background preloader

Histoire des femmes au Québec

Histoire des femmes au Québec
Related:  femmes

Speed dating Nouvelle-France Images à peine croyables. L’horreur d’un monde où les Femmes auraient des droits. Il n’est pas toujours aisé, pour notre génération, de s’imaginer l’importance de l’emprise du patriarcat dans la vie quotidienne il y a à peine 100 ans. Certains esprits réactionnaires ont même tendance à penser que la Femme aurait acquis trop de droits, malgré l’omniprésence du « plafond de verre » et d’une série d’inégalités persistantes. Il est bon de rappeler que des droits fondamentaux vont se gagner à force de luttes au foyer, dans la rue et même à l’usine. Voici une poignée d’images de propagande qu’on pouvait voir dans les journaux entre 1880 et 1900 contre les Suffragettes, ces femmes qui réclamaient le droit de vote et plus largement de simples droits. Un argument avancé était : la peur. Même les chats allaient souffrir du vote des femmes ! La propagande illustrait souvent l’avenir d’un monde gouverné par les femmes. La pire crainte des hommes à l’époque était de devoir assumer de nouvelles tâches ménagères, chose inconcevable pour les plus conservateurs.

20 moments marquants de l’histoire du féminisme Malgré sa richesse, l’histoire du féminisme au Québec est trop souvent méconnue, mal enseignée, voire ignorée des cours d’histoire. Nombreux sont ceux qui n’ont retenu que l’« épisode » des femmes qui ont brûlé leurs soutiens-gorges, alors que cet événement n’a jamais eu lieu… Au sein d’un système qui rejetait leurs revendications, les femmes ont fait preuve de courage, de persévérance et de ruse pour arriver à plus de justice. Résumer 20 événements marquants de cette histoire? Exercice difficile, mais nous l’avons accompli! 1918 – Les Canadiennes obtiennent le droit de vote Le gouvernement fédéral accorde le suffrage aux femmes en reconnaissance de leur participation à l’effort de guerre. L’info en + L’obtention du droit de vote des femmes ailleurs dans le monde en quelques dates : Russie : 1917 Angleterre : 1918 (30 ans et plus), 1928 (21 ans et plus) États-Unis : 1920 France : 1944 Chine : 1949 Suisse : 1971 L’info en + La presse féministe connaît également un essor.

Pour une réelle démocratie au Québec, il faut que les femmes s’en mêlent Le 28 avril, le Réseau des Tables régionales de groupes de femmes du Québec soulignait le 75e anniversaire du droit de vote des Québécoises en lançant un appel aux femmes d’intensifier leur efforts pour transformer profondément la démocratie au Québec. « Les féministes qui nous ont précédées ont lutté pour le droit de vote des femmes. Aujourd’hui à nous de lutter pour que ce droit ne soit pas perverti et s’inscrive dans une réelle démocratie au Québec », d’indiquer Joanne Blais, présidente du Réseau des Tables. « Pour une réelle démocratie au Québec, on a besoin de la contribution des femmes dans toute leur diversité, il faut vraiment que les femmes s’en mêlent », ajoute-t-elle. Blanche Paradis, coordonnatrice du Réseau des Tables, ajoute que « Nous devons constater que la démocratie est en crise au Québec.

8 facettes de la vie des femmes dans le monde En 1995, pas moins de 189 gouvernements signaient une feuille de route qui prévoyait l'égalité des sexes. Vingt ans plus tard, il s'agit d'« un engagement qu'aucun pays n'a mis en oeuvre », déplore ONU Femmes dans le cadre de la Journée internationale de la femme. « Les femmes gagnent moins que les hommes et sont plus susceptibles d'occuper des emplois peu qualifiés. Un tiers des femmes subissent des violences physiques ou sexuelles au cours de leur vie. Chaque jour dans le monde, 800 femmes meurent pendant leur accouchement à cause des inégalités en matière de droits reproductifs et d'accès aux soins de santé », note l'organisme. D'un point de vue plus positif, ONU Femmes souligne que « plus que jamais auparavant, les femmes et les filles ont accès aux responsabilités politiques, sont protégées par les lois contre la violence basée sur le genre, et plus que jamais auparavant l'égalité des sexes est garantie constitutionnellement ». Le droit des femmes n'est pas qu'une cause féminine.

Le féminisme québécois | Ensembles thématiques | Musée McCord Museum Par Mathieu Noël. sous la supervision de Dominique Marquis, Laboratoire d'histoire et de patrimoine de Montréal, Université du Québec à Montréal Au Canada, les premiers groupes féministes s'organisent au 19e siècle, au moment de la révolution industrielle, époque représentant la première vague du féminisme occidental. Toutefois, dans le cas du Québec, il faut attendre la formation du Montreal Local Council of Women (MLCW), en 1893, et la mise sur pied de la Fédération nationale Saint-Jean-Baptiste (FNSJB), en 1907, pour que le mouvement prenne véritablement son envol. Jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, les principales revendications des femmes québécoises concernent l'éducation des jeunes filles, la situation juridique des femmes mariées, le travail des femmes, les politiques sociales, la santé et, bien sûr, le droit de vote. Plus tard, le discours s'adaptera aux nouvelles réalités sociales. La première vague du féminisme et la lutte pour le droit de vote La deuxième vague du féminisme

Les femmes locataires, toujours plus pauvres que les hommes « Bien que la situation s’améliore lentement pour les femmes locataires, elles se retrouvent toujours dans des situations plus précaires que les hommes », explique Émilie E. Joly, porte-parole du FRAPRU, en présentant un tout nouveau document intitulé Femmes, logement et pauvreté. Produit dans le cadre de la Marche mondiale des femmes 2015, il dresse le portrait de la situation du logement des femmes au Québec. Rédigé à partir des données de l’Enquête nationale auprès des ménages menée en 2011 par Statistique Canada, il met en lumière les conditions particulières des femmes, les défis auxquels elles font face en matière de logement, de même que les solutions pour s’attaquer au problème. Le document montre que les ménages locataires dont le principal soutien financier est une femme ont un revenu inférieur de plus de 7 000 $ par rapport aux hommes. On peut se procurer gratuitement des copies papier en contactant le FRAPRU.

75e, elles se souviennent | 75e, elles se souviennent 75e, elles se souviennent Documentaire

Related: