background preloader

Les modifications physiques à l'effort - Corpus - réseau Canopé

Les modifications physiques à l'effort - Corpus - réseau Canopé

https://www.reseau-canope.fr/corpus/video/les-modifications-physiques-a-l-effort-87.html

Related:  CAP CSHCR - PSERessources ST2Scomportement, mouvement et système nerveuxMouvementCorps humain et santé : l'effort physique

Le muscle, moteur du mouvement - Corpus - réseau Canopé La séquence présente comment les muscles squelettiques, composés de faisceaux de fibres musculaires (ou faisceaux de cellules musculaires) participent, grâce à leur propriété contractile, à la réalisation d’un mouvement. Il s’agit d’une séquence infographique permettant de présenter et de saisir l’importance de la collaboration muscles/tendons/os/articulations pour la réalisation d’un mouvement. L’intégrité de ces acteurs est indispensable pour pouvoir réaliser le mouvement souhaité. La contraction musculaire, observable à l’échelle cellulaire ou à l’échelle de l’organe lui-même, constitue la première étape indispensable à la réalisation d’un mouvement.En se raccourcissant lors de sa contraction, le muscle squelettique exerce une traction sur les tendons qui le relient aux os adjacents. Ces tendons étant peu élastiques, peu déformables, ils tirent sur les os.

Le fonctionnement du système nerveux - Corpus - réseau Canopé Cette séquence est tout à fait adaptée à une utilisation en cycle 4, dans le thème « Corps humain et santé », pour « mettre en évidence le rôle du cerveau dans la réception et l’intégration d’informations multiples » d’une part, pour « relier quelques comportements à leurs effets sur le fonctionnement du système nerveux » d’autre part.Il est possible d’utiliser la séquence de plusieurs manières : - pour mettre en évidence les structures nerveuses avant d’étudier les cas de dysfonctionnement, on peut partir de la réaction du retrait du bras lorsque celui-ci s’approche lentement d’une flamme (on évitera les situations mettant en jeu des mouvements réflexes) pour distinguer l’ensemble des structures et des étapes qui ont permis ce retrait : sensation de chaud, analyse d’une information et élaboration d’une réponse appropriée ;

Le muscle, moteur du mouvement - Corpus - réseau Canopé La séquence présente comment les muscles squelettiques, composés de faisceaux de fibres musculaires (ou faisceaux de cellules musculaires) participent, grâce à leur propriété contractile, à la réalisation d’un mouvement. Il s’agit d’une séquence infographique permettant de présenter et de saisir l’importance de la collaboration muscles/tendons/os/articulations pour la réalisation d’un mouvement. L’intégrité de ces acteurs est indispensable pour pouvoir réaliser le mouvement souhaité. La contraction musculaire, observable à l’échelle cellulaire ou à l’échelle de l’organe lui-même, constitue la première étape indispensable à la réalisation d’un mouvement.En se raccourcissant lors de sa contraction, le muscle squelettique exerce une traction sur les tendons qui le relient aux os adjacents. Ces tendons étant peu élastiques, peu déformables, ils tirent sur les os.

Le muscle, moteur du mouvement - Corpus - réseau Canopé La séquence présente comment les muscles squelettiques, composés de faisceaux de fibres musculaires (ou faisceaux de cellules musculaires) participent, grâce à leur propriété contractile, à la réalisation d’un mouvement. Il s’agit d’une séquence infographique permettant de présenter et de saisir l’importance de la collaboration muscles/tendons/os/articulations pour la réalisation d’un mouvement. L’intégrité de ces acteurs est indispensable pour pouvoir réaliser le mouvement souhaité. La contraction musculaire, observable à l’échelle cellulaire ou à l’échelle de l’organe lui-même, constitue la première étape indispensable à la réalisation d’un mouvement.En se raccourcissant lors de sa contraction, le muscle squelettique exerce une traction sur les tendons qui le relient aux os adjacents.

Sport et santé - Corpus - réseau Canopé « Bouger… c’est bon pour la santé ! » Notre organisme est une véritable mécanique de précision, conçue pour se mouvoir, se renforcer et gagner en performance. Pourtant, à bien regarder nos habitudes du quotidien, force est de constater que la sédentarisation gagne sans cesse du terrain, plaquant sournoisement certains d’entre nous au fond du canapé. Comment prendre son pouls: 10 étapes (avec images) Cet article a été coécrit par Erik Kramer, DO, MPH. Le Dr Erik Kramer est médecin de soins primaires à l'université du Colorado, dans la gestion du poids, le diabète et la médecine interne. Il a obtenu son doctorat en ostéopathie à la faculté de médecine ostéopathique de l'université de Touro au Nevada en 2012.

La respiration - Corpus - réseau Canopé Ayant pour fonction principale de fournir à l’organisme du dioxygène tout en le débarrassant du CO2, l’appareil respiratoire adulte présente une organisation complexe, comprenant des voies de conduction et des surfaces d’échanges. Il conduit, par le biais des bronches et des bronchioles, le dioxygène atmosphérique jusqu’aux alvéoles, structures pulmonaires tapissées de capillaires sanguins. C’est à leur niveau que le dioxygène diffuse dans la circulation sanguine pendant que le CO2 en est extrait pour être expiré.Transporté par les hématies, le dioxygène est par la suite amené à toutes les cellules actives de l’organisme. Là, les échanges gazeux-respiratoires sont inverses de ceux effectués au niveau des alvéoles pulmonaires.

L'addiction - Corpus - réseau Canopé « Lorsque la substance envahit la vie du sujet… » Voici résumée, en une phrase, l’addiction. Dans cette séquence, Bruno Falissard, praticien hospitalier, revient sur ce terme en l’explicitant avec son regard de clinicien. Sujet majeur de santé publique, les addictions sont avant tout rattachées aux comportements de consommation régulière de substances psychoactives capables d’induire une souffrance psychologique et des troubles physiologiques. Ces comportements de dépendance trouvent leur origine dès l’adolescence. En première approche, l’addiction peut être mise en lien avec la notion de plaisir délivrée par l’administration ou l’absorption d’une ou de plusieurs substances pharmacologiques. L’appétence développée pour cette substance, lorsqu’elle est exacerbée, engendre une consommation chronique du produit avec impossibilité de s’arrêter.

De 5 à 17 ans Pour améliorer l’endurance cardio-respiratoire, la forme musculaire et l’état osseux et réduire le risque de maladies non transmissibles, il est recommandé pour les enfants et les adolescents en bonne santé, ce qui suit : 1. Les enfants et jeunes gens de 5 à 17 ans devraient accumuler au moins 60 minutes par jour d’activité physique d’intensité modérée à soutenue. L'alimentation du sportif - Corpus - réseau Canopé Manger pour bouger… Toute activité physique, même légère ou modérée, augmente significativement et automatiquement notre dépense énergétique. Il convient donc, pour contrebalancer cette dernière, de veiller à accroître et bien cibler nos apports alimentaires. À l’échelle cellulaire, chaque cellule des organes ou des appareils sollicités par l’exercice augmente son métabolisme pour produire plus d’énergie.

Catalogue d'activités physiques Le paintball se joue en équipe et consiste à éliminer ses adversaires en les touchant avec des billes de peintures, à l’aide d’un lanceur à air comprimé. Le but du jeu varie selon le scénario choisi : ramener un drapeau dans son camp, protéger un camarade, éliminer tous ses adversaires, etc. Quels sont les bénéfices ? Le paintball exige de courir, esquiver, ramper pour ne pas se faire toucher, et développe donc l’endurance. Ce jeu aiguise les réflexes et la précision, et renforce l’esprit d’équipe.

La commande du mouvement - Corpus - réseau Canopé Il s’agit de faire comprendre aux élèves que le simple fait de réaliser un mouvement prend en compte de multiples paramètres auxquels nous ne pensons jamais : vitesse, distance, coordination, situation dans l’espace, etc. À partir de l’exemple de la mise au point d’un robot téléguidé, on peut énumérer quelques contraintes à prendre en compte.La complexité de l’analyse cérébrale est résumée dans la vidéo. On peut demander aux élèves de compléter un fond de schéma pour préciser les rôles de chaque structure impliquée.Il est aussi possible d’étudier un exemple fictif d’individu ayant subi un accident qui le rend partiellement paralysé, afin de comprendre le trajet des messages nerveux le long de la moelle et jusqu’à la jonction neuromusculaire.Une utilisation en cycle 4, dans le thème « Corps humain et santé », est aussi envisageable.

Related:  Comment l'organisme s'adapte a son environnement?Corps humain