background preloader

380 - Enseigner l'informatique débranchée : analyse didactique d'activités

380 - Enseigner l'informatique débranchée : analyse didactique d'activités
Béatrice Drot-Delange Clermont Université, Université Blaise Pascal, EA 4281, ACTé, France Mots clés : informatique sans ordinateur, enseignement primaire, enseignement secondaire, didactique de l'informatique, système de numération, représentation binaire. Résumé : L’enseignement de l'informatique en tant que science a repris place dans le système éducatif français sous une forme optionnelle pour les filières scientifiques en terminales au lycée (Drot-Delange, 2012). En marge des disciplines scolaires, des initiatives ont vu le jour pour diffuser cette culture scientifique et technique. L'enseignement de l’informatique sans ordinateur (dite informatique débranchée ou Computer Science Unplugged) en est un exemple. 1. La situation de l'enseignement de l'informatique dans l'enseignement primaire et secondaire est très variable d'un pays à l'autre : optionnel ou obligatoire, avec des enseignants spécialisés ou non, etc. 2. 2.1 Un mouvement ancien 2.2 Des principes pédagogiques 3. 4. 5.

http://www.aref2013.univ-montp2.fr/cod6/?q=content/380-enseigner-linformatique-d%C3%A9branch%C3%A9e%C2%A0-analyse-didactique-dactivit%C3%A9s-0

Related:  ProgrammationPoints de vue dans des articles

3 sites pour apprendre à coder en jouant Comment apprendre à programmer ? On en parle beaucoup, on en a beaucoup parlé et on n’a pas fini d’en parler. Faire entrer l’école dans l’ère du numérique passera sans doute aussi par l’apprentissage dès l’école primaire de la programmation informatique. Il y a beaucoup de méthodes et d’outils pour s’initier au code et à la programmation informatique.

Juillet 2016 Comment lever les blocages de l'enseignement de l'informatique La SIF (Société informatique de France) et l'UPS (Union des Professeurs de classes préparatoires Scientifiques) ont décidé de joindre leurs forces pour contribuer à lever les blocages qui s'opposent au déploiement harmonieux du plan pour le numérique à l'école voulu par le Président de la République. Ainsi l'UPS et la SIF décident d'engager une collaboration pour identifier les spécificités pédagogiques de l'enseignement de l'informatique. L'UPS, qui représente les professeurs de toutes les disciplines scientifiques en classes préparatoires, et la SIF décident de s'associer pour la promotion des sciences dans l'enseignement secondaire en France. Cette cause commune devrait permettre de réunir toutes les disciplines scientifiques informatique, mathématiques et sciences physiques autour d'une ambition partagée pour le pays. La SIF et l'UPS se sont réunies le mercredi 15 juin 2016 dans les locaux de l'Institut Henri Poincaré, à Paris.

Apprendre à programmer ou être programmé : tel est l'enjeu citoyen aujourd'hui Sophie Pène, professeure à l’université Paris Descartes et membre du Conseil national du numérique (CNNum) s’inquiète : « si on ne transmet pas la culture informatique nécessaire équitablement, on bloque le pouvoir d’agir des citoyens, on les laisse être dominés par la machine dans un illettrisme numérique ». Comprendre les conséquences des puissants algorithmes de Facebook et Google sur nos vies, mais aussi éclairer les élèves aux grands systèmes complexes (énergie, transports, communications…) qui sous-tendent le fonctionnement de la société, sont des objectifs fondamentaux à l’enseignement de l’algorithmie et donc d’une éducation à la citoyenneté. C’est autour de cette problématique que nous avons décidé d’élaborer un parcours numérique de la maternelle au collège en structurant notre progression qui débute avec les algorithmes pour aller jusqu’à la robotique.

Août 2016 “Opération WallCode”: pouvoir dire “je code donc je sais” - Wallonie Source: AdN Pendant une semaine entière – du 21 au 25 novembre -, un clou sera enfoncé à répétition, avec entêtement, à travers la Wallonie. Ce clou? L'Agence nationale des Usages des TICE - Apprendre à programmer ? Apprendre à programmer ? par Ny Aina Rakotomalala Harisoa * L’idée d’initier les jeunes à la programmation n’est pas nouvelle. La programmation a été un sujet abordé dans les années 1970 et a été le point d’entrée de l’usage pédagogique des ordinateurs en classe à l’école primaire (Harrari, 2000 ; Baron & Boulc’h, 2012 ; Béziat, 2012). Dans les années 1990, l’idée d’initier les enfants à programmer a été supplantée par l’objectif de maîtrise de logiciels spécifiques et l’acquisition de compétences logicielles (Bruillard, 1997 ; Béziat, 2012). Aujourd’hui, l’apprentissage de la programmation refait surface dans l’objectif de former les jeunes à acquérir des compétences qui vont au-delà d’une simple maîtrise des logiciels pour leur permettre de comprendre l’univers technique et ses logiques (créativité, structure).

Septembre 2016 Informatique à l'école : en progrès, doit persévérer G. Dowek Cette rentrée des classes 2016, en France, est historique, car la refonte des programmes de l'école primaire et du collège introduit un enseignement de l'informatique à tous les niveaux, complétant les enseignements déjà présents au lycée, qui sont également renforcés, et en classes préparatoires. Le moment est bienvenu pour faire le bilan de l'action, concernant l'enseignement de l'informatique, des gouvernements qui se sont succédé pendant cinq ans. Faire un cours demande quatre ingrédients : des élèves, des programmes, des enseignants et du temps, ce qui nous fournit quatre grilles d'analyse des progrès réalisés.

Demain, la fin du code Pour beaucoup, l’art de la programmation est le sésame nécessaire à la compréhension du monde moderne… et à un emploi bien rémunéré. Le fameux débat autour de l’apprentissage du code à l’école en est d’ailleurs l’illustration la plus évidente. Et si les jours du « codeur » étaient comptés ? C’est la question que pose le journaliste Jason Tanz (@jasontanz) dans un récent article de Wired au titre provocateur : « Bientôt, nous ne programmerons plus les ordinateurs, nous les dresserons comme des chiens« .

Septembre 2016 Programmation : le Québec doit emboîter le pas L’Angleterre le fait. L’Australie s’y est engagée. La Colombie-Britannique et la Nouvelle-Écosse aussi. Et considérant le temps qu’il faut ici pour instaurer ce type de changement, il est temps que le Québec commence à y réfléchir sérieusement s’il ne veut pas manquer le bateau. Cours d'Algorithmique - Christophe Darmangeat Partie 1 Introduction a l’Algorithmique « Un langage de programmation est une convention pour donner des ordres à un ordinateur. Ce n’est pas censé être obscur, bizarre et plein de pièges subtils. Ca, ce sont les caractéristiques de la magie. » - Dave Small

Related: