background preloader

Classe inversée : des résultats scolaires nettement supérieurs

Classe inversée : des résultats scolaires nettement supérieurs
Au Calhoun Community College, en Alabama, les étudiants sont responsables de connaître la matière avant d’arriver en classe. Sur place, ils travaillent ensemble sur des projets leur permettant de progresser dans leurs apprentissages, tout en menant des discussions significatives avec l’enseignant. Bienvenue à l’ère de la classe inversée! Le concept de classe inversée est très populaire ces temps-ci. L’idée a notamment fait du chemin avec la popularité grandissante de la Khan Academy, un espace Web qui fait la promotion de l’apprentissage libre et gratuit pour tous. Au Calhoun Community College, c’est la réalité de plusieurs groupes. Dans les dernières années, le Calhoun Community College a vu sa clientèle augmenter de 25 % en raison de l’explosion démographique. La dynamique de classe inversée s’y est imposée naturellement. « C’est une philosophie et non une méthodologie, note Bobbi Jo Carter, coordonnatrice de l’apprentissage numérique au collège. À lire aussi :

http://www.ecolebranchee.com/2012/03/22/pedagogie-inversee-2/

Related:  flipper classroomTraAMLa classe inversée et le numérique

Au Canada, une nouvelle pédagogie pour aider les élèves - 10 janvier 2013 "Bonjour, ici Madame Annick". Celle qui s’exprime ainsi sur une vidéo YouTube avec un joli accent canadien n’est pas une animatrice de la télé, mais professeure de maths, d’histoire et d’anglais dans une école publique, l’école Le Mascaret à Moncton, à l’extrême sud-est du Canada. Annick Arsenault Carter, 41 ans, adresse ses leçons (environ 10 minutes) sur les probabilités, les diagrammes circulaires ou les décimales à ses élèves de 7e (11-12 ans). Comme elle le ferait en classe, mais justement, elle ne le fait pas en classe. Et ça change tout. Depuis le printemps 2012, la professeure a décidé de mettre ses élèves à l’heure de la "classe inversée".

Blog de M@rcel : des technologies et des pédagogies qui travaillent ensemble Dans ce Blog, j’ai plusieurs fois documenté la « méthode » des Classes inversées. On y trouvera aussi un essai sur le rapport entre le Tsunami des MOOCs et les « renversements » proposés par les Classes inversées . Dans ce nouvel essai, j’essaierai de répondre à celles et ceux qui nous disent régulièrement « Mais, les classes inversées, ça existe depuis longtemps … ». La pédagogie inversée : bouleversons nos manières d'enseigner ! La pédagogie inversée ou classe inversée qu’est ce que c’est? Fini le cours magistral ! La pédagogie inversée laisse l’élève préparer le cours à la maison à l’aide de vidéos, de podcasts, de lectures conseillées par le maître. La séance en classe est alors un grand brainstorming de ce qui a été construit ou pour le moins étudié. On travaille en groupe, on bâtit un projet, on s’entraîne autour de tâches complexes. Un immense bouleversement des pratiques enseignantes.

La pédagogie inversée La pédagogie inversée : les flipped classrooms : de nouveaux espaces-temps pour enseigner et apprendre à l'ère numérique Conférence de Marcel Lebrun, professeur à la Faculté de Psychologie et des Sciences de l'éducation de l'UCL de Louvain ; Le mercredi 3 Octobre 2012 lors du Forum@tice Document support de la conférenceLe blog de Marcel Lebrun Faire la classe mais à l’envers : la «flipped classroom»: Service de soutien à la formation - Université de Sherbrooke Jusqu’où l’intégration des technologies changera-t-elle l’enseignement? À en croire les partisans de cette tendance d’origine américaine, jusqu’à renverser l’ordre habituel de fonctionnement quant à ce qui est appris à l’intérieur et à l’extérieur de la classe… Les sources que nous avons consultées définissent la flipped classroom comme une approche pédagogique consistant à inverser et à adapter les activités d’apprentissage traditionnellement proposées aux étudiantes et étudiants en utilisant en alternance la formation à distance et la formation en classe pour prendre avantage des forces de chacune. Dans ce modèle, les contenus de cours sont livrés au moyen de ressources consultables en ligne – le plus souvent des capsules vidéo – et le temps de classe est exclusivement consacré à des projets d’équipe, à des échanges avec l’enseignant et entre pairs, à des exercices pratiques et autres activités de collaboration. Le slogan des concepteurs : Class is for conversation, not dissemination.

Inverser les pratiques Les 3 et 4 juillet 2015, une grande bande de twittos, comme ils disent, s’est retrouvée IRL (in real life ou dans la « vraie vie »), comme ils disent, autour d’un thème qu’ils pratiquent tous en classe, la classe inversée. Ils se connaissent depuis longtemps par les réseaux sociaux et ont l’habitude de travailler ensemble, autour de thèmes associant pédagogie et numérique, ou autour d’un bon moment de fou rire. L’idée est née il y a 2 ans, dans la tête d’Héloïse Dufour, anciennement chercheuse en neurobiologie, quand elle a pu observer la pratique de la classe inversée aux Etats-Unis : elle a alors voulu la faire connaitre en France et montrer toutes les pratiques pédagogiques qui se mettent en place autour. Suite à un stage qu’elle a animé à Paris, elle monte l’association « Inversons la classe !

Ressources pour se lancer - Inversons la Classe La classe inversée, ça vous tente, mais où trouver des ressources ? Existe-t-il des capsules vidéos déjà prêtes dans ma discipline pour se lancer ? Quels outils techniques sont-ils disponibles ? En deux mots... - Inversons la Classe La Classe Inversée : du Face à Face au Côte à Côte. Dans un modèle traditionnel, la partie de l’apprentissage réalisée en classe est un enregistrement des connaissances transmises par l’enseignant (tâche de bas niveau cognitif). Le développement et l’approfondissement des compétences (tâches de plus haut niveau cognitif) sont généralement relégués au travail hors la classe. Dans le modèle de la classe inversée, les leçons sont exportées en dehors de la classe, par l’intermédiaire de vidéos, de podcasts, ou de textes à lire.

J’inverse, tu apprends C’est en juin 2015 que l’association Inversons la classe ! a organisé, au lycée Montaigne à Paris, le premier congrès « Classe inversée » : le CLIC 2015. Inverser la classe consiste à réserver une partie de son enseignement à l’extérieur de la classe, le plus souvent sous forme de capsules vidéos. L’intention est de consacrer ainsi davantage de temps en classe à la mise en activité en groupe et à l’accompagnement individualisé des élèves.

La classe inversée, un véritable bouleversement pédagogique ? #1 Est-ce si nouveau ? Depuis plusieurs mois, les classes inversées s'immiscent dans pratiquement toutes les conversations. Schématiquement, il s'agit de faire travailler les étudiants en amont du cours, pour consacrer le temps où ils sont présents avec le professeur à d'autres activités : approfondissement de certaines notions, réponse aux questions des étudiants, mais aussi mise en commun des productions, échanges et débats.

L'Agence nationale des Usages des TICE - La classe inversée : que peut-elle apporter aux enseignants ? par Isabelle Nizet * et Florian Meyer * La classe inversée exerce un attrait indéniable sur les enseignants qui souhaitent diversifier leurs approches pédagogiques et tenter de nouvelles expériences avec leurs élèves. Il semble cependant nécessaire de bien comprendre en quoi cette approche offre des bénéfices réels, alors que peu de recherches scientifiques ont démontré son efficacité à l’aide de données probantes, comme le soulignent Steve Bissonnette, professeur à la TÉLUQ, et Clermont Gauthier, professeur à l’Université Laval au Québec. Une définition souple La classe inversée est souvent perçue comme la simple inversion d’activités typiques d’un enseignement traditionnel : au lieu d’écouter l’enseignant en classe et de faire ses devoirs seul à la maison, l’élève réalise des apprentissages de manière autonome à l’aide de matériel numérique à la maison et fait des exercices en classe avec l’enseignant.

Faire ses premiers pas vers la classe inversée Un dossier conjoint Infobourg – Carrefour Éducation Peut-être avez-vous entendu parler dernièrement de la fameuse dynamique de « classe inversée »? Elle semble être sur toutes les lèvres! Classe Inversée Ce site a pour but d’expliquer le concept de classe inversée à tous les professeurs qui souhaitent avoir un réel impact auprès de leurs élèves et qui veulent connaitre les meilleures méthodes pour développer une ambiance de classe motivante et décontractée. Exemple de classe inversée Ce concept connait un succès grandissant : de plus en plus de professeurs à travers le monde modifient leur façon de “faire la classe” pour passer à un modèle plus pratique et plus humain. Ce modèle part d’une idée très simple : le précieux temps de classe serait mieux utilisé si on s’en servait pour interagir et travailler ensemble plutôt que de laisser une seule personne parler. La classe inversée : plus qu’une méthode, une philosophie Professeur guidant un groupe de travail

Méthodologies de conception des dispositifs en ligne 1Les articles réunis dans ce dossier de Distances et médiation des savoirs traitent tous de problèmes de conception de dispositifs de formation à distance. Ils sont issus de communications présentées lors du colloque intitulé : « Les questions vivent en éducation », colloque franco-canadien, tenu à Nantes en juin 2013 sous l’égide du Centre de recherche en Éducation de Nantes. Les chercheurs réunis ont travaillé sous deux formes : celle du colloque international traditionnel, organisé en sessions thématisées, et celle d’une journée de symposiums réunissant des chercheurs français et canadiens du domaine sur un programme convergent organisé à l’avance. 2Parmi la douzaine de symposiums proposés, deux étaient consacrés aux problématiques liées aux TICE. 3L’idée qui motivait la préparation de ce symposium était celle d’un échange et d’une collaboration soutenue entre chercheurs français venus du CREN et chercheurs canadiens.

Related: