comprend pas pourquoi ses légumes ne poussent pas à l’ombre des arbres du Limousin, à l’ingénieur agronome formaté à la pensée institutionnelle, tous étaient suspendus à ses lèvres tant le gars maîtrise l’art de donner envie de savoir. Nous debout au bord du trou, lui dedans pendant près de deux heures.

Culture sur butte biologique en bottes de paille Description de la vidéo: Démonstration en anglais de la culture sur butte en bottes de paille et avec une source d’azote biologique. Traduction ci-dessous. Il suffirait de placer des bottes bien serrées, d’y ajouter du fumier, du compost, un peu de terre de jardin et hop, on peut planter, semble-t-il… Il ne reste plus qu’à essayer cette façon ultra-rapide de faire sa culture sur butte… Voici les détails de cette vidéo pour la culture sur butte en bottes de paille: Agro Bio Conso Informations Article 1er Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour titre : Agro Bio Conso La durée de l'association est illimitée. Article 2 - Objet Agro Bio Conso est une association de consommateurs de produits issus de l'agriculture biologique.

Comment faire un jardin en permaculture ? Avant de parler de jardin en permaculture, rappelons que la permaculture est bien plus qu’une nouvelle approche du jardinage, c’est une philosophie de vie où animaux, insectes, êtres humains, plantes et micro-organismes vivent en harmonie dans un environnement sain et auto-suffisant. Le mot « permaculture » en lui-même est la contraction de « (agri)culture permanente ». Il fut inventé par Bill Mollison et David Holmgren dans les années 1970. Il regroupe des principes et des techniques d’aménagement et de culture, à la fois ancestraux et novateurs, dans un concept global, le design. Il vise à faire de son lieu de vie un écosystème harmonieux, productif, autonome, naturellement régénéré et respectueux de la nature et de TOUS ses habitants ! Créer un jardin en permaculture permet de répondre à nos besoins humains tout en améliorant notre environnement (développement de la biodiversité, création d’habitats pour la faune et les insectes utiles, enrichissement de la terre…).

La culture sur bottes de paille Exemple de culture de tomates sur une botte de paille Originale, pratique et efficace la culture sur bottes de paille nous vient tout droit des pays anglo-saxons, bien connus pour leurs connaissances et leur inventivité dans le domaine du jardinage. Intérêts de la culture sur botte de paille La culture sur bottes de paille permet un travail en hauteur, très apprécié de ceux qui souffrent de problèmes de dos.La récolte sera facilitée.Il est rare de voir les cultures envahies par les mauvaises herbes avec cette méthode.Elle permet en outre de planter ou de semer directement sur le support sans avoir besoin de travailler le sol au préalable ce qui assure un gain de temps et d'énergie.Les bottes de paille en se décomposant apportent des nutriments et de la chaleur à vos cultures.

La ferme-auberge du Rondeau - Magasin " Nouveau ! Venez découvrir notre magasin de vente directe (fromages, charcuteries, laines mohair, épicerie, vins, produits locaux)Assistez à la traite des chèvres ! & découvrez notre fromagerie - Gratuit // Dès 17h - "

Related: