background preloader

Sarrasins

Sarrasins
Nos ancêtres sarrasins webdocumentaire Réalisateur : Robert Genoud Web-designer : Naji El Mir Développeuse : Sylvie Tissot Production déléguée : Virginie Adoutte Direction de production : Claire Lebouteiller Production exécutive : Corinne Planchais Assistante de production et recherches documentaires : Agathe Rembauville Complément recherches documentaires : Ruxandra Annonier Chargées de production : Marjolaine Normier et Merryl Roche Chargée de production : Marjolaine Normier Administratrice : Nathalie Karp Stagiaire de production : Mathias Faucheux Montage vidéos : Adrian Claret Montage maquette : Lysiane Le Mercier Assistant monteur : Robin Gaussé et Raphaëlle Uriewicz Image : Jean-Baptiste Delpias Chef opérateur son : Vincent Roudaut Animation : Robin Gaussé Graphisme : Nolwenn Guény Cartes : Nathalie Cottrel Voix : Anne Benoît et Frédéric Solunto Moyens techniques : Mixage : Grégoire Deslandes Etalonnage : Corentin Baeumler Une coproduction Drôle de Trame ©Droits réservés Related:  Thème 1Parthénope

Méditerranée : quand les cartes bravaient les flots | Actuel Moyen Âge Faisons comme les vacanciers : dirigeons nous vers la Méditerranée, triste frontière aujourd’hui, espace si vivant au Moyen Âge. Ces dernières années, la Méditerranée fait régulièrement la une de nos journaux. En septembre dernier, la photo d’Aylan Kurdi, enfant de 3 ans mort sur les plages de Turquie, faisait le tour du monde. Les rivages méditerranéens sont devenus des cimetières prolongeant les flots qui engloutissent chaque semaine des dizaines, voire des centaines d’hommes, de femmes et d’enfants. La Méditerranée est devenue un lieu de mort, une frontière qui avale ceux qui osent la franchir dans le mauvais sens. Ce n’est pourtant pas l’image que nous, médiévistes, en avons. Bien sûr, la Méditerranée au Moyen Âge est un espace de conflits. Pourtant, au fil de tous ces conflits, la Méditerranée n’a jamais appartenu à un bord ou à l’autre et les dominations fluctuent. C’est un lieu commun de le dire, mais la Méditerranée a été un lieu de circulation d’hommes, de biens et d’idées.

La Grotte Chauvet-Pont d'Arc - Ardèche, France Aller au contenu Page d'accueil Menu du site Glossaire En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus Fermer ce volet Musée d'Archéologie nationale Accéder au contenu Visite virtuelle Découvrez la grotte originale, salle par salle Vidéo 18 décembre 1994 : récit de la découverte Au plus près de l'art pariétal Explorez les images très haute définition des œuvres de la grotte La vallée de l'Ardèche L'environnement à l'époque paléolithique Les Hommes de Chauvet-Pont d'Arc Culture et société des Aurignaciens et des Gravettiens La recherche Le programme, les enjeux, l'équipe La découverte et la conservation Préserver et transmettre un patrimoine inaccessible Chronique de la grotte Ressources vidéos sur l'histoire de la grotte et les recherches Visitez la réplique de la grotte Informations pratiques pour visiterla réplique de la grotte Un projet de haute technologie Un incroyable défi technologique, artistique et scientifique La technique est extraordinaire

untitled Les couleurs des statues antiques On est tous habitués à voir les statues antiques grecques et romaines en marbre blanc dans les musées mais elles étaient à l’origine peinte avec des couleurs vives qui se sont effacées avec le temps. Il y a en ce moment à Copenhague une exposition qui expose 120 statues originales avec à coté des reproductions en plâtre peinte avec les couleurs d’origine. Les couleurs ont été reproduites à l’aide des travaux de chercheurs qui ont utilisés des techniques avancées d’imagerie et d’analyse pour retrouver des traces des pigments originels. [Via]

La Méditerranée occidentale aux premiers siècles de l’Empire islamique – 1re partie Loin de toute tentative de diabolisation ou d’idéalisation, il nous semble important de revenir sur les siècles qui ont vu l’arrivée de l’empire islamique en Méditerranée occidentale. Pour cela, le livre collectif Héritages arabo-islamiques dans l’Europe méditerranéenne (coédition La Découverte et INRAP) constitue un excellent outil qui mobilise les ressources de l’histoire et les découvertes récentes de l’archéologie. Comment se sont déroulées les conquêtes ? Étaient-elles uniquement motivé le jihad ? Merci à Exomène, le sultan de la technique (et du swing). William Blanc

Egypte | Découvrez l'Egypte ancienne antique des pharaons avec Egyptos Les couleurs du Moyen-Âge<br/>par Michel Pastoureau Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language Accessibilité Soutenez le Louvre Accueil>Arts & éducation>Conférences de l'auditorium>Initiation à l'histoire des arts>Les couleurs du Moyen Age Les couleurs du Moyen-Âgepar Michel Pastoureau Conférences en ligne L’historien des représentations Michel Pastoureau nous entraîne dans une exploration des couleurs au Moyen Âge. Pour ce cycle de cours, Michel Pastoureau, directeur d’études à l’École pratique des hautes études où il occupe la chaire d’histoire de la symbolique occidentale, vous entraine dans son époque de prédilection pour une exploration des couleurs au Moyen Âge. L’historien face à la couleur Pourquoi et comment étudier l’histoire des couleurs ? Pigments et colorants Histoires et recettes des matières colorantes Pratiques et codes vestimentaires Le vêtement comme principal code chromatique de la vie en société Les couleurs du blason et la symbolique des couleurs La « révolution bleue » des 12e et 13 siècles

Femmes Résistantes - Colloque organisé à l'occasion de la première journée nationale de la Résistance - Sénat Présidence : Mme Rose-Marie ANTOINE, directrice générale de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONAC) Mme Christine BARD, professeure d’histoire contemporaine à l’Université d’Angers : « Des oubliées de l’histoire ? » Des résistantes en politique : Mme Sabrina TRICAUD, docteure en histoire, chercheure associée à Sciences po : « Des sénatrices issues de la Résistance : portrait de groupe » Présentation, par des sénateurs et sénatrices de la délégation aux droits des femmes, de l’action au Sénat de sénatrices issues de la Résistance : Mme Hélène ÉDELINE, présentée par Mme Laurence COHEN (groupe communiste républicain et citoyen, Val-de-Marne) : Mme Françoise SELIGMANN , présentée par Mme Christiane DEMONTÈS (vice-présidente du Sénat, groupe socialiste, Rhône) : Mme Nicole de HAUTECLOCQUE, présentée par M. Mme Brigitte GROS, présentée par Mme Françoise LABORDE (groupe du Rassemblement démocratique et social européen, Haute-Garonne) :

La Méditerranée occidentale aux premiers siècles de l’Empire islamique – 2e partie Après avoir consacrés une première émission aux aspects politiques de la conquête de la Méditerranée Occidental par l’empire Ommeyyade, nos invités, Catherine Richarté, Roland-Pierre Gayraud et Jean-Michel Poisson, s’intéressent maintenant aux aspects économiques et culturels. Car les échanges entre les diverses rives de la mer intérieure n’ont pas été interrompus suite à l’avancée de l’Islam, bien au contraire. Les fouilles archéologiques, notamment d’épaves sarrasines retrouvées dans les côtes provençales, révèlent des contacts entre les trois grandes zones culturelles byzantines, islamiques et latines. On trouve également des traces nettes de transfert de technologie – dans les deux sens – avec de la main-d’œuvre importé – par exemple à Marseille. Merci à Exomène, le vizir de la technique (et de la merguez). William Blanc

OLYMPOS, la Grèce antique Dans ma salle de classe, quelle géographie ! Dans ma salle de classe, quelle géographie ! Représenter l’espace de la classe Dossier proposé à l’occasion de l’exposition Change ta classe ! En 1936, Pierre George signe un article sur « Les premiers éléments de la géographie par l’expérience »[1] dans le tout premier numéro de L’Information géographique : le ton est donné pour cette revue qui publie depuis 1936 sur l’approche pédagogique de la géographie : « l’enseignement de la géographie seul nous intéresse »[2]. La salle de classe, un lieu d’enfermement ? La salle de classe est un espace où se construit l’idée de la Nation. La porte, autre élément du décor de la salle de classe, fait sens dans l’imaginaire et les pratiques spatiales des élèves. Mais la salle de classe, perçue par certains (beaucoup ?) Pourtant, aujourd’hui, « avec les smartphones, une bonne part de la “contrainte” spatiale disparaît comme le montrent les discussions d’après cours où il est peu question des contenus ni même des professeurs »[12]. Bénédicte Tratnjek.

Related: