background preloader

Puissante et incontrôlée : la troïka

Puissante et incontrôlée : la troïka
Cinq ans déjà que les États en crise de la zone euro vivent les affres du surendettement. Pour obtenir les prêts dont ils ont besoin d’urgence, il leur faut se soumettre aux exigences – les fameux mémorandums – de trois institutions phares qui forment la troïka : le Fonds monétaire international (FMI), la Commission européenne (CE) et la Banque centrale européenne (BCE). Les mesures d’austérité qu'elles ont imposées n’ont jusqu’à ce jour pas eu les effets positifs escomptés, bien au contraire. Ce sont des hauts fonctionnaires, agissant sans aucun contrôle parmementaire, qui prennent les décisions, que les gouvernements doivent ensuite exécuter. Pour mieux comprendre ce processus, le journaliste économique allemand Harald Schumann (auteur de Quand l'Europe sauve ses banques, qui paye ? diffusé par ARTE en 2013) s’est rendu en Irlande, en Grèce, au Portugal, à Chypre, à Bruxelles et aux États-Unis.

http://www.arte.tv/guide/fr/051622-000/puissante-et-incontrolee-la-troika

Related:  E2.2 - Quelle est la place de l'UE dans l'économie globale ?Victoire de Syriza 25 janvier 2015Gestion aberrante de cette crisePour l'oligarchie, des gains à faireCrise "Grecque"

M. Draghi admet que sa politique présente des risques Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Marie Charrel Quoi qu’en disent ses détracteurs, son plan fonctionne. À l’occasion d’une conférence au Fonds Monétaire International (FMI), à Washington, Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE) a défendu le bilan de l’assouplissement quantitatif (quantitative easing en anglais, ou QE). Appel du mouvement grec Notre ami Louis Saisi publie ici l’appel de soutien au peuple grec publié sur Internet et que vous trouverez ci-dessous A l’appel du mouvement grec : Semaine d’action européenne du 20 au 26 juin • Multiplions des assemblées, rassemblements, initiatives…

Goldman Sachs a gagné 450 millions d'euros en ruinant la Grèce. Ils doivent rembourser les grecs. La crise financière a dévasté la Grèce. Ma famille, mes amis et mes voisins luttent quotidiennement face à la pauvreté, au chômage de masse et à la perte de leur logement tandis que des jeunes comme moi ont dû quitter la Grèce pour trouver un futur. C’est ainsi que les grecs survivent à la crise. La Grèce, terre d'aventure privilégiée des spéculateurs Entre corruption des élites et clientélisme, les finances publiques grecques n’ont pas toujours été au carré. Maquiller, prêter, jouer : les petits génies de la finance ont vite compris qu’il y avait de jolis coups à réaliser. Au début des années 2000, les comptes publics ne respectent pas les critères exigés pour faire partie de la zone euro. Pour y remédier, le gouvernement (socialiste : Pasok) décide de faire appel aux conseils d’un « expert », la banque américaine Goldman Sachs. Moyennant 300 millions d’euros de commission, elle va imaginer pour son client des montages « créatifs » permettant d’emprunter sans émission de dette et sans trace dans les comptes. Rentabiliser le fiasco

Quand l’austérité tue, par Sanjay Basu et David Stuckler (Le Monde diplomatique, octobre 2014) «Merci d’avoir participé à ce test clinique. Vous ne vous rappelez peut-être pas avoir donné votre accord, mais vous avez été enrôlé en décembre 2007, au début de la Grande Récession. Votre traitement n’a pas été administré par des médecins ou des infirmières, mais par des politiciens, des économistes et des ministres des finances. Dans le cadre de cette étude, ils vous ont fait suivre, ainsi qu’à des millions d’autres personnes, l’un des deux protocoles expérimentaux suivants : l’austérité ou la relance.

Entre "Brexit" et "Grexit", l'ère de la déconstruction communautaire ? REUTERS/Peter Nicholls Jusque-là, l’affaire paraissait entendue : l’Union avait vocation à s’élargir à l’ensemble du Vieux Continent tout en poursuivant « le processus créant une union sans cesse plus étroite entre les peuples de l’Europe », comme le proclame fièrement le préambule du traité sur l’UE. Élargissement et appro­fondissement, les deux faces de la médaille de l’irréversible et irrésistible construction commu­nautaire. Et si cette période était en cours d’achèvement ?

Athènes fait des contre-propositions à ses créanciers Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Adéa Guillot (Athènes, correspondance) et Cécile Ducourtieux (Bruxelles, bureau européen) Après quelques jours de froid, les discussions pour aboutir à un accord entre Athènes et ses créanciers (Banque centrale européenne, Commission européenne, Fonds monétaire international) ont repris, lundi 8 juin, en marge du G7 en Allemagne, et ce malgré les forts différends qui se sont exprimés ces jours derniers. Le ministre d’état Nikos Pappas et le responsable de l’équipe grecque de négociation, Euclide Tsakalotos ont notamment rencontré, à Bruxelles, le commissaire européen à l’économie, Pierre Moscovici.

Aide à la Grèce : le FMI reconnaît des "échecs notables" Le FMI a reconnu, mercredi 5 juin, que le premier plan de sauvetage de la Grèce en 2010 s'était soldé par des "échecs notables" en raison de projections de croissance trop optimistes et des désaccords avec ses partenaires européens au sein de la troïka des créanciers (Union européenne, Banque centrale européenne, Fonds monétaire international). "Il y a eu des échecs notables. La confiance des marchés n'a pas été rétablie (…) et l'économie a été confrontée à une récession bien plus forte que prévu", a indiqué le Fonds monétaire international (FMI), rappelant que la Grèce a dû être massivement renflouée une deuxième fois au printemps 2012. Ces déclarations interviennent alors même que le FMI a débloqué le 31 mai une nouvelle tranche d'aide à la Grèce de 1,7 milliard d'euros.

Le patron de Goldman Sachs est désormais milliardaire En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... en partie ensoleillé Vent : 25km/h - UV : 6 La Grèce comme l’Afrique dans les années 1980! Peter Tchawalou 2015-07-30, Numéro 376 Format imprimable

Related: