background preloader

Définition et usages de l’intranet 2.0

Définition et usages de l’intranet 2.0
Voilà un petit moment que l’on parle d’intranet 2.0 ou de social intranet (j’en parlais déjà en 2007 : Les dernières tendances en matière d’intranet 2.0), mais a-t-on déjà pris le temps d’en définir les contours ? Bon en fait il existe déjà de nombreuses définitions et c’est plutôt moi qui suis à la traine sur ce sujet… Je vous propose donc de rattraper ce retard et de faire le point avec vous sur ce meta-concept. « Meta-concept » ? Oui tout à fait, car il n’existe pas réellement de définition précise, uniquement des interprétations de l’évolution de l’outil informatique en entreprise. Car il faut bien préciser que le fait de greffer un système de commentaires sur un intranet traditionnel est loin d’être suffisant. Définitions Comme précisé plus haut, il n’existe pas de définition officielle ni rigoureuse. Les intranets 2.0 fonctionnels qui reposent sur les outils du web 2.0 (RSS, blogs, mashups..) Sur ce schéma ressortent bien les forces et faiblesses des 3 modèles d’intranet : Related:  entreprise 2.0

Qu’est-ce qu’un “intranet social” ou un “intranet 2.0″ Résumé : l’intranet 2.0 ou intranet social, tout le monde en parle tout en se demandant à quoi cela peut ressembler. Entre le mythe qui veut que demain l’intranet disparaisse au profit d’un réseau social et les titulaires habituels de la responsabilité de l’intranet qui sont mal à l’aise dès qu’on sort d’une logique purement descendante, les débats idéologiques et fonctionnels ont de beaux jours devant eux. L’intranet social n’est pas tant la prise du pouvoir du réseau social qu’une socialisation des grands piliers de l’intranet traditionnel : information, personnes, outils métiers. Ca n’est pas tant l’adjonction de nouveaux outils que la généralisation de nouveaux services, de fonctionnalités à toutes ses composantes. Et c’est, enfin et même avant tout, un outil de travail au service d’un projet d’entreprise. Voici donc quelques pensées mal dégrossies et un peu en vrac. On peut penser qu’un tel intranet peut reposer sur certains piliers qui sont : La socialisation de l’information

Solutions Intranet : ce qu'il faut retenir des débats sur les réseaux sociaux Le réseau social d'entreprise (RSE) s'est imposé comme le thème central de l'édition 2011 du salon Solutions Intranet, qui a fermé ses portes jeudi dernier. Les nombreuses conférences sur le sujet ont mis en évidence une maturité grandissante, reflétée tant dans les discours des participants que dans les questions du public. La théorie a laissé place aux témoignages sur les conditions de mise en œuvre d'un RSE, comme l'illustrent les thèmes des conférences : stratégie et tactiques de déploiement, règles de gouvernance et d'animation, rédaction du cahier des charges, rôle des directions des ressources humaines... Pour répondre à ces questions, éditeurs et sociétés de services se sont abondamment appuyés sur des références explicites à des projets menés dans de grandes entreprises comme Arcelor, BNP Paribas, Danone ou ERDF. Mieux encore, des responsables d'Auchan, GDF Suez, Lagardère, Orange ou Renault sont venus témoigner. 2/ L'indispensable implication du top management

De bonnes pratiques pour les réseaux sociaux d’entreprise La semaine dernière, j’abordais dans un article quelques bonnes pratiques pour se transformer en entreprise 2.0. Aujourd’hui, de la même manière voici une traduction d’un éditeur de réseau social d’entreprise, Convofy (nouvel entrant dans l’étude Lecko), qui partage lui aussi quelques bonnes pratiques sur l’usage des RSE. Voyons ce qu’il en est. Voici donc comment accompagner le changement dans ces nouvelles façons de communiquer, notamment en sus des mails. Migrer le contenu Il est important de trouver du contenu quand on se connecte une première fois, il est donc important d’avoir du contenu pertinent sur votre RSE lorsque celui-ci s’ouvre. Créer des communautés Bien sûr, il faut avoir un ensemble bien structuré de communautés au sein desquels vous allez ajouter du contenu pertinent et ainsi chaque nouveau contenu sera accessible à l’ensemble des membres de la communauté, y compris ceux qui s’inscriront par la suite. Organiser des communautés thématiques Intégration de l’e-mail

Cloud--les freins ne sont plus technologiques mais psychologiques Selon un livre blanc "Accélérer la réussite du cloud hybride et ajuster les mentalités" publié par IDC pour VMware, ce sont les mentalités au sein des départements informatiques et non le manque de confiance dans la technologie qui pourraient freiner l'adoption du Cloud public. IDC prévoit pourtant que les deux prochaines années marqueront un tournant dans l'adoption du Cloud en Europe. Une entreprise sur trois voit aujourd'hui cette technologie comme une composante essentielle de sa stratégie informatique. Sécurité, performances et disponibilité ne sont plus des freins L'étude souligne toutefois que l'adoption du Cloud comme véritable modèle informatique alternatif ne sera possible que lorsque les barrières technologiques et internes à l'entreprise seront franchies. Un frein psychologique fort Sans oublier la pression à laquelle fait face le DSI et son équipe pour fournir des services informatiques aussi efficaces et rentables que ceux de fournisseurs de services externes.

Observatoire de l'intranet - Enquête 2011 - Gouvernance – Intranet – Réseaux sociaux L’Observatoire Intranet & Digital Working - auparavant appelé Observatoire e-transformation & intranet - est issu de la fusion de l’Observatoire de l’intranet et de la stratégie numérique, mené depuis 16 ans, et de l’Observatoire des RH et de la e-transformation, né il y a 6 ans. Pourquoi cette évolution ? Le web interne est devenu la plateforme de travail quotidienne de la majeure partie des entreprises. Désormais l’intranet dans son acception étendue, aussi parfois appelé Digital Workplace, est un outil de travail à partir duquel l’ensemble des métiers, fonctionnels et opérationnels interagissent pour partager de l’information, communiquer, collaborer, capitaliser la connaissance, stimuler l’innovation. Ce dispositif d’écoute conduit à la fois à identifier les outils mis à disposition, leur niveau d’usage et le degré d’engagement de la transformation numérique.

Les deux faces des réseaux sociaux selon IBM Pour ou contre les réseaux sociaux dans l’entreprise? A l’intérieur de l’organisation, les outils de mises en relations se présentent comme un moyen d’encourager les équipes et créer un environnement plus humain. A l’extérieur, il est vu comme un impitoyable moyen de chasser et manipuler les consommateurs. C’est plus ou moins la vision qu’en donne Sandy Carter, experte en médias sociaux chez IBM (derrière le titre de vice president for social business and collaboration solutions, sales and evangelism), même si elle nuancera ces propos sur le dernier point. Néanmoins, Sandy Carter sait de quoi elle parle. Participez à notre enquête en ligne. Suite de l’article page 2 Reinventing intranet information architecture Document Actions “I can’t find anything!” At the risk of sounding repetitive, this is still the number one complaint of most employees at most organizations, regardless of size, industry and geographic location. Notwithstanding the effectiveness of the search engine which, more often than not, is rated as being somewhere between 'awful' and 'piss-poor,' information architecture is often the top priority of most intranet managers when undertaking a redesign. Information architecture (IA) is mostly science with a dash of art. IA is defined by the Information Architecture Institute as: The structural design of shared information environments. The ultimate goal of the intranet manager, architect and consultant is to create an ‘intuitive’ IA with information categories and navigation paths that are intuitive or easily understood at a glance. Download Information Architecture for Intranets Whitepaper (2012) People Place My Services Employee Central Firstly, no two organizations are the same. 1.

Les entreprises examinent les alternatives à Microsoft Office Selon une étude du cabinet Forrester, l’intérêt est fort à l’égard des alternatives à la suite bureautique de Microsoft, qu’il s’agisse de clients riches comme OpenOffice ou de clients Web, Google Docs ou Zoho, par exemple. En avril, le Cigref pointait déjà cette tendance, alors que les entreprises se penchent actuellement sur la migration vers Office 2010. Le constat de Forrester est cependant prudent. La bureautique en ligne suscite le plus d'intérêt Les lignes bougent néanmoins, en particulier en faveur des solutions en ligne. C’est plus que pour des applications plus classiques en client lourd comme OpenOffice (16%), même si les implémentations sont supérieures (5%). En outre, ces alternatives pèseraient directement dans les négociations commerciales entre Microsoft et les décideurs IT. Une cohabitation dans l'entreprise entre Office et ses rivaux D’après Forrester, ce sont des usages combinés et complémentaires qui se développent en entreprise.

7 facteurs clé de succès pour la mise en œuvre d’un Intranet 2.0 #e20 01net. le 05/09/12 à 07h30 La plupart des projets intranet intègrent désormais la composante réseau social d’entreprise (RSE). 1. Un projet de réseau social d’entreprise ne doit pas être abordé comme une expérience menée de façon isolée dans un département. 2. Un des principaux enjeux du RSE est de décloisonner les directions et les établissements. 3. Il est important de définir des objectifs précis qui pourront être mesurés ensuite. 4. Dans les réseaux sociaux grand public, on souligne le rôle du Community Manager. 5. Les réticences au changement sont un risque pour tout projet, et c’est encore plus vrai pour les RSE. 6. Dans ce type de projet, la dimension organisationnelle prend le pas sur la dimension technique. 7. La méthode agile est une alternative au traditionnel cycle en V et son effet tunnel entre les spécifications et la recette. Vincent Bouthors

Enterprise Social Software – Productivity, Innovation and Engagement April 22, 2011 This the 2011 edition of #hypertextual presentation on Enterprise 2.0. (Check out French Version) The original version has enjoyed unexepected success with more than 20,000 views (counting both french and english editions) and the honor of being ranked amongst the 10 great Enterprise 2.0 presentation for 2010 by CRM Expert Harish Kotadia. How the social web is transforming the way we work in the 21st century is an endless source of fascination for me. This new edition tries to be more practical and focusses on the abilities of social software to create value in the knowledge economy. The objective, as always, is to try and answer the 10 questions for organisations in an inter-connected world. Enterprise Social Software Rather than using the term Enterprise 2.0 I’ve preferred using Enterprise Social Software this time round for two reasons. First, it sounds much more appropriate. Second, the Enterprise 2.0 moniker has become a little bit passé lately. Business Strategy Contents

Worlds apart: intranets and websites Written by James Robertson, published March 4th, 2003 Categorised under: articles, intranets, websites Beyond a common use of HTML, intranets and corporate websites (internet sites) are very different animals. The needs they meet, the content they contain, and the users that access them are all very distinct. These differences need to be understood by site designers, and reflected both in the design process and the final product. This article summarises some of the key differences between intranets and websites. Site differences This section outlines some of the key differences between intranets and websites: Business goals The primary goals of a corporate website are often to communicate information, or to support product marketing. Website goals are clearly outwards-focused, and aligned with marketing or public affairs strategies. Intranets are designed to meet the needs of staff, as well as organisational strategic goals. The purpose of your website is very different to that of your intranet

HTML 5 + CSS 3 = une révolution pour les interfaces Web Voilà 20 ans que le web existe et presque 10 ans que le HTML n’a pas évolué et propose toujours la même structure et les mêmes balises. 10 ans c’est beaucoup, c’est la moitié de la “vie” du web. 10 ans c’est beaucoup, surtout lorsque l’on constate les révolutions qui ont eu lieu dans les usages du web ces 5 dernières années (partage de vidéos, réseaux sociaux, infos en temps réel…). Pas étonnant que des technologies propriétaires (Flash) se soient imposées (notamment sur la vidéo et les RIA) et que d’autres s’installent tranquillement pour combler un manque (notamment Google Gears pour l’accès hors ligne). Bref, il était temps que le marché se réveille et c’est (presque) chose faite avec l’arrivée à maturation de HTML 5 et CSS 3. Pour faire simple, disons que nous avons franchi le point de bascule et que la route qui mène à une adoption de ces nouveaux standards n’est plus si longue. HTML vs. Au commencement il y avait donc le HTML 4 dont les spécifications ont été publiées en 1997.

Intranet 2.0 selon Fred Cavazza by catherinebellino Aug 5

Related: