background preloader

Comment en finir avec l'image du bénéficiaire du RSA fainéant et fraudeur

Comment en finir avec l'image du bénéficiaire du RSA fainéant et fraudeur
Une ancienne salariée d’une Caisse d’allocation familiale, Leila, s’élève contre les idées reçues sur les bénéficiaires du RSA et les discours culpabilisant chômeurs et travailleurs pauvres. Et en a fait une conférence gesticulée, « Je vais tout CAF’ter ». Cette culpabilisation, ajoutée à la complexité d’un dispositif mal adapté, décourage des dizaines de milliers de bénéficiaires potentiels à faire valoir leur droit à cette protection sociale minimaliste. Leila rappelle aussi que la fraude au RSA, c’est environ 60 millions d’euros, dont la grande majorité est récupérée, « alors que la fraude aux cotisations patronales représente 20 milliards d’euros par an ». Entretien. Cet article a initialement été publié dans la revue Transrural initiatives. Transrural initiatives : Comment est née l’idée de cette conférence gesticulée sur le thème des politiques sociales ? Pourquoi avoir choisi cette forme d’expression et comment avez-vous construit cette conférence ? Oui.

http://www.bastamag.net/Deconstruire-l-image-du-beneficiaire-du-RSA-faineant-et-fraudeur

Related:  Salauds de pauvres !L'adjoint du capitaineFrance

Macron quitte le gouvernement... après avoir distribué 900 millions d'euros aux cadres du CAC40 C'est l'histoire d'un hold-up de 900 millions qui ne dit pas son nom. Au moment où Emmanuel Macron quitte le gouvernement, vraisemblablement pour se présenter à l'élection présidentielle, la presse rappelle toutes les étapes de l'émancipation du ministre vis-à-vis de Hollande. Comprendre : toutes les petites phrases et les provocations.

» Le ministre allemand des finances veut que la Grèce soit exclue de l’euro pour effrayer les Français, par Yanis Varoufakis Le sommet EU de demain va sceller le sort de la Grèce dans l’Eurozone. Alors que ces lignes sont écrites, Euclid Tsakalotos, mon cher ami, camarade m’ayant succédé au poste de ministre grec des finances se rend à la réunion de l’Eurogroupe qui va déterminer si un ultime accord entre la Grèce et nos créanciers peut être trouve et si cet accord contient assez d’éléments concernant un allègement de la dette permettant à l’économie grecque de devenir viable dans la zone euro. Euclide a emporté avec lui un plan de restructuration de la dette, à la fois logique, modéré et bien-pensé, qui est sans aucun doute dans l’intérêt de la Grèce et de ses créanciers. (Je publierai les détails de ce plan ici une fois que les choses se seront calmées). Le drame des finances grecques a dominé les gros titres des médias Durant 5 ans pour une raison: le refus obstiné de nos créanciers d’accepter un allègement de la dette. En 2010, l’État grec est devenu insolvable.

Les sept provocations corses qui compliquent le dialogue avec Paris La réunion s'annonce corsée. Ce lundi, en fin d'après-midi, le Premier ministre Manuel Valls doit rencontrer Jean-Guy Talamoni et Gilles Simeoni, les deux présidents nationalistes de la collectivité territoriale de Corse. Objectif affiché des deux côtés: ouvrir un peu plus le dialogue entre Paris et l'île de Beauté et entretenir des relations "apaisées", un mois après les élections régionales. Une volonté commune qui risque de se heurter à des sujets sensibles, les deux dirigeants insulaires voulant notamment aborder les questions de l'amnistie des prisonniers considérés comme "politiques", la co-officialité de la langue corse ou encore l'inscription de la Corse dans la Constitution afin de lui accorder une plus grande décentralisation. En outre, Jean-Guy Talamoni, le président indépendantiste de l'Assemblée de Corse, n'a pas pu s'empêcher de lancer une petite pique ce lundi matin, sur France info, en considérant la France comme un "pays ami". La France, ce "pays ami"

Les représentations autour des politiques dites d’assistanat sont fausses ! Communiqué de presse de la FNARS Rhône-Alpes du 4 juillet 2016 Les représentations autour des politiques dites d’assistanat sont fausses ! « Ce qui coûte cher, ce n’est pas la lutte contre la pauvreté, ce sont les conséquences de la pauvreté. Le crépuscule d’une époque «...L’histoire nous livre un enseignement précieux : c’est qu’elle a des poubelles. Il y a des poubelles de l’histoire. Et c’est bien.

Virus zika: pourquoi l'inquiétude grandit Cousin de la dengue et du chikungunya, le virus zika commence à se faire un nom... "Il y a quelques années, une poignée de spécialistes seulement avaient connaissance de l'existence de ce virus transmis par les moustiques Aedes", raconte Arnaud Fontanet, directeur de l'unité d'épidémiologie des maladies émergentes à l'Institut Pasteur. Mais depuis quelques semaines, cet "arbovirus" se hisse à la Une des journaux, notamment sur le continent américain.

Il y en a marre des pauvres (qui font rien pour devenir riches) Amiens capitale de la Lutte, et SDF : pas de quartier dans les beaux quartiers Amiens capitale de la Lutte Mercredi 19 octobre, Amiens a été rebaptisée « Capitale de la Lutte » en soutien aux huit anciens salariés de Goodyear, dont cinq délégués CGT, qui comparaissaient en appel pour "séquestration et violences en réunion". Les huit de Goodyear avaient été condamnés à 24 mois de prison dont 9 mois fermes assortis d’une mise à l’épreuve de 5 ans pour avoir défendu leurs emplois et ceux de leurs collègues en janvier 2016. Cette procédure judiciaire avait été enclenchée par le Procureur de la République d’Amiens alors même que la direction de Goodyear avait retiré sa plainte. Au-delà de soutenir et accompagné les huit de Goodyear dans cette épreuve, c’est la question de la criminalisation de l’action syndicale et du respect des libertés individuelles et collectives dans le contexte de la prolongation de l’état d’urgence qui se pose pendant ce rassemblement.

Les lois Macron et Rebsamen sont à peine votées que la prochaine vague de régressions sociales se profile Le gouvernement a décidé d’enclencher la vitesse supérieure sur les « réformes » du marché du travail. Les lois Macron et Rebsamen sont à peine adoptées, qu’une nouvelle dérégulation d’ampleur est en préparation. Présentée le 4 mai dernier, une commission « accords collectifs et travail », surnommée « mission Combrexelle » du nom de son président, est actuellement à pied d’œuvre à la demande du Premier ministre. Son objectif ? Produire, pour la rentrée, un rapport dont les préconisations devront inspirer une réforme pour donner plus de place aux accords collectifs – c’est à dire les accords de branche et surtout d’entreprise – dans la définition des règles qui encadrent le travail et le lien de subordination des employés à leurs employeurs. Dans le code du travail, deux principes jouent un rôle crucial.

Les déchets nucléaires continuent de s'accumuler à La Hague LE MONDE | • Mis à jour le | Par Pierre Le Hir Que faire des déchets ultimes produits par l'exploitation des cinquante-huit réacteurs du parc électronucléaire français ? Dans l'immédiat, les stocker… et attendre.

Petits guides : nouvelles éditions - La Cimade On ne présente plus la collection des Petits guides de La Cimade. Née en 2007, cette collection de livrets pédagogiques sur les migrations, plébiscitée par les publics associatifs et scolaires, va fêter ses dix ans avec la réédition de deux titres historiques : Lutter contre les préjugés sur les migrants et Comprendre les migrations internationales. Comprendre Pour Comprendre les migrations internationales, qui n’avait pas été réédité depuis 2008, il s’agissait à l’évidence de réactualiser les chiffres – même si, quoi qu’on en pense, ces derniers n’ont pas tellement changé. Il s’agissait aussi d’évoquer de nouveaux enjeux (réfugiés climatiques, personnes disparues en mer) et de proposer des pistes de réflexion sur la politique européenne en matière de migrations et sur la protection juridique assurée (ou pas…) par les traités internationaux, en s’appuyant sur le regard et l’expertise de La Cimade.

Pardon la France: des analogues russes du Mistral verront le jour Actualités URL courte Lorsque la France a suspendu les livraisons des Mistral en raison de la crise ukrainienne, la Russie a commencé à envisager la possibilité de construire ses propres navires, écrit M.

Related: