background preloader

La face cachée du web

La face cachée du web

http://www.franceculture.fr/emission-planete-terre-la-face-cachee-du-web-2015-04-29

Related:  culture numérique - document numériqueBASES DE DONNEES PROFESSIONNELLESsens de la vie et de la mort

Deux pouces et des neurones - Études et statistiques Pratiques, consommations et usages culturels Département des études, de la prospective et des statistiques Questions de culture Rapport d'étude et de recherche Statistiques culturelles Sylvie OCTOBRE A paraître le 24 septembre 2014 Diffusion La Documentation française 288 p. ISBN 978-2-11-128155-4 12 € De la fin des années 1980 à la fin des années 2000, qu’est-ce qui a changé dans les univers culturels juvéniles ? Si certaines caractéristiques de la jeunesse perdurent d’une génération à l’autre – plus technophiles, amateurs de pratiques artistiques, en recherche d’expression et d’expérimentation, plus engagés que leurs aînés dans la culture –, les jeunes de la fin des années 2000 n’ont pas grandi dans le même contexte économique, social et culturel que ceux des années 1980. En vingt ans, bien des choses ont changé.

Big Data et émergence de « Real Humans » Difficile d’ouvrir un journal traitant de l’économie et des entreprises sans rapidement tomber sur le mot « Big Data ». Est-ce un effet de mode, une sorte de nouvelle contagion informatique, un virus managérial ? Va-t-on voir ce buzz word s’effondrer comme a fait pschitt en son temps, le syndrome du « L’informatique ne passera pas la date du 1-1-2000 » ? André Sauvé : le questionnement fertile Entrevue avec André Sauvé Avec son deuxième spectacle solo, l'humoriste André Sauvé pousse encore plus loin le questionnement, avec l'être humain au cœur de ses préoccupations. Dans son spectacle Être, André Sauvé propose de creuser certaines idées qui font partie du quotidien, être soi-même, être dans le moment présent. « Je vais plus loin dans me révéler, dans plonger à l'intérieur de soi, dans les fonctionnements humains.

André Gunthert, historien de l’image numérique L'Atelier des médias est, à la fois, une émission de radio et un réseau social traitant des évolutions et révolutions dans le monde des médias. Vous aussi venez découvrir nos contenus et, si vous le souhaitez, vous inscrire : Le travail de Ziad Maalouf, Simon Decreuze et de leur équipe est, chaque semaine, enrichi, stimulé, orienté, aiguillé par vos contributions, vos réactions, vos commentaires, vos suggestions, via la communauté de l'Atelier des médias. Ziad Maalouf reçoit les acteurs des évolutions et des révolutions des médias dans le monde. Avec Marie-Catherine Beuth du blog Etreintes digitales, l'Atelier analyse chaque semaine l'actualité des médias.

Il y a bien une «vie» après la mort Il y a bel et bien une forme de vie après la mort, ou à tout le moins une conscience, selon une vaste étude scientifique menée en Grande-Bretagne. Cette recherche a été conduite par une équipe de scientifiques de l'Université de Southampton sur plus de 2 000 personnes ayant subi un arrêt cardiaque. Selon les résultats, 40% de ces personnes ont raconté avoir vécu une sensation étrange de conscience, alors qu'elles étaient considérées comme «cliniquement mortes». 46 % faisaient état d'une «sensation de peur», 9 % ont dit vivre une «expérience de mort imminente» et 2 % ont carrément affirmé être «pleinement conscientes». Le Dr Parnia (Daily Mail) «Dans les premières minutes après la mort, la conscience n'est pas annihilée. Nous ne savons pas si elle s'estompe ensuite, mais directement après la mort, la conscience n'est pas perdue », a expliqué au Daily Mail le Dr Sam Parnia, qui a mené cette étude.

Le numérique est-il le conte de fées du XXIe siècle S’il avait vécu en 2015, le petit chaperon rouge n’aurait jamais mis les pieds, pour de vrai, dans une forêt pour visiter sa grand-mère alitée. Il se serait connecté via Skype ou Viber pour prendre de ses nouvelles. Quant à faire passer la galette et le petit pot de beurre, quelques électrodes dans la bouche de mère-grand auraient suffi, selon le principe de la sucette numérique, les ‘’Digital Lollilop’’ développées par l’université de Singapour.

Comment valider les sources d'information sur le web / E-dossier de l'audiovisuel : Journalisme, Internet, libertés Alain Joannès, d’abord journaliste au Républicain Lorrain, a poursuivi sa carrière à la radio, travaillant pour France Inter, France Culture, France Info. En 1994, il rejoint la rédaction de LCI pour animer plusieurs émissions et crée le premier Journal du web. On lui doit de nombreux ouvrages consacrés à la communication, au journalisme et aux médias. Féru de technologies, enseignant, formateur, il n’a cessé de s’intéresser aux transformations de son métier comme en témoigne son blog «Journalistiques».

Chantale CarignanJournaliste depuis plus de 20 ans, l'auteure est une Québécoise qui réside en Nouvelle-Calédonie. Dans mes songes, ils ne sont pas en soie fripée et sensibles, tatoués d'ecchymoses aux endroits où j'ai eu les biopsies. J'ai des seins de rêve, des attributs dignes de Marilyn, plus grands que nature. Ils prennent toute la place, ils annoncent mon arrivée et font regretter mon départ. Un mirage voluptueux. Mes seins de jadis, ceux qui nourrissaient mon fils, retroussés par une menotte autoritaire. Une petite giclée sur la joue de mon époux qui tournait comme un loup dans la bergerie. Saison 6 des ateliers INA du dépôt légal du Web (with images, tweets) · lleyoudec Christine Vaufrey, CEO MOOC et CieLa mémoire des MOOCsPourquoi conserver ? Dans le cas des brouillons d'écrivains, ces documents nous renseignent sur l'écriture (exemple du manuscrit de Madame Bovary réimprimé pour la pédagogie), tandis que dans le cas de documents privés anonymes, ces documents servent de support à la mémoire.Avec les objets scolaire, on est sur des objets privés, ces objets ont été touchés par la notion de patrimoine : les lignes ont fait leur apparition quand les punitions corporelles ont disparu. Il y a aussi la valeur didactique (comprendre l’évolution de la pédagogie), sans ces traces on ne saurait pas.Aujourd’hui, on a des cours en ligne.

factchecking A quelques semaines des élections, les débats se multiplient et abordent des thèmes variés. En Fédération Wallonie-Bruxelles, un point est au centre des controverses : l’avenir de la Fédération. Ce weekend, c’est un duel sur l’enseignement qui a opposé le président MR Charles Michel, et le président CdH Benoit Lutgen. Il importe de revenir sur quelques uns de ces propos, et de les vérifier. En matière d’enseignement, le parti libéral est assez pessimiste et ne cache pas son envie de réformes et suppressions. Charles Michel s’est montré assez piquant sur le sujet, et en a attaqué beaucoup de recoins.

La vie ? C'est trop mortel ! Thèmes associés à cet outil DeuilCorpsSanté mentale Sur l'outil Description Matériel : [FADBEN] Entretien mené par Ivana Ballarini-Santonocito et Alexandre Serres Sur la culture informationnelle Questions : La culture informationnelle est une problématique qui nous tient à cœur et votre avis sur cette notion nous intéresse. Tout d’abord, (...) EDITO Les médias et les jeunes... vaste domaine d’interrogations pour un thème d’actualité qui ne cesse d’interpeller l’école depuis l’introduction, en 1976, de l’utilisation de la presse comme support pédagogique, en passant par l’éducation à l’image et (...) Hallucinant : Project PHEME. L’Europe finance un projet informatique de censure globale ! Hallucinant : Project PHEME. L’Europe finance un projet informatique de censure globale ! 13Share1 0 200Share0 C’est un article du Parisien intitulé « Des chercheurs veulent passer les réseaux sociaux au détecteur de mensonges » qui vend la mèche du dernier gros projet informatique financé par l’Union Européenne, la plus belle invention démocratique du siècle et comparable à terme à l’Union soviétique.

Un calendrier pour financer l'aide aux femmes atteintes du cancer du sein Une vingtaine d'entre-elles combattent actuellement le cancer du sein ou ont survécu à cette maladie. Les autres les accompagnent en se faisant photographier avec elles. Carine Samson fait partie du groupe. Elle a 34 ans. Elle s'est fait photographier en compagnie de ses trois fils, des triplés âgés de 18 mois. « C'est signe de victoire, d'un résultat favorable. C'est comme une compétition qu'on a gagné contre nous-mêmes, contre la maladie.

Related: