background preloader

La vente directe des producteurs aux consommateurs

La vente directe des producteurs aux consommateurs
Selon Peter DRUCKER [1], « le progrès économique ne consiste pas mieux à satisfaire des besoins révolus, mais à offrir de nouvelles options, à accroitre l’espérance et étendre les aspirations. Cette tâche doit être en grande partie remplie par la commercialisation, dont le rôle est nécessaire pour assurer la rentabilité de la transformation technologique, c’est-à-dire aboutir à la satisfaction des besoins et des désirs des hommes ». Il faut que les nouvelles formes de production et de vente soient conformes aux nouveaux besoins d’une société en évolution. Ces méthodes doivent tenir compte des besoins individuels de chaque consommateur. Distribuer, c’est mettre à disposition d’un consommateur intermédiaire (entreprise) ou final (consommateur) des biens, des services, des solutions selon l’échéance, le lieu, la quantité et la présentation adaptés. La distribution exerce trois fonctions complémentaires : les fonctions transactionnelles, relationnelles et expérientielles. I. A. B. II. A.

http://www.creg.ac-versailles.fr/spip.php?article827

Related:  Nouveaux modèlesDivers ...Marketing Stratégique

"Full stack", le nouveau business model de start-up qui a la faveur des fonds d’investissements Syndicated articles from Financial Times Stratégie Gideon Rachman, FT - Ce qui est frappant avec des start-up telles qu'Uber, c’est que, bien qu’elles exploitent Internet et logiciels à leur avantage, il ne s’agit pas réellement d’entreprises tech. Les entreprises tech ne se contentent plus de fournir la ‘tuyauterie’ pour les sociétés qui vendent au grand public. Lexus, marque de luxe de Toyota, championne de la qualité-fiabilité Une fois de plus, Lexus ramporte la palme. La marque de luxe du japonais Toyota est consacrée aux Etats-Unis pour la qualité-fiabilité de ses voitures par la dernière étude du consultant J.D. Power, qui fait référence. Le label haut de gamme affiche le nombre de défauts le plus faible, selon l'enquête 2013 auprès des consommateurs sur les véhicules âgés de trois ans. Avec 71 problèmes pour cent véhicules, Lexus devance Porsche (94) et sa maison-mère Toyota (112) qui arrive à égalité avec Lincoln (Ford).

Marketing B2B : prédictions et anti-prédictions de 2016 2. Ce qui va arriver peut-être un jour mais certainement pas cette année Prédiction 1 : le rachat de plateformes de contenus par des marques Annoncée par Joe Pulizzi (Content Marketing Institute et auteur du fameux ouvrage Epic Content Marketing) dans une prédiction en demi-teinte, à l’occasion de la fermeture du site de contenu Grantland, cette prédiction paraît tomber sous le sens. Les marques deviennent des médias, surtout les marques en B2B, qui se distinguent par leur contenu et leur expertise, mais rares sont celles qui ont su industrialiser le contenu généré par l’utilisateur. Dans ce cas, l’acquisition d’une plateforme de contenus n’est pas hors sujet.

[Expert] Réussir en utilisant des actifs immatériels non propriétaires, par Bertrand Duperrin En deux phrases : l’adoption de nouveaux modes d’organisation est rendue nécessaire par la nécessité d’optimiser l’usage fait des actifs immatériels de l’entreprise. Au delà de ce sujet déjà complexe émerge une autre réalité : l’entreprise, aussi bien en interne qu’en externe doit apprendre à mobiliser et développer des actifs qui ne lui appartiennent pas, ce qui pose à la fois la question des modèles d’engagement et de la pertinence instruments de pilotage et allocation des ressources actuels. Si l’on prend un tant soit peu de recul par rapport aux approches aujourd’hui qualifiées de « social business » ou « entreprise 2.0 » et qu’on essaie d’aller un peu plus loin que les effets de surface tels que l’utilisation des technologies sociales (qui à mon avis ne sont pas constitutives d’un nouveau modèle mais en sont le support) et des notions fourre-tout telles que collaboration, partage et transparence, on peut résumer le sujet en une phrase. Retrouvez moi : • sur mon blog

sans titre L’introduction d’Internet et des nouvelles technologies de l’information et de la communication au sein des foyers a participé de manière majeure à la mutation du commerce. Cette mutation a donné la possibilité aux entreprises de collecter d’autres informations que celles qu’elles détenaient déjà au sujet de leurs clients et prospects (grâce aux panels ou la vente par correspondance par exemple). Si les formes du commerce ont grandement évolué, les types de points de vente ont, eux aussi, connu de très importants changements. Les premières cartes de fidélité en magasin dans les années 1970… la dématérialisation de ces mêmes cartes aujourd’hui. Top 7 des campagnes marketing les plus créatives L’originalité est devenue un facteur déterminant pour permettre aux entreprises ou aux associations de se démarquer. Mises au point par des agences innovantes, certaines campagnes marketing particulièrement créatives ont su toucher un très large public. Quelles sont les 7 campagnes marketing récentes à avoir fait preuve de la plus grande originalité ? Le meilleur job du monde (office du tourisme du Queensland) Début 2009, l’Etat du Queensland en Australie réalise une campagne publicitaire qui génère un buzz inouï : avec plusieurs publicités et petites annonces, la campagne a pour but de recruter le gardien d’une île paradisiaque, soit le « meilleur job du monde ».

Les business models du futur : créer de la valeur dans un monde aux ressources limitées Comment maintenir la compétitivité lorsque chaque point de croissance supplémentaire requiert davantage d’énergie et de ressources ? L’objet de ce livre est de répondre à cette question de manière pragmatique, d’ouvrir des voies nouvelles, de proposer des réflexions ancrées dans l’action. Illustré de nombreux cas concrets, il aidera les dirigeants d’aujourd’hui et de demain à devenir eux-mêmes acteurs de ces changements. Les modèles proposés vont du moins risqué (éco-efficience, éco-conception) et rapidement rentable à la rupture stratégique complète (passage du produit au service centré sur le résultat). Cette dernière est cependant indispensable pour créer une même quantité de richesses en divisant par 4 la consommation de ressources et d’énergie (le facteur 4, un des objectifs du Grenelle de l’environnement).

Le Bon Marché Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Premier grand magasin « Au Bon Marché » de 1887. Le Bon Marché est un grand magasin français, situé au 24 rue de Sèvres dans le 7e arrondissement de Paris, à l'angle de la rue de Babylone et de la rue du Bac. Evian installe les Alpes au cœur du métro parisien Pour sa nouvelle campagne, la marque d’eau minérale investit la station Franklin-Roosevelt. Evian lance l’opération #DînezFaceAuxAlpes, avec une mise en scène immersive dans le métro parisien. Au programme, vue sur les sommets, neige éblouissante et ambiance station de ski pour la station Franklin-Roosevelt. La marque invite les voyageurs à se prendre en photo dans ce décor pour gagner un dîner d’exception, face aux (vraies) Alpes. Un décor superbe pour ce jeu-concours, qui joue sur l’effet de surprise des passagers du métro, tout en les impliquant dans la campagne. Une sorte de flaship-store Evian sur les Champs-Elysées, au premier contact des visiteurs.

L’innovation bancaire, nouveau terrain de chasse des start-up africaines En 2030, selon le philanthrope américain Bill Gates, deux milliards d’individus dans le monde utiliseront leurs téléphones mobiles pour épargner, emprunter et effectuer des paiements. En Afrique, le mobile est devenu un outil puissant d’e-inclusion qui permet, en l’absence d’infrastructures bancaires, de recevoir des salaires et d’en verser, faisant sortir du secteur informel des pans entiers de la population africaine, absente des statistiques officielles. De Nairobi à Mombasa, 75 % des adultes kenyans règlent toutes leurs factures de la vie courante directement via l’application M-Pesa : frais de scolarité, factures d’électricité et même de simples courses en taxi, comme je le fis quotidiennement lors de mon passage à Nairobi dans le cadre du projet #TECHAfrique. Avec M-Pesa, un simple SMS envoyé depuis ou vers un téléphone low-cost suffit.

Des blogueurs de mode scandinaves découvrent la vie d’un ouvrier du textile au Cambodge Que se passe-t-il quand trois jeunes blogueurs de mode norvégiens sont invités à découvrir le quotidien des ouvriers qui fabriquent nos vêtements dans le tiers-monde ? Pas une émission mal foutue de télé-réalité, mais un web-documentaire intitulé Sweatshop ("Atelier de misère") dont les épisodes ont été diffusés sur le site du quotidien norvégien Aftenposten en avril. Anniken Jorgensen, Frida Ottesen et Ludvig Hambro, propres sur eux et fanatiques de fringues, ont été suivis alors qu'ils découvraient le quotidien des ouvriers d'une usine de textile du boulevard Veng Sreng, à Phnom Penh. "J'ai cousu des vêtements pendant huit heures, pour 4 dollars" Réveil matinal, horaires à rallonge, salaire de misère, ateliers surchargés, chauds et bruyants... les jeunes Occidentaux découvrent la dure réalité d'un monde qu'ils ignoraient et dans lequel, pourtant, ils étaient impliqués. "La nuit dernière, j'ai dormi dans une maison minuscule (...).

Les boutiques Glup’s démocratisent le marketing sensoriel La société Glup’s développe depuis 1996 un réseau de franchisés sur l’ensemble du territoire français. Les magasins de la marque sont conçus de manière à éveiller les sens du consommateur et à faire ressurgir des émotions de l’enfance. Pour celles et ceux qui découvriraient cette approche marketing, voici ci-dessous une petite définition qui vous permettra de mieux appréhender ce billet. Le marketing sensoriel est une technique marketing qui sollicite un ou plusieurs des cinq sens du consommateur. Son objectif est de séduire le consommateur tout en accroissant son bien-être dans le but d’influencer favorablement son comportement vis-à-vis d’un produit ou au sein d’un point de vente.

[Interview] Navi Radjou: "Arrêtez de vendre plus, soyez frugal !" Quel intérêt ont les entreprises à devenir frugales? Navi Radjou: Il y a là un réel enjeu business pour elles. Adopter l'innovation frugale, c'est-à-dire faire mieux avec moins, leur permet de créer plus de valeur commerciale et sociale, tout en économisant des ressources précieuses, telles que l'énergie, le capital et le temps.

- Tendances du marketing relationnel, consommation : le hub Malmenée par la crise, questionnée par des clients exigeants, la présence de vendeurs en magasin pourrait toutefois retrouver une nouvelle vigueur. Dans une version connectée, et avec un rôle qui évolue vers celui de coach ou d’ambassadeur. De nouveaux modes de rémunération pourraient même apparaître. > Retour au sommaire navigation contenu L’humain dans les magasins, une place à reconquérir La crise a détruit des dizaines de milliers d’emplois dans le commerce. Et en magasin, les vendeurs sont parfois des boucs émissaires pour des clients qui ont pris de nouvelles habitudes sur internet.

Related: