background preloader

How Can You Tell if You're Being Sexually Empowered or Objectified? Ask Yourself This Simple Question

How Can You Tell if You're Being Sexually Empowered or Objectified? Ask Yourself This Simple Question

http://everydayfeminism.com/2015/04/empowered-vs-objectified/

Related:  vocabulaire féministeComment lutter ?Intersectionalité 3Intersectionalité 4Dems9

Ecrire inclusif : Coucou, c'est la facteure ! Cet article est le premier d’une série sur les pratiques d’écriture inclusives. Je désigne ici par inclusif un texte dont « la forme » (grammaire, syntaxe, choix de termes) ne discrimine ou n’invisibilise aucune identité de genre. Je ne m’occupe donc pas du « fond » (thèse, arguments, exemples avancés) du texte, même si cet aspect est absolument primordial (mais votre humble sorcière ne peut que vous recommander d’aller jeter un œil ici). Dans la perspective du féminisme intersectionnel, une expertise totale est donnée aux personnes concernées par les oppressions dont il est question (sexisme, racisme, LGBTQIAphobies, validisme…) pour leur permettre de libérer une parole dominée dans l’espace public. Cet emphase mise sur la parole des opprimé-e-s ne peut qu’attirer l’attention sur l’importance de la langue utilisée, à la fois dans son lexique, sa grammaire et sa syntaxe.

Arguments anti-féministes (2) « Tu es trop agressive, cela nuit à ton message  Agressive: se dit en particulier d’une féministe avec laquelle on est en désaccord. Étrangement, c’est l’un des arguments les plus difficiles à contrer. Pourquoi? PanAfroRévolutionnaires Introduction Aux lendemains de Mai 1967 et du procès des patriotes guadeloupéens, le groupe politique connu sous le nom de GONG va éclater et se scinder essentiellement en deux groupes. Le premier groupe se rassemble autour des journaux « Chaltouné » et « Zepon », et souhaite construire une formation politique révolutionnaire. L’autre groupe, celui des « démissionnaires du GONG» dirigé par « Jean et Max » souhaite s’engager dans un travail de terrain. Ils vont partager pendant plusieurs mois le travail et le quotidien des ouvriers agricoles et mener une recherche approfondie sur les conditions de travail, les vécus de lutte, etc. dans la région de Sainte-Rose. De là nait l’Union des Travailleurs Agricoles, l’UTA, le 12 décembre 1970, une organisation au cœur de la lutte de Grosse-Montagne dont nous allons faire le récit. L’UGTG, centrale syndicale, a été fondée en décembre 1973 dans le sillage des luttes menées par l’UTA et l’UPG (Union des Paysans pauvres de la Guadeloupe).

Cet obscur désir de protéger la nation par Nacira Guénif Se prévalant d’un état d’urgence en voie de constitutionnalisation, un gouvernement socialiste qui n’en est plus à un reniement près, vient d’infliger un nouveau camouflet aux citoyens de seconde zone qui ont pourtant contribué à son élection. Alors qu’ils demandaient depuis 30 ans le droit de vote des étrangers, pour affirmer la dignité de leurs parents, il leur est répondu par la gifle cinglante de la déchéance de nationalité. Ce que le congrès ne pouvait pas pour la première réforme – faute parait-il de majorité constitutionnelle - il le pourrait pour l’autre, car la protection de la nation l’exigerait. Et la cible en est toute trouvée : les nouveaux français. Désormais, Hollande et Valls cèdent sans restriction aux désirs les plus fous de certains droitiers haineux et d’une extrême droite qui n’a même plus besoin d’être élue pour faire appliquer son programme : on frémit.

Lesbeton, le Tumblr qui dénonce le harcèlement de rue envers les lesbiennes C’est un nouveau Tumblr qui vient d’être créé et qui vaut le coup qu’on aille vite y faire un tour. Le principe de Lesbeton.tumblr.com est simple puisqu’il s’agit de “dénoncer le harcèlement de rue subi par des femmes qui aiment d’autres femmes et qui osent l’afficher en public”. Les jeunes femmes posent devant l’objectif avec une pancarte sur laquelle sont inscrites les remarques abjectes qu’elles ont entendues en se baladant dans la rue: “Ça devrait pas exister et ça ose se montrer!”, “Alors, c’est qui l’homme du couple?”, “Tu es trop belle pour être lesbienne”. Tout le monde peut envoyer des photos et celles qui veut garder l’anonymat peuvent uniquement envoyer les phrases. Non-binarité, qu'est-ce que c'est ? Où est-ce qu’on veut en venir quand on parle non-binarité ? Vous l’aurez peut-être remarqué, notre société est fondée sur un système binaire flagrant. Femme et homme. Blanc et noir. Les contraires vont par deux.

Je ne serai jamais qu'un allié (et c'est fantastique) - Carnet d'un rêveur Par Jonas Lubec, mardi 29 avril 2014. Lien permanent Pré-scriptum: J'ai hésité avant de poster ce billet. Il m'apparaît toujours comme étant quelque peu arrogant, ou gonflé.

Qu’est ce que le cas Rasmea Odeh révèle de nous ? Qu’est ce que le cas Rasmea Odeh révèle de nous ? Le nom de Rasmea Odeh n’évoque rien pour les francophones. Elle n’évoque rien à presque tous les activistes pro-palestiniens français. Pourtant à bien des égards Rasmea Odeh mérite notre attention pour ce qu’elle fait et ce qu’elle représente mais aussi pour ce que l’injustice qu’elle subit révèle de nous-même et plus particulièrement de nous autre femmes arabes ou femmes descendantes de colonisées en terres blanches. La Nakba Ibn Khaldun à la Sorbonne Il est à peu près 13h00, et je suis en cours d'épistémologie des sciences sociales. C'est le quatrième ou cinquième cours du semestre et le prof entame un bref retour historique sur la construction des sciences sociales. On parle des sophistes, de l'idéalisme de Platon, puis des matérialistes Epicure, Démocrite, jusqu'à Marx et l'usage qu'il en a fait, on évoque rapidement Durkheim, Montesquieu...et puis soudain une phrase attire mon attention plus que les autres, «et je voudrais m'attarder, dit le professeur, sur un personnage en particulier dont on parle peu, et qui à mon sens peut être considérer comme le fondateur de la sociologie... », vous vous doutez bien je pense, chers lecteurs, qu'elle fut l'attente en mon esprit à l'écoute de ces quelques mots...et moi, de me dire en mon cœur «est-ce qu'il va le lâcher ?», me voilà rivé sur ses lèvres au moment d'entamer la fatidique phrase qui me fait trépigner d'impatience... «Et ce personnage, dit-il, c'est...

Lesbeton Depuis ce fameux vendredi 13, je ne sais plus quelle attitude adopter. Est-ce que je publie comme d’habitude un témoignage pour dénoncer le harcèlement lesbophobe ou est-ce que je prends le temps de parler des attentats deux minutes ? J’espère que vous avez deux minutes. En tant que féministe, lesbienne et personne racisée, j’ai ressenti un grand malaise à la lecture des textes partagés en masse sur les réseaux sociaux.

Féministe ou pro-féministe ? « Et toi Romain ? T’en penses quoi de tout ça ? » J’émerge brusquement de mon microrêve. La revue lesbienne Well Well Well a été entièrement rédigée selon des règles de grammaire égalitaires FÉMINISME - Souvenez-vous, quand vous étiez sur les bancs de l'école, de la première règle de grammaire qu'on vous a apprise: "Le masculin l'emporte sur le féminin". Depuis, vous avez pris le réflexe de gommer dans vos phrases la forme féminine quand elle se mêle à la forme masculine. N'est-ce qu'un détail de la grammaire française ou s'y cache-t-il un enjeu plus important, celui, tout simplement, de l'égalité entre les hommes et les femmes? C'est la question que s'est posé le magazine Well Well Well, un mook (mi-magazine, mi-book) lesbien lancé en septembre dernier, financé par crowdfunding, dont le deuxième numéro sort ce samedi 6 juin avec la chanteuse Soko en couverture. L'an dernier, la revue avait déjà bien fait parler d'elle, et pour cause: après les disparitions successives de têtue.com, de la Dixième Muse, de Lesbia Magazine, les lesbiennes se sont retrouvées sans média qui leur était destiné. "Si on ne le fait pas, qui le fait?"

1er colloque Approche pluridisciplinaire des jeux : plaisir, risque et prévention Les jeux traditionnels et ceu x liées aux nouvelles technologies du numérique soulèvent aujourd’hui des questions quant à leur nature distincte et à leur chevauchement potentiel. Le Colloque « Approche pluridisciplinaires des jeux : plaisir, risque et prévention », de deux jours, sera le premier événement qui examinera les convergences et divergences entre les différents domaines d’études liés aux jeux. Cet événement vise à construire une réflexion sur les jeux en général, ce qui englobe aussi bien les jeux de hasard et d’argent que les jeux vidéo. À travers les quatre tables rondes proposées, le colloque proposera également de promouvoir l’amendement d’idées innovatrices au sein d’interstices interactifs.

Related:  Consentement