background preloader

Les Trois Sœurs et La Milpa: des techniques ancestrales de cultures associées - ecoloPop

Les Trois Sœurs et La Milpa: des techniques ancestrales de cultures associées - ecoloPop
La méthode des « trois sœurs » ou du « jardin Iroquois » qui consiste à cultiver simultanément maïs, courges et fèves est une technique agricole ancestrale de culture associée pratiquée par les Amérindiens d’Amérique du Nord ou Centrale depuis plus de 6,000 ans. Cette technique qui est particulièrement adaptée aux climats tempérés ou secs connait depuis quelques années un regain d’intérêt important chez les jardiniers amateurs. Dans le documentaire récent de Marie-Monique Robin (Les Moissons du Futur), c’est la Milpa (la version Mexicaine de la méthode des Trois Sœurs) qui est longuement évoquée et citée en exemple de premier modèle d’agroécologie. D’apparence rudimentaire, cette méthode permet en fait de mettre en place un mini écosystème autosuffisant d’une efficacité étonnante qui demande un apport énergétique minimal. Les 3 soeurs - maïs/haricot/courge crédit photo: esagor via photopin cc Les 3 soeurs figurent sur la série limitée 2009 du Dollar Amerindien - CC Wikimedia Commons

http://www.ecolopop.info/2013/02/les-trois-soeurs-et-la-milpa-des-techniques-ancestrales-de-cultures-associees/16269

Related:  Associations de plantesPOTAGERPermaculture

les légumes perpétuels sur la ferme « Permaculture » : « culture permanente ». Dans la fiche sur les arbres, nous évoquons l’importance d’installer des plantes pérennes dans un système agricole inspiré de la permaculture. En effet, ces plantes n’ont pas besoin d’être resemées chaque année, elles ont un système racinaire leur permettant de vivre sans l’assistance humaine (ou presque), et elles vivent plusieurs années (voire plusieurs siècles pour les arbres) apportant quantité de services écosystémiques à l’humain (nourriture, ombre, minéraux remontés des profondeurs du sol, fertilisation organique, etc).

Abris à insectes : les conseils d’un pro Qu’on les appelle hôtels, abris ou chalets à insectes, ils sont très tendance dans une période où l’on se préoccupe de plus en plus d’écologie. Mais ont-ils un véritable rôle dans la biodiversité ? Des questions que nous avons posées à un spécialiste, Philippe Bérenger-Lévêque, qui nous en décrit l’intérêt mais nous donne aussi des conseils. Exemple d’abri à insectes dans le jardin du Luxembourg à Paris - © J.-F. Coffin

L’association des plantes au potager – L'Harmony des jardins Lorsque vous planifiez votre potager, il est intéressant de savoir associer correctement les légumes et autres plantes qui y poussent. Vous obtiendrez ainsi de meilleurs résultats grâce à des méthodes naturelles. Certaines plantes s’entendent très bien ensemble, d’autres pas du tout ! Les plantes sont en interactions constante entre elles et leur environnement. Vos légumes du potager suivent-ils les bonnes associations ? Si vous avez aimé cet article, pourquoi ne pas en parler autour de vous ? Cliquez sur le bouton Facebook ou Gmail. On entend souvent dire “le poireau préfère les fraises” ou bien “la carotte et l’oignon se protègent de leur mouche”. C’est ce qu’on appelle les associations de légumes.

Les 3 soeurs : Technique ancestrale de culture associée La technique dite des 3 sœurs est une technique de culture de plantes compagnes. Elle nous vient d'Amérique où elle était pratiquée de manière empirique par les Indiens pour faire pousser les 3 principaux légumes à la base de leur alimentation : le maïs, les haricots et les courges. D'un point de vue nutritionnel, on peut aussi noter que ces 3 légumes constituent un régime alimentaire équilibré, haricot et maïs apportant par exemple à eux deux tous les acides aminés essentiels nécessaires à une alimentation équilibrée. Il n'y a plus qu'à laisser ces 3 plantes compagnes s'entraider et attendre le moment de la récolte. Légende photo : haricot d'Espagne, maïs pop-corn tom pouce et courgette gold rush cultivées ensemble selon la technique des 3 sœurs.

LE JARDIN DE PASCALINE: Récupération pour bouture Pour les prochains trocs j'ai besoin de beaucoup de contenants afin d'y faire des boutures à échanger. Et oui, j'ai voulu faire la maline et me suis engagée à faire deux trocs le même mois ! Alors je suis à l’affût de tout ce qui pourrait contenir une bouture ! Comme les rouleaux de papier toilette : Je l’aplati deux fois pour avoir les marques de 4 pliures face à face. Ce sont mes repères pour couper. Mon potager nourrit ma famille toute l'année Sommaire Le potager de printemps et d'été Tableau des légumes, tableau des aromatiques, tableau des petits fruits Le potager d'automne et d'hiver Tableau des légumes, tableau des petits fruits 8 associations de plantes testées au potager et verger bio Qui n’a jamais entendu parler de l’association de la tomate et de l’œillet d’inde ? Du poireau et de la carotte ? Des trois sœurs ? Cette dernière est probablement un peu moins connue en France. Cette année je vais expérimenter 8 associations de plantes jamais testées dans mon potager, certaines sont bien connues par les jardiniers, d’autres moins. Le but est expérimental, à chaque association il y a un ou plusieurs effets recherchés.

Le fumier de cheval Il est de notoriété publique que le fumier de cheval est bon pour les rosiers. Mais savez-vous pourquoi on l'utilise ? Connaissez-vous toutes ses vertus potagères et les précautions à prendre lors de son utilisation ? Voici quelques éléments de réponse à ces interrogations. Quand l'élève est prêt, le maître arrive Les cultures associées ou l’association de culture L’alternance et l’association des cultures consistent à faire des cultures associées à leur mutuel bénéfice. Cette technique de cultures associées est aussi appelée « compagnonnage de plantes » Dans l’agriculture moderne, les associations d’espèces de plantes ont quasiment disparues : notamment les associations de graminées et de légumineuses qui sont très fréquentes dans la nature, notamment dans les systèmes prairiaux. Les associations de culture ont quasiment disparu des agrosystèmes du fait de l’agriculture intensive. De nos jours, avec le retour de l’agriculture biologique, avec la montée des préoccupations liées à la pollution, à la qualité sanitaire des aliments et plus généralement à l’environnement, les associations de plantes sont à nouveau à l’honneur. L’expression « cultures associés » est de Gertrud Franck, qui était la responsable du grand potager de la ferme d’Oberlimpurg dans le Bade-Wurtemberg.

Permaculture : Concevoir un jardin pour nourrir une famille de 4 personnes(vidéos) – Les moutons enragés Dans ces vidéos, Christophe Köppel, de l’association Brin de paille, explique le fonctionnement d’un jardin cultivé avec les techniques de la permaculture, dans le quartier de Koenigshoffen à Strasbourg. Il présente toutes les informations importantes permettant de couvrir les besoins alimentaires d’une famille de 4 personnes en faisant attention à votre terre. Source de l’image: prise2terre.wordpress.com Source: Fortune. Merci également à Evan qui m’a signalé cette conférence par e-mail.

Related: