background preloader

Le BYOD, une pratique intéressante pour vos projets TICE

Le BYOD, une pratique intéressante pour vos projets TICE
Dans un contexte éducatif où, avec la montée en puissance du numérique, les enjeux d’équipement deviennent toujours plus prégnants, des expériences de BYOD (Bring your own device) ou AVAN (Amenez votre appareil numérique) émergent çà et là. Projets-ENT propose un tour d’horizon non exhaustif de ces expérimentations en cours, en France et dans le monde. Le BYOD à l’école, pourquoi maintenant ? Les technologies personnelles mobiles devenant de plus en plus puissantes, il est désormais possible, à petite échelle, de demander aux élèves d’un établissement scolaire de travailler avec leur propre matériel numérique. Auparavant, cette pratique était rendue difficile par le poids du matériel, la complexité d’utilisation des appareils, l’impossibilité d’utiliser certains services avec tous les types de matériels, les connexions hasardeuses dans les établissements, etc. Risques et appréhensions En réponse à cette appréhension, plusieurs solutions sont possibles ! De belles expérimentations

http://projets-ent.com/2015/06/26/le-byod-pratique-interessante-pour-vos-projets-tice/

Related:  BYOD et BYOA...BYOD - Définition + Pourquoi utiliser le BYODBYODBYOD

BYOD en français Quand le matériel informatique de l’établissement manque ou défaille, pourquoi ne pas faire appel à celui des élèves ? Au lieu d’interdire les smartphones, ne serait-il pas plus pertinent d’en inventer des usages pédagogiques ? C’est la question, cruciale, du BYOD (« Bring Your Own Device », « apportez votre propre matériel »). C’est le pari lancé et gagné par Jérôme Lagaillarde, professeur de lettres au collège Georges Méliès à Paris.

10 raisons d’utiliser les téléphones mobiles en classe Alors que certaines écoles se félicitent de l’interdire, le téléphone cellulaire en classe fait ses preuves dans d’autres! Appuyé par une bonne stratégie d’intégration, il peut s’avérer un outil d’apprentissage et d’organisation indispensable. Autoriser ou non l’utilisation du téléphone cellulaire en classe : voilà un sujet délicat!

Le BYOD : entre perspectives et réalités pédagogiques Ces dernières années, nous voyons apparaître une nouvelle forme d’intégration des technologies en salle de classe : le « Bring Your Own Device (BYOD) ». Ce nouveau type de configuration répond à des besoins financiers, mais également éducatifs dans une société où l’enseignement est de plus en plus personnalisé et intégré aux besoins de consommation. En pratique, des enseignants utilisent cette configuration en salle de classe lorsqu’ils permettent à leurs élèves d’amener leurs outils technologiques personnels afin de réaliser des tâches spécifiques. Cette nouvelle approche pédagogique apporte son lot de perspectives et de réalités.

BYOD : utilisez les appareils personnels des élèves. inShare60 Apparu au milieu des années 2000 dans les entreprises, le BYOD, « Bring Your Own Device » (ou AVAN en français pour « Apportez Votre Appareil Numérique ») fait aujourd’hui une percée spectaculaire dans les salles de classe. L’esprit du BYOD est de permettre à chaque utilisateur de travailler partout et à tout moment avec son appareil numérique personnel. Avec cette approche, un établissement scolaire dispose d’un moyen économique de favoriser l’apprentissage numérique des élèves et de leur permettre d’accéder à de nouvelles ressources pédagogiques au sein de la classe. Ainsi, l’apprenant choisi d’utiliser un outil : ordinateur portable, tablette, Smartphone…qu’il maitrise et qu’il peut utiliser à sa convenance en dehors des cours. Cette nouvelle pratique pose évidemment un certain nombre de questions, relatives à la gestion de la classe, à la planification des activités et soulève un réel problème d’équité (quid des élèves qui ne possèdent pas d’un appareil numérique ?).

BYOD : utilisez les appareils personnels des élèves BYOD : utilisez les appareils personnels des élèves Apparu au milieu des années 2000 dans les entreprises, le BYOD, « Bring Your Own Device » (ou AVAN en français pour « Apportez Votre Appareil #numérique ») fait aujourd’hui une percée spectaculaire dans les salles de classe. L’esprit du BYOD est de permettre à chaque utilisateur de travailler partout et à tout moment avec son appareil numérique personnel. Avec cette approche, un établissement scolaire dispose d’un moyen économique de favoriser l’#apprentissage numérique des élèves et de leur permettre d’accéder à de nouvelles ressources pédagogiques au sein de la classe. Ainsi, l’apprenant choisi d’utiliser un #outil : ordinateur portable, tablette, Smartphone…qu’il maitrise et qu’il peut utiliser à sa convenance en dehors des cours. L’utilisation d’un appareil numérique connecté, valorise et motive l’élève.

Le BYOD, c'est pas facile Professeure documentaliste Aline Bousquet a testé le BYOD, le Bring Your Own Device en situation scolaire. " Je l'ai testé avec des 3°DP3h sur un projet de découverte des métiers du centre-ville de Toulouse", écrit-elle sur son blog. "L'après-midi dans un centre-ville était l'occasion de confronter les élèves de DP3h aux professionnels qu'ils côtoient sans jamais se poser de questions sur leur métier, leurs conditions de travail ... Nous voulions, avec l'enseignante responsable de l'option Découverte Professionnelle, que les élèves interviewent des personnes sur leur lieu de travail, en autonomie. Comme nous n'avions pas le matériel nécessaire, nous avons proposé aux élèves d'"apporter leur appareil numérique", c'est-à-dire leur téléphone portable pour enregistrer les voix et faire des photographies".

L’école est entrée dans l’ère numérique, la preuve ! L’automne nous apporte, année après année, les résultats de l’enquête dite « Baromètre du numérique 2015 » du Credoc. La presse s’en est fait très largement l’écho et n’a pas manqué l’occasion de repérer les évolutions majeures qui touchent au plus profond les comportements des Français en matière de numérique. Centrée sur les usages — en haut lieu, on considère que chaque Français est un usager consommateur avant d’être un citoyen acteur —, cette nouvelle enquête questionne aussi bien sûr le nombre et la nature des équipements.

Utiliser son téléphone portable en cours ne nuit pas toujours aux résultats Deux récentes études scientifiques permettent d’évaluer dans quelle mesure garder un mobile en classe ou en amphithéâtre a une influence sur la réussite scolaire ou universitaire. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Laura Wojcik A quel point l’usage compulsif d’un téléphone portable en classe nuit-il à la réussite scolaire ? C’est la question que vous vous posez certainement à chaque fois que vous épluchez le profil Facebook de vos amis plutôt que d’écouter votre professeur disserter sur un sujet un peu moins attrayant.

Bring your own device (Wikipédia) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Terminaux mobiles : ordinateur portable, ultra portable, tablette et smartphone BYOD (abréviation de l’anglais « Bring your own device » : « Apportez vos appareils personnels » ; en français : PAP, abréviation de « Prenez vos appareils personnels »[1] ou encore AVEC, abréviation d'« Apportez votre équipement personnel de communication »[2]) est une pratique qui consiste à utiliser ses équipements personnels (téléphone, ordinateur portable, tablette électronique) dans un contexte professionnel. Ces appareils facilitent l’accès aux informations et applications de l’entreprise. Cette pratique pose des questions relatives à la sécurité de l'information et à la protection des données, ainsi que sociales et juridiques.

Pratiques : En classe avec le BYOD Qui a dit que Facebook avait mauvaise presse dans l’Education nationale ? Peut-on utiliser le smartphone en classe pour faire de l’anglais ? En poste au collège des Rives du Léman à Evian, Rafika Selmi fait travailler ses élèves sur Facebook en utilisant leurs outils personnels de connexion. Elle partage avec nous ce projet. Pourquoi utiliser le BYOD dans une classe? (suite du dossier, par Aurélien Fiévez, en collaboration avec Gabriel Dumouchel) L’idée est intéressante, mais est-ce aussi facile qu’on le dit? Le BYOD représente-t-il une ouverture technologique de l’école ou plutôt une complexification pédagogique? Selon plusieurs études récentes, l’utilisation d’un outil précis dans une salle de classe présente déjà des difficultés de gestion au quotidien.

Related: