background preloader

Le Parthénon - Wikipedia

Le Parthénon - Wikipedia
Façade ouest du Parthénon Le Parthénon — grec ancien : Ὁ Παρθενών / Parthenṓn (à l'origine génitif pluriel de παρθένος, nom féminin, « jeune fille, vierge ») littéralement « la salle (ou la demeure) des vierges[1] », — est un édifice situé sur l'acropole d'Athènes et réalisé en marbre du Pentélique et marbre de Paros. Symbole pétrifié de la démocratie et de la suprématie athénienne à l'époque classique, le Parthénon a été le modèle de temple qui a le plus inspiré les monuments de style Greek Revival du XIXe siècle, institutions politiques (palais de différentes Assemblées nationales, Cour suprême des États-Unis), culturelles (bibliothèques, universités, British Museum), financières (banques), notamment aux États-Unis qui en ont fait un modèle d'affirmation de la puissance politique et économique[4]. Édification du bâtiment[modifier | modifier le code] Il est construit sur l'emplacement de deux édifices précédemment détruits[9]. Données architecturales[modifier | modifier le code] (fr) M. Related:  L'art grec

La frise du Parthénon - Wikipedia Il n'existe aucun texte antique expliquant avec certitude ce que la frise représente. Les historiens et archéologues ont proposé, autour de cette procession des Panathénées, des interprétations différentes. Chrysoula Kardara, Kristian Jeppese ou Joan B. Dès son achèvement, la frise eut une importante influence dans l'art. L'État grec réclame depuis près de deux siècles au Royaume-Uni la restitution de la partie de la frise conservée au British Museum, ainsi que d'autres éléments du décor sculpté du Parthénon. Le Parthénon et les Panathénées[modifier | modifier le code] Le Parthénon fut érigé entre 447 et 438 av. Description générale[modifier | modifier le code] Les archéologues et spécialistes de l'art antique ont numéroté les plaques de marbre de la frise, avec des chiffres romains, et les personnages, avec des chiffres arabes. La frise du Parthénon mesure à peu près 160 mètres[N 1] de long[13],[14],[15],[16]. Réalisation[modifier | modifier le code] Cratère par le Peintre des Niobides.

Frise du Parthénon Les plaques formant une partie de la cavalcade sur le côté ouest de la frise La frise du Parthénon ou « frise des Panathénées » est un ensemble décoratif du temple du Parthénon situé sur l'Acropole d'Athènes en Grèce. Sculptée, dans des plaques de marbre, par Phidias au Ve siècle av. J.-C., elle représente sur 160 mètres de long et un peu plus d'un mètre de haut, plus de 360 personnages et 200 animaux, qui forment la procession des Panathénées. Les Panathénées étaient la fête annuelle que les Athéniens organisaient en l'honneur d'Athéna, déesse protectrice de la cité. Une frise en plaques de marbre[modifier | modifier le wikicode] La situation de la frise des Panathénées La frise des Panathénées (côté ouest) La frise des Panathénées est longue de 160 mètres. La frise est située sur la face externe du mur qui délimite le naos (salle où se trouvait la statue d'Athéna). Une représentation de la cité d'Athènes[modifier | modifier le wikicode] La remise du péplos au roi Érechtée

frise est parthenon : péplos Parthénon Temple d'Athéna Parthénos sur l'Acropole d'Athènes. C'est un chef-d'œuvre d'architecture à la gloire d'Athéna Polias et de la cité. Il fut édifié de 447 à 432, sous Périclès, par Ictinos et Callicratès, dirigés par Phidias. Transformé en église au vie s., il devient mosquée sous les Turcs au xve s., puis poudrière, et en 1687, lors du siège d'Athènes par Morosini, il explosa. Le Parthénon est un temple périptère dorique en marbre pentélique. Les Panathénées - Wikipedia Jeux panathénaïques[modifier | modifier le code] Les Panathénées rassemblent tous les habitants de la cité y compris les femmes, les métèques et les esclaves. On distingue les grandes Panathénées qui se tiennent tous les quatre ans, des petites qui se déroulent les trois autres années. Les premières grandes panathénées furent organisées par Pisistrate en 566 av. J.-C. et étaient inspirées des jeux olympiques. On distinguait les jeux réservés aux Athéniens et les jeux ouverts à tous les Grecs. Dans le cas du Parthénon, la frise des Panathénées a été sculptée en marbre puis peinte. La procession du péplos[modifier | modifier le code] Le point culminant des grandes Panathénées était atteint le jour anniversaire de la déesse, le 28 du mois, quand la cité offrait à Athéna un péplos, vêtement tissé pendant l'année par les Ergastines, et teint au safran des Indes (le curcuma actuel). Disparition des célébrations[modifier | modifier le code] Annexes[modifier | modifier le code]

Discobole Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Description[modifier | modifier le code] La statue originale représente un athlète nu, imberbe, figé alors qu'il prépare le lancer de son disque. La tête est tournée sur le côté. Le mouvement se déploie sur le côté, donnant une composition bidimensionnelle (ce qui est caractéristique du pré-classicisme). La composition est géométrisée, théorique. Découverte[modifier | modifier le code] L’original en bronze a été perdu. Représentation dans la culture grecque[modifier | modifier le code] Le mot discobole vient du grec ancien δισκοβόλος / diskobolos, « lanceur de disque ». La statue du discobole figure sur la pièce commémorative de 2 € frappée par la Grèce à l'occasion des Jeux olympiques d'Athènes de 2004. Bibliographie[modifier | modifier le code] Bernard Holzmann, La sculpture grecque, Librairie générale française, coll. « Le livre de poche », , 447 p. Liens externes[modifier | modifier le code]

frise reconstituée Bâle Cour suprême des États-Unis Pour les autres articles nationaux ou selon les autres juridictions, voir Cour suprême. La Cour suprême des États-Unis (en anglais, Supreme Court of the United States parfois abrégé en SCOTUS ou United States Supreme Court) est le sommet du pouvoir judiciaire aux États-Unis et le tribunal de dernier ressort. C'est l'article III de la Constitution des États-Unis qui institue une Cour suprême et autorise le Congrès à instituer des tribunaux inférieurs, ce qu'il a fait. Conformément à l'article III, la Cour suprême est compétente sur tous les cas relevant de la Constitution ou des lois des États-Unis et des traités qu'ils ont conclus. La devise de la Cour suprême est « Equal Justice under Law » (« Justice égale selon la loi »). Pouvoirs[modifier | modifier le code] La Cour décide en première instance dans quelques rares cas : affaires impliquant un des États de l'Union, un État ou un diplomate étranger. Accusation de gouvernement des juges[modifier | modifier le code] En 1857, arrêt Scott v.

Le Parthénon | Panorama de l'art Au Ve siècle av. J.-C., les cités grecques sortent victorieuses des guerres Médiques, menées contre l’Empire perse. Le Parthénon n’est pas un temple Le Parthénon a été édifié pour abriter une statue réalisée par Phidias, qui coordonne également le chantier. Un édifice exceptionnel Les architectes Ictinos et Callicratès ont établi le plan du Parthénon [ détail b ] en suivant le modèle d’un grand temple périptère. À la différence d’un temple, il abrite deux pièces, chacune précédée d’un porche et sans communication avec l’autre. Une harmonie à échelle humaine Le Parthénon illustre la beauté idéale du style classique. Le Parthénon se distingue ainsi par une parfaite harmonie. Un décor qui glorifie les dieux et les hommes Phidias a probablement été chargé de concevoir tout le décor sculpté du Parthénon, même si sa réalisation est le fruit du travail de près d’une centaine de sculpteurs. La frise ionique de 160 mètres de long située sous la colonnade est beaucoup plus surprenante [ détail e ].

Apollon du Pirée Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Apollon du Pirée est une sculpture en ronde-bosse, datée vers 520 av. J.-C.. Cette statue a été retrouvée dans un entrepôt au Pirée qui s'était effondré à cause d'un incendie, dû à la prise du port par les Romains en 96 av. J.

egastines Louvre British Museum Le British Museum (en français « Musée britannique », appellation couramment utilisée jusqu'au XXe siècle, mais devenue rare), est un musée de l'histoire et de la culture humaine, situé à Londres, au Royaume-Uni. Ses collections, constituées de plus de sept millions d’objets, sont parmi les plus importantes du monde et proviennent de tous les continents. Elles illustrent l’histoire humaine de ses débuts à aujourd'hui. Le musée a été fondé en 1753 et ouvert au public en 1759. Histoire[modifier | modifier le code] En 1865, un nouveau bâtiment fut construit, rue Great Russell dans le quartier de Tottenham Court, pour remplacer l'ancien (Montagu House), devenu trop petit et qui fut détruit. Les collections d’histoire naturelle furent déplacées dans un nouveau musée (musée d'histoire naturelle de Londres, Natural History Museum) à South Kensington en 1880. Bâtiment[modifier | modifier le code] Vue d'ensemble de la Grande Cour. Les départements[modifier | modifier le code]

La Grèce antique Pour en savoir plus sur le Parthénon et sa restauration, un documentaire passionnant : "LES SECRETS DU PARTHENON" - Un film de Gary Glassmanie et Christine Le Goff ( DVD chez ARTE Vidéo) - Coproduction : ARTE France, Studio International, Providence Pictures, NOVA-WGBH Boston (2008 - 89 mn) - Voir un extrait la vidéo du dvd : Quelques extraits de la documentation d'Arte consacré à ce dvd : Erigé il y a 25 siècles et en moins de 9 ans, le Parthénon a gardé, jusqu’à il y a quelques années, le mystère presque entier de sa construction. Mais ce symbole de la beauté et de la perfection, chef-d'œuvre de génie civil a été canonné, incendié, ébranlé par des tremblements de terre, mutilé, pillé de ses sculptures et défiguré par des rénovations catastrophiques. Le Parthénon est le premier édifice au monde construit entièrement en marbre. Quelques repères historiques sur le Parthénon :

Related: