background preloader

Pédagogie de l’activité : pour une nouvelle classe inversée

Pédagogie de l’activité : pour une nouvelle classe inversée
"Comment rendre la rencontre entre l'élève et l'enseignant possible, sans rien abandonner sur le niveau ou sur les objectifs ? Comment changer ce qui ne fonctionne plus ?" Alain Taurisson n'est certainement pas le seul professeur à se poser cette question. Il propose, dans un petit livre accompagné de fiches pratiques et d'exemples, écrit avec une enseignante de lettres, Claire Herviou, d'inverser l'école, c'est à dire de mettre vraiment les activités des élèves au centre de la classe à la place du monologue du maitre en direct ou en différé à la maison. Car pour Alain Taurisson la "classe inversée" qui connait une certaine mode actuellement ne peut pas convenir à la plupart des élèves. "Les élèves ont changé. Pour cela il faut une prise de conscience par l'élève de son apprentissage. Alain Taurisson, Claire Herviou, Pédagogie de l'activité : pour une nouvelle classe inversée. Alain Taurisson : " Le travail avec les autres c'est transgressif" Je ne crois pas. Cela prend du temps.

http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2015/02/24022015Article635603571252260883.aspx

Related:  Parcours 1oprincipaloClasse inverséePEDAGOGIE - PSYCHOLOGIEpedagogie

La pédagogie inversée : enseigner autrement dans le supérieur Le concept de classe inversée, ou flipped classroom, est relativement récent. Bien qu’il paraisse simple, sa mise en application peut toutefois se révéler complexe et nécessiter un accompagnement pédagogique, de même qu’un recours à des notions théoriques ou à des outils pratiques. De ce constat est née l’idée d’un livre en langue française sur le concept de classe inversée, davantage comme façon de revoir ses pratiques enseignantes que comme méthode ou dispositif pédagogique. Dans cet ouvrage, divers auteurs de renom – américains, belges, canadiens, français et suisses – parlent de la pédagogie inversée. Ils le font en décrivant leurs pratiques et/ou les repères théoriques, historiques ou philosophiques desquels ils s’inspirent pour mettre en œuvre des dispositifs s’apparentant à la classe inversée. Les enseignants du supérieur s’accordent à dire que les étudiants d’aujourd’hui sont différents, qu’ils fonctionnent différemment en classe et à l’égard de leurs études.

Socle commun : Un socle qui fixe de grands principes sans LPC Le nouveau socle commun rédigé par le Conseil supérieur des programmes (CSP) est-il susceptible de relever le niveau éducatif des jeunes français ? La réponse ne se trouve pas dans le socle, publié le 18 février, qui pose des principes généraux mais ne définit pas précisément les connaissances et compétences précises à acquérir. Le socle ne fixe pas plus les outils d'évaluation même s'il précise des conditions dévaluation. Le texte se situe un cran au dessus des disciplines et des savoirs scolaires en indiquant les grandes familles du savoir. Au système ensuite, aux disciplines, aux enseignants de faire avec..

Classes inversées : fossilisation des pratiques ou innovation à l’ère numérique ? Classes inversées (flipped classrooms). L’appellation (d’abord en anglais, plus tard en français) apparaît vers 2007 quand deux enseignants de chimie[1], Jonathan Bergmann et Aaron Sams (dans l’équivalent de notre secondaire aux États-Unis), découvrent le potentiel pédagogique de vidéos (PowerPoint commentés, screencasts[2]…). Il s’agissait pour eux de motiver leurs élèves à préparer (à domicile ou sans la présence physique ou la supervision de l’enseignant) les leçons traditionnellement données en classe afin de les rendre plus interactives : « Lectures at home and homework in class » (les leçons à la maison, les devoirs en classe), le slogan était lancé[3]. Il ne s’agit pas de remplacer l’enseignant par une vidéo, mais d’utiliser des ressources de l’ère numérique pour permettre à ce dernier de faire encore mieux son métier d’accompagnateur d’apprentissage.

Connectivisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sugata Mitra a mené une étude durant dix ans et démontre que les enfants sont capables d'apprendre (de coapprendre), seuls, sans professeur, c'est-à-dire par eux-mêmes avec un ordinateur, internet et/ou des supports de cours. Il conclut que l'éducation est un système qui s'auto-organise et où l'apprentissage est le phénomène émergent[2],[3]. Donald G. Perrin, directeur de rédaction à l'International Journal of Instructional Technology and Distance Learning dit de la théorie qu'elle « combine les éléments pertinents de nombreuses théories d'apprentissage, des réseaux sociaux et des technologies afin de créer une théorie solide pour l'apprentissage à l'ère numérique »[1].[pertinence contestée]

Sébastien Franc : Travailler en groupe en classe inversée " On ne fait pas de la classe inversée, on fait sa forme de classe inversée". Jeune professeur d'anglais au lycée des Flandres à Hazebrouck (59), Sébastien Franc est passé à la classe inversée parce qu'il ne supportait plus le mode d'enseignement traditionnel. Point fort de "sa" méthode : la gestion des groupes d'élèves qui permet à chacun de s'exprimer en anglais. C'est en collège que Sébastien Franc a mis en pratique la classe inversée.

« La pédagogie inversée en sciences écono­miques et sociales », Idées 180 DOSSIERLes Journées de l’économieLes Jéco, septième édition (Pascal Le Merrer) Parle-t-on mal d’économie dans les médias ?Les résultats d’une enquête nationale (Yannick Boireaud, Tatiana Carlson, Martin Fournier, Xavier Le Berre Castillo, Dinesh Outtandy et Claire Rimbaud) Aux limites des politiques monétaires (Lino Galiana) Échanges internationaux : quelles mutations ? (Pascal Le Merrer)

Bruno Robbes : Malentendus à propos de l’autorité à l’école "En insistant sur l'exigence de respect et de politesse des élèves à l'égard du maître, nos responsables politiques semblent nous dire que le respect de l'enseignant serait un dû, du fait même de son statut... En affirmant que « tout comportement mettant en cause les valeurs de la République ou l'autorité du maître ou du professeur fera l'objet d'un signalement au chef d'établissement », qu' « aucun incident ne sera laissé sans suite » et qu'il faudrait développer le recours aux mesures de responsabilisation, nos responsables politiques semblent d'une part, réduire l'autorité à l'exercice de la force et d'autre part, externaliser son traitement hors de la classe voire hors de l'établissement." Maitre de conférences à l'Éspé de l'académie de Versailles, Bruno Robbes démonte le discours gouvernemental sur l'autorité. Pour lui il ne suffira pas d'un enseignement de la morale civique pour que les élèves intègrent les valeurs républicaines.

MOOC et classe inversée : Les défis pédagogiques posés par l’ère numérique On considère aujourd’hui l’arrivée du numérique et des nouvelles technologies comme un bouleversement culturel comparable à la découverte de l’écriture et à l’invention de l’imprimerie. Historiquement, chacune de ces révolutions a eu un impact majeur sur l’enseignement. La situation actuelle n’échappe pas à la règle et soulève des interrogations inédites sur les pratiques éducatives. Parmi les pédagogies actives ‘dernier cri’ inspirées par ce nouveau paradigme culturel figurent les MOOCs et les classes inversées. Le MOOC est un cours en ligne massivement ouvert, qui connecte et rassemble des étudiants (mais pas uniquement) qui décident de se former à un domaine de connaissances. On distingue classiquement deux types de MOOCs : les xMOOCs, visant la transmission d’un savoir et les cMOOCs parfois qualifiés d’événements (9) issus d’un processus de co-création du savoir par une communauté d’apprenants.

Expérithèque - Expérithèque : bibliothèque nationale des innovations Une base de connaissances en ligne Une entrée par académie est proposée. Il est également possible d'effectuer une recherche par un ou plusieurs mots-clés, classés selon les 5 facteurs contribuant à "l'effet établissement" : recentrage sur les apprentissages fondamentaux, modalités d'évaluation des élèves, qualité du climat scolaire, ambition scolaire et pilotage pédagogique et éducatif. Cette bibliothèque est enrichie au fil de l'eau de nouvelles actions menées dans les écoles et établissements. Expérithèque Le top 100 des innovations

Related:  classe inversée