background preloader

50. L'affirmation de Soi

50. L'affirmation de Soi

http://www.youtube.com/watch?v=ZjAkxoDbhKs

Related:  Assertiveness / AssertivitéAffirmation de soigypsyacommunication interpersonnelle Psycomaffirmation dr soi

La Règle des 3 P : une communication transparente possible Comment mieux partager, libérer les « possibles » dans nos échanges communicationnels ? Sans nous mettre en danger. Sans imposer ses règles ? Le « vivre » ensemble est la raison d’être de la communication. Dans notre espace d’échanges, quelques règles permettent d’éviter les écueils courants dans notre langage. Que ce soit dans le monde réel ou virtuel. Compétence relationnelle: l’affirmation de soi Sylvaine Pascual – Publié dans Bien-être et estime de soi / Entretenir des relations saines Je suis tombée sur cette vidéo presque incroyable d’un chat qui explique clairement et avec un sacré aplomb aux deux crocodiles de son quartier que non, vraiment, là Marcel, là Maurice, vous passez les bornes. Et ce avec une décontraction qui en fait le champion de l’établissement des limites, Le seigneur de l’affirmation de soi. On pourrait croire le greffier capable d’un tel exploit arrogant ou présomptueux, d’une audace qui va bien finir pas lui coûter une patte, voire plus étant donné le gabarit et la nature de l’adversaire. Et pourtant, observez-le, pas un geste inutile, pas de colère superflue genre indignation vertueuse face à ses deux intrus et même pas d’agressivité: un geste ferme et affirmé, c’est tout. Et c’est drôlement efficace.

Compétences relationnelles: établir ses limites Sylvaine Pascual – Publié dans: Entretenir des relations saines de ne pas les dépasser. En revanche, une personne qui vous tient des propos dévalorisants, qui vous gratifie de toute une collection choisie de noms d’oiseaux, qui vous menace, qui vous maniplue etc. peut très bien franchir allègrement une limite importante à vos yeux. Communication orale: quatre idées reçues à dépasser Beaucoup d'idées reçues circulent à propos de la communication orale. En grande partie parce qu'il n'y a pas d'apprentissage systématique de l'oral (on apprend à lire et à écrire, pas à parler). Ce qui laisse prise à toutes sortes de croyances, souvent fausses.

Mieux communiquer: les demandes assertives Sylvaine Pascual – 3 novembre 2008 – Publié dans: Mieux communiquer Dans le cadre professionnel (ou même personnel), oser demander quelque chose qui nous tient à coeur peut pafois paraître aussi insurmontable que de sympathiser avec une famille de tarentules ou de comprendre la fission de l’atome. A force de vouloir obtenir quelque chose sans oser le demander ou bien de subir passivement un comportement ou une situation, quand la coupe déborde, nous pouvons avoir recours à l’agressivité, à la manipulation ou à la justification excessive. Vous l’avez sans doute remarqué: l’efficacité de cette méthode reste à prouver, car elle peut aboutir sur une fin de non recevoir décourageante et amplifier le conflit latent. La solution, c’est la communication assertive! Quelques notions d’assertivité

Formuler une critique avec élégance et délicatesse Sylvaine Pascual – Publié dans: Compétences relationnelles / Mieux communiquer Faire une critique est un exercice périlleux pour la relation, qu’elle soit amicale, familiale ou professionnelle. Un peu trop brutale, elle peut dégénérer en conflit. Voici donc 7 points essentiels pour formuler transformer une critique en demande formulée avec élégance et délicatesse pour dénouer des tensions et favoriser la communication et la résolution de problème. J’ai essayé d’être raisonnable et je n’ai pas aimé! Parce qu’être raisonnable a ses limites et qu’il existe d’autres façons de faire, voici un moyen simple et léger comme une brise d’été de s’autoriser à sortir des normes, se libérer du qu’en dira-t-on, de la crainte du jugement et à oser faire ce qui nous tient à cœur… à notre manière. Je suis tombée sur un billet sur le blog de Manon Blondin qui m’a inspirée. Elle y cite Clint Eastwood “J’ai essayé d’être raisonnable et je n’ai pas aimé”. Ca m’a plu, tant le terme m’accable et me consterne, tant je le trouve décourageant et démoralisant… Etre raisonnable, voilà une expression qui sent le rance des injonctions d’antan, celles de l’enfance où c’est plus simple de brider les impulsions et l’imagination que de laisser la créativité s’exprimer. Etre raisonnable a aussi les relents de naphtaline des choix d’adulte, des vies rangées, proprettes, convenables, ordonnées, maîtrisées, où on est pas là pour rigoler. Si, au lieu d’être raisonnable,

Sexe - André Comte-Sponville est l'invité de Raphaël Enthoven Pourquoi se cache-t-on pour faire l'amour ? Le plaisir vient-il de l'interdit, ou l'interdit s'explique-t-il par la structure même de ce plaisir ? Autrement dit, le sexe est-il d'abord cette transgression qui a besoin de perpétuer l'ordre qu'elle ébranle, ou cette douce sauvagerie à laquelle il faut poser des limites, pour faire mieux que les bêtes ? Invité : André Comte-Sponville André Comte-Sponville, né le 12 mars 1952 à Paris, est un philosophe français.

Penser positif: les recettes des gagnants Chacun a les moyens de se forger une mentalité de vainqueur. Les sportifs de haut niveau en sont la preuve. La recette: savoir acquérir des gestes, gérer ses relations aux autres, maîtriser son énergie, réguler ses émotions, développer la confiance en soi et exploiter sa motivation. Des compétences qui s'obtiennent en se regardant faire et en se corrigeant. ISFJ (protecteur) ISFJ (acronyme en anglais « introversion, sensation, feeling, judgment » signifiant Introversion, Sensation, Sentiment, Jugement) est une abréviation utilisée dans le cadre du Myers-Briggs Type Indicator (MBTI) au sujet de l'un des 16 types psychologiques du test[2]. Il est l'un des quatre types appartenant au tempérament gardien. Les ISFJ sont un type relativement fréquent : ils constituent environ 7% de la population[1]. Caractéristiques Certains praticiens estiment que Mère Thérésa, durant sa carrière caritative, a endossé les valeurs d'une ISFJ, en cherchant la satisfaction des besoins physiques d'autrui[7].

Guide de survie aux abrutis (1) Sylvaine Pascual – Publié dans: Compétences relationnelles Décidément la vie est dure. Déjà qu’au boulot, vous êtes entouré(e) d’abrutis aussi intergalactiques qu”incontournables, et voilà qu’en plus, la perspective de passer les fêtes / les vacances avec l’Oncle Nanard, qui a élevé la beautfitude au rang d’art de vivre, ou de votre beau-frère, qui n’en peut plus d’être lui-même depuis qu’il s’est acheté un Porsche Cayenne, vous réjouit à peu près autant qu’un week end à Tchernobyl. S’il ne tient qu’à nous de faire le ménage parmi les personnes que nous fréquentons par choix, c’est plus difficile avec nos relations obligatoires comme les collègues de boulot. Parvenir à composer serait plus agréable que de les subir en grommelant intérieurement.

Les 7 attentes impossibles Quel est, selon vous, le meilleur moyen de vivre une vie remplie de déceptions et/ou de frustrations ? Bon, en lisant le titre de ce billet, je pense que la réponse sera vite trouvée. Voici l’un des principaux pièges dans les rapports humains : les attentes impossibles. Les 11 différences entre sortir avec une fille et une femme  J'ai récemment écrit un post sur "les 11 différences entre sortir avec un garçon et avec un homme". Si on faisait la même chose avec femme et fille, beaucoup de ces remarques seraient encore valables. Cependant, on ne peut pas nier qu'il y ait quelques différences fondamentales entre hommes et femmes - tant en termes de socialisation que du fait de nos différences hormonales et physiologiques. C'est pourquoi j'ai pensé qu'il serait bien de poursuivre en faisant cette fois un post sur la différence entre sortir avec une fille VS une femme. Mais je répète que beaucoup de ces remarques pourraient s'appliquer à l'autre sexe. Un garçon est attiré par les filles.

Related: