background preloader

MEMOIRE ou MEMOIRES, comment s'en servir ?

MEMOIRE ou MEMOIRES, comment s'en servir ?
La Mémoire ? Un territoire où les neurosciences frôlent la géographie ; le monde des mémoires est vaste avec des terres encore inconnues, des explorateurs, des frontières de plus en plus précises et des voies de communication nombreuses et variées. Le terme « mémoire » nous vient de la déesse Mnémosyne, aux charmes certains puisque Zeus y succomba pendant 9 nuits, laissant la belle Mnémosyne engendrer les 9 Muses de la connaissance. C’est dire son importance auprès des Grecs de l’Antiquité. Cet intérêt perdure, de Cicéron jusqu’à Charlemagne, et ainsi jusqu’à la Renaissance. Puis au XVIIème s’avancent des détracteurs ; délaissée au profit du raisonnement et bafouée par Descartes, la mémoire, en France, sera réduite à l’apprentissage par cœur ou à la « faculté des imbéciles » selon l’expression de Chateaubriand. Sœur incontournable de l’oubli, fondement de l’identité personnelle, la mémoire s’appuie sur notre passé, organise notre présent, usurpe notre futur. Prof. La mémoire court-terme

http://www.parcoursduloupblanc.com/blog/fonctionnement-memoire/

Related:  neurosciences

Mémoire Dossier réalisé en collaboration avec le Pr. Francis Eustache, Directeur de l'unité Inserm-EPHE-UCBN U1077 "Neuropsychologie et neuroanatomie fonctionnelle de la mémoire humaine" – Octobre 2014 La mémoire repose sur cinq systèmes de mémoire © Inserm, G. Auzias/S. Styles d’apprentissage : la typologie de Kolb Beaucoup d’encre a coulé au sujet des styles d’apprentissage. Vous aurez sûrement l’occasion de constater que votre apprenant a de la difficulté à saisir des concepts qui paraissent fort simples. Il est fort probable qu’il ait un style d’apprentissage différent du vôtre et que vos stratégies d’apprentissage s’avèrent inefficaces pour lui. Les recherches dans le domaine de l’enseignement nous démontrent qu’on a tendance à enseigner en se basant sur notre propre style d’apprentissage. Or, si notre apprenant n’a pas le même style d’apprentissage que nous, il y aura des difficultés à l’horizon.

Comment apprendre ? Pourquoi réviser ? Nous possédons tous plusieurs types de mémoire : une mémoire visuelle, axée sur la vision ; une mémoire auditive, axée sur ce que nous entendons et une mémoire kinesthésique ou mémoire sensorielle, basée sur les autres sens que la vue et l’audition. Ces trois formes de mémoire fonctionnent alternativement ou conjointement. Selon les personnes la mémoire dominante est différente mais la majorité de la population a une mémoire visuelle. D’après une étude d’université nous apprenons : 1% des choses par le goût, 1,5% par le toucher, 3,5% par l’odorat, 11% par l’ouïe et 83% par la vision.

Aide à la mémorisation en accompagnement personnalisé Ce travail a été réalisé et mis en œuvre dans le cadre de l’accompagnement personnalisé en seconde. 1- Modalités d’application Ce travail s’est déroulé dans le cadre des Heures d’Accompagnement Personnalisé (AP) de seconde, première et terminale selon les modalités suivantes : Travail en demi groupe classe ;

Arts de la mémoire : les principes de la mémorisation Quels sont les principes de mémorisation utilisés dans les arts de la mémoire ? Comment mémoriser des quantités d’informations sans se tromper ? Quel rôle peuvent encore jouer les arts de la mémoire à l’ère numérique ? Ce sont quelques questions que je me pose depuis quelques années. Et sur lesquelles je voudrais échanger avec vous au cours d’une nouvelle série d’articles. 10 méthodes pour réviser, mémoriser et apprendre Dans les situations d’apprentissage, le bachotage est décrié et tous les enseignants conseillent à leurs élèves de relire leur leçon le soir-même pour mieux mémoriser. Mais, pour les élèves, les questions demeurent les mêmes : comment faire pour relire efficacement ?

Ce que les enfants devraient apprendre à propos de leur cerveau à l’école - Publications pédagogiques - Les sites web conseillés par Instit.info Suite à une étude menée sur des enfants de 4 à 13 ans, les psychologues Peter Marshall et Christina Comalli ont découvert que les jeunes enfants ne connaissent ni les fonctions ni le fonctionnement de leur cerveau. Les scientifiques attribuent cet état de fait à plusieurs facteurs : 1. les parents et les enseignants ne mentionnent que très rarement le cerveau quand ils apprennent aux enfants comment leurs corps fonctionnent. Capsule outil : Neuroscience et apprentissage : 5 choses à garder à l'esprit Capsule outil : Neuroscience et apprentissage : 5 choses à garder à l'esprit 1) Parler de nos mémoires plutôt que de la mémoire La mémoire est ce qui reste de nos apprentissages. C'est la trace concrète qui en est conservé dans nos réseaux de neurones.

Neuf exercices pour améliorer sa concentration au travail La concentration consiste à mobiliser ses facultés mentales et physiques sur un sujet ou sur une action. Or notre cerveau est sollicité par de multiples informations et il ne peut en traiter qu'une seule à la fois de façon optimale. Il s'agit donc de le monopoliser, en se libérant des émotions parasites et en s'entrainant à agir, en activant ses cinq sens. Par cette pratique, vous gagnerez aussi en performance. Voici neuf exercices à effectuer avant et pendant ce travail.

Related: