background preloader

Solipsisme

Solipsisme
Définition[modifier | modifier le code] Le doute chez Descartes[modifier | modifier le code] L'utilisation du doute hyperbolique, qui fonde le cogito ergo sum (je pense donc je suis), par Descartes dans le Discours de la Méthode (1637), l'a exposé à des accusations de solipsisme. Toutefois, si le cogito suffit à fonder, par une expérience de pensée, la certitude subjective de l'existence du sujet pensant, il ne suffit en aucun cas à fonder la réalité absolue de la substance pensante. En effet, seul Dieu pourrait être un tel fondement cela, par sa création continuée. Aussi, la théorie cartésienne n'est pas exactement solipsiste. Selon une interprétation, dominante dans l'histoire de la philosophie, Descartes préfigurerait ainsi l'avènement de la subjectivité dans la philosophie moderne, c'est-à-dire de la conscience de soi (Hegel attribuait l'émergence de celle-ci au christianisme). L'idéalisme empiriste de Berkeley[modifier | modifier le code] Chez Sartre[modifier | modifier le code] Related:  PhilosophieMots

André Comte-Sponville: «Laissez-nous mourir comme nous voulons!» Auteur d’une vingtaine d’ouvrages, dont Petit Traité des grandes vertus (Seuil), ou Traité du désespoir et de la béatitude (PUF), le philosophe français jette un pavé dans la mare. Retrouveznos principaux articles sur le virus. Le Temps: Pour la première fois dans l’Histoire, l’humanité se donne pour mission de sauver tout le monde. Une bonne nouvelle? André Comte-Sponville: Je suis partagé. A 68 ans, vous devriez pourtant vous réjouir du principe de précaution! Moi qui suis un anxieux, je n’ai pas peur de mourir de ce virus. Lire aussi: Confinement, la révolte des aînés Vous serez accusé de vouloir condamner des vies pour sauver l’économie! A tort! La surcharge des hôpitaux n’était-elle pas une raison suffisante pour confiner? C’est en effet sa principale justification, et la principale raison qui fait que je n’y suis pas opposé. Déplorez-vous le retour en grâce des scientifiques? Je déplore le pan-médicalisme, cette idéologie qui attribue tout le pouvoir à la médecine. Vraiment? C’est vrai!

La science montre que vous êtes stupide Vous ne pouvez pas comprendre le fonctionnement de votre cerveau à moins de l'endommager. Car il est sublimement conçu pour vous entourlouper afin de vous faire croire que vous avez saisi comment il marche. Joe Quirk est l’auteur de Exult et de It’s Not You, It’s Biology: The Science of Love, Sex & Relationships, un livre scientifique humoristique traduit en 17 langues. Article publié initialement sur H+ Magazine et sur OWNI.eu et traduit par Stan Jourdan et Martin Clavey. Vos souvenirs sont de la fiction Robert Burton décrit une expérience dans son livre On being certain: believing you are right even when you are not, que toute personne dotée d’un fort caractère devrait lire. Deux ans et demi plus tard, on a rassemblé les mêmes étudiants pour leur demander de répondre à nouveau par écrit aux mêmes questions. C’est mon écriture, mais ce n’est pas ce qui s’est passé. Le cerveau peut parfois jouer des tours J’ai vu le film Casablanca au collège. Combien de temps passez-vous à verbaliser ?

The Castle - StumbleUpon Pyrrhon d'Élis Biographie[modifier | modifier le code] Pyrrhon impassible dans la tempête. À son retour à Élis, il mena une vie simple et régulière, indifférent et serein, avec sa sœur Philista en vendant des cochons de lait. Il aimait rester seul pour méditer. D'après Diogène Laërce, son égalité d'âme ne fut prise en défaut que deux fois : il s'enfuit devant un chien, et se mit en colère contre sa sœur. On suppose qu'il était devenu agnostique et s'abstenait de donner son opinion sur tout sujet. Pyrrhon n'a rien écrit, mais son disciple Timon de Phlionte, les sceptiques tardifs comme Énésidème, et surtout Sextus Empiricus, nous ont laissé des textes dans lesquels ils discutaient de la méthode pour parvenir à l'état d'incompréhension (acatalepsie) et au bonheur de ne savoir absolument rien, c'est-à-dire de n'avoir aucune certitude sur sa propre existence, celle d'autre chose, ou encore la possibilité d'une existence. Enseignement supposé[modifier | modifier le code] Disciples[modifier | modifier le code]

superfétatoire Plus de 63 000 mots et 28 000 noms propres 2 000 photos, dessins, cartes Les célèbres pages roses Une aide aux jeux de lettres Le jeu du dictionnaire pour s’amuser à retrouver la bonne définition d’un mot. 9 000 citations d’auteurs français et étrangers 6 000 articles pratiques pour déjouer les pièges de la langue Télécharger sur l'AppStore pour 9,99 € Cette application est universelle, une fois achetée, vous pouvez l'installer sur votre iPhone, iPod Touch ou iPad sans frais supplémentaires pour une interface adaptée à chaque appareil. Cette application s’installe complètement et ne nécessite aucune connexion Internet (sauf pour les sons). Apple, le logo Apple, iPad, iPhone, iPod, iTunes sont des marques d’Apple Inc., déposées aux États­Unis et dans d’autres pays.

[Derrida, la différance] 1. Quasi-concept. Parmi les nombreux néologismes attachés au nom de Jacques Derrida, la différance est l'un des plus connus. Le mot avec son orthographe différante a été inventé au plus tard en 1963 et utilisé jusqu'à la fin. C'est plus qu'une marque de fabrique : c'est l'autre sorte de concept, le concept étrange, le non-concept qui rattache l'oeuvre derridienne à l'histoire de la philosophie et aux courants de l'époque, du structuralisme à la phénoménologie, de Freud à Heidegger, mais toujours à partir d'une extériorité, d'un non-lieu ou d'un autre de la philosophie. La différance donne à penser, même si Derrida soutient qu'elle n'est pas un concept mais la possibilité même du concept. 2. Il n'y a pas d'origine, et pourtant, la différance, qui n'existe pas, est originaire. Retrouver l'origine est un fantasme de philosophe (et aussi de psychanalyste). Que signifie ce désir d'originarité, ce mouvement vers une archi-origine qui n'est jamais la dernière? 3. 4. 5. 6.

The Secret Miracle Plot[edit] The main character of the story is a playwright named Jaromir Hladík,[1] who is living in Prague when it is occupied by the Nazis during World War II. Hladík is arrested and charged with being Jewish as well as opposing the Anschluss, and sentenced to die by firing squad. Although he at first experiences simple terror at the prospect of death, Hladík's main concern soon turns to his unfinished play, titled The Enemies. His previous works he feels to be unsatisfactory, and wants to complete this play, which he feels to be the one by which history will judge and vindicate him. On the last night before his death, Hladík prays to God, requesting that he be granted one year in which to finish the play. The next day at the appointed time, two soldiers come for Hladík, and he is taken outside and lined up before the firing squad. Working from memory, Hladík mentally writes, expands and edits his play, shaping every detail and nuance to his satisfaction. See also[edit] References[edit]

printer.php from menshealth.com It's 7:30 p.m. You're tearing into a work file on your laptop, a beer on the table next to you and a ball game muted on the TV across the room. Enter your best girl; trailing closely behind her, inevitably, is The Question. "How was your day?" This is a test. It's not that men don't, won't, or can't talk. Which she really hates. Here's the problem: Women use language to bond, while men use it like a power tool. Learn how to minimize verbal damage, and you'll achieve more-satisfying intercourse—both the social kind . . . and the other kind. "How Many Women Have You Been With?" Right answer: "I've had relationships with different women, but none worth holding on to." What she hears: "Unlike those other women, you're worth holding on to, babe." "Do I Look Fat in This?" Right answer: "It just doesn't do you justice. You call it annoying, blatant, and desperate. "Do You Think that Woman is Hot?" Right answer: "She's attractive. You Suspect that She's Cheating "Where is This Relationship Going?"

Épochè Épochè est un mot grec (ἐποχή / epokhế) qui signifie « arrêt, interruption, cessation ». En philosophie, et par la suite en psychanalyse, ce terme désigne la suspension du jugement. Philosophie antique[modifier | modifier le code] Origine du terme : un concept principalement sceptique[modifier | modifier le code] Un concept d'origine stoïcienne[modifier | modifier le code] Le concept d'épochè remonte — selon Pierre Couissin[1] — au stoïcisme. Un développement chez les sceptiques[modifier | modifier le code] Pyrrhon lui-même, fondateur du scepticisme vers 322 av. Pour le disciple de Pyrrhon, Timon de Phlionte (vers 280 av. « Il faut demeurer sans opinions, sans penchants et sans nous laisser ébranler, nous bornant à dire de chaque chose qu'elle n'est pas plus ceci que cela ou encore qu'elle est en même temps qu'elle n'est pas ou bien enfin ni qu'elle est ni qu'elle n'est pas. Un sens plus strict dans le néo-pyrrhonisme[modifier | modifier le code] « L'ἐποχή phénoménologique. ↑ P.

Related: