background preloader

Ressource___l_autoportrait_12049

Ressource___l_autoportrait_12049
L'autoportrait dans l'histoire des arts : un jeu de miroirs… "Connais-toi toi-même. Faut-il en faire le devoir de chacun ? Sans doute que non. Ce n'est que dans la mesure où je ne me connais pas moi-même que je peux me réaliser et faire quelque chose. cliquez sur l'image pour l'agrandir Dans cette vaste composition, Vélasquez (à gauche, en train de peindre) tient la place toute particulière du chef d’orchestre, ou plutôt du metteur en scène.Qui regarde, qui est regardé ? "Je déteste mon propre visage, mais je continue à me peindre du fait seulement que je n'ai pas d'autres gens à peindre. Ce texte ne doit pas être publié sous forme imprimée sans mon accord préalable. Related:  portrait/autoportrait

Histoire de l'autoportrait et le thème de l'accumulation dans les oeuvres étudiées L'autoportrait est une représentation picturale de soi-même : Le peintre ou le dessinateur se représente lui-même. Connu depuis l’Antiquité, ce genre de représentation s’est imposée peu à peu : Tout d’abord, au 14eme siècle l’autoportrait apparaît discrètement dans certaines peintures à la façon d’une signature. Perdu parmi d’autres personnages ou caché dans une scène, le peintre perd discrètement son anonymat et devient reconnaissable. C’est le cas dans le tableau du peintre flamand Van Eyck : « Les époux Arnolfini » ou le peintre apparaît en bleu dans le miroir pendu au fond de la pièce, ainsi que dans le tableau de Boticelli : « L’adoration des mages », où le peintre s’est représenté à l’extrême droite du tableau, le regard dirigé vers le spectateur, l’invitant à regarder son tableau. Au 15ème siècle, la découverte de nouvelle techniques comme celle du miroir de verre, permet à l'autoportrait de s’imposer. L’autoportrait va rapidement devenir un outil d’introspection pour le peintre.

HISTOIRE DE L'AUTOPORTRAIT EN PEINTURE - Collège Jean Jaures Poissy Traditionnellement les artistes ont pour habitude de se représenter sous la silhouette d’un personnage anonyme de l’assistance et ils se placent en marge de scènes importantes Raphaël L’école d’Athènes (1502), fresque. Botticelli, Rubens et bien d’autres s’incluent dans leurs tableaux et parfois bien en évidence. Mais, il ne s’agit pas à proprement parler d’autoportrait. Titien (1477-1576) est considéré comme l’inventeur du genre * Autoportrait (1572) Ce nouveau genre coïncide avec la reconnaissance du statut social de l’artiste peintre. Le peintre n’est plus considéré comme un marginal. Chaque artiste travaille l’autoportrait selon son mode d’expression. Parmesan (1503- 1540) se représente au travers d’un miroir déformant créant ainsi un genre dans le genre. Dürer (1471- 1528) se représente à 22, 26 et 28 ans montrant ainsi son évolution physique. Le Caravage (1573- 1610), maître du clair- obscurs* présente des autoportraits tourmentés et même inquiétants. Autoportrait 1650 Autoportrait 1887

L'autoportrait et le portrait - Arts Plastiques A travers l'histoire La Renaissance apparaît en Europe, au XIVe siècle et va durer jusqu'au XVIIe. De nombreux artistes créent un impact important sur le monde de l'art par un renouveau et une re-naissance de l'Antiquité. C'est l'apparition de la perspective linéaire, des premières académies de peinture, des humanistes et des mécènes. A partir de cette période, l'autoportrait-signature va se développer rapidement, favorisé par l'amélioration des miroirs. L'artiste double sa signature par: a) De nombreuses auto-représentations masquées. b) En s'intégrant dans un groupe. c) En se représentant parmi les personnages de l'histoire Sainte ou de l'Antiquité. c) Parmi les personnages de l'histoire Sainte ou de l'Antiquité Epoque moderne et contemporaine Tous les artistes ont crées une série d'autoportrait, tout au long de leur vie. Chaque peintre a une écriture plastique propre à sa personnalité. Au XIXe siècle, l'intérêt pour la compréhension des sentiments humains s'agrandit. Ressemblance ou identité ?

Les autoportraits d’Hippolyte Bayard Autoportrait de R. Cornelius, 1839. La mode récente du selfie amène à s’interroger sur les plus anciens autoportraits photographiques. Une image a beaucoup circulé qui prétend à ce titre, celle de l’ingénieur Robert Cornelius, réalisée en octobre ou en novembre 1839 devant la boutique familiale, daguerréotype aujourd’hui conservé à la Smithsonian Institution, et présenté sur Wikipédia comme “the first photographic portrait image of a human ever produced”. Il existe pourtant une série d’autoportraits probablement plus anciens, ceux exécutés par le pionnier de la photographie Hippolyte Bayard (1801-1887) avec son propre procédé, mis au point avant la divulgation du daguerréotype, au printemps 1839. Hippolyte Bayard, positifs sur papier, carnet d'essais, 1839, extraits (coll. Hippolyte Bayard, essais d'autoportraits, positifs sur papier, carnet d'essais, 1839, p. 50 (coll. Hippolyte Bayard, autoportrait dit du "Noyé" et légende au dos, octobre 1840, coll. Iconographie sur Flickr.

InSitu - Friederike van Lawick et Hans Müller - LawickMüller espace pédagogique > 2nd degré > arts plastiques > enseignement > notices mis à jour le 01/01/2008 Les Métaportraits de LawickMüller, morphings numériques, nous entraînent dans les replis de l'identité et de l'altérité. mots clés : portrait, morphing, clonage, numérique fiche réalisée par Philippe Neauséminaire inter-académique d'arts plastiquesAngers, 16, 17 et 18 novembre 2005lycée David d'Angers démarche, idées, concepts Photographie numérique. œuvres repérées PerfectlySuper Natural : Aphrodite or Arles, Anne, Simone, Anna, Isabelle, Andrea, Nina (détail), 2000 Apollo from Olympia, 1999, Image numérique sur cibachrome, 80 x 60 cm (x 2) La Folie à Deux, 1999 citation "Nous sommes partis de l'idée qu'une oeuvre commune est toujours implicitement un document présentant un processus compliqué d'interaction, de communication et d'échanges.... extrait de texte critique autres mots-clés expositions marquantes à mettre en relation avec pistes de travail information(s) pédagogique(s) bibliographie

Le premier (auto)portrait photographique Robert Cornelius (1809–1893) est un photographe américain né aux Pays-Bas, intéressé par la chimie, il travaillait à améliorer le daguerréotype lorsqu’il prit ce portrait de lui même devant la boutique familiale au mois d’octobre 1839. Cette photo est à la fois le premier portrait et le premier autoportrait photographique. Mise à jour : André Gunthert me signale dans les commentaires et sur twitter que je me serais trompé, l’erreur prenant racine dans les péripéties qui ont entourés l’invention de la photographie. Hippolyte Bayard a inventé en 1839 un procédé photographique en positif direct ( comme le Polaroid ) à la même époque que Daguerre inventait le daguerréotype, deux techniques photographiques différentes étaient donc inventée en France séparément à quelques jours d’intervalle, mais pour des raisons d’amitié, de technologie et de politique l’état français reconnut quasi-exclusivement le daguerréotype.

arts plastiques - InSitu - l'autoportrait, un jeu de miroir ? - musée des Beaux-Arts de Nantes mis à jour le 19/05/2010 Un outil pédagogique autour de la question du portrait, à partir de l'analyse de deux œuvres de la collection du musée des Beaux-Arts de Nantes. mots clés : chaarp, portrait, oeuvre, Histoire des Arts, HdA, musée des beaux arts, nantes, Paul FLANDRIN (1811-1902)Portrait d'Hippolyte et de Paul Flandrin, 1842Huile sur toile 38,5 x 30,5 cmLegs Clarke de Feltre, 1852Inv. 968© Ville de Nantes - Musée des Beaux Arts / C. Clos Claude CAHUN(1894-1954)Autoportrait, vers 1928Photographie30 x 23 cmAchat 1993Inv. 993.7.1Ph© RMN / G. à propos des oeuvres Les frères Flandrin entrent en 1829 dans l'Atelier d'Ingres et deviennent rapidement ses élèves favoris. Lucie Schwob qui adopte dés 1917, le pseudonyme de Claude Cahun s'installe à Paris après la seconde guerre mondiale. mise en relation des œuvres Les œuvres sont deux autoportraits : une peinture, une photographie. un autre portraitComment travailler la mise en scène du portrait ? c'est moi le roi ! pour en savoir plus

Guichet Du Savoir :: Consulter le sujet - Autoportraits de Dürer Réponse du Département Arts & Loisirs Albrecht Dürer, peintre allemand né en 1471 à Nuremberg et mort en 1528 dans cette même ville. "[i]Dans la période de la Réforme, Dürer réalise « la synthèse, pratiquement unique dans l’histoire de l’art, des principes de la Renaissance et d’un langage plastique très élaboré, croisement complexe d’influences rhénanes et néerlandaises (…). Le premier témoignage artistique que nous conservons de lui est un Autoportrait à la pointe d’argent (1484), conservé à l’Albertina, apporte d’ailleurs l’éclatante démonstration de sa précocité dans ces techniques (…). Source : Dictionnaire de la peinture sous la direction de Michel Laclotte L’Autoportrait aux gants (1498) conservé au Musée du Prado a été donné par la ville de Nuremberg au roi Charles 1° d’Angleterre (1636) puis est entré dans les collections du Prado 50 ans plus tard. Sources : Dürer de Stefano ZuffiLa vie & l’art d’Albrecht Dürer d’ Erwin Panofsky Autoportrait du Prado Autoportrait de Munich

arts plastiques - InSitu - des photos "inhabituelles" de mon camarade Faites des photos inhabituelles de votre camarade En faisant cette proposition je souhaitais mettre les élèves en situation d'explorer les possibilités qu'offrent cadrages, angles de prise de vue et mise en scène du sujet. Ils avaient déjà eu l'occasion en sixième d'avoir une première approche autour d'un objet ( de l'objet banal à la photo artistique) et cette nouvelle situation utilisant un APN devait leur permettre de ré-investir ce qu'ils en avaient retenu. La seule contrainte imposée était que les images ne seraient ni recadrées ni retravaillées à l'ordinateur. Chaque petit groupe de 4 élèves disposait d'un APN. La mise en route fût rapide, très vite ils semblèrent avoir une idée de ce qu'ils pouvaient faire. L'année précédente j'avais remarqué lors du travail avec la fourchette que certains groupes avaient développé un mode exploratoire autour d'une idée. Ma seconde intention était de les amener à développer ce type d'approche.

arts plastiques - InSitu - l'image de mon image proposition2 l'image de mon image logiciel : CorelPhotopaint 9 menus : image, effets, masque, objets outils : recadrage, pinceaux, surface, dessin, transparence commandes : importer, copier/colle organisation : deux groupes en alternance sur quatre séances, deux séances consacrées à "l'image de mon image", un élève par poste les deux autres séances, étude d'œuvres dans la salle contiguë références artistiques présentées après la verbalisation (une séance d'observation des travaux projetés avec le vidéo projecteur) - Andy Warhol, Vingt Jackies,.acrylique et liquitex sur toile, sérigraphie, 204.5 x 204.5 cm - David Buckland, Le mariage des Arnolfini, 1986 - Cibachrome et platine imprimée, 80 x 100 cm - Orlan, Omniprésence n° 2, 1993 - 30 x150 cm quelques propos d'élèves "L'image de mon image, ça peut très bien ne plus rien représenter du tout puisque ce n'est plus mon portrait, mais le portrait de mon portrait."

Art du visage, visages de l’art Français - pratiques artistiques et histoire des arts / cycles 2 et 3 Par Malika Baskin, professeure d’arts plastiques, et Christiane Rebattet, professeure des écoles Des portraits d’apparat à la représentation de soi DOC A Sandro Botticelli, L’Adoration des mages, 1475. DOC B Rembrandt, Autoportrait appuyé sur un rebord de fenêtre, 1639. DOC C Nicolas Poussin, Portrait de l’artiste, 1650. Prestiges de l’autoportrait Moi, je… DOC D Le Douanier Rousseau, Moi-même, portrait-paysage, 1890. Portrait caché DOC E Arman, Portrait robot, 1992. Des portraits d’apparat à la représentation de soi Dans la peinture occidentale, pour que se développe le genre de l’autoportrait, il a fallu une évolution du statut de l’artiste permettant l’affirmation de son être propre et de son art. Ainsi, apparaît progressivement l’image individualisée de certains artistes, qui intègrent leur portrait à une représentation de groupe ou une composition. Ici, l’artiste adopte une démarche nouvelle. Moi, je… Portrait caché

Un selfie qui prend la tête, 3ème Un selfie qui prend la tête: Exploration: Objectif: Le corps dans sa mise en scène avec des peintures qui feront corps avec l’artiste. Apprentissages: Construire et fabriquer des volumes en tirant parti des qualités physiques et formelles: plein et vide, proportions, lumières, matières, couleurs, etc Exposer des travaux selon plusieurs modalités Compétences: Réaliser une production artistique qui implique le corps Questions : Qu’apporte le selfie par rapport à la réalité ? Références artistiques: Van Eyck, L’homme au turban rouge, 1433, le turban rouge symbolise sa fonction de peintre, il envahit toute la partie supérieure du tableau c’est dire son importance. Narcisse, Le Caravage L’esprit de notre temps 1920 bois et matériaux divers 32,5x21x20cm, oui l’esprit était bien là de mesurer les proportions du visage pour en tirer des conclusions sur la personnalité des gens. Damian Hirst, recouvre de diamants la tête de mort. Firman disparaît derrière un monticule d’objets qui entourent sa tête

Related: