background preloader

La face cachée du web

La face cachée du web
Related:  sens de la vie et de la mortculture numérique - document numérique

Big Data et émergence de « Real Humans » Difficile d’ouvrir un journal traitant de l’économie et des entreprises sans rapidement tomber sur le mot « Big Data ». Est-ce un effet de mode, une sorte de nouvelle contagion informatique, un virus managérial ? Va-t-on voir ce buzz word s’effondrer comme a fait pschitt en son temps, le syndrome du « L’informatique ne passera pas la date du 1-1-2000 » ? Ou est-ce la naissance d'un nouveau monde ? ... Non, je ne crois vraiment pas. Aussi ai-je décidé de consacrer une série de billets à ce sujet. Mais d’abord, pour ceux qui n’auraient pas encore croisé un quelconque article sur le Big Data, de quoi s’agit-il ? Il s’agit tout simplement de la capacité de manipuler de plus en plus facilement de très grandes masses de données. Un des exemples les plus courants est le moteur de recherche qui fait la fortune et le succès de Google : il sait parcourir en quelques secondes la jungle de tout ce qui existe sur Internet pour répondre à la plus fantaisiste des questions que vous vous posez.

André Sauvé : le questionnement fertile Entrevue avec André Sauvé Avec son deuxième spectacle solo, l'humoriste André Sauvé pousse encore plus loin le questionnement, avec l'être humain au cœur de ses préoccupations. Dans son spectacle Être, André Sauvé propose de creuser certaines idées qui font partie du quotidien, être soi-même, être dans le moment présent. « Je vais plus loin dans me révéler, dans plonger à l'intérieur de soi, dans les fonctionnements humains. Il y a une quête dans ce spectacle-ci, le personnage veut savoir qui il est, d'où le titre Être, avec tout ce que ça peut impliquer », explique l'humoriste de passage à Québec. André Sauvé, qui au départ n'avait jamais songé à faire le métier d'humoriste, a toujours voulu écrire sur ses préoccupations. « Ce qui me préoccupe, c'est la vie, l'être humain avant tout qui me fascine et après ça, je mets le filtre de l'humour. L'humoriste dit constater au fil de ses spectacles que ses préoccupations trouvent un écho chez les spectateurs.

Biblioemplois | les offres d'emploi contractuel en bibliothèque Barthes Vision Quel est le projet ? “Barthes/Vision”, c'est une grande collecte d'images à l'échelle internationale. L'idée est simple : photographier le monde qui nous entoure à partir des mots de Barthes. Pour ce faire, l'Institut français vous propose 15 citations, 15 manières d'interroger les images, les émotions qu'elles suscitent, leur statut dans la société de consommation. Le but est de faire résonner “l'empire des signes” d'aujourd'hui avec les analyses pionnières de Barthes. Qui peut y participer ? Comment participer ? Sélectionnez la citation de votre choix parmi ces 15 citations Associez à cette phrase une photographie que vous prendrez au gré de votre inspiration. Associez des mots-clefs à votre image et partagez votre expérience sur Facebook, Twitter, Instagram ou Pinterest. Et après ? Participer à l'expérience

Détective de l'internet Le Détective de l'internet Table des matières Il y a bien une «vie» après la mort | Actualités Il y a bel et bien une forme de vie après la mort, ou à tout le moins une conscience, selon une vaste étude scientifique menée en Grande-Bretagne. Cette recherche a été conduite par une équipe de scientifiques de l'Université de Southampton sur plus de 2 000 personnes ayant subi un arrêt cardiaque. Selon les résultats, 40% de ces personnes ont raconté avoir vécu une sensation étrange de conscience, alors qu'elles étaient considérées comme «cliniquement mortes». 46 % faisaient état d'une «sensation de peur», 9 % ont dit vivre une «expérience de mort imminente» et 2 % ont carrément affirmé être «pleinement conscientes». Le Dr Parnia (Daily Mail) «Dans les premières minutes après la mort, la conscience n'est pas annihilée. Alors que le cerveau cesse habituellement de fonctionner entre 20 et 30 secondes après la mort, selon les résultats de cette recherche, le cerveau continuerait de fonctionner pendant au moins 3 minutes lors d'un arrêt cardiaque. Ressusciter les morts? (archives, Fotolia)

Doc à bord | Professeure documentaliste Splendeur et misère des “mèmes” Le terme « mème » fait aujourd’hui partie du folklore internet, et peu s’interrogent sur la véritable signification de cette notion. A ses débuts, pourtant, la théorie mémétique se voulait une nouvelle approche des phénomènes mentaux, et ne présentait guère de rapport avec les images ou les « jokes » qui font le buzz aujourd’hui sur le net. Dans son article « The meme as meme » publié dans la revue Nautilus, Abby Rabinowitz s’interroge sur l’évolution du terme depuis ses débuts très académiques jusqu’à son accès à la culture populaire. Pour ces derniers, pas de doute, la signification du mot a complètement changé. Du gène au mème Rappelons la thèse de base de la mémétique, comme l’a formulé Dawkins. Dans cette première version de la mémétique, pas question donc des effets de buzz sur le réseau. Toujours selon Rabinowitz, cette entreprise utilise une formule nommée « Big Seed Marketing » basée sur une équation mesurant le développement d’un virus ou l’expansion d’une épidémie. Rémi Sussan

Comment valider les sources d'information sur le web / E-dossier de l'audiovisuel : Journalisme, Internet, libertés Alain Joannès, d’abord journaliste au Républicain Lorrain, a poursuivi sa carrière à la radio, travaillant pour France Inter, France Culture, France Info. En 1994, il rejoint la rédaction de LCI pour animer plusieurs émissions et crée le premier Journal du web. On lui doit de nombreux ouvrages consacrés à la communication, au journalisme et aux médias. Féru de technologies, enseignant, formateur, il n’a cessé de s’intéresser aux transformations de son métier comme en témoigne son blog «Journalistiques». C’est avec une grande émotion que nous avons appris son décès, le 21 septembre 2012. La validation des sources présente trois avantages. Sept types de sources Les vecteurs de propagation – sites web, blogs, lettres d’information, courriels, plateformes de micro-blogging - qui se font passer pour des sources représentent une première difficulté dans l’établissement d’une typologie. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. Certains secteurs sont riches en profils hybrides. Cinq questions sur une source

Je rêve à mes seins de jadis | Chantale CarignanJournaliste depuis plus de 20 ans, l'auteure est une Québécoise qui réside en Nouvelle-Calédonie. | Votre opinion Dans mes songes, ils ne sont pas en soie fripée et sensibles, tatoués d'ecchymoses aux endroits où j'ai eu les biopsies. J'ai des seins de rêve, des attributs dignes de Marilyn, plus grands que nature. Ils prennent toute la place, ils annoncent mon arrivée et font regretter mon départ. Un mirage voluptueux. S'ils pouvaient parler... mes seins vous réciteraient mes extases. «Il faudrait donner la parole à nos seins lorsqu'on a le cancer!» «Touche, ils sont pas durs du tout», dit-elle en m'invitant à poser mes mains sur ses bonnets «B». Je tâte et ma foi, c'est vraiment comme dans mon rêve: ferme et moelleux. En attendant la chirurgie, il m'arrive de perdre mon sourire. Elles n'étaient pas si mal, mes quetouches. Ce n'est pas mon genre de finir avec des allusions violentes.

Paul Otlet Paul OTLET L'homme qui voulait classer le monde Paul Otlet a beaucoup écrit (en particulier à chaque moment décisif de sa vie, la mort de son père, de son fils, victime de la guerre…), beaucoup créé et beaucoup agi, poussé toujours par le même élan d’humanisme et de partage.Sa vie entière est menée par une espérance : permettre aux hommes de mieux se connaître, de ne plus avoir peur les uns des autres et donc de vivre en paix. Le document joue un rôle déterminant pour ce Pacifiste. Par ailleurs, en mettant en avant l’idée de réseau et de coopération internationale entre bibliothécaires et bibliothèques, il œuvre, avec ses amis, en précurseur et en visionnaire.Aux professionnels de l’information, il laisse en héritage le Traité de documentation : le livre sur le livre : théorie et pratique [1] qui synthétise la somme des savoirs fondamentaux nécessaires pour comprendre l’essence de la documentation. Une biographie, 1882 : Il a 14 ans et publie l’Ile du Levant. 1888 : L’Afrique aux Noirs.

Comment Google modifie les frontières selon le pays de connexion Vous pensiez obtenir des données objectives lors de vos recherches sur Google ? Détrompez-vous ! Dans de nombreux cas, Google s’adapte au contexte politique, et donne au lecteur ce qui est conforme à la vision de son pays. Sur cet exemple repéré par l’excellent compte Twitter @Amazing_Maps, le résultat d’une recherche de cartes n’est pas le même selon que l’on se connecte à Google d’Allemagne, d’Inde ou de Chine. How Google keeps everyone happy / Comment Google fait plaisir à tout le monde (Amazing_Maps) Les conflits frontaliers sont ainsi gommés pour se mettre en conformité avec l’opinion du pays. 1) La zone contestée en pointillés dans la connexion allemande (capture) Prenons la frontière sino-indienne, un vieux conflit jamais résolu, objet d’une guerre entre les deux pays en 1965. Elle apparaît dans la carte Google visible à partir d’une connexion allemande avec la zone contestée en pointillés. 2) La carte indienne vue d’une connexion en Inde (capture)

factchecking | JWebULB 2013 A quelques semaines des élections, les débats se multiplient et abordent des thèmes variés. En Fédération Wallonie-Bruxelles, un point est au centre des controverses : l’avenir de la Fédération. Ce weekend, c’est un duel sur l’enseignement qui a opposé le président MR Charles Michel, et le président CdH Benoit Lutgen. Il importe de revenir sur quelques uns de ces propos, et de les vérifier. En matière d’enseignement, le parti libéral est assez pessimiste et ne cache pas son envie de réformes et suppressions. Source photo : Site du Soir - Déclarations de Benoit Lutgen Face aux propos de Charles Michel qui déclarait « Il faut supprimer les décrets inscriptions », le président CdH a retorqué : C’est à nouveau Eric Etienne qui confirme la déclaration ci-dessus. Déclarations de Charles Michel : Par dualisation, on entend le terme « écart ». Conclusion

La vie ? C'est trop mortel ! Thèmes associés à cet outil DeuilCorpsSanté mentale Sur l'outil Description Matériel : Guide pédagogique, de 59 pages (PDF) Concept : Pour familiariser les adolescents au thème de la mort, et ainsi leur apporter des compétences qui les aideront à faire face aux deuils qu'ils vivront inévitablement au cours de leur vie, les associations de soins palliatifs ont choisi de donner au monde scolaire la possibilité d'amorcer avec les adolescents une réflexion sur le thème délicat de la mort. Fruit d’un travail interdisciplinaire, cet outil donne des repères aux enseignants des étudiants du troisième degré de l’enseignement secondaire pour créer un temps de réflexion sur la mort dans un espace commun de rencontres. Objectifs Conseils d'utilisation Les repères sont proposés en 4 parties et un résumé est épinglé au début de chaque chapitre : Repères psychologiques, Repères culturels, Repères législatifs et Repères pédagogiques. Bon à savoir Où trouver l'outil Chez l'éditeur : Dans les centres de prêt :

Related: