background preloader

Les Français et la lecture - Etude Complète CNL/Ipsos

Les Français et la lecture - Etude Complète CNL/Ipsos

http://www.calameo.com/read/0018287151bf454f21996

Related:  babettemarcenacLa lecture - PartielPartiel-Le numérique dans le monde du livre : actualités et quesLes pratiques de lecture des Français

Compte rendu de la journée du 24 avril 2015 " le rôle social des bibliothèques" - Association des Bibliothécaires de France - Groupe régional Limousin mise à jour le 18 juin 2015 Intervention de Christophe Evans, chargé d'études en sociologie au service Études et Recherche de la Bpi A voir en guise d'introduction. Signy-l'Abbaye 1360 habitants 1600 inscrits Chabrillan café-bibliothèque avec licence 4 664 habitants Quelques notes autour de cette intervention 2017 - Article sur la Nuit de la lecture: plus de 250.000 participants Plus de 250.000 personnes ont participé hier soir à la première édition de la Nuit de la lecture qui a donné lieu à près de 1.500 événements dans les bibliothèques et les librairies de France, a indiqué aujourd'hui le ministère de la Culture. La ministre Audrey Azoulay s'est félicitée dans un communiqué de la "réussite" de cette manifestation. "Créée à l'initiative du ministère de la Culture et de la Communication, et pensée comme un moment de partage populaire, festif et fédérateur autour du livre, elle a rencontré dans les bibliothèques et les librairies un vif succès", accueillant un public "divers et nombreux", écrit-elle. "Plus de 250.000 personnes" ont pu profiter des animations, lectures en pyjama, cafés littéraires, concerts ou déambulations insolites proposés dans des lieux ouverts jusque tard dans la nuit pour l'occasion", précise le ministère. » Nuit de la lecture : chapitre premier ce samedi 14 janvier

Collaboration, organisation : l’impact du numérique Communication du 23 novembre 2015Biennale du numérique (Enssib) Introduction Orhion (Observatoire des organisations et des ressources humaines sous l’impact opérationnel du numérique), créé fin 2009 à la Bibliothèque nationale de France, s’est donné pour mission d’observer et d’analyser la mise en place des grands projets numériques à la BnF (numérisation de masse, DL web, Spar – préservation du numérique) et de contribuer à la définition de la collection numérique.

Les pratiques de la lecture Les Pratiques de la lecture rassemble les contributions d'une dizaine de chercheurs, historiens, spécialistes de littérature, sociologues, psychologues, soucieux d'interroger une pratique qui « a longtemps paru ne pas poser de questions » mais reste en fait méconnue : la lecture. Dirigé par Roger Chartier, ce recueil constitue une contribution majeure à cette histoire. Lire Roger Chartier (« Du livre au lire ») formule ce qui anime ses recherches et semble bien être à l'origine de cet ouvrage : la lecture est une pratique créatrice, inventive qui donne au texte des significations plurielles et mobiles. Elle est l'expression d'un réseau complexe d'interactions et de tensions entre au moins trois pôles : celui de « la mise en texte » incluant toutes les consignes explicites ou implicites inscrites par l'auteur dans un texte pour proposer (imposer ?)

Nouveautés et perspectives sur les usages des données de la BnF Les notices en MARC, offre traditionnelle essentielle par Caroline Demessence (coordinatrice des produits et services bibliographiques et de leur évolution, BnF) Introduction comparative en fonction des usages des différentes modalités de récupération des métadonnées de la BnF en format MARC. Présentation des évolutions récentes et à venir. Durée : 22 min Télécharger

Livres indisponibles : le ministère suspend ReLIRE pour quelques années Intervenant dans le cadre de la journée d’étude Biblidroit, Hugues Ghenassia de Ferran a évoqué le sujet très chaud du programme ReLIRE. Récemment condamné par la justice européenne, ce programme de numérisation va être suspendu sine die, explique l'ancien représentant du ministère de la Culture. ActuaLitté, CC BY SA 2.0 ReLIRE repose sur une volonté de numérisation de masse d’œuvres dites indisponibles du XXe siècle – qui ne sont plus commercialisées, mais restent sujettes au droit d’auteur. L’évolution des pratiques de lecture à l’aune des dynamiques générationnelles et des pesanteurs sociales L’étude d’Olivier Donnat du Département des études statistiques (DEPS) du ministère de la Culture, Les pratiques culturelles des Français à l’ère numérique (2009) est une référence incontournable pour qui s’intéresse à l’évolution des pratiques culturelles. Elle vient de se voir augmentée de plusieurs pages d’études complémentaires la mettant en perspective sur la longue durée via une analyse générationnelle (que le DEPS avait déjà esquissé avec le BIPE en 2007 dans cette étude, voir mon commentaire). Une étude qui ne propose aucun scoop, mais qui approfondit nos connaissances de l’évolution des pratiques de lecture. Si on regarde la question de la lecture, l’étude sur 35 ans, montre plusieurs choses.

#Education : Pourquoi les bibliothèques sont un lieu clé pour une société num... Ce sont des lieux publics, ouverts et dans lequel Montreuil accueillait samedi dernier le lancement de la plateforme ‘Codecademy’ en français (pour que tout le monde puisse savoir coder). Des cybercafés ? Et non, raté. Loi pour une République numérique : les impacts pour l'industrie du livre Axelle Lemaire - CC BY ND 2.0 Après les interventions évoquées fin juin par la CMP, un texte commun est ressorti des échanges entre les 7 sénateurs et députés. Le gouvernement, qui avait souhaité une procédure accélérée, devrait voir son projet aboutir, depuis la consultation publique du 26 septembre. D’ailleurs, seul le gouvernement aura la possibilité de déposer des amendements – chose qui ne devrait pas arriver. Reste que les avancées sont minces... Plusieurs grands points chatouillaient directement le Syndicat national de l’édition, qui avait fortement combattu les modifications que le projet présentait.

Pratiques de lecture et nouveaux supports numériques : des évolutions convergentes ? Dans le cadre du rendez-vous territorial du CNFPT, une rencontre stimulante se tenait à l’Enssib le 7 juin dernier autour du livre numérique. Faut-il supposer dans l’avenir une convergence entre l’évolution des pratiques de lecture et celle des nouveaux supports numériques – en particulier en bibliothèque ? Éternelle question de la poule et de l’œuf à laquelle tentait de répondre le chercheur Benoît Epron, directeur des études à l’Enssib, et le sociologue Christophe Evans, chargé d’études à la BPI. Benoît Epron analysait les trois stades de déploiement des dispositifs à l’aune de l’interdépendance des contraintes techniques, éditoriales et économiques. En moins de trois décennies, la lecture numérique passe de l’ordinateur individuel multitâche à la tablette électronique portable, exclusivement réservée à la lecture avec l’apparition de la liseuse à encre électronique, ou non avec la tablette tactile connectée.

Droits d’auteur et lectures publiques : les bibliothécaires invoquent les droits culturels Après avoir rencontré la Société civile des éditeurs de langue française (SCEF), le 14 novembre 2016, pour un premier tour de table relatif aux droits d’auteur sur les lectures en public, l’Association des bibliothécaires de France (ABF) affûte ses arguments. Exception totale pour les bibliothèques Dans un communiqué publié le 17 novembre, les bibliothécaires repoussent officiellement la perspective, pour leurs collectivités, de payer des droits sur les lectures en public organisées dans le cadre de leurs programmations culturelle : une exception totale en faveur des bibliothèques nous semble la meilleure solution. les lectures publiques et les heures du conte relèvent de plusieurs droits culturels reconnus par la Déclaration universelle des droits de l’homme tel que le droit de participer librement à la vie culturelle. Cette référence aux droits culturels est loin d’être anodine dans la mesure où ces droits figurent dans la loi NOTRe du 7 août 2015 (article 103).

BBF-Décembre 2016-La montée en puissance des plates-formes numériques d’accès aux ressources Communication du 23 novembre 2015Biennale du numérique (Enssib) Introduction Cette communication se propose, à partir de l’étude détaillée d’un cas situé dans le secteur de l’éducation, de montrer comment la montée en puissance de plates-formes thématiques, voulues par les collectivités territoriales, tend à inscrire dans une nouvelle dynamique la mise à disposition des ressources destinées à l’éducation et à redéfinir les rôles d’éditeur et d’auteur que l’on pouvait penser figés une fois pour toutes. Le cas étudié est Corrélyce 1, catalogue ouvert de ressources éditoriales en ligne des lycées de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA), qui met à disposition une offre éditoriale multiforme, en relation étroite avec le Conseil régional et selon des modalités nouvelles.

Pratiques de lecture actuelles Lors d'une discussion avec mon fils, nous sommes arrivés à des conclusions différentes. Bien qu'il sache que nombre de livres trainent dans des bibliothèques sans être lus, il estime que le nombre de lecteurs est en constante augmentation en France (favorisé par les terminaux mobiles). De mon côté, il me semble que les enfants lisent de moins en moins, même sur leur smartphone. Quelles bibliothèques après le « crépuscule de la France d'en haut » ? 78% des résidents de communes rurales et 87% des ouvriers déclarent ne jamais ou pratiquement jamais venir en bibliothèque ou médiathèque. Curiosité professionnelle oblige, les bibliothécaires sont à l'affût des publications portant sur les réalités qui les concernent. C'est le cas pour les travaux de Christophe Guilluy qui, peu après la sortie de son Atlas des nouvelles fractures sociales, a été invité aux journées de l'ADBDP en 2007. Dominique Lahary a très tôt intégré cet auteur dans sa réflexion sur les bibliothèques. Dans Le crépuscule de la France d'en haut, Christophe Guilluy prolonge son questionnement dans une voie politique sur les rapports de la « France périphérique » avec les élites. C'est nécessaire et stimulant même si certaines questions demeurent en suspens.

Related: