background preloader

Apprendre le bonheur à l’école

Apprendre le bonheur à l’école
Publié le 11/05/2015 L’école et les professeurs, acteurs du bonheur de leurs élèves Quand je suis allé à l’école, ils m’ont demandé, ce que je voulais être quand je serai grand. J’ai répondu « Heureux ». Ils m’ont dit que je n’avais pas compris la question. J’ai répondu qu’ils n’avaient pas compris la vie. Le souhait d’être heureux exprimé par John Lennon est celui partagé par tous les parents du monde. Apprendre le bonheur, c’est nécessaire, possible et bénéfique! Nécessaire De nombreuses études récentes dressent un tableau noir de notre école française (PISA 2013). Possible Apprendre le bonheur à l’école est possible, des programmes d’éducation positive existent. Bénéfique Ces programmes d’éducation positive, basés sur les apports de la recherche en Psychologie Positive, sont une réponse de taille au mal-être des élèves puisque leurs bénéfices sont scientifiquement prouvés. Comment ? Description et modalités de mise en œuvre Premiers résultats Références : (1) Jones, V. (2015).

http://www.printemps-education.org/apprendre-le-bonheur-a-lecole/

Related:  CLIMAT SCOLAIREBonheur et Bien-être à l'écolecomportementBonheur et école

Les élèves heureux seraient meilleurs en classe Selon une étude réalisée par Christina Hinton, enseignante de la Harvard Graduate School of Education, les élèves heureux obtiendraient de meilleures notes en classe. © Syda Productions – Fotolia Plus les élèves sont heureux, meilleures seraient leurs notes. C’est ainsi le résultat d’une étude menée par Christina Hinton, enseignante de la Harvard Graduate School of Education. L’école, un facteur de bien-être des élèves Ces écoles qui rendent nos enfants heureux En France et dans le monde entier, des initiatives éducatives novatrices naissent tous les jours. De plus en plus d’écoles publiques ou privées, à la maison, en communauté, autogérées, démocratiques, ouvertes, libertaires, osent aujourd’hui se détourner d’une conception de l’éducation imposée par l’institution. Ainsi s’épanouissent des mouvements et des courants nouveaux, basés sur des pédagogies alternatives. Si certaines d’entres elles – quoique mal connues – sont relativement familières, comme les pédagogies Steiner, Montessori ou encore Freinet, d’autres se développent et sont à découvrir, comme celles de l’éducation lente (la Slow School ou pédagogie de l’escargot) ou encore de l’école à la maison. Ce livre, richement documenté, propose ainsi un tour d’horizon de toutes ces initiatives éducatives innovantes, tout en détaillant la spécificité et l’originalité de chacune d’entre elles.

Apprendre dès le primaire à résoudre ses conflits avec des mots et non ses poings L’Institut Pacifique, un organisme à but non lucratif dont la mission consiste à contrer la violence par la promotion de conduites pacifiques, a récemment dévoilé le contenu de la nouvelle édition de son programme Vers le pacifique. Il vise à guider les jeunes, dès le primaire, dans la résolution de leurs conflits. Quels comportements adopter en situation de conflit? Le bonheur, ce grand tabou de l’école française - 23 mars 2014 "Le plaisir est-il un appui ou un obstacle à l’apprentissage ?" Si l’on posait cette question aux Français, beaucoup répondrait sans doute "un appui". Et pourtant, lorsqu'on se met à parler du plaisir dans le champ scolaire, souvent, les sourcils se froncent. Oui, bon d’accord, mais il ne faudrait pas non plus que les enseignants s'abaissent à "faire plaisir" aux élèves... Ce n’est pas leur travail : ils sont là pour transmettre le savoir, avec conscience et méticulosité, pas pour jouer aux animateurs de parc d’attraction.

L'école autrement : les pédagogies du bonheur expliquées par Antonella Verdiani L'école autrement : les pédagogies du bonheur expliquées par Antonella Verdiani © Fanny Dion Docteur en sciences de l'éducation, Antonella Verdiani signe « Ces écoles qui rendent nos enfants heureux », en librairie le 26 septembre. Elle y décrit les « pédagogies et méthodes pour éduquer à la joie » qu'elle a pu observer en France mais aussi ailleurs dans le monde, notamment lors de sa mission de responsable des questions d'éducation pour l'UNESCO. Un ouvrage précis et argumenté qui explique les différentes pédagogies alternatives existantes et leurs valeurs. Entretien.

Maria Montessori : l’éducation qui guide les enfants vers le bonheur 26 Shares Maria Montessori (1870-1952), une des premières femmes-médecins d’Italie est surtout connue pour sa méthode d’éducation et d’instruction valorisant les capacités de chaque enfant, et ainsi permettre leur épanouissement. Une méthode qui a fait le tour du monde et que l’on vous présente aujourd’hui ! La méthode Montessori suit des principes simples : il s’agit de révéler et de mettre en avant les capacités de chaque enfant. Une vision non cantonnée à la transmission de connaissances, qui reste nécessaire. Le bonheur à l'école — Site de l'Institut Français de l'Education Origine Le rapport de Yves Winkin (télécharger) du 15 novembre 2010, texte fondateur de l’Institut Français de l’éducation, suggérait le développement de programmes transversaux innovants comme le « Bonheur à l’école » (p.21) : « Comment se fait-il que la question ‘l’école peut-elle rendre heureux?’ apparaisse d’emblée comme une question naïve ? N’est-il pas inquiétant qu’on en soit arrivé à oublier les dimensions libératrices, sinon utopiques, de l’école comme espace de création, de découverte de soi, de plaisir ?

Les études : entre bonheur et désenchantement (Agence Science-Presse) Sonia est découragée. Textes longs et analyses ardues, les travaux associés aux cours universitaires de cette nouvelle étudiante en sociologie sont difficiles. Elle songe même à tout laisser tomber!

Related: