background preloader

Stratégie de mémorisation: la méthode des loci

Stratégie de mémorisation: la méthode des loci
Vous souhaitez développer vos performances de mémorisation et d'apprentissage ? Il existe nombre de méthodes mises au point afin d'améliorer les capacités de la mémoire. Nous faisons ici naturellement référence aux moyens mnémotechniques dont fait partie la "méthode des loci", également appelée "méthode des lieux". HAPPYneuron vous propose de découvrir cette technique employée depuis l'Antiquité pour parvenir à mémoriser 20 mots, dans l'ordre. La méthode des loci, un moyen mnémotechnique puissant Simple, efficace et facile à mettre en oeuvre, la méthode de mémorisation qui est vous est proposée peut être utilisée immédiatement. Principe : La mnémotechnie est reconnue pour son efficacité en matière de mémorisation par associations imagées, c'est-à-dire l'association d'une idée ou d'un élément à une image. Comment fonctionne la méthode des loci ? Cliquez pour agrandir Etape 3 : Associez un mot à une étape Associez par une image mentale, chaque mot de la liste à mémoriser avec une étape.

http://www.happyneuron.fr/cerveau-et-entrainement/moyen-mnemotechnique

Related:  Entraînement cérébralMémorisation - Apprentissageapprentissages

Art de mémoire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'art de mémoire (ars memoriae), appelé aussi méthode des loci, méthode des lieux ou plus récemment palais de la mémoire, est une méthode mnémotechnique pratiquée depuis l'Antiquité; le poète Simonide de Céos en serait l'inventeur. Elle sert principalement à mémoriser de longues listes d'éléments ordonnés. Elle est basée sur le souvenir de lieux déjà bien connus, auxquels on associe par divers moyens les éléments nouveaux que l'on souhaite mémoriser. Art de mémoire, architecture et « palais de la mémoire »[modifier | modifier le code]

Mémoire eidétique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La mémoire eidétique [εjdetik], mémoire photographique, ou mémoire absolue, est la faculté de se souvenir d'une grande quantité d'images, de sons, ou d'objets dans leurs moindres détails[1]. Elle donnerait à un individu la capacité de maintenir, durant une courte durée, une mémoire presque parfaite d'une image présentée pendant environ 30 secondes, comme si l'image était toujours là. Comme pour toute autre mémoire, l'intensité du souvenir dépendrait de plusieurs facteurs tels que la durée et la fréquence de l'exposition au stimulus, l'observation consciente, la pertinence de la personne, etc. Cependant, son existence même — hypothétique — est sujet à controverse, de même que la question de savoir, dans l'hypothèse où elle existerait, si elle relèverait de l'inné ou de l'acquis. Controverse[modifier | modifier le code]

troubles - pascale-denaigre.simplesite.com La dyslexie La dyslexie est définie comme faisant partie des Troubles Spécifiques du développement du Langage (TSL) et se définit généralement comme "une difficulté durable dans l'apprentissage de la lecture et d'acquisition de son automatisme, chez des enfants intelligents, normalement scolarisés, indemnes de troubles psychologiques préexisants".Source sur Plurielles.fr : Enfant dyslexique : définition, symptômes, comment l'aider... ? Le Trouble de l'attention avec ou sans hyperactivité Définition du TDAHLe trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) est un problème neurologique qui apparaît durant l’enfance. Ce trouble est lié à des anomalies de développement et de fonctionnement du cerveau. Dans la majorité des cas, il y a une composante héréditaire. Le TDAH n’est pas causé par des besoins affectifs non comblés ou par des problèmes psychosociaux, même s’il peut être exacerbé par ces facteurs.

Arts de la mémoire : comment utiliser le palais de mémoire ? Qu’est-ce que le « palais de mémoire » ? D’où vient-il ? Et comment fonctionne-t-il ? Comment l’intégrer dans une stratégie d’apprentissage ? Je vous donne ici le fruit de mes lectures et de mes expériences personnelles avec cette méthode âgée de plus de 2800 ans… Le retour des « palais de mémoire » La mémoire est un muscle et, comme tous les muscles, elle s’entraîne. Et comme tout ce qui s’entraîne, elle a donné naissance à un sport et à ses championnats, où des « athlètes de la mémoire » rivalisent en se rappelant des listes de mots, des décimales de pi, etc. Le dernier Championnat du monde de la mémoire s’est d’ailleurs tenu en décembre 2016 à Singapour. Mais qu’est-ce qui fait le talent des super-champions de mémoire ? Car s’il existe effectivement des cas innés de mémoire « eidétique », dont les possesseurs sont capables de se rappeler pratiquement tout ce qu’ils ont vu ou rencontré, ce n’est pas le cas de ces « sportifs cérébraux », qui affirment tous au contraire avoir été dotés à leur naissance de capacités tout à fait moyennes.

Organiser sa pensée pour mémoriser Dans mon message précédent, je vous ai promis un article invité de Vincent Delourmel. Qui est Vincent ? Je vous invite à regarder cette vidéo pour en savoir plus : Organiser sa pensée pour mémoriser L’un des grands secrets de la mémoire réside dans sa capacité à organiser et hiérarchiser les informations : les classer, les ranger. C’est l’art et la manière de détecter différentes catégories et de déterminer des ensembles. 5 entraînements en ligne pour muscler votre cerveau CERVEAU. Tout le monde sera un jour concerné par le déclin cognitif. Que celui-ci soit dû à l'âge ou à une maladie neurodégénérative comme Alzheimer ou des démences séniles apparentées, la question est de savoir quand. Or on sait désormais qu'il est possible de réduire les risques et/ou de retarder le déclin de nos fonctions cognitives en suivant par exemple une alimentation saine et équilibrée, en pratiquant une activité physique régulière, mais aussi en stimulant son cerveau.

Première visite ? C’est votre première visite ? Pas de panique, suivez la vache… le guide ! JeRetiens propose près de 600 trucs et astuces mnémotechniques pour retenir et apprendre plus facilement, pour développer sa culture générale, sa mémoire, sans oublier sa curiosité ! Le site est basé sur la coopération et le partage. Neurosciences et pédagogie Dans le monde de l'éducation, c'est une innovation : améliorer l'enseignement et l'apprentissage par ce qu'on connaît du fonctionnement du cerveau. Et cela s'appelle la neuropédagogie. Domaine de recherche relativement nouveau qui fait la jonction entre les neurosciences et les sciences de l'éducation, il s'intéresse aux processus biologiques en jeu dans l'apprentissage ainsi que les expériences sociales et émotionnelles. La gymnastique du cerveau D'une manière pratique, les applications de la neuropédagogie mènent vers des évolutions dans la manière d'enseigner et d'apprendre et vise in fine à "stimuler de nouvelles zones du cerveau, à créer de nouvelles connexions pour faciliter les apprentissages".

Elle a créé un jeu pour faire apprendre le tableau périodique à ses enfants ÉDUCATION - Cette maman américaine a eu une idée brillante pour faire apprendre le tableau périodique à ses enfants: le transformer en un véritable jeu de société. C'est en jouant à la bataille navale que l'idée est venue à Karyn Tripp, une mère de quatre enfants qui a choisi la scolarisation à domicile. "Je faisais étudier la chimie à mes enfants et nous avons essayé de penser à une façon amusante de mémoriser les éléments", explique la mère au Huffington Post américain.

Related: