background preloader

Lutte contre les discriminations

Lutte contre les discriminations
Related:  DiscriminationsLutter contre les stéréotypes et les discriminations2. Discriminations

Que faire en cas de discrimination ? Vous pouvez porter plainte sur place ou par courrier dans un délai de 6 ans après les faits. Sur place Vous devez vous rendre dans un commissariat de police ou à la gendarmerie de votre choix. Les services de police ou de gendarmerie ont l'obligation d'enregistrer la plainte. La plainte est ensuite transmise au procureur de la République pour qu'il décide de la suite (classement, enquête ...). Si vous ne connaissez pas l'auteur des faits, vous pouvez remplir une pré-plainte en ligne avant de vous déplacer. Vous obtiendrez alors un rendez-vous et les policiers ou gendarmes auront déjà les éléments de votre plainte à votre arrivée. Pré-plainte en ligne Ministère chargé de l'intérieur Revenir au sommaire de cette partie Par courrier Vous pouvez porter plainte directement auprès du procureur de la République. La lettre doit préciser les éléments suivants : Porter plainte auprès du procureur de la République Direction de l'information légale et administrative (Dila) - Premier ministre

Guide ressources pour prévenir et lutter contre les discriminations - PETIT TRAITÉ À L’USAGE DES ACTRICES ET ACTEURS JEUNESSE Le guide ressources « Prévenir et lutter contre les discriminations et les rapports de domination – Petit traité à l’usage des actrices et des acteurs jeunesse » DOCUMENTS A TELECHARGER :Le guide ressources (version juillet 2014)L’inventaire des outils et ressourcesLe mode d’emploi de l’inventaireFiche « Le guide et sa diffusion » « Prévenir et lutter contre les discriminations et les rapports de domination » est un guide ressources à l’intention des actrices et acteurs jeunesse. Réalisé par les sociologues de JEUDEVI et TOPIK à la demande de la DRJSCS en charge des missions de l’ACSE pour le niveau régional, il vise, en premier lieu, à faire prendre conscience que la lutte contre les discriminations est l’affaire de tous.

Homophobie L'homophobie est le mépris, le rejet, ou la haine envers des personnes, des pratiques ou des représentations homosexuelles ou supposées l'être. L’homophobie englobe donc les préjugés et les discriminations, et cela peut se manifester par de la peur, de la haine, de l'aversion, du harcèlement, de la violence ou encore de la désapprobation intellectuelle intolérante envers l'ensemble de la communauté LGBT[1],[N 1]. « De même que la xénophobie, le racisme ou l'antisémitisme, l'homophobie paraît être une désignation de l'autre comme le mauvais contraire, inférieur ou anormal »[2]. L'homophobie peut aller jusqu'au meurtre, ou à la condamnation à mort institutionnalisée, notamment dans certains pays africains et du Moyen-Orient. Étymologie[modifier | modifier le code] Origine du terme[modifier | modifier le code] On le retrouve en 1971, dans Homophobia: a tentative personality profile du psychologue Kenneth Smith. Polémiques sémantiques et critiques du terme[modifier | modifier le code] — Jude 7

Présentation et implémentation du serveur de messagerie EXCHANGE Exchange 2003 serveur fait parti de la gamme Windows Server System, Exchange fait parti des 3 serveurs de messagerie les plus utilisés dans le milieu professionnel, son concurrent principal en France reste, Lotus Notes. En plus d'être un serveur de méssagerie puissant, vienne se greffer à Exchange 2003 une mutlitude de composants, comme la gestion de contacts, intégration à Active Directory, calendriers partagés, tâches, composants Web, etc... Ce serveur de travail collaboratif (groupware) regroupe tous les outils et composants nécessaire pour l'échange d'informations entre différents collaborateurs et cela sur différentes plates-formes. ( client MAPI, client Web, Smartphone ou autres...). L'ajout de ces composants fait d'Exchange serveur 2003 un groupware performant. Groupware: application permettant le travail collaboratif, la centralisation de ressources et de documents partagés. Les principaux avantages de cette nouvelle version sont : - La gestion de la bande passante Introduction 1. 2.

2008-496 du 27 mai 2008 - Accueil | Légifrance ... Constitue une discrimination directe la situation dans laquelle, sur le fondement de son origine, de son sexe, de sa situation de famille, de sa grossesse, de son apparence physique, de la particulière vulnérabilité résultant de sa situation économique, apparente ou connue de son auteur, de son patronyme, de son lieu de résidence ou de sa domiciliation bancaire, de son état de santé, de sa perte d'autonomie, de son handicap, de ses caractéristiques génétiques, de ses mœurs, de son orientation sexuelle, de son identité de genre, de son âge, de ses opinions politiques, de ses activités syndicales, de sa capacité à s'exprimer dans une langue autre que le français, de son appartenance ou de sa non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une prétendue race ou une religion déterminée, une personne est traitée de manière moins favorable qu'une autre ne l'est, ne l'a été ou ne l'aura été dans une situation comparable. La discrimination inclut : 1° (Abrogé) ; Article 6 Article 7

Discrimination Introduction[modifier | modifier le code] Le concept de discrimination sociale fait son apparition à la suite des luttes politiques pour l'égalité de droit entre les hommes qui aboutissent dans la plupart des pays occidentaux au début de la seconde moitié du XXe siècle à l'abolition progressive des différences légales de traitement (fin de la colonisation, de la ségrégation raciale aux États-Unis, etc.). Dans un contexte où la société évolue dans le sens d'une généralisation des mécanismes de concurrence, certains groupes sociaux ne bénéficient pas objectivement des mêmes chances que les autres, malgré l'égalité de droit dont ils jouissent en principe. C'est le cas des minorités visibles, des minorités culturelles, des femmes, des handicapés, des seniors, des lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres, etc. Pour rétablir un équilibre des chances, ces États engagent des politiques de lutte contre les discriminations. Cette lutte emprunte plusieurs chemins. Si l'on[Qui ?]

Observatoire des inégalités Discrimination à l'embauche Affiche du MRAP contre les discriminations à l'embauche, dessin de Charb, 2000. Une discrimination à l'embauche est une discrimination évoquée lorsque des chercheurs d'emploi sont traités de manière différenciée sur une base de critères sélectifs qui manquent de justification objective et raisonnable à l'égard du poste de travail à pourvoir, selon le législateur. Certaines associations ont pu démontrer l’existence de discriminations ainsi que des équipes universitaires comme l'Observatoire des discriminations. De nombreux pays ont édicté des règles interdisant les discriminations à l'embauche et tentent de mettre en place divers mécanismes de contrôle. Application[modifier | modifier le code] Europe[modifier | modifier le code] Corpus légal : L'Union Européenne a par ailleurs mis en place le programme Equal qui a pour but de revaloriser la gestion des ressources humaines pour mieux lutter contre les inégalités et les discriminations sur le marché du travail[1].

Business intelligence et Corporate Performance Management. Le po Santé - Les discriminations liées au handicap et à la santé Imprimer la page Gérard Bouvier et Xavier Niel, division Enquêtes et études démographiques, Insee Résumé Parmi les jeunes de 10 à 24 ans, 5 % déclarent être touchés par des déficiences et des limitations d’ordre moteur, sensoriel ou cognitif, pouvant les mettre en situation de handicap. 41 % d’entre eux déclarent avoir subi au cours de leur vie une discrimination à cause de leur état de santé ou d’un handicap. C’est huit fois plus que chez les jeunes sans handicap. Les jeunes atteints d’une déficience d’ordre cognitif se plaignent plutôt de mises à l’écart. Les adultes de 25 à 54 ans sont deux fois plus touchés par le handicap que les jeunes. Les chômeurs atteints d’une déficience sensorielle ou cognitive mentionnent fréquemment des injustices et refus de droits. Sommaire Publication Moqueries, mises à l'écart, traitements injustes et refus de droits Note : déclaration de la personne interrogée, d'un parent si elle est mineure de moins de 16 ans. Retour au sommaire

Inégalités et discriminations

Related:  DiscriminationHandicap en FranceLes discriminationsComment lutter contre les discriminations ?Acteurs, Etudes & infos généralesEgalité et lutte contre les discriminationsOrganismes mentionnésmim80600Lutte contre racisme et antisémitismeE.M.CRecours juridiques